La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

APOPHYSOSES DE CROISSANCE APOPHYSOSES DE CROISSANCE Service d Orthopédie Infantile Dr B Dohin - Dr R.Kohler Hôpital E.Herriot - LYON.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "APOPHYSOSES DE CROISSANCE APOPHYSOSES DE CROISSANCE Service d Orthopédie Infantile Dr B Dohin - Dr R.Kohler Hôpital E.Herriot - LYON."— Transcription de la présentation:

1 APOPHYSOSES DE CROISSANCE APOPHYSOSES DE CROISSANCE Service d Orthopédie Infantile Dr B Dohin - Dr R.Kohler Hôpital E.Herriot - LYON

2 OSTÉOCHONDROSES Une seule localisation, parfois bilatérale Pendant la période de croissance Douleurs mécaniques Évolutives dans le temps Une seule localisation, parfois bilatérale Pendant la période de croissance Douleurs mécaniques Évolutives dans le temps Caractères spécifiques

3 CLASSIFICATION de Siffert Articulaires –Atteinte primaire du cartilage articulaire (Freiberg) –Atteinte secondaire par nécrose du noyau osseux (Köhler-Mouchet, Panner, LPC) Non articulaires ou « apophysoses » –Atteinte apophysaire –Osgood-Schlatter (TTA), Sever (calcanéum) Atteinte du cartilage de croissance –Scheuermann, Blount Ossiculaires –Os sésamoïdes (Renander) Articulaires –Atteinte primaire du cartilage articulaire (Freiberg) –Atteinte secondaire par nécrose du noyau osseux (Köhler-Mouchet, Panner, LPC) Non articulaires ou « apophysoses » –Atteinte apophysaire –Osgood-Schlatter (TTA), Sever (calcanéum) Atteinte du cartilage de croissance –Scheuermann, Blount Ossiculaires –Os sésamoïdes (Renander)

4 PHYSIOPATHOLOGIE SURMENAGE EXCES DE TRACTION => OSTEOCHONDROSE NON ARTICULAIRE SURMENAGE EXCES DE TRACTION => OSTEOCHONDROSE NON ARTICULAIRE Contraintes en pression et en traction sur un genou en croissance Contraintes en pression et en traction sur un genou en croissance

5 PHYSIOPATHOLOGIE Croissance osseuse Croissance osseuse Hypertonie tendino-musculaire Hypertonie tendino-musculaire Surmenage

6 CARACTERES COMMUNS

7 INTERROGATOIRE Mécanique Apparaît ou augmente à leffort sportif Mécanique Apparaît ou augmente à leffort sportif DOULEUR

8 EXAMEN CLINIQUE Exquise à la palpation À la contraction musculaire contrariée Rechercher les rétractions musculaires Exquise à la palpation À la contraction musculaire contrariée Rechercher les rétractions musculaires DOULEUR

9 RADIOGRAPHIES Irrégularités, fragmentation Se méfier des interprétations Irrégularités, fragmentation Se méfier des interprétations Diagnostic différentiel

10 TRAITEMENT 3 mois minimum Difficile à faire accepter !… 3 mois minimum Difficile à faire accepter !… Repos sportif prolongé

11 TRAITEMENT adjuvant Antalgiques Anti-inflammatoires Physiothérapie Semelles orthopédiques Infra-rouges Antalgiques Anti-inflammatoires Physiothérapie Semelles orthopédiques Infra-rouges

12 EVOLUTION Guérison définitive en fin de croissance Bénigne

13 PREVENTION Étirements musculaires au début et en fin dactivité sportive Echauffement avant leffort Echauffement avant leffort

14 MALADIE DOSGOOD- SCHLATTER

15 DIAGNOSTIC Douleur exquise à la palpation de la tubérosité Douleur à l extension contrariée Examen articulaire normal Signes généraux négatifs Rétraction ischio-jambiers + + Douleur exquise à la palpation de la tubérosité Douleur à l extension contrariée Examen articulaire normal Signes généraux négatifs Rétraction ischio-jambiers + + CLINIQUE

16 MALADIE DOSGOOD-SCHLATTER Insertion basse tendon rotulien sur la TTA Apophysose la plus fréquente Garçon de 11 à 15 ans Douleurs mécaniques liées à l effort Insertion basse tendon rotulien sur la TTA Apophysose la plus fréquente Garçon de 11 à 15 ans Douleurs mécaniques liées à l effort

17 RADIOLOGIE Interprétation prudente (variantes physiologiques) Diagnostic différentiel Rayons « mous » Irrégularités : densité, contour, fragmentation …. Interprétation prudente (variantes physiologiques) Diagnostic différentiel Rayons « mous » Irrégularités : densité, contour, fragmentation ….

18 TTA : EVOLUTION NORMALE Après la naissance : une excroissance antérieure se développe à partir de la chondro-épiphyse tibiale Après la naissance : une excroissance antérieure se développe à partir de la chondro-épiphyse tibiale Entre 7 et 9 ans : un deuxième centre dossification (dévolution centrifuge) apparaît dans la partie distale de la tubérosité Entre 7 et 9 ans : un deuxième centre dossification (dévolution centrifuge) apparaît dans la partie distale de la tubérosité Ultérieurement : le front dossification épiphysaire va à lencontre du foyer distal (mince pont cartilagineux pouvant simuler une fracture), puis survient lépiphysiodèse physiologique vers 14 ans chez la fille et 16 ans chez le garçon. Celle-ci se produit dabord entre métaphyse et épiphyse et sachève au niveau de la tubérosité

19 Garçon 11 ANS ASPECTS PHYSIOLOGIQUES 12 ANS1 3 ANS

20 ASPECTS PATHOLOGIQUES Avulsion osseuse Aspect lytique Ossification « RAYONS MOUS » CENTRES SUR TTA

21 Migration calcification intra-tendineuse Pseudarthrose TTA Hypertrophie TTA Atrophie par infiltrations corticoïdes Migration calcification intra-tendineuse Pseudarthrose TTA Hypertrophie TTA Atrophie par infiltrations corticoïdes COMPLICATIONS

22 Migration calcification intra- tendineuse Pseudarthrose TTA Hypertrophie TTA Atrophie par infiltrations corticoïdes Migration calcification intra- tendineuse Pseudarthrose TTA Hypertrophie TTA Atrophie par infiltrations corticoïdes COMPLICATIONS

23 Migration calcification intra-tendineuse Pseudarthrose TTA Hypertrophie TTA Atrophie par infiltrations corticoïdes Migration calcification intra-tendineuse Pseudarthrose TTA Hypertrophie TTA Atrophie par infiltrations corticoïdes

24 COMPLICATIONS Migration calcification intra- tendineuse Pseudarthrose TTA Hypertrophie TTA Atrophie par infiltrations corticoïdes Migration calcification intra- tendineuse Pseudarthrose TTA Hypertrophie TTA Atrophie par infiltrations corticoïdes

25 TRAITEMENT REPOS SPORTIF PROLONGE AINS, Antalgiques Physiothérapie, I.R…. Consignes déconomie articulaire Reprise progressive du sport avec orthèse pré-tubérositaire REPOS SPORTIF PROLONGE AINS, Antalgiques Physiothérapie, I.R…. Consignes déconomie articulaire Reprise progressive du sport avec orthèse pré-tubérositaire

26 TRAITEMENT IMMOBILISATION plâtrée formes récidivantes hyperalgiques avulsion fragment osseux REEDUCATION (en dehors des phases algiques) CHIRURGIE complications et séquelles symptomatiques IMMOBILISATION plâtrée formes récidivantes hyperalgiques avulsion fragment osseux REEDUCATION (en dehors des phases algiques) CHIRURGIE complications et séquelles symptomatiques

27 PREVENTION Etirements musculaires Echauffements préalables lents et progressifs, en début et fin deffort sportif Etirements musculaires Echauffements préalables lents et progressifs, en début et fin deffort sportif

28 LA MALADIE DE SINDING- LARSEN- JOHANSON

29 DIAGNOSTIC Douleur exquise à la palpation de la pointe de la rotule CLINIQUE

30 MALADIE DE SINDING-LARSEN Pôle inférieur de rotule Séquelle

31 LA MALADIE DE SEVER LA MALADIE DE SEVER

32 MALADIE DE SEVER Insertion calcanéenne achille Talalgies d effort Triceps court ? Prudence dans l interprétation radiographique car polymorphisme + + Insertion calcanéenne achille Talalgies d effort Triceps court ? Prudence dans l interprétation radiographique car polymorphisme + +

33 MALADIE DE SEVER Clinique Douleur à la palpation des faces latérales du talon

34 DIAGNOSTIC DIFFÉRENTIEL Infections (ostéite, ostéomyélite) Tumeurs (kyste essentiel, sarcome…) Fracture Bursite, tendinite Rhumatismes Corps étranger Infections (ostéite, ostéomyélite) Tumeurs (kyste essentiel, sarcome…) Fracture Bursite, tendinite Rhumatismes Corps étranger

35 MALADIE DE SEVER Aucune spécificité Aucun parallélisme radio-clinique Aucune spécificité Aucun parallélisme radio-clinique Radiographies comparatives Radiographies comparatives

36 MALADIE DE SEVER

37 Arrêt sportif Traitement local Orthèses Chaussage adapté Rééducation Arrêt sportif Traitement local Orthèses Chaussage adapté Rééducation Traitement

38 MALADIE DE SEVER Arrêt sportif Traitement local Orthèses Chaussage adapté Rééducation Arrêt sportif Traitement local Orthèses Chaussage adapté Rééducation Traitement : limitation des contraintes

39 Traitement : a rrêt sportif Pendant 5 à 6 mois –durée dévolution 4 mois ± 3 mois ( extrêmes de 1 mois à 18 mois) Pendant 5 à 6 mois –durée dévolution 4 mois ± 3 mois ( extrêmes de 1 mois à 18 mois)

40 MALADIE DE SEVER Arrêt sportif Traitement local Orthèses Chaussage adapté Rééducation Arrêt sportif Traitement local Orthèses Chaussage adapté Rééducation Traitement

41 Traitement : local Gel anti-inflammatoire –plusieurs fois/jour Pas dinfiltration locale Pas de corticoïdes Gel anti-inflammatoire –plusieurs fois/jour Pas dinfiltration locale Pas de corticoïdes

42 MALADIE DE SEVER Arrêt sportif Traitement local Orthèses Chaussage adapté Rééducation Arrêt sportif Traitement local Orthèses Chaussage adapté Rééducation Traitement

43 Traitement : orthèses Coussin ou semelle damortissement (microcellulaire viscoélastique) –limitation des vibrations des chocs plantaires –2 à 4 mm dépaisseur Coussin ou semelle damortissement (microcellulaire viscoélastique) –limitation des vibrations des chocs plantaires –2 à 4 mm dépaisseur

44 MALADIE DE SEVER Arrêt sportif Traitement local Orthèses Chaussage adapté Rééducation Arrêt sportif Traitement local Orthèses Chaussage adapté Rééducation Traitement

45 Traitement : chaussage adapté Éviter les frictions locales Corriger varus ou valgus calcanéen Éviter les frictions locales Corriger varus ou valgus calcanéen

46 MALADIE DE SEVER Arrêt sportif Traitement local Orthèses Chaussage adapté Rééducation Arrêt sportif Traitement local Orthèses Chaussage adapté Rééducation Traitement

47 Traitement : rééducation Étirements du système suro- achilléo-calcanéo-plantaire Dorsiflexion de pied et de cheville Étirements du système suro- achilléo-calcanéo-plantaire Dorsiflexion de pied et de cheville

48 APOPHYSITE DU PUBIS

49 Pubalgie du jeune footballeur Irrégularités des bords du pubis avec géodes sous-chondrales Images longues à disparaître Pubalgie du jeune footballeur Irrégularités des bords du pubis avec géodes sous-chondrales Images longues à disparaître

50 Pubalgies du jeune footballeur APOPHYSOSE PUBIENNE

51 APOPHYSITE DE LISCHION Maladie de Van Neck/Odelberg APOPHYSITE DE LISCHION Maladie de Van Neck/Odelberg

52 APOPHYSITE DE LISCHION Insertion des ischio-jambiers Aspect moucheté Évoque une infection ou une tumeur Insertion des ischio-jambiers Aspect moucheté Évoque une infection ou une tumeur

53

54 AUTRES APOPHYSOSES

55 Insertion du droit antérieur sur lépine iliaque antéro-supérieure Maladie de De Cuveland

56 Maladie de Hass Atteintes du membre supérieur Gymnastes Atteintes du membre supérieur Gymnastes Scanner

57 Maladie de Zaaijer Atteintes de lolécrane Gymnastes Atteintes de lolécrane Gymnastes + + +

58 Maladie de Panner Atteintes du condyle externe Gymnastes Atteintes du condyle externe Gymnastes + + +

59 OSTEOCHONDRITES

60 OSTEOCHONDRITE DISSEQUANTE DU GENOU

61 Ostéochondrite du genou Garçon de 7 à 12 ans Douleurs de genou(x) à leffort ou fatigabilité Région rotulienne ou interligne Clinique : très pauvre Garçon de 7 à 12 ans Douleurs de genou(x) à leffort ou fatigabilité Région rotulienne ou interligne Clinique : très pauvre

62 Ostéochondrite du genou Échancrure condylienne Lacune irrégulière Condyle interne Parfois séquestre Échancrure condylienne Lacune irrégulière Condyle interne Parfois séquestre RADIOGRAPHIES

63 I.R.M.

64 Ostéo-chondrite facette articulaire de la rotule

65 Ostéochondrite du genou Blocage du genou Libération de corps étranger Blocage du genou Libération de corps étranger COMPLICATION

66 Ostéochondrite du genou Guérison spontanée en quelques mois ou années EVOLUTION

67 LA MALADIE DE KÖHLER-MOUCHET LA MALADIE DE KÖHLER-MOUCHET

68 MALADIE DE KÖLHER-MOUCHET Atteinte du scaphoïde tarsien Unilatérale dans 80% des cas 2G/1F 3 à 7 ans, très actif Nécrose ? Atteinte du scaphoïde tarsien Unilatérale dans 80% des cas 2G/1F 3 à 7 ans, très actif Nécrose ?

69 Scaphoïde tarsien = sommet de larche interne hyper-pression + + Altération du noyau dossification Occlusion vasculaire et nécrose Scaphoïde tarsien = sommet de larche interne hyper-pression + + Altération du noyau dossification Occlusion vasculaire et nécrose Physiopathologie MALADIE DE KÖLHER-MOUCHET

70 Douleurs Troubles de la marche Douleurs Troubles de la marche Clinique MALADIE DE KÖLHER-MOUCHET

71 Dos du pied ou arche interne Après un effort ou un choc direct (35% des cas) Dos du pied ou arche interne Après un effort ou un choc direct (35% des cas) Douleurs

72 Typique Pas de déroulé du pied Marche à plat, ou en supination/varus Typique Pas de déroulé du pied Marche à plat, ou en supination/varus Troubles de la marche BOITERIE

73 Clinique Douleurs à la palpation et à la percussion du scaphoïde Douleurs au cours de la prono-supination de la médio-tarsienne Douleurs à la palpation et à la percussion du scaphoïde Douleurs au cours de la prono-supination de la médio-tarsienne

74 Clinique : podoscope Appui préférentiel sur larche plantaire externe

75 Scaphoïde hétérogène –aspect moucheté –contours irréguliers –tuméfaction des parties molles Scaphoïde hétérogène –aspect moucheté –contours irréguliers –tuméfaction des parties molles Radiographies précoces Radiographies précoces MALADIE DE KÖLHER-MOUCHET

76 Scaphoïde condensé et aplati –aspect biconcave –parfois, fragmentation Scaphoïde condensé et aplati –aspect biconcave –parfois, fragmentation Radiographies plus tard Radiographies plus tard MALADIE DE KÖLHER-MOUCHET

77 Possible sur la taille, la forme et la structure En 2 à 4 ans Possible sur la taille, la forme et la structure En 2 à 4 ans Radiographies normalisation Radiographies normalisation MALADIE DE KÖLHER-MOUCHET

78 Normalisation Février 1973 Septembre 1973 Février 1978 En 5 ans

79 Repos sportif Décharge –orthèse de soutien scaphoïdien Repos sportif Décharge –orthèse de soutien scaphoïdien Traitement MALADIE DE KÖLHER-MOUCHET

80 CONCLUSION

81 Lésion de sur-sollicitation / terrain Pathologie bénigne (tendinite de l adulte) Traitement simple Guérison en fin de croissance Diagnostic différentiel Prévention Lésion de sur-sollicitation / terrain Pathologie bénigne (tendinite de l adulte) Traitement simple Guérison en fin de croissance Diagnostic différentiel Prévention


Télécharger ppt "APOPHYSOSES DE CROISSANCE APOPHYSOSES DE CROISSANCE Service d Orthopédie Infantile Dr B Dohin - Dr R.Kohler Hôpital E.Herriot - LYON."

Présentations similaires


Annonces Google