La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Brûlures Dr André NAU Hôpital dInstruction des Armées Laveran.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Brûlures Dr André NAU Hôpital dInstruction des Armées Laveran."— Transcription de la présentation:

1 Brûlures Dr André NAU Hôpital dInstruction des Armées Laveran

2 Brûlures 7000 brûlures hospitalisées / an France 2 ème rang des pathologies traumatiques Risques vital Séquelles fonctionnelles et esthétiques Centres de Brûlés Prise en charge initiale

3

4

5

6

7 Surface brûlée Le plus classique Pourcentage de surface brûlée Règle des 9 –Tête, MS : 9% –Tronc face avant, tronc face arrière, MI : 18% –OGE : 1% –Enfant : Extrémité céphalique : 19% MI : 13% (naissance) SB 15 % –Réanimation initiale –Prise en charge spécifique

8

9

10

11 Profondeur Deux catégories : –Brûlures superficielles 2 ème degré superficiel Epidermisation en 15 jours maxi –Brûlures profondes 2 ème degré profond –Epidermisation en plusieurs semaines 3 ème degré –Epidermisation impossible –Greffe « Burn index » –SB superficielle + (SB profonde x 2) > 40 : pronostic vital engagé > 160 : survie exceptionnelle UBS (Unité de Brûlure standard) : brûlures profondes x 3 –Indices difficiles à calculer à la phase initiale

12 Age Extrêmes : nourrisson, vieillard 7 ans, ans Score de BAUX (adulte) –SB + âge –Survie exceptionnelle si > 120

13 Lésions associées risque vital Lésions traumatiques –Fractures –Lésions viscérales Inhalation de produits de combustion +++ –20% des victimes en Centre de Brûlés –Complications infectieuses respiratoires

14 Autres facteurs de gravité Agent de la brûlure –Agent chimique –Brûlure électrique Localisation –Face (yeux) –Plis de flexion risque fonctionnel ou esthétique

15

16

17

18 Sur les lieux de laccident Supprimer la cause de la brûlure –Éteindre les flammes sur la victime –Couper le courant (électrocution) Refroidir la brûlure –Dans les premières minutes si possible –But = ramener la T° cutanée < 45°C Éviter lapprofondissement de la brûlure –2 à 3 minutes suffisent Plus longtemps ? – phénomènes inflammatoires –Risques –Eau domestique (douche, robinet, aspersion, trempage) –Brûlure chimique Eau également = dilution du produit corrosif –Prolongé si délai depuis laccident important (20-30)

19

20

21

22

23

24 Sur les lieux de laccident Analgésie –Cryoanalgésie de contact Gel deau –Analgésie sous-cutanée ou IV Morphiniques Hospitalisation –SB 15% –SB 7-8% profonde ou vieillard ou nourrisson –Brûlure chimique –Brûlure électrique vraie –Localisation particulière : yeux, mains Centre de Brûlés : –Si trajet < –Absence de troubles respiratoires demblée

25 Prise en charge hospitalière 3 personnes –Médecin –Infirmier –3 ème personne pour servir Brûlé / brûlure habillés stérilement

26

27 Le brûlé VVP de bon calibre –Analgésie –Remplissage ± IOT/VM –Anticipation sur loedème des VAS Oxygénothérapie –Toujours Inhalation de produits de la combustion Réaction pulmonaire à la brûlure Sonde urinaire –Surveillance du remplissage +++ : diurèse horaire Sonde gastrique –Arrêt du transit des brûlés graves Antibiothérapie : –Pénicilline G –Brûlure souillée –Brûlure très profonde atteignant et nécrosant le muscle (anaérobie Gram +)

28

29

30

31 La brûlure Décontamination de la brûlure et des zones adjacentes Brûlure du 2 ème degré (phlyctènes) –Éplucher Brûlures du 3 ème degré circulaires –Incisions de décharge Peau Aponévroses musculaires Après nettoyage soigneux (solution antiseptique) –Topique antibactérien –Protection par pansement occlusif Cartographie des zones brûlées

32

33

34

35 Remplissage vasculaire initial Maintien dun état hémodynamique stable –Volumes élevés de perfusion Hyperperméabilité capillaire –Dès les premières minutes –Phénomène inflammatoire –Fuite du plasma hors des vaisseaux « Translocation liquidienne » –Au niveau des zones brûlées –Au niveau des zones non brûlées et des poumons 8 premières heures + + Fuite des protéines hors des vaisseaux – pouvoir oncotique

36 Remplissage vasculaire initial Cristalloïdes +++ Albumine –8 ème ou 24 ème heure –Ou albuminémie < 20 g/l Formule de Baxter –4 ml/kg/%SB dans les premières 24 h –Adapter en fonction de la DU 50 ml/h adulte 1 ml/kg enfant > 5 ans 1,5 – 2 ml/kg enfant < 5 ans Vérifier avec Ht ou Hb ( si remplissage insuffisant)

37

38 PVC Ne peut guider le remplissage vasculaire Mauvaise adaptation cardiaque au remplissage : –Vieillard –Insuffisant cardiaque –Brûlure très profonde et étendue –Ventilation contrôlée

39 Diurétiques Proscrits au cours des 24 premières heures Au-delà de la 36 ème heure : –Inversion de la translocation liquidienne –Surcharge volémique Pulmonaire ++ – diurétiques –hémofiltration


Télécharger ppt "Brûlures Dr André NAU Hôpital dInstruction des Armées Laveran."

Présentations similaires


Annonces Google