La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Asthme et son traitement Anne-Claire Toffart IFSI St Egrève.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Asthme et son traitement Anne-Claire Toffart IFSI St Egrève."— Transcription de la présentation:

1 Asthme et son traitement Anne-Claire Toffart IFSI St Egrève

2 Plan Définition Epidémiologie Mécanisme de la maladie asthmatique Etiologie de l'asthme Diagnostic de l'asthme Traitement de l'asthme

3 Définition Maladie inflammatoire chronique des voies respiratoires Crises de dyspnée sifflante, souvent nocturnes et réversibles, spontanément ou sous l'effet du traitement Association de facteurs spécifiques (allergie) et non spécifiques (pollution, tabac) Tous les groupes d'âges mais souvent pendant l'enfance

4 Epidémiologie Monde: –100 à 150 millions de personnes, en augmentation –Plus de décès par an –Coûts > tuberculose et infection à VIH/Sida réunis En France: –2,5 millions de français dont un tiers d'enfants. –7 à 10 % des enfants et 5 à 6 % des adultes –9 % de la population française. –8% des garçons et 5% des filles de moins de 10 ans –ratio homme / femme s'inverse ensuite

5 Mécanismes Maladie inflammatoire qui affecte les bronches: –inflammation de lépithélium bronchique (œdème) –bronchoconstriction –Hyperréactivité bronchique –hypersécrétion de mucus Symptômes: –Toux –Essoufflement –Respiration sifflante –Oppression –Sécrétions

6 Étiologie: FDR endogènes Terrain atopique: synthèse Ig E spécifiques Terrain génétique: risque allergique d'un enfant: –20 % –si un parent allergique : % –si deux parents allergiques : 80-90% Stress psychologique Influences hormonales : –Enfance: garçons –Puberté: identique –Adulte: plus élevée chez la femme –Hormones sexuelles: prémenstruelle, ménopause

7 Étiologie: FDR exogènes Allergènes Pneumallergènes Trophallergènes Allergènes médicamenteux Allergènes professionnels: 10 % des asthmes apparus à l'âge adulte –farine de blé pour les boulangers –isocyanates pour les peintres –poussières de bois pour menuisiers ou ébénistes

8 Étiologie: FDR exogènes Pollution atmosphérique –dioxyde de soufre, particules en suspension et aérosols acides (sulfates) –ozone Tabagisme: 20 % des asthmatiques Virus: 50 % des crises d'asthme du jeune enfant liées à une virose respiratoire (VRS avant 2 ans) Autres: –Infections à germe banals –Intolérance à l'aspirine –RGO –Asthme d'effort

9 Signes cliniques Difficulté respiratoire ou dyspnée Tachypnée ou inversement une bradypnée Sifflement à l'expiration Diminution de la saturation en oxygène Tachycardie Tirage Toux +/- chronique, après une activité physique (asthme d'effort) ou la nuit Variables d'un jour à l'autre avec souvent une recrudescence nocturne ou au petit matin.

10 Paraclinique Enquête allergologique Radiographie pulmonaire DEP en L/min à laide dun débit-mètre de pointe ou Peak flow –Remplir carnet ou graphique de surveilance –Se mesure 2 fois par jour

11 Peak flow

12

13 EFR Test de réactivité à un bronchodilatateur (débit expiratoire pré et post-salbutamol) ; Épreuve de provocation bronchique

14 Syndrome obstructif: - VEMS/CV < 70% Test de réversibilité: - VEMS: mL ou 12%

15 Traitement: contrôle des FDR Prendre en charge: –Rhinite allergique –Sevrage tabagique –RGO –Diminuer exposition aux allergènes –CI aspirine si allergie

16 Traitement: médicaments Traitement de la crise: –b2 courte durée daction –anticholinergiques

17 Traitement: médicaments Traitement de fond: –B2 longue durée daction (SEREVENT) –Association b2 LDA + CSI (SYMBICORT, SERETIDE) Corticoïdes par voie systémique Anti-leucotriène: MONTELUKAST / SINGULAIR Ac anti-IgE: OMALIZUMAB / XOLAIR

18 Dispositifs dinhalation Aérosol doseur –Pb: mauvaise synchronisation –Respiration insuffisamment retenue après inhalation (5 à 10 secondes) Chambre dinhalation Inhalateurs poudre sèche: –ventodisk, turbuhaler Nébulisateur: –10 à 15 min

19 Contrôle de lasthme

20 Inacceptable: 1 ou plusieurs critères non remplis Acceptable: tous les critères remplis Optimal: strict normalité de tous les paramètres

21

22

23 La crise dasthme

24

25

26 Asthme aigu grave Impossibilité à parler, à tousser Cyanose Sueurs Bradycardie Pauses respiratoires Troubles de la conscience Augmentation des prises de bronchodilatateurs Inefficacité des bronchodilatateurs

27 Prise en charge En réanimation médicale: Oxygène Aérosols de bronchodilatateurs Corticoïdes systémiques Salbutamol au pse Sulfate de magnésium au pse Heliox Adrénaline au pse


Télécharger ppt "Asthme et son traitement Anne-Claire Toffart IFSI St Egrève."

Présentations similaires


Annonces Google