La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La dénutrition de la personne âgée en EHPAD Pour quelle raison ? Avec quelles conséquences ? Comment la dépister ? Dr. N. Schmitt Équipe Mobile de Gériatrie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La dénutrition de la personne âgée en EHPAD Pour quelle raison ? Avec quelles conséquences ? Comment la dépister ? Dr. N. Schmitt Équipe Mobile de Gériatrie."— Transcription de la présentation:

1 La dénutrition de la personne âgée en EHPAD Pour quelle raison ? Avec quelles conséquences ? Comment la dépister ? Dr. N. Schmitt Équipe Mobile de Gériatrie TS3

2 GÉNÉRALITÉS Alimentation : -Couverture des besoins nutritionnels -Plaisir gustatif -Dimension affective et sociale.

3 La dénutrition Déséquilibre entre les besoins etbesoins les apports alimentaires aboutissant à une situation de carence : Soit quantitative : cest la dénutrition Soit qualitative : cest la malnutrition Carence en calcium Carence en protéines Carence en vitamines

4 Un équilibre à préserver Un équilibre à préserver CaloriesManger assez, ne pas bannir les matières grasses mais les varier Protéines 1g/kg/jour100 g de viande, poissons ou œufs par jour Calcium 1,2 g/jour3 à 4 produits laitiers /jour VitaminesAlternance des graisses 5 fruits et légumes /jour Fibres5 fruits et légumes /jour Céréales complètes Liquides1 à 1,5 l/jour

5 Le bon rythme trois repas Toujours trois repas par jour. collations Ajouter des collations en cas dappétit insuffisant, dhypercatabolime ou de perte de poids. Éviter les périodes de jeûne de plus de 12h

6 Halte aux idées reçues « A mon âge, on na pas besoin de manger beaucoup » Cest FAUX. « Cest normal de peu manger quand on est malade. » Cest FAUX

7 POURQUOI EN EHPAD ? prévalence de la dénutrition en EHPAD entre 15 et 38 % * * Dénutrition à domicile et en EHPAD : le point sur le dépistage et le traitement. Revue de gériatrie Septembre 2009 ; Patrice BROCKER, Monique FERRY, Denis SORIANO

8 Accumulation de situations à risque Age Baisse de la réserve musculaire Baisse dautonomie physique et/ou psychique Dépendance envers un tiers pour lalimentation Maladie Cancers, plaies, infections augmentent les besoins nutritionnels Anorexie liée à la maladie ou aux médicaments Problèmes de mastication ou de déglutition Perte du plaisir de manger Cuisine collective Atteinte de lalimentation dans sa fonction sociale

9 LES CONSÉQUENCES DE LA DÉNUTRITION

10 Conséquences pour le résident Perte de poids Perte de muscle = sarcopénie perte dautonomie Fatigue Fragilité accrue face à la maladie (notamment infection) Problèmes de cicatrisation mortalité

11 Conséquences pour lEHPAD Perte dautonomie Augmentation de la charge en soins de base Fatigue Augmentation des complications infectieuses Augmentation de la charge en soins techniques Risque accru descarre Augmentation de la morbi-mortalité Augmentation du coût des soins

12

13 Stratégies de prise en charge Si on intervient tôt, des mesures simples et peu onéreuses peuvent rétablir la situation Population fragile donc récupération lente Renutrir tôt et longtemps Nécessité doutils de dépistage, de prise en charge et de suivi.

14 LE DÉPISTAGE

15 Le poids Pesée mensuelle pour tous Pesée mensuelle pour tous Patient dénutri ou à risque particulier : selon prescription médicale. Nécessité doutils adaptés : chaise balance et/ou peson sur soulève malade.

16 La cinétique pondérale Dénutrition modérée Dénutrition modérée Perte de + de 5% du poids en 1 mois Ou de + de 10% en 6 mois Dénutrition sévère Dénutrition sévère Perte de + de 10% en un mois Ou de + de 15% en 6 mois

17 LIndice de Masse Corporelle IMC = Poids / Taille² IMC (après 70 ans) État nutritionnel < 21Dénutrition 21 à 27Normal 27 à 30Surpoids 30 à 40Obésité > 40Obésité morbide

18 IMC : quelques « trucs » Comment connaître la taille dun alité ? La carte didentité La formule de Chumléa, permet le calcul de la taille à partir de la mesure de la distance talon – genou distance talon – genou Calcul facile de lIMC et de la formule de Chumléa Réglettes spéciales

19 Toise Talon Genou Retour

20 Le signe du plateau plein Savoir sinterroger devant un résident qui mange peu, ou moins que dhabitude Rechercher la dénutrition Rechercher la cause de cette diminution des prises alimentaires Disposer dun outil de relevé des ingestas

21 Confirmation diagnostique Échelles validées : le MNA Examen clinique +/- Bilan biologique Protéines Albumine Préalbumine Ne pas hésiter à recourir à un intervenant extérieur quand cest possible : Diététicien, Équipe mobile de Gériatrie…

22 LE SUIVI

23 Suivre létat nutritionnel du patient Surveillance des ingestas du poids et de lIMC des marqueurs biologiques État général du patient Fatigue autonomie


Télécharger ppt "La dénutrition de la personne âgée en EHPAD Pour quelle raison ? Avec quelles conséquences ? Comment la dépister ? Dr. N. Schmitt Équipe Mobile de Gériatrie."

Présentations similaires


Annonces Google