La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ARTHROPATHIES METABOLIQUES. LA GOUTTE Accumulation dacide urique ( tissus, sang) Dépôts articulaires et extra-articulaires de microcristaux urate de sodium.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ARTHROPATHIES METABOLIQUES. LA GOUTTE Accumulation dacide urique ( tissus, sang) Dépôts articulaires et extra-articulaires de microcristaux urate de sodium."— Transcription de la présentation:

1 ARTHROPATHIES METABOLIQUES

2 LA GOUTTE Accumulation dacide urique ( tissus, sang) Dépôts articulaires et extra-articulaires de microcristaux urate de sodium Produit terminal de la dégradation des purines ( apport endogène et exogène) Uraturie mg/j Uricémie mg/l

3 LA GOUTTE Goutte primaire H 40 ans ( excès de la synthèse des bases puriques, excès dapports) Goutte 2nd – de la purinosynthèse Alimentaire : jeun, efforts Hémopathie : leucémie, destruction cellulaire –Insuffisance délimination Insuffisance rénale Diurétiques

4 LA GOUTTE Typique H, âge moyen, GO, polypathologique (surpoids, diabétique, hypercholestérolémie). Facteur alimentaire ou génétique. Tophus

5 LA GOUTTE Crise de goutte (début brutal, facteurs favorisants) Arthrite aigüe MTP 1er rayon Rougeur chaleur douleur Svt nocturne Evolution vers la guérisson sans séquelles en qq j max 3 sem Cède en 24 à 48 h sous TTT

6 LA GOUTTE chronique Les tophus –Masses sous cutanées blanchâtres indolores –Siège : pavillon oreille, mains, pieds olécrane –Peuvent sulcérer

7 GOUTTE

8 LA GOUTTE

9

10 Les arthropathies goutteuses –Siège même endroit que les tophus –Responsable impotence fonctionnelle sévère Les atteintes rénales : lithiases, IR

11 GOUTTE Biologie Elévation de luricémie (H>70, F>60 mg/l ) Sd inflammatoire élevé ( VS, CRP) Uraturie > 600 mg/24h Ponction articulaire ; recherche de microcristaux, liquide infl

12 GOUTTE

13 Cristaux durate de sodium

14 GOUTTE Radiographie Normale au début Arthropathie goutteuse –Pincement de linterligne –Destruction articulaire –Géodes épiphysaires liées envahissement de los par lurate de sodium

15 GOUTTE Examen à but étiologique –Étude du terrain –Hémopathie –Atteinte rénale Examen à but pronostic –PH urinaire –Écho rénale –Fonction rénale

16 GOUTTE TT de la crise –Colchicine –AINS, Anti-cox2 –Antalgiques –Vessie de glace –Geste local Règles hygiéno-diétiques, alcaliniser les urines (Vichy) TT fond Allopurinol (ZYLORIC) –À distance de la crise –Augmentation progressive des doses –But maintenir uricémie < 60mg/l

17 CHONDROCALCINOSE ARTICULAIRE

18 CHONDROCALCINOSE Dépôt de cristaux de pyrophosphate de Ca dans cartilage et fibrocartilage F=M > 50 ans ( ! Causes 2ndr : PTH, Hémochromatose…) Augmente avec lâge : + de 30% des patients de plus de 80 ans

19 CHONDROCALCINOSE Arthrite aigue crise de pseudo goutte –Monoarthrite genou, poignet –Latteinte de 2 à 3 articulations nest pas rare –Début brutal –Phénomènes inflammatoires locaux Les arthropathies chroniques –Mime larthrose –Chez le sujet âgé

20 CHONDROCALCINOSE Biologie –Syndrome inflammatoire –Liquide articulaire Recherche de microcristaux Liquide inflammatoire Radiographie –Calcifications des cartilages et fibrocartilages –Lésions darthrose au stade évolué

21 CHONDROCALCINOSE

22

23

24

25

26 Lors de la crise –COLCHICINE –AINS –Antalgiques –Vessie de glace –Gestes locaux Pas de traitement de fond Prothèse si destruction sévère


Télécharger ppt "ARTHROPATHIES METABOLIQUES. LA GOUTTE Accumulation dacide urique ( tissus, sang) Dépôts articulaires et extra-articulaires de microcristaux urate de sodium."

Présentations similaires


Annonces Google