La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

A. Igual, resposable du Point- langues & B. Vincent, PEMF-LV Animation pédagogique ELV et littérature.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "A. Igual, resposable du Point- langues & B. Vincent, PEMF-LV Animation pédagogique ELV et littérature."— Transcription de la présentation:

1 A. Igual, resposable du Point- langues & B. Vincent, PEMF-LV Animation pédagogique ELV et littérature

2 Cadrage institutionnel Deux façons daborder les albums en langue vivante selon lobjectif prédominant fixé: La narration dhistoires en ELV, pour faire acquérir des compétences langagières, des capacités de compréhension de loral. Léducation littéraire et humaine, pour donner une culture littéraire aux élèves (on mettra alors les albums en langue maternelle et en LV en regard)

3 Instructions Officielles Langue vivante Dans lactivité de communication langagière « Comprendre à loral », on vise ici la capacité « suivre le fil dune histoire avec des aides appropriées » Dans contenus culturels et lexicaux, on vise la littérature de jeunesse classique et moderne: textes originaux ou leurs adaptations.

4 Instructions Officielles éducation littéraire et humaine Le programme de littérature du cycle 3 vise à donner à chaque élève un répertoire de références appropriées à son âge et puisées dans la littérature de jeunesse […] Il permet ainsi que se constitue une culture commune susceptible d'être partagée, y compris entre générations. L'enseignant peut lire le texte à haute voix, résumer des passages trop longs ou faisant trop digression, inviter ses élèves à des lectures oralisées, à des lectures silencieuses faites en classe ou hors de la classe... L'essentiel est de permettre que l'œuvre vienne s'inscrire dans la mémoire de chacun par les divers aspects qui la constituent : les personnages, la trame narrative, des expressions, le texte d'un passage fort (qui peut faire l'objet d'une mémorisation littérale suivie d'une interprétation)... Le maître guide les élèves dans leur effort de compréhension. Il les engage à reformuler ce qu'ils ont compris avec leurs propres mots, puis, par un dialogue attentif, il les conduit à combler les lacunes ou les erreurs qu'il constate. Il les aide à construire les articulations entre chaque séance de lecture d'un même texte (synthèse de ce qui a été lu, débat tentant d'anticiper ce qui peut suivre, contrôle par la lecture, etc.). L'enseignant éduque ainsi ses élèves à la nécessaire rigueur qui préside à tout acte de lecture.

5 Avec les œuvres poétiques et théâtrales, les élèves, guidés par leur enseignante ou leur enseignant, prolongent l'interprétation en cherchant à la transmettre au public de leurs camarades ou à un public plus large. En liaison avec les activités artistiques (musique, arts visuels, danse) ou dans le cadre d'un projet, ils élaborent la mise en voix et la mise en scène des textes. La plupart des genres littéraires rencontrés en lecture peuvent être le point de départ d'un projet d'écriture (conte, récit des origines, légende, nouvelle policière, nouvelle de science-fiction, récit de voyage fictif, fable, pièce de théâtre...). L'enseignant conduit ce travail de manière progressive en s'appuyant sur les textes lus ou en recourant à ceux-ci chaque fois que c'est nécessaire. Il peut, par exemple, inviter ses élève: à prolonger, compléter ou transformer un texte narratif, poétique ou théâtral. Il peut encore les conduire à écrire un épisode nouveau dans un texte narratif, un dialogue ou une description destinés à s'insérer dans un récit ou à le prolonger... Le pastiche, l'imitation, le détournement sont les bases du travail d'écriture, en référence aux textes littéraires. Le recours aux prototypes doit être permanent, soit pour dégager des caractéristiques susceptibles de guider la mise en œuvre du projet, soit pour répondre aux questions que sa réalisation ne manque pas de poser.

6 Comment choisir un album comme support à lapprentissage dune LV?

7 Exemples dexploitations possibles Les musiciens de Brème The dragon hunt Le kamisibaï Winnie the witch Handas surprise Brown bear Action story

8 Cf: ppt roman-photos musiciens de brême

9 BSD (banque de séquences didactiques) « une approche multisensorielle de la narration dhistoires » Were going on a dragon hunt montpellier.fr/bsd/afficherBlocSequence.aspx?b loc=397018

10

11

12

13

14

15

16 Le conte en randonnée (exemple du kamishibaï)

17 Le kamishibaï : ( kami : papier ­ shibai : théâtre ) Il existe au Japon depuis les années C'est un cadre en bois dans lequel on fait glisser des planches illustrées qui racontent une histoire. Le ou les conteurs sont placés derrière et narrent l'histoire. Il sagit pour le conteur de raconter une histoire illustrée en 12 planches ou plus quil fait coulisser dans un cadre au rythme de la narration. Au Japon c'est un spectacle de rue ou le conteur vendait des sucreries en guise de droit d'entrée au spectacle.

18 Article du nouvel éducateur de décembre 97

19 Lexemple du vélo de Valentine Les illustrations: Le texte en français: Les pistes dexploitation pédagogiques du kamishibaï allemand:

20 Exemple dexploitation pédagogique de lalbum Handas surprise

21 Lexemple de Brown Bear, what do you see?

22 Exploitation pédagogique cycle2 de Brown Bear, Brown Bear, What do you see? Eric Carle and Martins (par Karine Mira, PEMF-LV) Activité langagière: Parler en continu Capacité: Reproduire un modèle oral Objectif lexical: Couleurs, animaux Objectif grammatical: « What do you see ? I see a + adj+ nom » Séance 1 1° Les couleurs ( Expression orale) Réactivation des couleurs : utilisation de flashcards. Faire nommer les couleurs citées dans lalbum « What colour is this ? And this ?…, Jeu de kim « What colour is missing ? » Guessing game : lenseignant tient les cartes de couleur dans ses mains, il en choisit une, les élèves doivent trouver laquelle : « Is it blue ? Is it green ? Lélève qui trouve prend le relais. 2° Les animaux (Compréhension orale) Introduction des noms danimaux cités dans lalbum. Flashcards des animaux Distribuer les miniflashcards, demander à chacun de montrer une carte « Show me the dog ». 3° Découverte de lalbum (Compréhension orale) Lenseignant présente le livre aux élèves, précise que l'auteur l'a écrit dans un train, d'où le rythme.... Lecture de la 1ère moitié. Si les élèves participent spontanément en langue cible au cours de cette première lecture, leurs interventions seront valorisées même si ce nest pas l'objectif premier. Sur les images, les élèves colorient quatre animaux de la couleur demandée par lenseignant

23 Séance 2 1° Flashcards des animaux déroulement classique avec lexique des animaux de la dernière fois + 2 autres cartes les afficher au tableau et les numéroter, énoncer un animal, les enfants donnent le chiffre correspondant 2° Lecture participative de l'album Le but de cette 2ème lecture est d'amener les enfants à participer autant que possible à la lecture de l'album Poser des questions: « what animal is it? What colour is it? » Enoncer les réponses clairement, « Yes, it 's a blue horse 3° Listen and look Afficher dans une colonne différentes couleurs et dans une autre colonne les différents animaux. Interroger un élève : « what colour do you want ? what animal do you want ? » Afficher au tableau dans cet ordre les images et énoncer : « it's a blue dog. » Utiliser les transparents et superposer couleur et animal. 4° Listen and colour Les enfants colorient les premiers animaux sous la dictée de la maîtresse, choisir des couleurs différentes de l'histoire pour les deux derniers animaux.

24 Séance 3 1. Flashcards (lexique) Ajout des derniers animaux dans le lot de flashcards « show me » "Repeat if it's true » L'enseignant montre une image et énonce un animal. Si le mot prononcé correspond à l'image, les enfants le répètent, sinon ils se taisent. Jeu des nombres (structure) Afficher et numéroter les flashcards (animal et couleur) au tableau, énoncer par exemple, « it's a pink dog», les enfants doivent dire le chiffre correspondant. 4. Activité de production orale (Lecture à deux voix, structure plus complexe) Exposer les flashcards dans le désordre. Essayer de les remettre dans l'ordre de l'histoire. Après chaque question, les élèves sont sollicités pour répondre en utilisant la structure simplifiée de lalbum: « I see a + couleur + animal. 5. Listen and colour Coloriage guidé des deux derniers animaux qui servira à la confection d'une livre accordéon.

25 Séance 4 1. Activité de production orale (enseignant/élèves). Relecture collective de lhistoire. Laisser des blancs pour amener les enfants à produire 2. Fabrication du livre accordéon Pliage et collage des bandes de papier. Présentation Faire venir au tableau 6 élèves qui doivent montrer chacun un animal différent de leur livre. Lenseignant lance le départ en énonçant : « Brown Bear, what do you see ? », brown bear doit regarder lanimal de lenfant suivant et dire « I see a …… »

26

27 Un exemple dAction story (Karine Mira, PEMF-LV, daprès Do and understand de Herbert Puchta)

28

29

30

31

32

33

34

35 Bibliographie

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51 Sitographie (site du département)www.ac-montpellier.fr/elv34/ (librairie des langues en ligne)www.attica.fr 6&type=7http://www.primlangues.education.fr/php/suggestion.php?id_sug=99 6&type=7 (exploitations pédagogiques dalbums)http://crdp.ac-dijon.fr/-Lire-des-histoires-en-classe-.html (pour fabriquer des mini-livres)http://www.pour-enfants.fr/video/mini-livre.htm (exploitations pédagogiques dalbums: brown bear, ketchup on your cornflakes, …) Contacts:


Télécharger ppt "A. Igual, resposable du Point- langues & B. Vincent, PEMF-LV Animation pédagogique ELV et littérature."

Présentations similaires


Annonces Google