La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Maestro CONSULTING Colloque OBSERVATOIRE FBF 4 mai 2010 Gérard DEVILLERS Une triple entrée DRH détablissement bancaire Chercheur en sciences humaines sur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Maestro CONSULTING Colloque OBSERVATOIRE FBF 4 mai 2010 Gérard DEVILLERS Une triple entrée DRH détablissement bancaire Chercheur en sciences humaines sur."— Transcription de la présentation:

1 Maestro CONSULTING Colloque OBSERVATOIRE FBF 4 mai 2010 Gérard DEVILLERS Une triple entrée DRH détablissement bancaire Chercheur en sciences humaines sur léducabilité des adultes Conseil détablissements bancaires, industriels

2 Maestro CONSULTING Colloque OBSERVATOIRE FBF 4 mai 2010 Gérard DEVILLERS notre définition de la compétence un savoir agir responsable, plutôt irréversible reconnu donc validé, et contextualisé

3 Maestro CONSULTING Colloque OBSERVATOIRE FBF 4 mai 2010 Gérard DEVILLERS la compétence se révèle dans laction et se nourrit de laction Elle ne préexiste pas à laction. Elle se déploie dans un contexte de travail. Plus quune simple application, le passage du savoir à laction est une construction, un processus à valeur ajoutée

4 Maestro CONSULTING Colloque OBSERVATOIRE FBF 4 mai 2010 Gérard DEVILLERS La compétence liée à la motivation pouvoir vouloir Si lenvie ou lintérêt ne sont pas sollicités les compétences ne se développeront pas. Elles permettront au mieux la répétition dactes mécaniques. La compétence nécessite la confiance en soi, la reconnaissance des autres sous des formes multiples.

5 Maestro CONSULTING Colloque OBSERVATOIRE FBF 4 mai 2010 Gérard DEVILLERS Pouvoir en parler Savoir ce quil faut faire Savoir comment le faire Le faire seul en simulation Pouvoir le faire en vrai Pouvoir le répéter, ladapter, le transférer Obtenir des résultats Savoir agir, condition pour obtenir des performances

6 Maestro CONSULTING Colloque OBSERVATOIRE FBF 4 mai 2010 Gérard DEVILLERS Pouvoir en parler Savoir ce quil faut faire Savoir comment le faire Le faire seul en simulation Pouvoir le faire en vrai Pouvoir le répéter, ladapter, le transférer Obtenir des résultats discours identification compréhension capacité pratique compétence performance REPRESENTATION MENTALE EXPERIMENTATION DUNE OPERATION EXERCICES REPETES ADAPTATION A LENVIRONNEMENT CONDITIONS DEXECUTION CONDITIONS DE TRAVAIL La naissance dune performance

7 Maestro CONSULTING Colloque OBSERVATOIRE FBF 4 mai 2010 Gérard DEVILLERS connu renseignement capacité compétence reçu perçu PRATIQUE SENS/REPERTOIRE DE RESSOURCES Les boucles daccès à la compétence conçu mu

8 Maestro CONSULTING Colloque OBSERVATOIRE FBF 4 mai 2010 Gérard DEVILLERS Un processus de contextualisation et de participation A partir de standards de compétences-clés, en référence aux emplois (fonctions, métiers) de lEtablissement Des groupes de travail rassemblant des panels de professionnels de lEtablissement construisent et adaptent chaque standard à létat de la compétence constaté au vocabulaire en vigueur aux pratiques de lEtablissement aux choix politiques Le référentiel sur mesure bâti par les collaborateurs est présenté au C.E. validé par la Direction

9 Maestro CONSULTING Colloque OBSERVATOIRE FBF 4 mai 2010 Gérard DEVILLERS TRANSVERSALES MANAGERIALES SPECIFIQUES TECHNIQUES expertise TRANSVERSALES GENERALES anticiper, assurer la qualité, communiquer, concrétiser, échanger sorganiser, sécurité….. Administrer lactivité, agir sur notre marché, analyser lentreprise, assurer la logistique, auditer, contrôler, comptabiliser, consentir un prêt, Contrôler la gestion Animer léquipe, conduire un projet, évaluer la compétence et la performance former, piloter lactivité Trois familles de compétences segmentées et complémentaires

10 Maestro CONSULTING Colloque OBSERVATOIRE FBF 4 mai 2010 Gérard DEVILLERS Chaque compétence est décrite par des actes professionnels précis à réussir répartis en 6 niveaux allant de la pratique la plus simple à la pratique la plus complexe. PREMIER NIVEAU SIMPLE COMPLEXE SECOND NIVEAU TROISIEME NIVEAU QUATRIEME NIVEAU CINQUIEME NIVEAU SIXIEME NIVEAU Un étalonnage en niveaux pour chaque compétence en référence au métier exercé

11 Maestro CONSULTING Colloque OBSERVATOIRE FBF 4 mai 2010 Gérard DEVILLERS concrétiser Selon des objectifs et des procédures définis, faire aboutir jusqu'à la matérialisation et le formalisation concrètes, une mission, un processus, une idée, un projet. PREMIER NIVEAU Effectue en conformité les tâches ou les opérations selon les règles prescrites et les consignes relatives à son emploi. Utilise au mieux les moyens mis à disposition. ……….. SECOND NIVEAU Met en pratique un ensemble de procédures et de méthodes dans le cadre d'une activité individuelle. Mène à bien la réalisation de travaux ou prestations en interne et en externe en respectant les contraintes de délais. Effectue un autocontrôle en se référant à des normes. ……….. TROISIEME NIVEAU Conduit des actions dans des situations impliquant des choix, propose des solutions adaptées et/ou des recommandations tant à son niveau quà celui de léquipe Assume le bon déroulement (qualité, délais et résultats) des tâches. ………………………. concrétiser Selon des objectifs et des procédures définis, faire aboutir jusqu'à la matérialisation et le formalisation concrètes, une mission, un processus, une idée, un projet. PREMIER NIVEAU Effectue en conformité les tâches ou les opérations selon les règles prescrites et les consignes relatives à son emploi. Utilise au mieux les moyens mis à disposition. ……….. SECOND NIVEAU Met en pratique un ensemble de procédures et de méthodes dans le cadre d'une activité individuelle. Mène à bien la réalisation de travaux ou prestations en interne et en externe en respectant les contraintes de délais. Effectue un autocontrôle en se référant à des normes. ……….. TROISIEME NIVEAU Conduit des actions dans des situations impliquant des choix, propose des solutions adaptées et/ou des recommandations tant à son niveau quà celui de léquipe Assume le bon déroulement (qualité, délais et résultats) des tâches. ………………………. Dans la pratique, les actes professionnels doivent concrètement tous être réussis pour se situer au niveau correspondant Exemple de choix concret dun établissement Chaque Etablissement définit les actes professionnels correspondant aux niveaux auxquels se réfèrent. Un mode dutilisation

12 Maestro CONSULTING Colloque OBSERVATOIRE FBF 4 mai 2010 Gérard DEVILLERS ASSISTANT GESTION POSITION DANS LA STRUCTURE Dépend de : Directeur MISSIONS PRINCIPALES Assurer linterface entre les équipes de sa direction et les autres directions ou interlocuteurs externes Participer ou prendre en charge les dossiers ou travaux qui lui sont confiés ( états, échéanciers, tableau de bord liés au champs dactivité du service). Prendre en charge le secrétariat de la Direction : accueil, gestion des agendas, de léconomat, des budgets, des absences, traitement des courriers entrants et sortants, saisie et mise en forme de documents divers. GRILLE DES COMPÉTENCES REQUISES COMPÉTENCES TRANSVERSALES NIVEAUX Anticiper 2 Concrétiser 3 Communiquer par écrit 3 Communiquer oralement 4 Echanger 3 S'organiser 3 Assurer la qualité 2 …………………………….. COMPÉTENCES SPECIFIQUES TECHNIQUES ……………………………… … METIER-REPERE DE LA CONVENTION COLLECTIVE Assistant Technique ASSISTANT GESTION POSITION DANS LA STRUCTURE Dépend de : Directeur MISSIONS PRINCIPALES Assurer linterface entre les équipes de sa direction et les autres directions ou interlocuteurs externes Participer ou prendre en charge les dossiers ou travaux qui lui sont confiés ( états, échéanciers, tableau de bord liés au champs dactivité du service). Prendre en charge le secrétariat de la Direction : accueil, gestion des agendas, de léconomat, des budgets, des absences, traitement des courriers entrants et sortants, saisie et mise en forme de documents divers. GRILLE DES COMPÉTENCES REQUISES COMPÉTENCES TRANSVERSALES NIVEAUX Anticiper 2 Concrétiser 3 Communiquer par écrit 3 Communiquer oralement 4 Echanger 3 S'organiser 3 Assurer la qualité 2 …………………………….. COMPÉTENCES SPECIFIQUES TECHNIQUES ……………………………… … METIER-REPERE DE LA CONVENTION COLLECTIVE Assistant Technique La liaison Emploi/Compétence Le périmètre de lemploi Le niveau requis dans chaque compétence (selon lEtablissement) pour exercer cet emploi.

13 Maestro CONSULTING Colloque OBSERVATOIRE FBF 4 mai 2010 Gérard DEVILLERS Le processus dévaluation au service de la compétence PROJETBILAN réunions mensuelles réunions mensuelles réunions mensuelles réunions mensuelles réunions mensuelles réunions mensuelles Profil de compétences évaluation continue

14 Maestro CONSULTING Colloque OBSERVATOIRE FBF 4 mai 2010 Gérard DEVILLERS A quoi lindicateur objectif compétence est-il utilisé ? Enquête 2009 utiliséen coursinutilisé

15 Maestro CONSULTING Colloque OBSERVATOIRE FBF 4 mai 2010 Gérard DEVILLERS Aide à la décision plus objective en matière de gestion des RH, Dispositif de ciblage de linvestissement formation (utilisation des écarts négatifs et positifs entre requis et acquis), Outil de balisage de la formation sur le lieu de travail, Outil de valorisation du management, Amélioration de lambiance de travail et réduction des tensions, Dispositif de responsabilisation des collaborateurs par lautoévaluation validée et les modalités dévaluation continue, Mode daccroissement de la visibilité sur les possibilités dévolution à court et moyen termes. la valeur ajoutée constatée du recours à la compétence objectivée et contextualisée


Télécharger ppt "Maestro CONSULTING Colloque OBSERVATOIRE FBF 4 mai 2010 Gérard DEVILLERS Une triple entrée DRH détablissement bancaire Chercheur en sciences humaines sur."

Présentations similaires


Annonces Google