La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La loi du 11 février 2005. Définition du handicap au sens de la loi du 11 février 2005 « Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La loi du 11 février 2005. Définition du handicap au sens de la loi du 11 février 2005 « Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation."— Transcription de la présentation:

1 La loi du 11 février 2005

2 Définition du handicap au sens de la loi du 11 février 2005 « Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation dactivité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison dune altération substantielle, durable ou définitive dune ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, dun polyhandicap ou dun trouble de santé invalidant »

3 La MDPH La MDPH: Maison Départementale des Personnes Handicapées Création depuis la loi de février 2005 Guichet unique adultes enfants handicapés Dépend du conseil général

4 Les missions de l Enseignant Référent : Acteur central des actions conduites en direction des élèves handicapés à lécole Interface entre famille, école, établissement spécialisés, services (SESSAD…) et MDPH Assure laccueil, le conseil, linformation aux écoles et aux familles délèves handicapés Aide à la constitution des dossiers de demande de compensation Met en place le PPS au sein des établissements et réunit au moins une fois par an lESS ( annexe 4 à remplir par lASEH avec lenseignant )

5

6 Champ dintervention de lER E R sadresse à lélève porteur dun handicap, scolarisé en classe ordinaire(de la maternelle au lycée) en CLIS, en SEGPA avec PPS (sortant de CLIS par ex), en établissement spécialisé, suivi par un service de soins (SESSD,SESSAD, ….) ou accompagné dun AVS I Partenariat et lien avec léquipe de S S (famille, élève,école, AVS, ASEH, services ou centres daide)

7 Accompagnement scolaire des enfants handicapés Quelques pistes pour les A S E H

8 Avant de prendre ses fonctions… Nécessité dune rencontre préalable avec léquipe éducative pour avoir le maximum dinformations sur le handicap de lélève, ses difficultés spécifiques, ses besoins… Prise de contact avec lélève concerné et avec sa classe (expliquer sa présence et les raisons de lintervention dans la classe).

9 HANDICAPS rencontrés dans les écoles Trouble des fonctions motrices (hémiplégie, quadriplégie, autres…..) Troubles sensoriels (auditif, visuel, ) Troubles psychiques (TED, autisme) Troubles de la conduite et du comportement Troubles des fonctions cognitives (ex: retard mental, trisomie 21) Troubles spécifiques des apprentissages (dyspraxie, dyslexie, dysorthographie, dyscalculie)

10 Troubles des fonctions motrices Atteintes motrices et conséquences (cf doc: S ) LA S E H, son rôle : Accompagnement dans la vie de lécole: -accueil le matin, encadrement à la récréation, déplacement dans lécole,aide au passage aux toilettes -aide à linstallation dans les cours: garantir la sécurité de lélève et une installation la plus confortable possible pour la mise au travail -aide à la prise de notes si besoin(secrétaire mais pas « à la place de ») -aide à linstallation du matériel (ex: ordinateur.) -Si possible aide à laccès à lautonomie (recherche de stratégies individuelles pour autonomie) -Nécessité déchange avec les professionnels partenaires (ergothérapeute par ex)

11 Troubles sensoriels VISUELS AUDITIFS

12 Troubles visuels: NON VOYANT(aveugle) ou MAL VOYANT (amblyope)

13 Non Voyant (ou Aveugle) Quelques pistes… aide le matin à larrivée à lécole et au repérage des locaux accompagnement à linstallation dans les classes verbalisation et explication de tout ce qui est rencontré dans lécole: lAVS devient les « yeux » de laveugle; lui permettre de visualiser le « non-vu » ; pour les plus jeunes, les rassurer, leur parler le plus doucement possible, mettre des mots sur tout ce quils rencontrent pour les aider à se construire des images mentales de ce qui existe les aider à sapproprier par le touché le monde qui les entoure, mettre des mots sur le monde auditif et tactile multiplier les expériences tactiles en accompagnant tous les gestes par des explications verbales sassurer de la bonne compréhension de la consigne en demandant de verbaliser, de reformuler ce qui a été entendu et leur demander dexpliquer leur « vision » des choses Travail en liaison avec lERDV ou lIJA pour avoir connaissance de la spécificité du trouble et du matériel à utiliser( braille, utilisation de lordinateur spécifique (IRIS)….)

14 Mal voyant (ou Amblyope) Adaptation du matériel scolaire : Agrandissement de tous les cours (taille de lécriture), de tous les supports de travail Rendre le plus lisible possible les supports scolaires (repasser en foncé les traits, les lignes, les dessins, cartes etc…) Aide à lappropriation des ordinateurs et à la maîtrise du clavier, voire du braille Passage à loral de tous les documents pour sassurer de la bonne compréhension des consignes Travail en liaison avec lERDV ou lIJA

15 Troubles auditifs : SOURDS ou MALENTENDANTS

16 Quelques aides …. Rares sont les ASEH affectées auprès délèves sourds ou malentendants car: - nécessité de maîtrise de la langue des signes (LPC, LSF) par les enseignants qui accueillent et - évolution considérable du matériel adapté à ces troubles (Prothèses auditives, HF…cf doc n°3) Rôle de lASEH: Veiller à la limitation des bruits parasites Aider à lappropriation du matériel spécifique Veiller à utiliser un langage explicite, en articulant et en parlant très lentement

17 Troubles psychiques : TED (Trouble Envahissant du Développement) Troubles autistiques

18 Manifestations visibles 1. Trouble de la communication: contact avec les autres non recherchés, isolement regard fuyant, répétition de phrases, mots hors contextes, …) 2. Anomalie des interactions sociales: difficulté à imiter, à partager, à entrer en relation avec lautre 3. Comportements répétitifs : stéréotypie, difficultés à sorienter dans lespace et dans le temps

19 Quelques pistes..(doc 4 p 109) Apprendre à ressentir le plaisir de travailler ensemble en favorisant le travail en petit groupe par ex Apprendre à exprimer une émotion, à la verbaliser Apprendre à reproduire, à imiter, à laisser une trace (préparer le graphisme) Donner des repères (pour les aider à se situer dans le temps)

20 Mais aussi……Autres types daide : verbale: reformuler les consignes, rassurer lélève, laider à se concentrer sur sa tâche scolaire en lui reformulant doucement, avec des mots simples gestuelle: pointer sur le cahier pour recentrer lattention, physique : ex : prendre les ciseaux, écrire avec lui, contenir pour aider à gérer les moments d angoisse (ex : bras autour de lépaule ….) Autre :lui permettre aussi de « souffler », proposer des pauses si signes de fatigue, en lui autorisant le retour à son espace personnel par ex -les rendre le plus autonome possible en diminuant progressivement les guidances travailler en amont avec lenseignant sur la répartition des tâches et des consignes: « qui dit quoi, qui fait quoi? »

21 Troubles de la conduite et du comportement :

22 (Cf doc 6) Quelques manifestations… Attitudes qui alertent: -forte excitation, agressivité, mise en danger, provocation, refus des règles, -inattention, mémorisation difficile.. ou -passivité, retrait, inhibition, angoisse…

23 Quelques pistes... Adopter une posture dautorité, laider à respecter les limites Épurer son espace de travail (éviter les objets « parasites ») Etre positif en pointant les réussites, lencourager Essayer de percevoir létat de fatigue et instaurer avec lenseignante un espace ou un temps de récupération avant de reprendre le travail(en classe ou hors classe) ou Lui permettre de sortir du groupe classe en cas de crise(lui laisser le temps de se calmer) Établir un cahier de « comportement » Recentrer sur les activités et sassurer de la bonne compréhension des consignes en les faisant reformuler

24 Troubles des fonctions cognitives : (retard mental, trisomie 21…)

25 Quelques pistes… LASEH doit sefforcer de rendre les plus concrètes possibles les tâches scolaires ou les manipulations à effectuer. (aide de dessins, schémas par ex.) Aider à la compréhension des consignes(reformulation..) Aider à le rendre le plus autonome possible (rangement du matériel…)

26 Troubles spécifiques des apprentissages: (dyslexies, dyspraxies, dysphasies) pas de déficience intellectuelle

27 Quelques définitions… DYSPHASIEDYSPRAXIEDYSLEXIE / DYSORTHOGRAPHIE Trouble spécifique et grave du développement du langage oral Trouble spécifique du développement moteur Difficultés dans la réalisation des activités de la vie quotidienne (Cf doc p 118) Trouble spécifique et durable de lacquisition puis de lutilisation du langage écrit

28 Quelques manifestations…. Trouble de la concentration Difficultés dapprentissage et de mémorisation des leçons Difficultés pour comprendre les consignes écrites ou orales selon le trouble Manque de méthode et dorganisation dans le travail Est en souffrance Se fatigue vite et a besoin de temps de récupération Est inconstant dans ses performances Travaille lentement à cause de ses difficultés Est toujours sous pression

29 Mais aussi, ce sont des élèves qui ont : du dégoût pour lécrit ou/et la lecture, du passage à loral des résultats qui ne sont pas à la hauteur des efforts fournis une grande lenteur et une grande fatigabilité du retard dans les apprentissages et dans la lecture de graves perturbations psychologiques consécutives à un échec prolongé : sentiment dinfériorité, détresse personnelle, perte de lestime de soi, renoncement….

30 Quelques pistes Etre bienveillant, compréhensif et tolérant Etre positif : - Mettre en avant les compétences plutôt que les échecs - Éviter les remarques désobligeantes, les appréciations inappropriées si des efforts sont faits (citer les erreurs dorthographe, arracher les pages, lire devant tout le monde) Parler lentement, séparer les mots Sassurer de la bonne compréhension des consignes Faire reformuler Passer par le visuel (repère code de couleur, symboles) Faire verbaliser les étapes nécessaires à la réalisation dune tâche laisser parler même si erreurs de langage Donner des exemples

31 Quelques difficultés rencontrées par les ASEH… Rejet par lenfant Difficulté de trouver sa place dans léquipe… QUELLES RÉPONSES ?


Télécharger ppt "La loi du 11 février 2005. Définition du handicap au sens de la loi du 11 février 2005 « Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation."

Présentations similaires


Annonces Google