La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA RÉDACTION CYCLES 2 ET 3 Animation Valenciennes-Condé 6 février 2013- Patricia Lammertyn.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA RÉDACTION CYCLES 2 ET 3 Animation Valenciennes-Condé 6 février 2013- Patricia Lammertyn."— Transcription de la présentation:

1 LA RÉDACTION CYCLES 2 ET 3 Animation Valenciennes-Condé 6 février Patricia Lammertyn

2 Problématique/ Enjeux De la production décrits à la rédaction Mieux écrire pour mieux se faire comprendre Un apprentissage difficile Un enseignement complexe

3 Plan de lintervention Points forts des programmes: les évolutions attendues dans les classes: quelques « focales » Mettre en place un apprentissage « progressif » Pistes pour la mise en œuvre concrète en classe Les gestes professionnels de lenseignant Ressources

4 PARTIE 1 Points forts des programmes Evolutions attendues

5 En maternelle Contribuer à lécriture de textes. Les élèves apprennent à dicter un texte à ladulte qui les conduit, par ses questions, à prendre conscience des exigences qui sattachent à la forme de lénoncé.

6 Programmes 2008 Les contenus CP/CE1: Les élèves apprennent à rédiger de manière autonome un texte court: -rechercher et organiser des idées -choisir du vocabulaire -construire et enchaîner des phrases, prêter attention à lorthographe -ils sont amenés à utiliser lordinateur: écriture au clavier, utilisation dun dictionnaire électronique Texte narratif ou explicatif

7 La rédaction: PRIORITE du cycle 3 La rédaction fait lobjet dun apprentissage régulier et progressif: elle concerne toutes les disciplines. - Les élèves apprennent à: narrer des faits réels décrire expliquer une démarche justifier une réponse inventer des histoires résumer des récits écrire des poèmes en respectant des consignes de composition et de rédaction Entraînement sur les différentes phases de lécriture

8 Compétences attendues Fin GS: à la fin de lécole maternelle, les élèves savent transformer un énoncé oral spontané en texte que ladulte écrira sous leur dictée CP/CE1: - écrire de manière autonome un texte de 5 à 10 lignes Cycle 3: - rédiger un texte dune quinzaine de lignes (récit, description, dialogue, texte poétique, compte rendu) en utilisant ses connaissances en vocabulaire et en grammaire ; - orthographier correctement un texte simple de dix lignes - lors de sa rédaction ou de sa dictée - en se référant aux règles connues dorthographe et de grammaire ainsi quà la connaissance du vocabulaire

9 Les points forts Des écrits réguliers Des écrits courts: de la phrase au texte de 1à à 15 lignes nouvel objectif dapprentissage pour sentraîner (tâche-problème)

10 Les points forts -La mise en mots: on aide les élèves pour la syntaxe, la recherche de vocabulaire: le maître dans des petits groupes. -De létayage du maître à lautonomie aide du maître: de la dictée à ladulte à lécriture autonome Nécessité davoir des outils et dapprendre à les utiliser

11 Une entrée par les compétences Nécessité de repenser les programmationsprogrammations Exemple C2 Voir le document de Corrèze Voir un document pour le C2 par P. Lammertyn Tout est sur le site de lIA Nord: netia59. Aller dans espace pédagogique; maîtrise de la langue: rédaction

12 PARTIE 2 Quelques pistes de mise en œuvre en classe

13 Exemple: apprendre à narrer 1-Quelques critères utiles pour une progression 2- Les critères induisent des faits de langue spécifiques

14 Un apprentissage progressif: Installer des savoirs et des savoirs-faire « durables » Fournir de solides repères aux élèves: éviter le zapping dun type décrit à lautre

15 Exemples dactivités progressivesprogressives GSCPCE1 Une image; une phrase Utilisation des mots-référents et premiers encodages Plusieurs images, plusieurs phrases Des morceaux de phrases Les enchaînements Les enrichissements de la phrase « narrative » Texte ou partie de texte Dictée à ladulte: différencier oral/écrit Mixer la dictée à ladulte et lutilisation doutils en semi-autonomie Transposer avec laide du maître Variation des temps: présent de narration, temps du passé ( aide de loral) Ecriture autonome dune courte histoire linéaire: 2 personnages pas plus Transposer une courte histoire Variation des temps: présent de narration, temps du passé ( outils)

16 Cycle 3: exemples CE2CM1CM2 Travail sur le « corps » du récit Écrire le début : scène dexposition Varier les débuts selon le genre Le début dans un récit non linéaire ( policier; fantastique) Fin dun conteFin différentes selon deux univers Fin ouverte ou fin à choix multiples Ecrire en « Je » sur un événement réel, vécu Ecrire en « Je » En se mettant dans la peau dun personnage Travail sur larrière-plan du récit Insérer un court dialogue Même tâche avec ajout dun personnage Variations des registres langagiers

17 A partir dun même support, écrire de la GS au CM2 Exemple : lalbum sans texte Loup Noir de Antoine Guillopé ( Casterman) Activités possibles: GS: dictée à ladulte à partir de deux images: le garçon; le loup CP/CE1: écrire la fin CE2: écrire le milieu CM: texte complet Mais on pourra aussi écrire le texte entier dans les petites classes en dictée à ladulte.

18 PARTIE 3 Quelques pistes de mise en œuvre en classe

19 Concevoir des activités décriture Deux priorités pour le maître: 1. Construire, présenter des outils-référents 2. Les faire utiliser par les élèves Des activités à privilégier pour les élèves: 1. Reproduire des modèles: reprendre une structure de phrase, refrain de conte… Reproduire des modèlesreprendre une structure de phrase 2. Transformer: à partir de textes dauteurs (matrices) 3. Allonger, réduire 4. Inventer, imaginer (à partir dimages…); autres imagesimagesautres images

20 Des pistes pour les écrits courts dès le cycle 2 Des listes de mots: jeux avec les prénoms, les comptines, à partir dun album La phrase du jour: allonger, réduire, transformer Jeu sur la phrase: ex: ma fabrique à histoiresma fabrique à histoires Reprise de structures syntaxiques tirées dalbums, de poèmesstructures syntaxiques Ecrire dans un texte dauteur: début, épisode, fin Une activité rituelle: le jogging décriture

21 Dans les autres disciplines Phrases: légendes de dessins scientifiques, de photos, de documents historiques, géographiques, en arts… Textes des différentes disciplines à compléter, résumer, à écrire en entier: descriptif, narratif, justificatif, explicatif, toujours en lien avec les apprentissages disciplinaires

22 Ecrire un texte entier Rappel de lattendu de fin de cycle 3: maximum 15 lignes Règles de cohérence dun texte selon Michel Charolles: - non ambigüité de la chaîne référentielle - progression du thème (apport de nouveaux éléments indiqués par les connecteurs) - respect de lunivers de référence - principe de non contradiction ( aucun élément ne doit venir contredire ce qui a déjà été dit)

23 Les opérations en jeu dans lécriture Planification: définir le but du texte; jécris pour qui? Quoi ? Comment ? Rédaction : ensemble des éléments lexicaux et syntaxiques qui permettent de mettre en mots un récit, un texte documentaire… Composition : ensemble des éléments qui structurent le texte et lui donnent une cohérence interne. Révision: relecture (avec laide des pairs et du maître) et la mise au point du texte: ce que je modifie, jajoute, jenlève Correction: concerne lorthographe, la ponctuation. Réécriture: écrire un autre texte ou une nouvelle partie de texte

24 Apprendre à planifier Planifier, cest: - Anticiper le contenu: le thème - Anticiper quelques éléments sur ce thème: le propos « script » Cest aussi: réfléchir au « comment » écrire?: quels outils linguistiques à mobiliser? Rôle du maître primordial: avant la séance: -analyser les spécificités linguistiques selon le texte, le genre…pour préparer les aides éventuelles -clarifier la consigne -prévoir les modalités de travail: collectif, groupe; par deux… quels élèves aider…?

25 Apprendre à rédiger: proposition de deux dispositifs Les ateliers rédactionnels: le M prend en charge un groupe; les autres sont en autonomie ( soit sur dautres activités décriture en réinvestissement: jeux littéraires, gammes décriture, enrichissement dun premier jet…, soit sur un autre domaine: lectures préparatoires à une activité rédactionnelle…) La dictée à ladulte: dispositif présent en maternelle Beaucoup moins présent voire absent à lécole élémentaire

26 « Le travail décriture nexiste pas sans la présence constante du maître, sans ses multiples interventions »; Dominique Bucheton

27 Améliorer les écrits: la révision Elle sapprend Lenseignant fait des choix de démarches différentes selon les besoins et les productions: Il relève les problèmes de cohérence et de cohésion Il choisit un ou deux points damélioration pas plus. Exemples : cohérence densemble, cohérence des actions d'un personnage, cohérence temporelle, univers/type de texte... cohésion phrastique, inter phrastique (choix des temps, connecteurs, anaphores), orthographe, précision du lexique…

28 Modalités de travail pour la révision soit il existe un problème général > mise en place dune courte situation décrochée soit les difficultés sont différentes selon les élèves différencier les propositions damélioration : en dialogue avec lélève ou propositions sur la feuille (faire écrire les élèves toutes les deux lignes; cela permet dinsérer des remarques, des propositions : exemple proposer trois mots de sens proche, lélève choisit). Autres modalités: on révise un texte par binôme la révision passe par la lecture orale des textes: instauration d'une communauté de lecteurs au cycle 3 ( les élèves font des remarques, des propositions damélioration)

29 La révision, la correction Apprendre à relire pour réviser son écrit Corriger lorthographe: - lélève corrige les erreurs sur des notions travaillées - il a un outil pour se corriger; nécessité dun code commun dans le cycle, code compris des élèves

30 Pour des textes entiers, quelques inducteurs… Partir dobjets affectifs: exemple: au CP/CE1: le doudou en lien avec la lecture du livre de Olivier de Solmihinac (Le peuple doudou; éditions Ecole des loisirs ) Des lieux: il suffit douvrir les yeux: la cour de récréation, la rue, forêt…, recours à des imagesimages Lintrusion dun personnage dans un autre monde: propositions de Denis FABE pour cycle 3: « Un extraterrestre raconte la journée dun élève de votre CM2 lors dune classe verte »; « Le petit Chaperon rouge téléphone à sa mère et lui raconte sa mésaventure ». Le résumé dun film, dune histoire lue

31 Quels outils-référents à construire en GS et au CP/CE1? En appui sur les acquis de la GS, continuer les collectes/apporter des corpus de référence 1. Les graphies-phonies: syllabes, sons… 2. Les mots: boîte à mots, listes…: prénoms, couleurs, noms de personnages dhistoires, petits mots invariables, lexique spécifique, homophones 3. Les phrases : phrases de comptines, poésies, phrases de récits: refrain, début, fin; phrases coordonnées avec et, ou, mais…, juxtaposition, énumération, propositions introduites par: soudain, tout à coup… 4. Les textes: superstructures, des corpus de débuts, de fin, des refrains, les archétypes de personnages, les lieux, les moments …

32 Quels outils-référents à construire au cycle 3? 1. Les mots: boîte à mots, listes dans le carnet de mots…: mots invariables, lexique spécifique des disciplines et des genres de récits, affixes, homophones, connecteurs, mots rares, mots de plus en plus longs et complexes, les verbes et les tableaux de conjugaison, des mots et leurs synonymes, les contraires, les échelles dintensité… 2. Les phrases : phrases de poésies, phrases de récits: refrain, début, fin; formes et types de phrases, phrases coordonnées avec et, ou, mais…, juxtaposition, énumération, propositions circonstancielles, relatives, conjonctives 3. Les textes: trames de différents types de textes attendus dans les programmes, corpus de débuts, de fins en lien avec les genres de récits, résumés à rapprocher du récit initial, refrains, archétypes de personnages, transformation de personnages, lieux, moments…

33 Et ne pas oublier le recours: - au(x) dictionnaire(s)! - avoir aussi un dictionnaire des synonymes dans la classe - au traitement de texte ( corriger, insérer, répéter, supprimer…)

34 PARTIE 3 Favoriser lécriture en classe Les gestes professionnels ( appui sur les travaux de Dominique Bucheton)

35 Un enseignement explicite Clarifier le statut de lécriture et de la rédaction en classe Clarifier la tâche: écriture libre, apprentissage, évaluation ? Ce qui est évalué; écrit à communiquer ou non ? … Accorder une grande place à loral: aide à lélaboration du « contenu »

36 Faire des liens entre lecture/écriture entre outils de la langue/rédaction Fournir des « matrices » décriture: des lectures riches, diversifiées: 1. Utilité dun « petit classeur qui rassemble les collections de phrases, de textes…recopiés au fil des lectures) 2. Penser à une réserve d images comme lanceurs Interactions avec létude de la langue: rédaction: lieu de réinvestissement des acquisitions et sources de problèmes à étudier (cf. V. Bouysse)

37 Mettre lélève en confiance Appui sur les travaux de D. Bucheton et C. Tauveron -Favoriser la co- écriture (co-activité): échanges autour des écrits individuels; écrire à plusieurs mains: écrire avec lélève (notamment les incipits si on demande un récit entier), dans la copie de lélève; lui faire des propositions: pour dire cela, tu peux:….lui lister des choix possibles; dictée à ladulte pour écrire un passage difficile ou en début dun nouvel apprentissage: exemple: écrire un dialogue… -Montrer des brouillons décrivains -Mettre en place un cahier de rédaction: mise en évidence des progrès

38 Vigilance: la question des consignes Les consignes données sont parfois infaisables Certaines consignes manquent de clarté: écrire un texte sur notre visite du quartier Certaines consignes sont claires mais peuvent gêner les élèves: raconter un événement personnel vécu par exemple…

39 Savoir poser un autre regard dans et sur la production Ecrire engage le sujet; enjeux affectifs; savoir prendre en compte autant le contenu que les aspects normatifs Ecrire engage le sujet Attention aux grilles dévaluation « normatives » peu adaptées dans le cas de textes soumis à de nombreuses variations comme le récit. Accepter que lécriture est un apprentissage difficile, qui sinscrit dans le temps.

40 Ressources netia59: dossier rédaction et article dans le BD Inspection académique de Corrèze Latelier dirigé décriture au CP: Dominique Bucheton; Yves Soulé ( Delagrave) Dire, lire, écrire au jour le jour: Renée Léon (RETZ) Ateliers dexpression ( 5 à 13 ans)-ACCES éditions Dominique Bucheton: « Ecrire en ZEP: un autre regard sur les écrits des élèves »/ CRDP Versailles/ Delagrave Claudine Garcia-Debanc: « Faire écrire les élèves dès le début du CP » dans ONL, le manuel de lecture au CP, CNDP, sept 2003

41 Rappel Progressions CP: -concevoir et écrire collectivement avec laide du maître une phrase simple cohérente, puis plusieurs -comparer sa production écrite à un modèle et rectifier ses erreurs CE1: - concevoir et écrire de manière autonome une phrase simple cohérente, puis plusieurs, puis un texte narratif ou explicatif de 5 à 10 lignes

42 Progressions CE2: - Dans les diverses activités scolaires, proposer une réponse écrite, explicite et énoncée dans une forme correcte. - Rédiger un court texte narratif en veillant à sa cohérence temporelle (temps des verbes) et à sa précision (dans la nomination des personnages et par lusage dadjectifs qualificatifs), en évitant les répétitions par lusage de synonymes, et en respectant les contraintes syntaxiques et orthographiques ainsi que la ponctuation. - Rédiger un court dialogue (formulation des questions et des ordres). - Savoir amplifier une phrase en ajoutant des mots : en coordonnant par et un nom à un autre, un adjectif à un autre, un verbe à un autre - Améliorer (corriger et enrichir) un texte en fonction des remarques et aides du maître.

43 CM1: - Dans les diverses activités scolaires, noter des idées, des hypothèses, des informations utiles au travail scolaire. -Rédiger un court dialogue (formulation des questions et des ordres). -Rédiger des textes courts de différents types (récits, descriptions, portraits) en veillant à leur cohérence, à leur précision (pronoms, mots de liaison, relations temporelles en particulier) et en évitant les répétitions -Savoir amplifier une phrase simple par lajout déléments coordonnés (et, ni, ou, mais entre des mots ou des phrases simples ; car, donc entre des phrases simples), dadverbes, de compléments circonstanciels et par lenrichissement des groupes nominaux. -Améliorer (corriger et enrichir) un texte en fonction des remarques et aides du maître

44 CM2: - Dans les diverses activités scolaires, prendre des notes utiles au travail scolaire. - Maîtriser la cohérence des temps dans un récit dune dizaine de lignes. - Rédiger différents types de textes dau moins deux paragraphes en veillant à leur cohérence, en évitant les répétitions, et en respectant les contraintes syntaxiques et orthographiques ainsi que la ponctuation. - Écrire un texte de type poétique en obéissant à une ou plusieurs consignes précises.


Télécharger ppt "LA RÉDACTION CYCLES 2 ET 3 Animation Valenciennes-Condé 6 février 2013- Patricia Lammertyn."

Présentations similaires


Annonces Google