La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL) Cest lun des deux outils mis en œuvre par le Conseil de lEurope.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL) Cest lun des deux outils mis en œuvre par le Conseil de lEurope."— Transcription de la présentation:

1 1 Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL) Cest lun des deux outils mis en œuvre par le Conseil de lEurope

2 2 Les grands objectifs du Conseil de lEurope Décret n° du 22 août 2005 Mieux préparer les élèves à la mobilité européenne et à lintensification des échanges internationaux Favoriser la maîtrise dau moins 2 langues par les élèves à lissue de leur scolarité Améliorer les performances des élèves en langue Privilégier lapprentissage de loral

3 3 Les deux principaux outils du Conseil de lEurope Le Portfolio Européen des Langues, qui est supposé accompagner lélève tout au long de sa scolarité Le Cadre Européen Commun de référence pour les langues

4 4 Le Portfolio Européen des Langues (PEL) Comprend 3 parties: 1. Un passeport des langues 2. Une biographie langagière 3. Un dossier dans lequel sont rassemblés les pièces et documents pouvant attester les niveaux mentionnés et les expériences citées

5 5 Le CECRL Outil de référence pour « apprendre », « enseigner » et « évaluer » Instrument politique pour rapprocher les peuples et sauvegarder les richesses linguistiques de lEurope Outil daccompagnement des professeurs dans la construction pédagogique Outil descriptif qui permet aux acteurs de lenseignement des langues de sinterroger sur les choix qui sont les leurs ou ceux de linstitution dans laquelle ils exercent ( pour, par exemple, décrire et comparer leurs pratiques) une échelle commune de niveaux de compétences en langue pour aider à la fixation des objectifs et à lévaluation des résultats de lapprentissage

6 6 A1 et A2 : utilisateur élémentaire B1 et B2 : utilisateur indépendant C1 et C2 : utilisateur expérimenté Le CECRL 6 niveaux de compétence répartis en 3 grandes catégories

7 7 6 niveaux de compétences L'utilisateur élémentaire : A1 et A2 Lutilisateur indépendant : B1 et B2 Lutilisateur expérimenté : C1 et C2 – Niveau A1 : première découverte de la langue. – Niveau A2 : compréhension de phrases isolées et dexpressions fréquemment utilisées en relation avec des domaines familiers. – Niveau B1 : capacité de comprendre les points essentiels quand un langage clair et standard est utilisé à propos de choses familières dans le travail, à lécole, dans la vie quotidienne. – Niveau B2 : compréhension du contenu essentiel de sujets concrets ou abstraits dans un texte complexe ou une discussion technique. – Les niveaux C se situent au-delà du champ scolaire, sauf C1 pour les langues de spécialité au baccalauréat. À ce stade, un élève sexprime couramment sur des sujets complexes de façon claire et bien structurée.

8 8 Fin cycle 3 collègebaccalauréat Palier 1Palier 2LV1LV2 NiveauxA1 6°/5° LV1 ou 5°/4° LV2 4°/3° LV1 Ou 4°/3° LV2 B2B1/B2 A2B1 Nombre dheures nécessaires 100h à 125h 100h à 125h 300h à 400h 500h à 600h Paliers et niveaux de compétence

9 9 Et nos BTS AM, alors?? Le référentiel nous fixe deux niveaux à atteindre : Niveau B2 pour les LV1 = LV A Niveau B1 pour les LV2 = LV B Dans les deux cas, on se situe au niveau dutilisateur indépendant que les bacheliers sont supposés avoir atteint en fin de second cycle.

10 10 Le CECRL Repose sur: une approche actionnelle des tâches communicatives 5 activités de communications langagières

11 11 Lapproche actionnelle ayant à accomplir des tâches un environnementlintérieur dun domaine daction particulier Elle identifie les usagers et les apprenants dune langue comme « acteurs sociaux ayant à accomplir des tâches […] dans des circonstances et un environnement donnés, à lintérieur dun domaine daction particulier » (CECR, p.15) … Donc dans le domaine professionnel où vont évoluer nos AM

12 12 Il ny a tâche que si laction est motivée par un objectif ou un besoin, personnel ou suscité par la situation dapprentissage les élèves perçoivent clairement lobjectif poursuivi cette action donne lieu à un résultat identifiable Ces conditions doivent sappliquer en cours de langue, mais aussi aux ateliers métier Les tâches communicatives

13 13 Il sagit de relier le DIRE au FAIRE en mettant en œuvre des compétences données pour parvenir à un résultat observable. Les tâches communicatives

14 14 Les 5 activités de communication langagières : COMPRENDRE à loral = écouter COMPRENDRE à lécrit = lire PARLER en interaction = converser PARLER en continu ECRIRE Le CECRL

15 15 Extraits du référentiel AM Le CECRL définit le niveau B1 de la façon suivante : Un élève devient capable de comprendre les points essentiels quand un langage clair et standard est utilisé à propos de choses familières dans le travail, à lécole, dans la vie quotidienne. Il est en mesure dans la plupart des situations rencontrées en voyage dans une région où la langue est parlée, de produire un discours simple et cohérent sur des sujets familiers. Il peut relater un événement, décrire un espoir ou un but et exposer brièvement un raisonnement.

16 16 Extraits du référentiel AM Le niveau B2 est défini de la façon suivante : Peut comprendre le contenu essentiel de sujets concrets ou abstraits dans un texte complexe, y compris une discussion technique dans sa spécialité. Il peut communiquer avec un degré de spontanéité et daisance tel quune conversation avec un locuteur natif ne comporte de tension ni pour lun ni pour lautre. Il peut sexprimer de façon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets, émettre un avis sur un sujet dactualité et exposer les avantages et les inconvénients de différentes possibilités.

17 17 Les épreuves de langue à lexamen : Épreuve E2 EXPRESSION ET CULTURE EN LANGUES VIVANTES ETRANGERES 1. Écrit : Dictionnaire unilingue autorisé. Forme ponctuelle durée 2 heures, coefficient 1 Support(s) pour lécrit : Un ou plusieurs documents en LVE dont le contenu est en relation avec la profession et nexcèdera pas 50 lignes.

18 18 Écrit langues AM (suite) Deux exercices de même pondération : A. Compréhension de lécrit Rédiger en français un compte rendu faisant apparaître les idées essentielles à partir dun texte ou dun dossier en langue étrangère en relation avec lactivité professionnelle dont la longueur nexcèdera pas 50 lignes. B. Expression écrite Rédaction en langue vivante étrangère dun courrier en relation avec lexercice de la profession à partir déléments donnés en français ou de consignes en langue vivante étrangère.

19 19 Épreuve orale Évaluation de la compréhension et de lexpression orales : durée 20 minutes préparation 20 minutes coefficient 1 chacune des deux langues. Supports : enregistrements audios ou vidéos dune durée 3 minutes Documents relatifs à l'emploi (recherche, recrutement, relations professionnelles….) à l'environnement économique, à la vie en entreprise … Il pourra sagir de monologues, dialogues, discours, discussions, commentaires de journaux télévisés, émissions de radio.

20 20 Déroulement de lépreuve orale Le titre du (ou des) enregistrement(s) sera communiqué aux candidats. Deux écoutes espacées de 2 minutes d'un ou de deux documents audio ou vidéo, suivies dune restitution orale et dun entretien en langue vivante étrangère. Les candidats sont autorisés à prendre des notes lors de lécoute.

21 21 Déroulement de lépreuve orale restitution orale et entretien (durée 20 minutes) Dans un premier temps, le candidat rendra compte de façon autonome de ce quil a compris (5 minutes environ) Puis suivra un entretien destiné à lamener à préciser certains points, à sassurer de la compréhension des éléments essentiels et/ou de certains détails, voire à faire part de ses réactions si la compréhension est satisfaisante.

22 22 Exemples de tâches écrites ou orales de niveau B1 et B2 adaptées au contexte professionnel pour de futurs TS dans le secteur tertiaire reproduction et/ou reformulation de messages reçus afin den faciliter la compréhension pour un interlocuteur B1/B2 production et transmission de messages en rapport avec lactivité professionnelle description dune activité, dun règlement, dun agenda, dun organigramme, compte- rendu dun stage ou dun travail, présentation dun produit, dune entreprise, dun poste de travail

23 23 Exemples de tâches orales de niveau B1 et B2 adaptées au contexte professionnel pour de futurs TS dans le secteur tertiaire B1 : peut faire une description directe et non compliquée en la présentant comme une succession linéaire de points B2 : peut faire une description claire et détaillée. Par ex. exposé fait devant des collègues pour expliquer les raisons dune prise de décision ou les raisons pour laquelle une proposition a été acceptée ou rejetée, justifier une façon de faire ; exposé des avantages et/ou des inconvénients dun produit, dune option. B1 : peut faire un exposé simple, direct et préparé et sait expliciter les points importants avec précision. B2 : peut faire un exposé clair et préparé avançant des raisons pour ou contre, un point de vue et en présentant les avantages et les inconvénients doptions diverses o explication dun problème o annonce dune décision o argumenter une décision

24 24 En Interaction Orale Générale, exemples de tâches de niveau B1 et B2 adaptées au contexte professionnel pour de futurs TS dans le secteur tertiaire répondre aux questions qui suivent un exposé ou une annonce (demande dexplication par exemple) B1 : peut gérer les questions qui suivent mais peut avoir besoin de faire répéter. B2 : peut répondre aux questions qui suivent avec aisance participer à un entretien, une interview

25 25 En Interaction Orale Générale, exemples de tâches de niveau B1 et B2 adaptées au contexte professionnel pour de futurs TS dans le secteur tertiaire B1 : peut échanger avec assurance un grand nombre dinformations sur des sujets courants, peut discuter la solution de problèmes, transmettre une information simple et directe et demander plus de renseignements et des directives détaillées B2 : peut transmettre avec sûreté une information détaillée, décrire de façon claire une démarche et faire la synthèse dinformations et darguments et en rendre compte obtenir des biens et des services, négocier avec des clients, des fournisseurs ou des prestataires B1 : peut prendre rendez-vous, gérer une plainte, réserver un voyage ou un hébergement et traiter avec des autorités à létranger B2 : peut gérer une négociation pour trouver une solution à un problème (plainte, recours) participer à une réunion de travail en langue étrangère

26 26 Les ateliers métier Les ateliers sont liés à la finalité 1 du référentiel; ils sont animés et pilotés conjointement par un professeur déconomie et gestion d'une part, par un professeur de français et / ou un professeur de langue vivante étrangère d'autre part, selon un planning dinterventions élaboré en commun. Chacun de ces professeurs apporte sa propre expertise en mobilisant des champs de savoirs et de compétences spécifiques. Lorganisation des ateliers doit permettre la mise en oeuvre par la classe entière dactivités pratiquées soit en petit groupe soit individuellement, accompagnées par un professeur ou en autonomie.

27 27 Des pistes pour les ateliers métier… On peut imaginer, par exemple, que le professeur de français et/ou de langue vivante étrangère travaille(nt) « en amont », lenseignant déconomie et gestion prenant appui sur ces acquis pour un travail sur des situations simulées ou vécues en recourant aux moyens de la didactique professionnelle

28 28 Des pistes pour les ateliers métier… Par ex. finalité 1 des AP Soutien à la communication et aux relations internes et externes : Orientation disciplinaire « économie et gestion » Classe 1 : Situations daccueil et dinformation LAM doit préparer la page daccueil du site web de lentreprise, avec une version française + deux autres langues : croisement de compétences en français, en langues vivantes et dans lutilisation de connaissances et de logiciels appropriés.

29 29 Des pistes pour les ateliers métier… Autre ex. finalité 1 des AP Soutien à la communication et aux relations internes et externes : Orientation disciplinaire « langues vivantes étrangères » Classe 2 : Situations de conflit; travail oral et écrit. LAM « client » doit sinformer auprès de lAM « fournisseur » pour obtenir la livraison de matériel informatique complémentaire, car une première livraison na pas donné satisfaction (incomplète par rapport à la commande passée + écrans plats défectueux). lAM « fournisseur » doit tenter de fournir une explication plausible et une solution rapide.

30 30 Des pistes pour les ateliers métier… capacités attendues de lAM - à loral : "dialoguer avec des interlocuteurs plus ou moins coopératifs ou aux humeurs diverses" (simulation orale), protester (AM « client »), présenter des excuses, rassurer, proposer solution / dédommagement, etc. (AM « fournisseur ») - à lécrit : rédiger un courrier - de réclamation (AM « client ») - de réponse adaptée à une lettre de réclamation (AM « fournisseur ») en reprenant entre autres les éléments travaillés lors des échanges oraux une dimension « négociation » pourra être apportée par le professeur déconomie et gestion.

31 31 Des pistes pour les ateliers métier… En partant dun document « authentique » en LVE, entraînement en CE puis EE et EO: lecture et traduction dun contrat (écrit), détection de clauses abusives, reformulation, propositions damendements et simulation dune négociation autour de la modification du contrat (oral) travail autour du thème de la négociation mobilisation dacquis linguistiques et professionnels

32 32 Encore quelques pistes… Orientation disciplinaire « économie et gestion », travail autour de la recherche demploi permettant lintervention des langues étrangères : - Lentretien dembauche en langue étrangère - le bilan post-entretien en langue étrangère

33 33 Encore quelques pistes… (Accueil/information) Expliquer à un collaborateur anglophone la procédure de demande de remboursement des frais en vigueur dans lentreprise (Différences culturelles) Réaliser auprès des clients francophones, anglophones et hispanophones une enquête de satisfaction par téléphone - sélectionner et formuler les questions - créer ou adapter un outil danalyse des réponses - simuler lenquête par un jeu de rôle - faire une synthèse des réponses, en français et LVE.

34 34 Encore quelques pistes… (Conflits) Après organisation dun congrès dans un hôtel qui na pas respecté différents points du cahier des charges: - établir la synthèse de tous les dysfonctionnements constatés par les participants (francophones et étrangers) à partir de leurs courriels - intégrer cette synthèse dans un appel téléphonique de protestation confirmé ensuite par une lettre de réclamation à destination de lhôtel

35 35 Thats all folks!


Télécharger ppt "1 Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL) Cest lun des deux outils mis en œuvre par le Conseil de lEurope."

Présentations similaires


Annonces Google