La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

POUR lutilisation du cathéter artériel pulmonaire dans la prise en charge des états de choc DESC Réanimation médicale Clermont-Ferrand, Juin 2008 Loïc.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "POUR lutilisation du cathéter artériel pulmonaire dans la prise en charge des états de choc DESC Réanimation médicale Clermont-Ferrand, Juin 2008 Loïc."— Transcription de la présentation:

1 POUR lutilisation du cathéter artériel pulmonaire dans la prise en charge des états de choc DESC Réanimation médicale Clermont-Ferrand, Juin 2008 Loïc Bornard, DESAR - CHU de Nice

2 Paramètres fournis par le CAP 1.Pressions 2. Débit cardiaque continu. +++pour mesurer des variations du débit qd épreuve de remplissage, début ou modif dagent inotrope + 3. SvO 2 : seule méthode permettant d'évaluer de façon continue la finalité principale du DC = la délivrance d'O2 aux tissus Permet dapprécier l'existence d'un déséquilibre entre les besoins et les apports en oxygène Na pas de valeur « normale » surveillance continue préférable pression veineuse centrale (PVC) pression auriculaire droite (POD) pression ventriculaire droite (PVD) pression artérielle pulmonaire (PAP) pression artérielle pulmonaire docclusion (PAPO) pression capillaire pulmonaire (PCP)

3 Paramètres fournis par le CAP « Intensive care physicians' insufficient knowledge of right-heart catheterization at the bedside: Time to act ? » Gnaegi A. ;Critical Care Medicine. 25(2): , February 1997 Enquêtes aux USA et en France sur lutilisation et la réalisation des mesures avec un CAP: 50% des médecins interrogés ne savent pas bien interpréter les mesures effectuées.

4 Mortalité et CAP Use of pulmonary artery catheters in patients with acute myocardial infarction. Analysis of experience in 5841 patients in the SPRINT registry. Zion, Chest 1990 Rétrospective, descriptive sur 3263 IDM dont 371 CAP. Si insuffisance cardiaque Surmortalité hospitalière dans le groupe CAP (p<0.001) Si hypotension ou choc cardiogénique Pas de différence de mortalité dans le groupe CAP MAIS, CAP utilisés chez les patients les plus graves Pas de différence de mortalité après ajustement et analyse en sous groupes surmortalité attribuable à une plus grande sévérité, sans lien avec le CAP - Aucun essai clinique multicentrique, randomisé en double aveugle concernant lutilisation du CAP dans une pathologie - Lidée dune surmortalité imputable au cathéter de Swan Ganz provient de quelques études rétrospectives anciennes. (Sans SvO2 ni débit cardiaque continu) Plusieurs études prospectives, plus récentes, avec de puissantes analyses statistiques concluent à une «relative innocuité » de la technique.

5 Pulmonary artery catheterization and mortality in critically ill patients Murdoch, British Journal of Anaesthesia 2000 Prospective, monocentrique, 4182 patients de Analyse statistique complexe, nombreuses variables recueillies prospectivement Après ajustement, sur la sévérité initiale Pas de surmortalité attribuable au CAP Données poolées de 12 essais cliniques entre 1970 et Concerne 1610 patients. Pas de surmortalité chez les patients porteurs de CAP Mortalité et CAP The incidence of major morbidity in critically ill patients managed with pulmonary artery catheters : a meta-analysis Ivanov, Critical Care Médicine 2000 LE CAP NENTRAINE PAS DE SURMORTALITE

6 CAP et « diagnostic » du choc - Meilleur outil pour évaluer la performance ventriculaire droite et monitorer les effets des agents thérapeutiques, méthode de référence en 2008 Utility of Right Ventricular Tissue Doppler Imaging: Correlation with Right Heart Catheterization. Rajagopalan Echocardiography HTAP avec les signes suivants: débit cardiaque bas, SvO2 basse, POD élevée, - Possibilité de diagnostic dune IT = onde positive sur courbe de POD en protosystole (onde T) - Possibilité de diagnostic dune IM = grande onde v de régurgitation mitrale liée à la régurgitation mais surtout à la faible distensibilité de lOG en phase aïgue.30% des IM (surtout chronique) nentraînent pas donde v.

7 CAP et Remplissage vasculaire

8 CAP et Remplissage vasculaire (RV) POD et PAPO ne sont pas des critères prédictifs fiables de réponse au RV: - Même si la mesure est correcte en téléexpiratoire, zone III de West -Osman D, Teboul JL, CCM épreuves de remplissage chez 96 chocs septiques - Comme tous les indices statiques de précharge tel la PVC, la STDVG en écho, et lexamen clinique. - CEPENDANT, en présence de valeurs (très) basses, une efficacité du RV peut être raisonnablement attendue: - PAPO < 5 mmHg (accord fort) - PAPO < 7 mmHg (accord faible)

9 flux sanguin gonflage du ballonnet interruption du flux dans un secteur dépendant dune artère pulmonaire de gros calibre OG CAP veine pulmonaire de gros calibre PAPO

10 CAP et Remplissage vasculaire (RV) POD et PAPO ne sont pas des critères prédictifs fiables de réponse au RV: - Même si la mesure est correcte en téléexpiratoire, zone III de West -Osman D, Teboul JL, CCM épreuves de remplissage chez 96 chocs septiques - Comme tous les indices statiques de précharge tel la PVC, la STDVG en écho, et lexamen clinique. - CEPENDANT, en présence de valeurs (très) basses, une efficacité du RV peut être raisonnablement attendue: - PAPO < 5 mmHg (accord fort) - PAPO < 7 mmHg (accord faible) - Indices dynamiques de précharge dépendance sont des critères fiables (ΔPP, ΔPAS, Δdown, ΔVES…), MAIS valables seulement en VC

11 CAP et Remplissage vasculaire (RV) PAPO pour évaluer la TOLERANCE au remplissage

12 CAP et choc septique - Prospectif randomisé de 1997 à traitement précoce de malades en choc septique avec stratégie thérapeutique guidée par SVcO2 continue (objectif = SVcO2>70%) entre autres. « Early goal-directed therapy in the treatment of severe sepsis and septic shock » E. Rivers; NEJM 2001 réduction de la mortalité hospitalière de 46,5% à 30,5% (p=0,009)

13 CAP et choc septique Prise en charge hémodynamique du choc septique, conférence de consensus SRLF 2006 SvO2 < 70% facteur prédictif de mortalité dans le choc septique. Hemodynamic variables related to outcome in septic shock. Varpula M, Intensive Care Med 2005

14 CAP et choc cardiogénique - Outil de monitorage intéressant pour le suivi de lévolution en continu. Article revue Congestive heart failure, Poppas AJRCCM 2001

15 Alternatives au CAP Echocardiographie: - Apprentissage, opérateur dépendant - Patient Pas toujours échogène, surtout en VC - Pas une méthode de monitorage continu - Coût important à lachat (déficit CHU) Aucune étude na montré un bénéfice (mortalité) à lutilisation dun outils de monitorage dans les états de choc

16 AU TOTAL elle est associée à une stratégie doptimisation hémodynamique pré-définie (utilisation de cathéter mesurant la SVO2 et le débit cardiaque en continu). elle sadresse à des situations cliniques précises et des groupes de patients homogènes (choc septique en phase initiale, patients à haut risque chirurgical), par des cliniciens entraînés. Absence de causalité démontrée entre surmortalité et utilisation du cathétérisme artériel pulmonaire Développement de méthodes de monitoring non invasif fiables (dans les limites de leurs conditions de validité) milite en défaveur de son utilisation systématique au cours du traitement des chocs


Télécharger ppt "POUR lutilisation du cathéter artériel pulmonaire dans la prise en charge des états de choc DESC Réanimation médicale Clermont-Ferrand, Juin 2008 Loïc."

Présentations similaires


Annonces Google