La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Principes techniques GHIF 2008 coloscanner Dr Vincent Barrau, Pr. Robert Benamouzig Centre Cardiologique du Nord Hopital Avicenne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Principes techniques GHIF 2008 coloscanner Dr Vincent Barrau, Pr. Robert Benamouzig Centre Cardiologique du Nord Hopital Avicenne."— Transcription de la présentation:

1 Principes techniques GHIF 2008 coloscanner Dr Vincent Barrau, Pr. Robert Benamouzig Centre Cardiologique du Nord Hopital Avicenne

2 Explorations radiologiques du colon Lavement baryté Coloscanner à leau Coloscanner à lair

3 Place du radiologue parlant du coloscanner ???

4 Place et intérêt du lavement baryté à réserver aux opacifications post opératoire... quoique.... AJR 2008 Feb; 190(2):374-85

5 Place du Coloscanner à leau Cancer du caecum Coloscanner à leau = TDM abdominal avec remplissage du colon avec de leau préparation minimale (avantage de la technique)++ interprétation simple, injection de contraste obligatoire

6 place du coloscanner à leau Coloscanner à leau Coloscanner à lair Patient âgé symptomatique exploration colon +viscères Patient asymptomatique dépistage polype cancer !

7 Etape 1 : préparation colique Etape 2 : distension colique Etape 3 : interprétation Coloscanner à lair= Coloscopie virtuelle Principes techniques

8 Consensus(1) sur lassociation: Régime sans résidu 2 à 3 jours avant Agent laxatif Marquage des selles (1) Consensus on current clinical practice of virtual colonoscopy; AJR 184; march 2005 Etape 1 : préparation colique

9 PEG vs Sodium Phosphate Radiology 2001;218: Résidus liquidiens significativement (p<.001) moins important avec le sodium phosphate (CI si insuffisance rénale ou cardiaque) Préparation : agent laxatif, lequel ?

10 En scanner, sans injection densité polypes - tumeur = gris = densité liquides Polype Liquides marqués par de liode Marquage des selles, pourquoi ?

11 Blanc sur gris,cest plus facile à voir ! Polype gris sur gris, difficile à voir ! Préparation : marquage des selles, pourquoi ?

12 Même densité liquide et polypes Liquides Tumeur

13 Tumeur ???

14 Selles marquées Polype marquage des selles : améliore spécificité petites lésions

15 photo résidu stercoral pseudo polype

16 Pourquoi prepless ? Gluecker and et al (1) : Préparation colique partie la plus contraignante de lexamen pour les patients Techniquement possible grâce au marquage des selles (1) Glucker et al. : Patient acceptance for CT colonography: what is the real issue? et al., European radiology ;june 2002;1410-5) Préparation : direction prepless?

17 Radiology vol 247; marquage des selles, régime sans résidu, bisacodyl 168 patients, 73 polypes Iannaccone R et al., Gastroenterology ; , CT colonography without cathartic preparation for the detction of colorectal polyps. polypes> 8mm sensibilité : 95% spécificité :92%

18 Prepless, patient 77 ans

19 Préparation conventionellePrepless raté

20 Distension : canule rectale et insufflation manuelle (air) ou automatique (CO2) Etape 2 : Distension colique

21 et...patient algique Limites de la distension... valvule iléo-caecale continente...

22 Basse dose Sans injection de contraste Procubitus / Décubitus Réalisation de lexamen

23 Decubitus dorsal Procubitus

24 Décubitus dorsal Procubitus

25 Etape 3 : Interprétation Vue Autodissection Vue 2D Vue 3D

26 Computer Aided Detection CAD (1): - améliore la détection des polypes - réduit le temps dinterprétation - -ne peut pas se substituer à lanalyse radiologique (1)Halligan et al., CT colonography : assessment of radiologist performance with and without CAD, Gastroenterology 2006;131:

27 C.A.D.

28 Pickhardt, NEJM dec 2003;vol 349; n 23; 1233 patients Pickhardt, NEJM dec 2003;vol 349; n 23; 1233 patients Rockey, Lancet 2005; 365: patients Rockey : pas de marquage des selles, pas danalyse 3D en premier. Aucune des deux études avec CAD Résultats - Sensibilité - Spécificité

29 (1) : Pickhardt et al, incidence of colonic perforation at ct colonography: review of existing data and implication for screening asymptomatic adults; radiology 2006; 239: durée de lexamen = 10 minutes durée de linterprétation = qualité dépendante min coût = coût TDM abdominopelvien sans inj: 61E honoraires + FT variable selon machine (2*59 à 2*100) complications : perforations(1) = 0.009% (2/21923) ballonements, douleurs variable selon patients. Contre-indications : grossesse, affections aiguë en poussée (diverticulite, Crohn en poussée...) Questions pratiques

30 Irradiation Coloscanner à lair : examen low dose : 5mSv (20 mois) lavement baryté 5mSv irradiation naturelle 3mSV /an. Voyage avion : 0.03 mSV TDM abdominal 10 mSV Radio thoracique 0.1mSV Questions pratiques : Attention coloscanner basse dose sans injection: exploration insuffisante pour le foie, pancréas etc....

31 Faux positif : Polypes multiples ?

32 Faux négatifs Ct colonography : False negative interpretations; doshi and radiology; vol 244; number 1; july polyps FN, lecture 2D, pas de marquage des selles,pas de CAD Erreur dinterpretation perception mesure Erreur technique Artéfact Distension Résidus liquidiens Résidus selles

33 Même patient coloscanner polype villeux de 5cm !!! sa Sans distension, lésion non visible Avec distension tumeur de 5 cm

34 Polype villeux de 5 cm

35 Faux négatifs Lésions planes

36 coloscopie incomplète mégadolichocolon... Coloscanner, une aide à la coloscopie

37 Détecter une tumeur synchrone en cas de coloscopie incomplète

38 Localisation pré-opératoire double cancer du colon transverse Mieux localiser une tumeur en pré-opératoire

39 Planification du traitement des lésions multiples

40 Le futur.... Logiciel cleansing Vidéocapsule Imagerie fonctionelle (pet scan - irm diffusion)

41 Messages à retenir 1-Plus de lavement baryté si coloscanner disponible 2-Coloscanner à leau =pas examen de dépistage, patient symptomatique 3-Préparation coloscanner différente de celle de la coloscopie (marquage des selles) 4-Possibilité de prepless pour les récalcitrants 5- Qualité de lexamen : Préparation/distension/interprétation dépendante.

42


Télécharger ppt "Principes techniques GHIF 2008 coloscanner Dr Vincent Barrau, Pr. Robert Benamouzig Centre Cardiologique du Nord Hopital Avicenne."

Présentations similaires


Annonces Google