La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

HYPERCALCEMIE Isabelle Faugeron Chef de Clinique-Assistant Service dEndocrinologie Hôpital Saint Antoine Merci à Julie Fromigue.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "HYPERCALCEMIE Isabelle Faugeron Chef de Clinique-Assistant Service dEndocrinologie Hôpital Saint Antoine Merci à Julie Fromigue."— Transcription de la présentation:

1 HYPERCALCEMIE Isabelle Faugeron Chef de Clinique-Assistant Service dEndocrinologie Hôpital Saint Antoine Merci à Julie Fromigue

2 Mme G. 73 ans est amenée aux urgences par les pompiers pour une altération générale et une déshydratation. Atcd médicaux : HTA et insuffisance cardiaque minime traitée par : IEC et thiazidiques (Corenitec 1 le matin) Atcd chirurgicaux : hystérectomie et annexectomie pour fibrome à 45 ans, cure déventration à 55 ans Atcd gynécologiques : G3P3, pas de suivi gynéco depuis lage de 45 ans. Pas de THS CAS CLINIQUE 1

3 La patiente décrit linstallation depuis 2 mois dune altération de létat général ( perte de poids de 6 kg en 2 mois) avec des douleurs rachidiennes lombaires invalidantes et un syndrome polyuropolydipsique. Votre bilan sanguin révèle une calcémie à 3,9 mmol/l ( mmol/l) avec phosphorémie 1.36 mmol/L ( mmol/L) CAS CLINIQUE 1

4 Quelle sont les complications aiguës à dépister immédiatement chez cette patiente ? Par quels examens? Quels sont les autres signes cliniques dhypercalcémie aiguë ? Quel élément du dossier est un facteur aggravant à cette hypercalcémie? Pourquoi? CAS CLINIQUE 1

5 Quel est votre traitement initial ? Est-ce que le simple dosage de calcémie- phosphorémie peut orienter le diagnotic étiologique? Quels examens biologiques faites vous pour rechercher létiologie de cette hypercalcémie ? Dans ce contexte quel est votre diagnostic initial ? Quel examen morphologique demandez-vous ?

6 CAS CLINIQUE 2 Mme G., 44 ans,vous est adressée par son médecin traitant pour une hypercalcémie de découverte récente sur un bilan systématique. Vous mettez en évidence une hypercalcémie à 3 mmol/l avec phosphorémie à 0.65 mmol/L ( mmol/L). La PTH est à 55 pg/ml (N = pg/ml) Quel est votre diagnostic?

7 1- Si, avec le même profil biologique, La PTH était = 0,10 pg/ml Quel diagnostic faudrait-il évoquer? 2-Si, avec le même profil biologique, la calciurie était basse: 0.2 mmol/24 h Quel diagnostic faudrait-il évoquer?

8 CAS CLINIQUE 2 Quel sera votre bilan du retentissement de cette hypercalcémie chronique ? Quel a été votre bilan biologique pour prouver votre diagnostic dhyperparathyroïdie ? Quel sera votre bilan dimagerie pour prouver votre diagnostic dhyperparathyroïdie ?

9 CAS CLINIQUE 2 Léchographie cervicale retrouve effectivement un adénome parathyroïdien inférieur gauche mais également un nodule thyroïdien de 18 mm supérieur droit Quelle maladie devez-vous évoquer?

10 CAS CLINIQUE 2 Que devez –vous rechercher à linterrogatoire et à lexamen clinique? Quels examens complémentaires permettent de faire le diagnostic ? Ces examens sont négatifs. Quel traitement curatif proposez vous à cette patiente ?

11 Ce quil faut retenir…

12 hypercalcémie Signes cliniques de lhypercalcémie aiguë Asthénie Vomissements, douleurs abdominales Déshydratation secondaire au syndrome polyuro- polydipsique Hypercalcémie Calcémie supérieure à 2,6 mmol/L Ca corrigée = Ca mesurée ( mmol/l) + 0,02 ( 40 – Alb en g/L) Lhypercalcémie est le plus souvent asymptomatique

13 hypercalcémie Répercussion à rechercher : Raccourcissement de lespace QT sur lECG Insuffisance rénale Néphrocalcinose, lithiase urinaire Déminéralisation osseuse Calcifications pancréatiques

14 Hypercalcémie Calcémie ionisée, phosphorémie Albuminémie Electrophorèse des protéines sériques, immunoélectrophorèse des protéines sériques VS Calciurie Protéinurie des 24 heures Diagnostic biologique étiologique

15 Hypercalcémie : Les étiologies Lhyperparathyroidie primaire : Hypercalcémie, hypophosphorémie Elévation ou normalité de la PTH Adénome parathyroïdien ou hyperplasie parathyroïdienne Possible association NEM I ou NEM II Diagnostic dimagerie : échographie cervicale, scintigraphie MIBI

16 Hypercalcémie : Les étiologies Les tumeurs osseuses malignes : métastases de cancers solides, myélome Lhyperparathyroïdie paranéoplasique : sécrétion de PTH rp Les hypercalcémies malignes

17 Hypercalcémie : Les étiologies Les causes iatrogènes : prise de diurétiques thiazidiques Intoxication à la vitamine D Sarcoïdose : excès de production de Vitamine D par les cellules granulomateuses Limmobilisation prolongée La maladie de Paget Endocrinopathie : hyperthyroïdie, insuffisance surrénalienne Les hypercalcémie bénigne

18 Hypercalcémie : Traitement Hydratation sérum salé isotonique : débit adapté aux conditions hémodynamiques du patient Disphosphonate en perfusion intra veineuse par exemple Aredia® 40 à 60mg en une injection valable durant 72 heures Voire dialyse Toujours Traitement de la cause En cas daggravation ou de signes aigus Hydratation


Télécharger ppt "HYPERCALCEMIE Isabelle Faugeron Chef de Clinique-Assistant Service dEndocrinologie Hôpital Saint Antoine Merci à Julie Fromigue."

Présentations similaires


Annonces Google