La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana ENSEIGNER LINTERPRETATION FORMATION DES FORMATEURS UNIVERSITE DE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana ENSEIGNER LINTERPRETATION FORMATION DES FORMATEURS UNIVERSITE DE."— Transcription de la présentation:

1 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana ENSEIGNER LINTERPRETATION FORMATION DES FORMATEURS UNIVERSITE DE TEHERAN

2 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana Lapproche basique ECOUTER (écoute active, concentration, visualisation, saisir le sens) – exercices(sujets connus, simple, B-A, COMPRENDRE (analyser le message, associer les idées, structurer de facon logique) REEXPRIMER (dans un souci de communication) Comment y reussir? Décomposer le processus

3 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana La progression pédagogique Une compétence à la fois Du plus simple au plus compliqué Entrainement jusquà maitriser une compétence avant de passer à létape suivante Travail en groupe/individuel

4 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana La consecutive dabord Exercices de memoire (é court terme) Comment percevoir et analyser le message -Ecouter le sens -Visualiser -Identifier les séquences et les idées qui constitue le message -Mobiliser et activer la mémoire ancienne et les associer au message

5 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana La consécutive… SUITE Fidelité au sens et pas au mot Ne pas chercher le mot mais le moyen dexprimer lidée dans la langue darrivée Déverbalisation Dire autrement Savoir résumer Identifier les idées principales/seconadaires Les problèmes de langue? - …

6 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana La consecutive...on avance Exercices sans notes Noter les chiffres et les noms propres + dessiner Diversifier les domaines et les sujets La technique de la prise de note

7 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana Consécutive intensive Sujets difficiles (techniques) Retour vers le B Faire plus court que lorateur Traduction à vue Simulation de conf é rence

8 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana Passage à la simultanée Une bonne consécutive=base pour décoller vers la simultanée Les mêmes phases comme en consécutive Le risque de lomniprésence de la langue de départ

9 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana La cabine Lacclimatation en cabine, le micro, les écouteurs, contrôler sa voix Enseigner aux étudiants à appliquer les règles suivantes: -Tout énoncé doit avoir un sens -Ne pas laisser des phrases suspendues -Respecter la grammaire -Ne pas traduire qqch quon na pas compris -Sexprimer par des phrases courtes et claires

10 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana Pourquoi vers la lge maternelle? La réponse de la TIT: 1. Faire travailler les étudiants dans leur langue maternelle leur permet de se concentrer sur lessentiel sans avoir à détourner une partie de leur attention sur la recherche de lexpression. Ils retrouvent plus facilement le rythme de la parole spontanée que sils avaient à se soucier de la façon correcte dexprimer telle ou telle idée dans leur langue acquise.

11 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana … suite 2. Travailler en langue maternelle, cest-à- dire dans une langue maniée de façon intuitive, produit un langage naturel et des énoncés faciles à suivre par les auditeurs 3. Travailler en langue maternelle évite de prendre du retard à force davoir à évoquer consciemment les tournures de la langue acquise. Cest donc un gage en simultanée que linterprétation sera complète et que le message passera dans sa totalité

12 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana La simultanée en B… … ne peut commencer que: -si lapprenti maitrise bien la technique en A -si on est sûr que lapprenti maitrîse si bien la langue B que lexpression sapproche de la langue maternelle


Télécharger ppt "Du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana ENSEIGNER LINTERPRETATION FORMATION DES FORMATEURS UNIVERSITE DE."

Présentations similaires


Annonces Google