La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Communication interpersonnelle Individus + Relation + Information Moi lAutre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Communication interpersonnelle Individus + Relation + Information Moi lAutre."— Transcription de la présentation:

1 Communication interpersonnelle Individus + Relation + Information Moi lAutre

2 La relation Non verbal (bulle, besoins, émotions, représentation du monde, acceptation, positionnement, niveaux d identité intention, présence, attention, écoute, canaux perceptifs...) Verbal d entretien de la relation

3 Positionnement dans la Relation Position de vie Bateson Marston Etats du moi (AT)

4 AT - Positions de vie Moi + Toi - Moi - Toi - Moi - Toi + Moi + Toi + coopération No future Positions de vie exclusives : Compétition Je suis OK Je ne suis pas OK Tu n es pas OK Tu es OK Positions de vie exclusives : Compétition Sentiments : mépris, pitié Emotions spontanées (joie, tristesse, peur, colère) Sentiments : admiration et honte Sentiments : dépression ou désespoir

5 Modèle de Bateson

6 Marston Agissant Acceptant Environnement perçu comme favorable Environnement perçu comme hostile Dominance Stabilité Conformité Influence

7 Analyse Transactionnelle Etats du moi P A E Vie apprise : éducation, message, expérience Vie expérimentée : traitement objectif de l information Vie ressentie : pulsions, émotions, sentiments Etat du moi : ensemble de comportements, dopinions, démotions

8 Les Etats du Moi aspects positifs et négatifs Normatif Persécuteur Nourricier Sauveur exclusif

9 Les Etats du Moi aspects positifs et négatifs Spontané Adapté Soumis Rebelle destructeur créateur libre

10 AT - Etats du Moi Normatif Nourricier + - Pe + - Sa - excl Adaptation - dest + créa + li - so - re ENFANT ADULTE PARENT NORME PPROTECTION AIDE appris Ressenti expérimenté Spontanéité

11 Structuration du temps le retrait le rituel le passe-temps l activité le jeu la rencontre authentique

12 Information Fond quoi, pourquoi Forme comment

13 Notion de responsabilité 50/50 Je suis responsable : - de ce que j émets (ressens, dis, tais, exprime, fais...) - de la façon dont je reçois (entends, perçois, trie, comprends, retiens, oublie…) Il est responsable : - de ce qu il émet (ressent, dit, tait, exprime, fait...) - de la façon dont il reçoit (entend, perçoit, trie, comprend, retient, oublie…)

14 L aspect contenu de la communication le fond Quel est mon objectif ? Quel est le changement attendu ? Influence vs manipulation

15 La forme

16 Outils de base de la communication Le silence la disponibilité l écoute les miroirs les questions - fermées, ouvertes les reformulations les relances le recentrage les constats les synthèses les conclusions

17 Expression positive Je mon perception, mon ressenti les faits mes souhaits formulation affirmative

18 La critique constructive Mise en œuvre Apprivoiser la critique Critiquer avec stratégie Axer sa critique sur lamélioration possible Protéger lestime de soi de la personne critiquée Choisir les bons moments Critiquer les critiques que lon reçoit Faire participer son interlocuteur Souligner les bon points sans utiliser le mais Proposer une solution possible ou proposer dy réfléchir Au bon moment au bon endroit Utiliser les questions qui aident à découvrir des solutions

19 La critique constructive Qualité utiles Prendre du recul Savoir être empathique, neutralité bienveillante Savoir sadapter à son interlocuteur Lui faire sapproprier la responsabilité de ses difficultés Revenir au concret pour mettre en place une démarche ambitieuse Savoir rechercher le consensus Optimiser les compétences Sadapter au type de population et au degré réel dautonomie de chacun

20 Le groupe Un phénomène : des positionnements relation et des comportements propres à cette situation

21 Le bagarreur Le timide Lui, il est contre Le roupilleur Le grand seigneur Le rusé Le bavard Celui qui sait tout Le sage

22 Tour d horizon des rôles de tous les membres Exercice en phillips 66

23 Fonctions et rôles dans un groupe tâcheMaintien cohésionobstacle Stimulation information : rech., apport opinion : rech., apport reformulation clarification orientation évaluation activation intendance mémoire Encouragements harmonie compromis relais normes commentateur accord L Agressif le freineur l intéressant le prêcheur le négateur le dominateur le battu d avance le plaideur

24 Analyse systématique des interactions catégories de Bales 1. Fait preuve de solidarité 2. Se montre détendu 3. Approuve 4. Donne une direction 5. Donne une opinion 6. Donne une information, un résumé 7. Demande une information 8. Demande une opinion 9. Demande une direction 10. Désapprouve 11. Manifeste une tension 12. Manifeste de l agressivité Aire socio-affective positive Aire des tâches (socio-opératoire) Aire socio-affective négative

25 une équipe c est : But commun quelques personnes Motivées par lobjectif Répartition des rôles coopération Organisation Acceptation dune autorité

26 Influence de la taille 3 : efficace pr traiter pb précis. Risque : alliance 2 contre 1 3 à 6 : interactions riches et productives. Facilité d expression de chacun, le travail se réparti sans perdre de vue la globalité et le but. Organisation informelle relativement aisée. 6 à 12 : nécessite une animation structurée, une forte régulation, une organisation formalisée. + de 12 : la régulation des relations interpersonnelles prend du temps au détriment de l action. Des sous-groupes se forment et peuvent s affronter.

27 Les rôles au sein d une équipe Modèle de Meredith Belbin : les 9 rôles Implanteur, Investigateur de ressources, coordinateur, façonneur, Moniteur-évaluateur, Equipier, Exécutant, Finisseur, Spécialiste. En tout cas synergie => diversité, complémentarités.

28 complémentarité symétrie contre avec actif passif Le chef Le protecteur Le replié Le dépendant Le contestataire L agressif Le compétiteur L adhérent D après Isabelle ORGOGOZZO

29 travail accompli par l équipe > travail de chacun un groupe de personnalité différentes arrive à constituer une unité commune, aux objectifs communs.

30 Travail en équipe leçons des Pygmées D après Manfred Kets de Vries Respect et confiance réciproque Protection et assistance mutuelle Dialogue et communication Définition d un objectif fort et commun Adhésion à des valeurs communes Subordination des objectifs individuels au objectifs communs Adhésion au pouvoir réparti Ouverture sur l extérieur

31 Ce qui favorise lesprit déquipe

32 La vie de l équipe

33 Vie d une équipe temps Maturité

34 Eviter les problèmes La critique constructive La régulation : avec ou sans médiation

35 La régulation Communiquer sur les relations

36 Traiter les problèmes Quelques outils QQOQCCP zones d inteventions Les pointeurs Les méconnaissances...

37 La médiation AB Objectif commun A et B Le médiateur interroge Point de vue de B Point de vue de A

38 Rigidités entretenus par comportements répétitifs -> conflit résolution => flexibilité, capacité de recul pour reconstruire la réalité conflit non traité -> dégradation du climat de l équipe motivation conflit bien traité = source de progrès : de la maturité conflit inter-membres conflit avec le manager Gérer les conflits

39 Stades de développement D après Vincent Lenhardt Collection d individus Groupe Equipe performante L Sens vision partagée

40 Développement de l Identité Managériale Gestion du stress et du changement Motivation Prise de décision Gestion du temps Stades de développement Cohérence des enveloppes d identité...

41 Personne vs fonction Distorsions Hierarchie des personnes Egalité des personnes Hiérarchie des fonctions Egalité des fonctions Confusion des registres Prise en compte d un seul registre

42 Intérêt / pbs humains Intérêt / impératifs de production Social intégrateur Laisser-faireAutocrate Styles de Management compromis

43 MARSTON - styles de management Agissant Acceptant Environnement perçu comme favorable Environnement perçu comme hostile Directif Participatif Normatif Affectif Dictateur utopiste laxiste technocrate

44 Pôles de référence du leader Nouveaux leaders ProductionRelation ImaginaireLoi D après Edouard STACKE Axe subjectif Axe objectif

45 Sens et Cohérence

46 Développement de l Identité d Equipe Situer le stade de développement de l équipe repérer ses besoins Développement de l Identité Culturelle Relation de l équipe à sa structure Relation de la structure à l environnement Relation de l équipe à l environnement


Télécharger ppt "Communication interpersonnelle Individus + Relation + Information Moi lAutre."

Présentations similaires


Annonces Google