La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Socle de connaissances et de compétences en STMG Aptitude à mettre en œuvre un ensemble organisé de savoirs, savoir-faire et d'aptitudes permettant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Socle de connaissances et de compétences en STMG Aptitude à mettre en œuvre un ensemble organisé de savoirs, savoir-faire et d'aptitudes permettant."— Transcription de la présentation:

1 Le Socle de connaissances et de compétences en STMG Aptitude à mettre en œuvre un ensemble organisé de savoirs, savoir-faire et d'aptitudes permettant d'accomplir une tâche

2 La formation par compétences la maîtrise des procédures (connaissances, savoir définir une notion, savoir mesurer des variations, savoir choisir un document adéquat...), + Un savoir- mobiliser pour faire face à un problème nouveau, original... = une capacité à s'adapter d'une manière nouvelle et non stéréotypée à des situations complexes, inédites

3 De lécole au monde de l'entreprise Compétence = qualification Mission assignée à lécole : Le découpage disciplinaire ne doit pas tendre vers des automatismes mais tendre à développer ladaptation et l'autonomie intellectuelle de l'élève.

4 Finalité dune compétence ? Débouche obligatoirement sur une action qui prend sens par rapport au but prescrit. Elle redonne du sens et de la finalité aux savoirs scolaires. Elle génère une source de motivation pour lutter contre le décrochage scolaire

5 Différencier la compétence professionnelle de la capacité Compétence professionnelle : elle est située dans un contexte. Capacité : nest pas située. Elle nourrit les compétences par son potentiel mobilisable dans des situations diverses. Capacité appartient à lindividu : fait partie de son potentiel. 5 Le caractère situé

6 De la compétence professionnelle à la notion de compétence au sens du socle Voir ci-joint définition générale La compétence sévalue dans laccomplissement dune tâche complexe « Situation déclenchante » Tâche complexe = somme tâches simples Complexe = compliqué 6

7 Niveau 1 résolution dune situation problème en étant guidé par le professeur. Le professeur précise le chemin à suivre et les différentes étapes à respecter. Niveau 2 l'élève doit savoir choisir parmi différents chemins proposés par le professeur ou par un élève celui qui lui paraît le plus efficace, celui qui lui correspond le mieux... Niveau 3 choisir et combiner les procédures (connaissances et savoir-faire) qui conviennent à une situation complexe Dune tâche simple à tâche complexe (situation problème)

8 Accompagnement dans une tâche complexe Si l'élève bloque, il doit pouvoir se reposer sur des « ressources » le professeur doit essayer de voir ce qui bloque : doù viennent les difficultés ? Il ne faut pas laisser l'élève seul face à ses difficultés.

9 Intérêt des tâches complexes Motivation des élèves : les situations concrètes donnent du sens. Mesure la mobilisation de connaissances, capacités et attitudes acquises au fur et à mesure Permet dévaluer à des degrés variables Utilisable à nimporte quel moment du processus dapprentissage Accompagne la progression des élèves Vers la personnalisation des apprentissages … 9

10 Lacquisition de tâches complexes : le CONTEXTE La maîtrise du degré de connaissances (1) Grâce à une vision systémique du programme SDG et le caractère itératif des apprentissages La progressivité des apprentissages (2) chaque situation introduit (ou réutilise) de nouvelles notions à différents niveaux 10

11 4 paliers de connaissances (1) Découverte : lélève sappuie sur ses représentations. La notion nest pas stabilisée Approfondissement : capacité à percevoir ou exprimer une partie de la notion à partir de ses représentations Maîtrise : capable de formaliser à loral, apte à construire une argumentati on écrite Expertise : formalisation écrite et transférabilité à une autre situation. Notion maîtrisée. 11

12 La hiérarchisation des priorités (2) Les transversalités du programme ou des thèmes SDG doivent fixer 3 niveaux : 12 1 Approche notionnelle intuitive et peu formalisée 2 Notion réinvestie à un même niveau de compétence que le niveau 1 3 La notion est prioritaire. Lactivité doit permettre de réinvestir ou damener la compétence au niveau de maîtrise fixé par le professeur

13 Exemples sur le programme SDG Construire une activité et linscrire dans un continuum dapprentissage continuum d'apprentissage 13

14 Progression annuelle au travers des activités Lintérêt et le sens sont donnés si le programme est appréhendé dans sa globalité. La notion de transversalité est indispensable pour faire coïncider une approche matricielle du programme Progression et acquisition des capacités et des notions sinscrivent dans un processus progression des activités 14

15 SDG :Les notions alimentent les capacités 15 Objectif à atteindr e Question de gestion, présente tout au long de la mise en activité, exige des capacités nourries par les notions des thèmes étudiés. Toute question de gestion demande une réponse contextualisée, cest- à-dire placée dans un cadre proposé et en fonction de facteurs contingents du contexte.

16 Liste des capacités : SDG GF Mercatique SIG GRH 16

17 Le système dévaluation Le parcours de formation est une suite dapprentissages et dévaluations Evaluer : situer les acquis par rapport aux objectifs dapprentissages (explicités) Lévaluation doit se faire dans des situations variées Evaluation = notation = validation (binaire) 17

18 Comment évaluer ? Contrôle EN continu (observation –port folio-) Impliquer lélève dans son évaluation : – par la connaissance du dispositif : rendre lisible le cheminement des apprentissages – par les attendus – par sa participation active à lévaluation : lui donner un outil de positionnement -grilles autoévaluation-ex fiche auto évaluationex fiche auto évaluation Les modalités dévaluation sont à définir dans les objectifs de la séance. 18

19 LEVALUATION Qualité de lobservation Recherche de linformation Restitution – orale et écrite conceptualisation Savoirs et concepts Implication de l élève au travail déquipe Qualité de lanalyse

20 Points de vigilance pour appréhender des pratiques innovantes Le programme nest pas une fin en tant que succession de notions. –il doit favoriser le développement de compétences : Dont les attendus doivent être explicites par léquipe pédagogique et exposés aux élèves. – il est au service dune démarche pédagogique qui met les élèves en activité (vers une approche actionnelle )approche actionnelle – Autant que possible ces compétences seront partagées avec les autres disciplines. 20

21 Points de vigilance pour appréhender des pratiques innovantes La pratique du travail de groupe est un levier pour développer des compétences. Au fil des apprentissages, placer les élèves dans des situations complexes favorise lévaluation de ces compétences. Il est important que le professeur réfléchisse au dispositif daides quil peut apporter afin de gérer lhétérogénéité. Une grille dévaluation sera propice au développement de lautoévaluation. 21

22 22 Une approche actionnelle : « Les recherches sur lapprendre montrent que ce nest pas quand le professeur dit ou montre que lélève apprend. Bien au contraire, cette pratique quand elle devient permanente démotive ou inhibe lélève ; il apprend à « consommer » des notions. Sans questionnement, sans repères, rien ne fait sens pour lui ; cette méthode unique lui enlève même le désir dapprendre et le goût pour les études. » A.Giordan Mettre lélève en situation de faire : recourir à des projets, des défis, des travaux de groupe, etc…


Télécharger ppt "Le Socle de connaissances et de compétences en STMG Aptitude à mettre en œuvre un ensemble organisé de savoirs, savoir-faire et d'aptitudes permettant."

Présentations similaires


Annonces Google