La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Situations particulières ACLS 2011. Situations Spéciales Les lignes directrices de 2010 ont étudiées 15 situations particulières en arrêt cardiaque en.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Situations particulières ACLS 2011. Situations Spéciales Les lignes directrices de 2010 ont étudiées 15 situations particulières en arrêt cardiaque en."— Transcription de la présentation:

1 Situations particulières ACLS 2011

2 Situations Spéciales Les lignes directrices de 2010 ont étudiées 15 situations particulières en arrêt cardiaque en ACLS

3 Asthme BLS et ACLS - idem Airway et breathing - Choisir le plus gros tube endotra- chéal possible pour diminuer les résistances - Ventilation lente et moins profonde - Compressions thoraciques

4 Asthme BiPAP :utile comme mesure à court terme chez patient en insuffisance respiratoire aigue afin de retarder ou déviter lintubation Kétamine : peut être utile comme agent sédatif lors dune intubation

5 Asthme Post-intubation Paramètres ventilatoires –RR plus lent avec plus petit volume (6 à 8 ml/kg), temps inspiratoire plus court avec temps expiratoire prolongé Hypercapnie permissive réduit le risque de barotrauma (hypoventilation légère) Sédation adéquate

6 Asthme Post-intubation Détérioration aigue –DOPE Risque de pneumothorax sous-tension augmenté –Auto-Peep Ventilation au masque temporaire et compression de la cage thoracique pour permettre de diminuer air trapping

7 Anaphylaxie BLS –Prise en charge rapide et PRÉCOCE des voies aériennes avec mise en place dune mesure de airway avancé –Administration immédiate dépinéphrine 0.2 à 0.5 mg (1:1000) IM au niveau du tiers moyen de la cuisse, à répéter aux 5 à 15 minutes

8 Anaphylaxie ACLS Airway potentiellement difficile avec plan B incluant airway chirurgical rapidement disponible Classe I Réplétion volémique agressive Classe IIa

9 Anaphylaxie Épinéphrine –Dose initiale lors dun choc anaphylactique: IM aussi efficace que IV –Lorsque accès veineux en place, considérer administration IV classe IIa avec monitoring cardiaque continu Classe I 0.05 à 0.1 mg chez patient non en arrêt Dose usuelle chez patient en arrêt cardiaque Perfusion à considérer 5 à 15 ug/min Classe IIa

10 Anaphylaxie Alternatives Autres vasopresseurs a considérer si pas de réponse à lépinéphrine Classe IIb –Vasopressine a démontré bénéfice dans 1 étude chez chez des patients (avec ou sans arrêt cadiaque) ne répondant pas à lépinéphrine

11 Arrêt cardiaque en grossesse 2 patients potentiels : mère et fœtus Lespoir de survie du fœtus dépend de la survie maternelle –Mère en position latérale gauche pour éviter compression possible de la VCI par lutérus gravide –O 2 100% –Reconnaître et traiter agressivement lhypotension maternelle

12 Arrêt cardiaque en grossesse - BLS Afin de réduire le risque de compression de la VCI et assurer une RCR de qualité, l est raisonnable de déplacer manuellement lutérus vers la gauche chez la patiente en décubitus dorsal Classe IIa –Si impossible, placer la patiente en DLG et utiliser planche pour supporter le thorax et le bassin Classe Iib –Compressions thoraciques un peu plus hautes que dhabitude (élévation du diaphragme)

13

14

15

16 Arrêt cardiaque en grossesse- ACLS Airway difficile –Voies aériennes : œdème, friabilité, hypersécrétion et hyperémie –Voies aériennes supérieures plus petites lors T3 –Intubation manquée est une cause majeure de mortalité et morbidité en obstétrique –Désaturation plus rapide donc important de ventiler avec ambu et 100% 02 avant intubation

17 Arrêt cardiaque en grossesse ACLS Breathing - capacité fonctionnelle et demande O2 - volume ventilation car diaphragme si intubation

18 Arrêt cardiaque en grossesse- ACLS Circulation –Défibrillation selon ACLS –Si monitoring maternel ou fœtal, il est préférable de le retirer Classe IIb avant déf. –Médication aux doses usuelles –Hypotension: TAS 100 ou 80% TA base –iv: au dessus du diaphragme Penser aux causes réversibles (H et T) –Maladies cardiaques cause 1 ère de mortalité maternelle

19 Arrêt cardiaque et grossesse- Causes particulières Toxicité Sulfate de Magnésium –Effets cardiaques : changement à lECG, bloc AV, bradycardie, hypotension et arrêt cardiaque –Effets neurologiques, gastro-intestinaux, cutanées et anomalies électrolytiques –Administration empirique de Calcium peut être « lifesaving » (10cc CaCl 10% ou 30cc gluconate Ca 10%) Pré-éclampsie / éclampsie Embolie liquide amniotique Complications anesthésiques

20 Arrêt cardiaque et grossesse- Causes particulières Pré-éclampsie / éclampsie Embolie liquide amniotique (CEC et césarienne) Complications anesthésiques

21 Arrêt cardiaque en grossesse- césarienne Activation de léquipe dès quun arrêt cardiaque survient chez patiente enceinte avec utérus au niveau de lombilic Classe I A considérer après 4 minutes de réanimation adéquate sans ROSC Classe IIb Objectif de délivrance du fœtus en 5 minutes du début des manœuvres de réanimation

22 Obésité morbide Risque de Airway plus difficile Études de survie –Pas de différence pour adulte obèse –Survie diminuée chez lenfant obèse Aucune modification aux techniques de BLS et ACLS standard

23 Embolie Pulmonaire Souvent AESP Modifications ACLS –Chez les patients en arrêt cardiaque suite à embolie pulmonaire prouvée ou fortement suspectée, ladministration de fibrinolytique est recommandée Classe IIa –Ladministration de routine de fibrinolytique durant un arrêt cardiaque na aucun bénéfice et nest pas recommandée Classe III –Echographie cardiaque utile pour déterminer présence de thrombus ou EP

24 ACLS en Traumatologie BLS –Immobilisation de la colonne cervicale –Jaw thrust et non head tilt-chin lift ACLS –Mêmes principes mais porter une attention particulière aux causes spécifiques traumatiques Hypovolémie, pneumothorax sous-tension, tamponnade –« Commotio Cordis » FV causée par un coup direct au thorax lors de la repolarisation cardiaque : défibrillation précoce

25 Avalanche Causes de décès : asphyxie, trauma et/ou hypothermie –Pronostic de survie est minimal si la victime retrouvée en arrêt cardiaque a été ensevelie > 35 min ou a une T o initiale < 32 o C –Autres facteurs de mauvais pronostic K + > 8 mmol/L = asphxie Les méthodes de réanimation usuelles avec réchauffement actif sont recommandées pour les victimes davalanche Classe I

26 Arrêt cardiaque durant PTCA RCR standard Raisonnable dutiliser RCR mécanique Classe IIa CEC Classe IIb si pas de réponse à ACLS pour faire la PTCA « Cough CPR » Classe IIa si TV durant PTCA Vérapamil iv (intra coronarien) si TV de reperfusion et non si FV

27 Arrêt cardiaque durant tamponnade cardiaque Dx et Tx rapide Non en arrêt :faire péricardiocentèse avec guidance échographique En arrêt : péricardiocentèse avec ou sans échographie Classe IIa Thoracotomie au DU si tamponnade dû à un trauma Classe IIb ; peut survie p/r péricardiocentèse

28 Arrêt cardiaque suivant chirurgie cardiaque Resternotomie :raisonnable de le faire si équipement et personnel appropriés aux SI Classe IIb en dehors des SI Compression thoracique standard Classe IIa si resternotomie non disponible immédiatement Si réfractaire aux manœuvres de réa. standard : CEC et PAC Classe IIb Même méd. (épi,….)

29


Télécharger ppt "Situations particulières ACLS 2011. Situations Spéciales Les lignes directrices de 2010 ont étudiées 15 situations particulières en arrêt cardiaque en."

Présentations similaires


Annonces Google