La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Nov 2005 Induction au masque Sévoflurane chez lAdulte Gilles AMOIGNON Hugues DERIAZ Hôpital St Antoine PARIS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Nov 2005 Induction au masque Sévoflurane chez lAdulte Gilles AMOIGNON Hugues DERIAZ Hôpital St Antoine PARIS."— Transcription de la présentation:

1 nov 2005 Induction au masque Sévoflurane chez lAdulte Gilles AMOIGNON Hugues DERIAZ Hôpital St Antoine PARIS

2 nov 2005 Induction au masque Induction au masque But Inhalation Inhalation Atteindre un degré suffisant danesthésie Atteindre un degré suffisant danesthésie

3 nov 2005 Profondeur danesthésie Profondeur danesthésie Guédel Stade 1 Stade 1 Répond aux ordres simples Analgésie, amnésie, sédation Stade 2 (= DANGER) Stade 2 (= DANGER) Inconscient : chute dobjet Inconscient : chute dobjet Mydriase Mydriase Hyperréactivité réflexe Hyperréactivité réflexe Vomissements, toux, spasmes Vomissements, toux, spasmes agitation, agitation, Stade 3 (Masque laryngé) Stade 3 (Masque laryngé) Perte réflexe ciliaire Perte réflexe ciliaire Pupilles divergentes Pupilles divergentes Stade 3 profond (Intubation) Stade 3 profond (Intubation) Ventilation diaphragmatique Pupilles recentrées puis resserrées

4 nov 2005 Anesthésie par Inhalation Anesthésie par Inhalation principes Constante de temps = Volume / Débit = Volume / Débit Solubilité sang/gaz = 13/20 = 0,65 =. Vol / Débit 8 L Gaz : 20 Mol Sang : 13 Mol 0,95 3 τ 4 L/min = 8/4 = 2 min

5 nov 2005 Cinétique Cinétique Accélération de lInduction Solubilité Solubilité sang/gaz étape pulmonaire limitante Ventilation Ventilation = apports en anesthésique Concentration Concentration Effet concentration Effet concentration N 2 O seulement (vol ) N 2 O seulement (vol ) Conc cérébrale utile Conc cérébrale utile = effet seuil Effet 2 e gaz N 2 O Effet 2 e gaz N 2 O Mais dysfonction évaporateur Addition Synergie Synergie Hypnotique IV, morphinique

6 nov 2005 Cinétique Cinétique Frein à lInduction Dépression respiratoire Dépression respiratoire Récepteurs O2 déprimés dès 0,1 MAC Réponse déprimée à CO2, proportionnelle à sévoflurane Blocage des VAS Blocage des VAS Hyperréactivité réflexe stade 2 Guédel Hyperréactivité réflexe stade 2 Guédel Vomissements, toux, spasmes Vomissements, toux, spasmes agitation, agitation, Canule, assistance ventilatoire : trop tôt Canule, assistance ventilatoire : trop tôt Hypotension Hypotension Rare en ventilation spontanée Rare en ventilation spontanée

7 nov 2005 Pratique Pratique Concentrations Consensus : 8 vol% Consensus : 8 vol% Demblée = rapide Demblée = rapide Progressif Progressif Evaporateur Evaporateur x 2 ou 1 vol% / 2cycles Circuit réinhalation Circuit réinhalation Débit 3 L/min

8 nov 2005 Pratique Pratique Ventilation Capacité vitale Capacité vitale Vol réserve Exp+Insp 45 sec au moins Conscient, coopérant Ventilation profonde Ventilation profonde Vol réserve Insp Vol réserve Insp Ventilation spontanée Ventilation spontanée Vol courant Vol courant Yurino, Can J Anesth 1993 Yurino, Anesthesia 1995

9 nov 2005 Pratique Pratique Apnée Liée à dépression des centres respiratoires bulbaires Liée à dépression des centres respiratoires bulbaires Montée rapide conc cérébrale Hyperventilation Prévenue Prévenue réinhalation réinhalation Pancaro, Can J Anesth 2005 Guracha, BJA 1999

10 nov 2005 Pratique Pratique Divers N2O N2O Etudes contradictoires mais souvent complexes Comparaisons (sévo+O2) / (sévo+O2) + N2O Accélère la traversée des premiers stades Réduit fréquence incidents au stade 2 Pas deffet sur apnée ou les temps tardifs Dénitrogénation Dénitrogénation Sécurité : 6 à 8 min dapnée avant hypoxie (SpO2 < 96%) Sécurité : 6 à 8 min dapnée avant hypoxie (SpO2 < 96%) Non indispensable : ventilation préservée Non indispensable : ventilation préservée Ventilation assistée Ventilation assistée A éviter avant stade 3 A éviter avant stade 3 divergence des pupilles divergence des pupilles apnée apnée Indispensable pour intuber (autrement 6 à 8 min) Indispensable pour intuber (autrement 6 à 8 min) Hypotension Hypotension

11 nov 2005 Pratique Pratique Coût 250 ml sévoflurane = 31 inductions 250 ml sévoflurane = 31 inductions 8 ml / induction à 8 vol% et 5-8 L/min = x Propofol Propofol 31 ampoules = x 31 ampoules = x Thiopental Thiopental 16 flacons de 1g = x 16 flacons de 1g = x 31 flacons de 1g = x 31 flacons de 1g = x

12 nov 2005 Pratique Pratique Indications De principe De principe bonne tolérance De choix De choix Absence de voie veineuse Absence de voie veineuse Intubation difficile Intubation difficile Contre-indications relatives Contre-indications relatives HIC, épilepsie HIC, épilepsie Contre-indications absolues Contre-indications absolues Hyperthermie maligne Hyperthermie maligne Estomac plein (induction longue) Estomac plein (induction longue)

13 nov 2005 Conclusion Schéma standard Schéma standard Dénitrogénation 8 vol% Haut débit (8 L/min) de o2/N2O 50/50 (ou 30/70) ventilation profonde Con : intubation tardive, apnée Pro : traversée rapide du st 2, hémodynamique stable Schéma rapide Schéma rapide Schéma standard Schéma standard Assistance ventilatoire dès lapnée Assistance ventilatoire dès lapnée Con : baisse tensionnelle Pro : intubation en moins de 3 min Schéma amélioré Schéma amélioré Schéma standard Schéma standard Baisser conc à 4 vol% par paliers de 1 vol% / 2-3 cycles, puis remonter à 8 vol% en paliers Baisser conc à 4 vol% par paliers de 1 vol% / 2-3 cycles, puis remonter à 8 vol% en paliers Pro : Rapide, réduction des apnées (fréquence, durée)


Télécharger ppt "Nov 2005 Induction au masque Sévoflurane chez lAdulte Gilles AMOIGNON Hugues DERIAZ Hôpital St Antoine PARIS."

Présentations similaires


Annonces Google