La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DISPOSITIF D'ACCUEIL ET DE SCOLARISATION DES ELEVES NOUVELLEMENT ARRIVES EN FRANCE (D.A.S.E.N.A.F.) « Vous accueillez un Enfant Nouvellement Arrivé en.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DISPOSITIF D'ACCUEIL ET DE SCOLARISATION DES ELEVES NOUVELLEMENT ARRIVES EN FRANCE (D.A.S.E.N.A.F.) « Vous accueillez un Enfant Nouvellement Arrivé en."— Transcription de la présentation:

1 DISPOSITIF D'ACCUEIL ET DE SCOLARISATION DES ELEVES NOUVELLEMENT ARRIVES EN FRANCE (D.A.S.E.N.A.F.) « Vous accueillez un Enfant Nouvellement Arrivé en France » sur le site de lIA de la Loire par le lien suivant : » Isabelle GRACI, enseignante CRI et coordinatrice DASENAF 1 er degré LOIRE

2 Le cadre institutionnel Organisation du dispositif INSCRIPTION Evaluation diagnostique et projet individualisé Quelques chiffres Situation, droit au séjour Lorientation FLS? Accueillir un ENAF en maternelle Comment apprend-il la langue? Quelles activités proposer? Ressources

3 Le cadre institutionnel Circulaire nationale ORGANISATION DE LA SCOLARITÉ DES ÉLÈVES NOUVELLEMENT ARRIVÉS EN FRANCE SANS MAÎTRISE SUFFISANTE DE LA LANGUE FRANÇAISE OU DES APPRENTISSAGES C. n° du NOR : MENE C RLR : MEN - DESCO « Linscription des enfants nest pas subordonnée à la régularité de la situation de leurs parents au regard de la législation sur le droit de séjour des étrangers. Il nappartient donc pas aux services de lEducation Nationale de vérifier la situation des parents étrangers et encore moins de recueillir et de conserver sous une forme ou sous une autre des données relatives à cette situation. » « Les parents de nationalité étrangère bénéficient des mêmes droits que les parents français (droit de vote et éligibilité aux élections de représentants de parents d'élèves dans les conseils d'école et d'administration des établissements secondaires). »

4 Organisation du dispositif Responsable départemental Pierre VICERIAT DIVEL (Yvette RENAUDIER) 1 er degré2 nd degré Responsables Pierre VICERIAT Inspecteur de léducation nationale ST ETIENNE SUD Pierrette EPALE Principale Collège Jules VALLES Coordinatrices Isabelle GRACI Collège Jules VALLES Brigitte MOUNIER Collège Jules VALLES

5 Répartition des 16 postes CRI « La mission de coordination porte sur un demi-service complété par une intervention en direction des élèves. Elle vise à organiser dans les délais les plus limités, les temps daide et daccompagnement dont doivent bénéficier les Elèves Nouvellement Arrivés en France. »

6 LINSCRIPTION EN MATERNELLE DANS LA CLASSE DÂGE: Lobligation daccueil dans les écoles sapplique de la même façon pour les ENAF que pour les autres élèves: BO spécial n°10 du 25 avril 2002 ACCUEILLIR LES FAMILLES: SECURISER LES NOUVEAUX ARRIVANTS, CREER UNE RELATION DE CONFIANCE, RENDRE LECOLE LISIBLE MALGRE LE BARRAGE DE LA LANGUE. * présenter le fonctionnement de lécole, les locaux, (toilettes, cour et classe) le personnel (trombinoscope): ne pas hésiter à faire appel à des vignettes pour illustrer certaines règles, les horaires, traduction par le... * Lors de linscription: demander le minimum de papier et accepter tout ce qui sera donné en plus. Les choses se caleront au fur et à mesure. Nous ne sommes pas là pour vérifier lauthenticité des documents! *La langue nest pas le seul barrage: culture scolaire existante ou pas, rapport à lécole/aux savoirs différent, conditions de larrivée en Frce, statut administratif, projets confus ou incertains, séparation douloureuse surtout avec les petits dt la scolarisation est parfois plus subie que souhaitée... NE JAMAIS DECOURAGER LES PARENTS DE COMMUNIQUER EN LM

7 Le récépissé dinscription: Le directeur et/ou lenseignant(e) CRI remplissent le récépissé avec la famille et lenfant. Ils en profitent pour faire connaissance et présenter le fonctionnement de lécole. Lenvoi du nouveau récépissé dinscription, conforme à la législation en vigueur conditionne lintervention du DASENAF et la définition des modalités de scolarisation spécifique dans lécole concernée. Procédures administratives en élémentaire : Convention de scolarisation temporaire pour un élève nouvellement arrivé en France: Lorsque lENAF ne peut être pris en charge dans son école dinscription, il peut à certaines conditions participer à un module de FLS dans une école proche où intervient un enseignant CRI. La convention est signée par les directeurs des 2 écoles concernées, lenseignant(e) de la classe, les parents et le maître CRI.

8

9 EVALUATION DIAGNOSTIQUE Lenseignant CRI propose une évaluation diagnostique : en mathématiques, (à partir dun outil « math sans paroles ») en lecture (dans la langue dorigine quand cest possible); en français pour cibler le niveau et les besoins de lENAF. A partir de ce 1 er bilan et des observations du maître de la classe daccueil, lenseignant CRI établit un projet pédagogique individualisé. Léquipe enseignante confirme ou infirme le niveau de la classe choisie au moment de linscription de lENAF. Ne pas remplir le récépissé si lenfant est inscrit en Grande section, mais à lentrée au CP, signaler à lécole élémentaire que lenfant est arrivé en France depuis moins d1 an, il aura une évaluation et un accompagnement si nécessaire.

10 Compréhension orale : écouter/comprendre Expression orale : parler/communiquer 1 - Conscience phonique : - Répète des mots - Répète des phrases - Différencie des phonèmes proches 1 - Formule des énoncés simples 2 - Comprend - des mots (niveau1 ou niveau 2) - des phrases simples - des phrases complexes 2 - Donne des réponses simples à des questions simples 3 - Comprend les consignes de la vie quotidienne 3 - Raconte un événement en différé (activité scolaire ou événement familial) 4 - Comprend les consignes scolaires

11

12 ELEMENTS STATISTIQUES Elèves arrivés ces 6 dernières années Années scolaires1er degré2 nd degré 2003/ / / / / /

13 Ressortissants de la communauté européenne et de lespace Schengen: la Roumanie et la Bulgarie, entrés en 2007 dans l'UE( pas de visa) restent pour le moment en dehors de cet espace (circulation contrôlée, soumise à des contraintes). Détenteurs dun titre de séjour réglementaire (visas) : conjoints de français, titulaires d'un contrat de travail, étudiants... Bénéficiaires du regroupement familial Demandeurs du droit dasile (le nombre aurait doublé depuis ces 2 dernières années, interview de Mme le Préfet de St-Etienne du 28/10/2011) Réfugiés politiques Déboutés du droit dasile « Sans papiers » Enfants adoptés, confiés (« la kefala ») Mineurs isolés (dans le secondaire) Situation, droit au séjour

14 L'orientatio n Il atteint lâge de l'entrée au collège avant le délai de 2 ans : le lien est établi avec le DASENAF second degré (fiche de liaison spécifique CM2-6ème) remplie par le CRI et lenseignant de la classe. Des difficultés autres que celles liées à l'acquisition de la langue se font jour : on fait appel de la même façon que pour n'importe quel élève : Au RASED A lenseignant référent et à la M.D.P.H. Aux services sociaux, voire au procureur... L'intégration de l'élève dans le cursus ordinaire a pu être réalisé dans les 2 ans qui suivent son arrivée : il rejoint à plein temps le système commun à tous.

15 F.L.S ? F.L.S.:français langue de Scolarisation*: La fonction de scolarisation est une fonction sociale qui se décline en plusieurs rôles : appropriation des connaissances et formation intellectuelle, apprentissages pluridisciplinaires, acquisition scolaire des comportements intellectuels et relationnels, visée dintégration sociale. On peut lappeler aussi Français langue de socialisation : contact par immersion dans lécole. *M. Verdelhan, Le français de scolarisation, pour une didactique réaliste, Paris, PUF, F.L.S. Français langue seconde: une langue non maternelle, acquise de façon décalée ds le tps // à la LM, en usage ds le pays. Statut particulier du français utilisé dans les anciennes colonies ou dans les anciens protectorats français. Le français ny est pas la langue prépondérante ds le cadre familial, mais la langue de lenseignement supérieur, de ladministration…parfois la langue véhiculaire : contact réel avec le français / immersion selon les contextes de communication F.L.E. Le Français Langue Etrangère est enseigné dans un contexte scolaire étranger comme une discipline: contact artificiel avec le français / situations pédagogiques réalistes. Il existe plusieurs définitions du FLS ; elles ont pour point commun de retenir quil sagit de la langue de la scolarité.

16 FLE Élève apprenant le français comme une langue vivante étrangère FLS Élève allophone FLM Élève francophone Apprentissage du Français Langue Maternelle Pour enseigner le FLSCO, ni les propositions de la didactique de la langue maternelle ni celle des langues secondes ne sont demblée pertinentes. Il savère donc nécessaire dopérer des rapprochements entre les propositions didactiques du FLM, du FL Seconde et des langues étrangères. allophone : Personne dont la langue maternelle est différente de celle de la communauté dans laquelle elle vit. PRIORITE à LORAL et à la COMPREHENSION mais aussi à la SOCIALISATION, « au métier délève » La compréhension précède la production

17 Chaque fois que cest possible, expliquer larrivée du nouvel élève à la classe en valorisant la situation de cet élève qui va devenir bilingue. Une intégration progressive peut être envisagée selon lattitude de lénaf: (bcp de pleurs, insécurité forte): 1h par jour, puis la matinée...en présence dun parent ou pas... Tout énaf est en qq sorte ds la position du PS qui se trouve dans une double insécurité: langoisse de quitter le giron familial, langoisse de ne pas être compris et de ne pas comprendre: sensation de vertige au milieu dun brouhaha intelligible. (insécurité accentuée par les chgts de climat, nourriture, codes sociaux, rythme...) Pour une arrivée en début de Psou MS, limmersion totale est recommandée sans aucune distinction ( sauf précautions accrues qt à la langue utilisée par le maître). Pour une arrivée en cours de scolarisation, demander aux pairs dêtre tuteurs (prévoir un roulement): entraîner lénaf ds les activtés de la classe et de la récréation, accepter quil copie, le guider pour trouver ce qui lui manque ( outils, jeux, livres...) Culture dorigine valorisée: apprendre une comptine, qq mots dans la langue de lénaf; si ça nest pas possible, le maître apportera des histoires ou des musiques dAilleurs; POSTURE DE LENSEIGNANT: Ralentir le débit, faire des phrases simples mais construites, utiliser un vocabulaire transparent qd cest possible, accompagner de gestes, montrer, mimer, parler face à lenft, ne pas tout expliquer, lhabituer à saisir les mots clé, lécouter avec patience sans le corriger systématiquement mais en reformulant après lui, favoriser ses prsies de parole. ACCUEILLIR UN ENFANT ALLOPHONE en maternelle

18 COMMENT L ENAF APPREND-IL LA LANGUE? UN TEMPS DADAPTATION et DOBSERVATION indispensable au maître, à la classe et à lénaf. Avant toute décision de décloisonnement, daide individualisée: se donner du temps, ne pas se mettre la pression, lénaf nest pas a priori un élève en difficulté scolaire: lui donner sa chance, faire le pari de lintelligence. Après un certain tps à observer, à écouter, à prendre des repères et des informations, lénaf sera prêt à rentrer pleinement dans les apprentissages et lenseignant aura une idée précise des outils/supports/dispositfs de différenciation quil pourra proposer. Les actes répétitifs (passage aux toilettes, se ranger, venir au coin regroupement) et les activités ritualisées ( comptines, accueil du matin...) vont lui permettre de comprendre et de mémoriser rapidement certains termes, certaines tournures...Selon les enfts, les progrès sont variables dépendant de la volonté de communication de chacun (estimation des linguistes: 6mois pour acquérir un oral de communication correct) ATOUT DE LA MATERNELLE: Faire en disant, dire en faisant!

19 ETAPES DAPPROPRIATION DE LA LANGUE Découverte phonologique et sémantique: écouter, comprendre que tel mot prononcé désigne telle réalité; MEMORISATION : le mot prononcé fait sens sans effort, sans aide extérieure; EXPRESSION/ COMMUNICATION -le mot est employé par lénaf; dabord seul avec une fonction dénoncé (phénomène de l holophrase connu aussi en LM); - construction de phrases: comme pour les francophones, difficulté avec lutilisation des pronons, de la conjugaison des verbes... RAPPEL: le lexique est lensemble de mots dont dispose un individu : vocabulaire actif (employé), vocabulaire passif (compris), vocabulaire disponible (en réserve dans la mémoire mais peu fréquent) ;

20 QUELLES ACTIVITES POUR FAVORISER LACQUISITION DUNE SNDE LANGUE? COIN JEUX LIBRES: marchande, poupée, cuisine, voitures... COMPTINES, JEU DE MIMES, DEVINETTES, ALBUMS aux structures répétitives, coin écoute/vidéo Albums échos développés par Ph.BOISSEAU (Enseigner la langue orale en maternelle, CRDP VERSAILLES, 2005) ou Cahier de vie de la classe : activités prises en photo, emploi du temps de la journée illustré en photo: intérêts multiples, transversaux ou linguistiques: passerelle entre le monde l'école et celui de la maison, construction d'un cadre de références communes aux acteurs de la classe, de l'école, fabrication d'une mémoire collective et partagée entre pairs, structuration de l'oral, aprrentissage du langage dévocation: travail sur la trace écrite... COIN DES IMAGIERS : à présenter à lénaf et à tous les élèves qui pourront lui commenter, le feuilleter en sa compagnie…OUTILS très utiles lorsquon a besoin dexpliquer du vocabulaire, de faire comprendre rapidement un mot par un dessin;

21 ACTIVITES SUR ORDINATEUR: Nos sites préférés (liste non exhaustive) Maxetom.comOrtholud.comEdufle.netPointdufle.net Niv scolaire CP/CE1 Tous les âges ENAF débutants Discrimination auditive Etude des sons, travail sur la phrase Math débutant : quantité/nombre; lheure INTERET : vocabulaire illustré par limage et le son __________________________ Les jeux de lulu, le lutin malin Niv scol MS à CE1 à NSA Logique, stratégie, observation ; travail autour des lettres, des mots ; autour du nombre ; Orientation, déplacement... INTERET : ludique, interactif, jeux pour malvoyants Niv scolaire du CE1 au CM2 POUR ENAF « GRANDS » déjà scolarisés dans leur langue Orthographe : les graphies dun même son VOCABULAIRE CONJUGAISON GRAMMAIRE LECTURE ________________ SOUTIEN 67 Tous les âges ENAF Math débutant + Ex de Lecture ________________ POUR ENAF « GRANDS » Site coopératif du FLE ______________ Lakanal.net Cycle 2/ NSA MATH et différents outils daffichage Lecture Exercices, jeux et ressources variés _____________ ALED: A pprentis sage de la L ecture aux E lèves en D ifficultéà: Cycle 2/ NSA cycles 1/2/3 / NSA Tous les âges ENAF Cest un portail qui renvoie à des activités très variées __________________ phonetique.free Tous les âges ENAF débutants / NSA Discrimination auditive Etude des sons INTERET: travail autour de la prononciation __________________ cursivecole.fr différents modèles d écriture et lignages à imprimer

22 Logiciels ou CDRom à installer sur PC Entrez dans la langue française, CRDP Grenoble INTERET :ORAL et lecture Niveau débutant/ NSA Tous les âges (même GS pour la partie des exercices concernant la compréhension orale) Petit PONT, Didier FLE INTERET : compréhension orale et entrée rapide dans la lecture Très ludique, interactif Niveau débutant / NSA Tous les âges Compréhension orale et écrite, débutant en français mais déjà familier du monde scolaire. Entrée thématique, en lien avec un cahier de lecture (pas très riche) Salut, ça va ? (DIDIER FLE) INTERET : COMPREHENSION ORALE très ludique, interactif Niveau débutant / NSA Tous les âges Thématique : le cirque ; Mémorisation du lexique : BINGO des fruits, des nombres, mémorys… Moi, je sais lire !(CP/CE1) Moi, je sais compter ! (CP/CE1) Quelques exercices pour débutants, plusieurs ex pour les déchiffreurs ; Entrer dans lécrit (reconnaissance des lettres) et dans la lecture (Différencier les sons) ; Travailler les mots, les phrases Apprendre à compter en français en samusant Lecthème (JOCATOP), Un CDrom par cycle, plusieurs niv en lecture INTERET : structuration de la langue ORALE ET ECRITE Permet une grande différenciation Pour le niveau débutant et NSA, nous utilisons LANGAGE NIV 2, VERS LA LECTURE et LECTURE CYCLE 2 COMPRENDRE - MÉMORISER - AFFINER LE VOCABULAIRE - DECOUVRIR L'ECRIT Mémoire visuelle - Mémoire auditive - Métalangage - Champ sémantique (notion de classe) Discrimination auditive et phonologique - Discriminer lettres et graphèmes Acquérir le sens de la lecture - Mémoriser des mots écrits Lapin malin, TLC EDUSOFT INTERET : COMPREHENSION ORALE Très ludique, interactif Niveau Maternelle/ jeunes NSA Les activités s'enchaînent pour que les enfants puissent acquérir des notions comme la reconnaissance des formes et des couleurs, les sons, mais aussi le déplacement dans l'espace, les causes-effets, le suivi de trajectoire... Adibou, Coktel INTERET : COMPREHENSION ORALE Existe pour Maternelle et Cycle2: utile pour les jeunes NSA Activités ludiques de calcul et de lecture

23 RESSOURCES CENTRE DE DOCUMENTATION DU DISPOSITIF DACCUEIL DES ENAF COLLEGE JULES VALLES sur rendez-vous au ou par courriel : Les inscriptions seffectuent sur place sur présentation dun justificatif. Les revues Entrées et Réseaux Delay : Éditées par le Centre Académique Michel Delay de Lyon Numéros téléchargeables sur le site : Voir (CASNAV de Lyon, de Grenoble, de Besançon, de Reims...)


Télécharger ppt "DISPOSITIF D'ACCUEIL ET DE SCOLARISATION DES ELEVES NOUVELLEMENT ARRIVES EN FRANCE (D.A.S.E.N.A.F.) « Vous accueillez un Enfant Nouvellement Arrivé en."

Présentations similaires


Annonces Google