La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1Perversion-Perversité1 Magali Teillard Dirat, Psychologue clinicienne CRIAVS LR Département durgence et post urgence psychiatrique CHRU de Montpellier.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1Perversion-Perversité1 Magali Teillard Dirat, Psychologue clinicienne CRIAVS LR Département durgence et post urgence psychiatrique CHRU de Montpellier."— Transcription de la présentation:

1 1Perversion-Perversité1 Magali Teillard Dirat, Psychologue clinicienne CRIAVS LR Département durgence et post urgence psychiatrique CHRU de Montpellier

2 plan Perversion Perversité Description clinique Le harcèlement expression de la perversion Incidence dans la thérapie Perversion-Perversité2

3 « Le névrosé construit des châteaux en Espagne; le psychotique croit y habiter; le pervers les revend. » Perversion-Perversité3

4 PERVERSION Perversion-Perversité4

5 La perversion désigne un comportement et/ou un scénario sexuel dominé par une ou plusieurs conduites paraphiliques. (sadisme, masochisme, exhibitionnisme, voyeurisme, fétichisme, pédophilie…) Perversion-Perversité5

6 Perversion Fixation exclusive à un mode de satisfaction sexuelle infantile. Les pulsions ne sont pas unifiées et ne visent donc pas un objet total. (fétichisme, voyeurisme: ce qui me manque pour jouir) Dans toute perversion il y a déni de labsence de pénis de la mère, cest-à-dire de la différence des sexes et donc de la castration. Perversion-Perversité6

7 PERVERSITE Perversion-Perversité7

8 La perversité (Balier) ou perversif (Racamier) fait référence à un mode dorganisation de la personnalité, du côté du narcissisme. (perversion narcissique) Perversion-Perversité8

9 La perversité Exerce sa domination sur lobjet sexuel ou non, par la séduction… Son emprise sadresse à de multiples objets… Sil sagit dun objet tel que lenfant, au titre alors de la perversion sexuelle, le pervers-perversité va ériger la pédophilie en système de vie, en philosophie, pour la justifier aux yeux de tous tout en restant inaccessible à la culpabilité et en se donnant une singularité qui lui confère sa supériorité… Perversion-Perversité9

10 Perversion sexuelle/perversité La perversion sexuelle est centrée sur le déni de lidentité et du désir sexuel de lautre… La perversion narcissique et/ou perversité révèle un déni de laltérité de lautre dans son identité, sa personnalité… Perversion-Perversité10

11 Perversion sexuelle/perversité La perversion comme la perversité sont deux modes défensifs contre langoisse… Angoisses de castration pour la perversion Angoisses plus archaïques… (angoisse dabandon, de séparation, de fusion…) pour la perversité Perversion-Perversité11

12 Description clinique Perversion-Perversité12

13 La structure perverse a pour particularité une reconnaissance de la loi et de la castration, mais sur le mode original du déni de la réalité de la différence des sexes ou de son narcissisme. La loi existe puisque le pervers la transgresse et jouit de cette transgression. Perversion-Perversité13

14 Le clivage Clivage du moi, une partie du moi admet la réalité, lautre non. Co-existence de deux représentations psychique contradictoires qui fonctionnent sans sinfluencer mutuellement… absence et présence du phallus chez la femme. Perversion-Perversité14

15 Lemprise Assure la fonction de maîtrise sur le sujet qui est rabaissé au rang dobjet (chosification) par linstrumentalisation et/ou la manipulation. Le sujet/objet doit être contrôlé tout en étant préservé, car sans lui le scénario pervers ne peut avoir lieu et le pervers nest pas… Perversion-Perversité15

16 Absence de scrupules, opportuniste Absence de culpabilité Mégalomanie Absence de doute, que des certitudes Absence de remise en question Confusion des générations Absence dinscription dans une filiation (pas de dette) Déni de la différence des sexes Désorganisation des limites Perversion-Perversité16

17 Vide intérieur, dépendant de lextérieur… Pas damis mais des complices Peu daffects Partenaires/objets interchangeables Besoin de contrôler Méfiant, absence de confiance Perversion-Perversité17

18 Fonctions de la perversion Maîtrise des angoisses de la scène primitive Limites du soi et différenciation Colmatage des failles narcissiques Confirmation de lillusion de toute puissance Défense contre langoisse de castration Maintien de lillusion de relation à l autre Perversion-Perversité18

19 LE HARCELEMENT EXPRESSION DE LA PERVERSION Perversion-Perversité19

20 Tout harceleur nest pas pervers… Cependant… Le harcèlement moral est une stratégie danéantissement moral de lautre aboutissant à empêcher la victime de sexprimer, à lisoler à la déconsidérer auprès de ses collègues à la discréditer et à compromettre sa santé mentale et/ou physique. Perversion-Perversité20

21 Le harcèlement comme forme de perversion utilise des procédés comme: le refus de la communication directe, le déni de la situation par lagresseur qui disqualifie la victime La déformation du langage (langage technique, incohérence des arguments) Le mensonge (dire sans dire) Lagressivité verbale (ironie, sarcasme, dérision, mépris…) Division des autres pour imposer son pouvoir Perversion-Perversité21

22 Perversion transitoire Pratiques perverses qui apparaissent pendant des périodes comme ladolescence, lors de réorganisations ou de moments pathologiques… Perversion-Perversité22

23 INCIDENCE DANS LA THERAPIE Perversion-Perversité23

24 Malaise de celui qui est en face Fascination Piège de la banalisation du passage à lacte Lemprise sappuyant sur la destructivité entame la capacité à penser et a représenter Perversion-Perversité24

25 En conclusion Perversion et perversité nexistent pas sans linstauration dinterdits fondamentaux (religieux et/ou moraux), et sont, de ce fait, en étroites relations avec la société et la culture. Ainsi, la transformation de notre société, telle que la libération sexuelle, a certainement engendré de nouvelles formes de perversions… Perversion-Perversité25

26 26 Nouvelles normes, nouvelles perversions Oculolinctus Le air sexe Le quick sexe Sextapes Sextos … Perversion-Perversité26

27 Pour aller plus loin… Balier C., Psychanalyse des comportements sexuels violents, Paris, PUF, 1996 Bonnet G., Les perversions sexuelles, Paris, PUF, 1983 Pirlot G., & Pedinielli J-L., Les perversions sexuelles et narcissiques, paris, Armand Colin, 2009 Perversion-Perversité27

28 28Perversion-Perversité28 En vous remerciant pour votre attention...


Télécharger ppt "1Perversion-Perversité1 Magali Teillard Dirat, Psychologue clinicienne CRIAVS LR Département durgence et post urgence psychiatrique CHRU de Montpellier."

Présentations similaires


Annonces Google