La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EXAMENS BIOLOGIQUES ET BACTERIOLOGIQUES DE DETECTION DUN AGENT INFECTIEUX. Compétence 4 – UE 2.5 S3 Processus inflammatoire et infectieux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EXAMENS BIOLOGIQUES ET BACTERIOLOGIQUES DE DETECTION DUN AGENT INFECTIEUX. Compétence 4 – UE 2.5 S3 Processus inflammatoire et infectieux."— Transcription de la présentation:

1 EXAMENS BIOLOGIQUES ET BACTERIOLOGIQUES DE DETECTION DUN AGENT INFECTIEUX. Compétence 4 – UE 2.5 S3 Processus inflammatoire et infectieux.

2 IFSI de Bayonne - NL - Promotion PLAN EXAMENS BIOLOGIQUES EXAMENS BACTERIOLOGIQUES IDR, QUANTIFERON BK.

3 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BIOLOGIQUES

4 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BIOLOGIQUES Hémogramme ou marqueur biologique non spécifique Marqueurs biologiques spécifiques de linflammation Autres marqueurs

5 IFSI de Bayonne - NL - Promotion HEMOGRAMME

6 EXAMENS BIOLOGIQUES : HEMOGRAMME Obtenu par ponction veineuse (prescription médicale de NFSPlaq) Marqueurs non spécifiques : permettent de suspecter une réaction inflammatoire mais ne la caractérisent pas

7 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BIOLOGIQUES : HEMOGRAMME Cellules mesuréesNormalesModification si inflammation Hématies (érythrocytes)5 à 6 millions/mm³Diminution (anémie) = Destruction des hématies (hémolyse) par des agents infectieux Leucocytes6000 à 7000 / mm³Augmentation (hyper leucocytose) Plaquettes à / mm³- Augmentation (thrombocytose) = états inflammatoires chroniques - Diminution ( thrombopénie) = infections bactériennes (méningocoques ou pneumocoques), infection virale (varicelle, rougeole, rubéole..), paludisme

8 IFSI de Bayonne - NL - Promotion MARQUEURS SPECIFIQUES

9 IFSI de Bayonne - NL - Promotion VITESSE DE SEDIMENTATION

10 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BIOLOGIQUES : MARQUEURS SPECIFIQUES Confirment une réaction inflammatoire sans en préciser lorigine Vitesse de sédimentationVitesse de sédimentation: –Étudie la vitesse de la chute des globules rouges.Mesure la hauteur de la couche de plasma au-dessus des hématies qui sédimentent au bout de 1 heure. –Varie selon lâge, le sexe, la viscosité sanguine –Prélèvement veineux.

11 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BIOLOGIQUES : MARQUEURS SPECIFIQUES –La grossesse et les périodes menstruelles augmentent les chiffres –Normes : < 5mm (1° heure) et < 10 mm (2° heure) en moyenne pour un adulte –Mais peut atteindre 30mm chez la personne de plus de 70 ans

12 IFSI de Bayonne - NL - Promotion CRP

13 EXAMENS BIOLOGIQUES : MARQUEURS SPECIFIQUES CRP (Protéine C réactive):CRP (Protéine C réactive): –Protéine synthétisée par le foie –Sélève en quelques heures lors dun processus inflammatoire –Prélèvement veineux sur tube sec –Norme : entre 5 et 10 mg/l (augmentation normale lors de grossesse, traitement oestroprogestatif et 48 h. après intervention chirurgicale)

14 IFSI de Bayonne - NL - Promotion PCR

15 EXAMENS BIOLOGIQUES : MARQUEURS SPECIFIQUES PCR (Polymérase Chain Reaction) :PCR (Polymérase Chain Reaction) : –Méthode de duplication de fragments dADN in vitro : permet de reconnaître le germe à partir de ses gênes spécifiques –Intérêt majeur dans la mesure de la charge virale dans le sang (bilan initial de linfection par VIH, hépatites) ou dans le LCR (herpès, zona..)

16 IFSI de Bayonne - NL - Promotion RECHERCHE DANTIGENES

17 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BIOLOGIQUES : MARQUEURS SPECIFIQUES Détection des antigènesDétection des antigènes : recherche spécifique pour confirmation Prélèvement veineux Exemples : –AgHBS : hépatite –AgP24 : VIH –AgCMV

18 IFSI de Bayonne - NL - Promotion SEROLOGIE / SERODIAGNOSTICS

19 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BIOLOGIQUES : MARQUEURS SPECIFIQUES Sérologie :Sérologie : –étude des sérums, de leurs propriétés, de leurs particularités immunitaires –Révèle la réaction immunitaire développée par lhôte, en recherchant et en titrant des anticorps apparus dans le sérum –Permet de diagnostiquer une maladie infectieuse : sérodiagnostic

20 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BIOLOGIQUES : MARQUEURS SPECIFIQUES Les sérologies peuvent rechercher : –Des bactéries : mycoplasmes, syphilis (TPHA- VDRL).. –Des virus : VIH (Ac anti VIH1 et antiVIH 2), hépatites B (Ac anti VHB)… –Des parasites : toxoplasmose (Ac spécifiques du Toxoplasma gondii)..

21 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BIOLOGIQUES : MARQUEURS SPECIFIQUES 2 moyens pour étudier la sérologie: –Diagnostic direct : recherche de lagent pathogène responsable par mise en culture Différentes techniques : au microscope sans puis avec colorants, par immunofluorescence, mise en culture

22 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BIOLOGIQUES : MARQUEURS SPECIFIQUES –Diagnostic indirect : recherche de la réponse immunitaire spécifique de lorganisme à lagent pathogène. Met en évidence la réponse de lorganisme à linfection par la présence danticorps spécifiques Différentes techniques : recherche dantigènes, biologie moléculaire (PCR = polymerase Chain Reaction)

23 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BIOLOGIQUES : MARQUEURS SPECIFIQUES Quelques exemples : –Sérologie de Widal = thyphoïde –Sérologie de Bordet -Wasermann = syphillis –Sérologie de Wright = brucellose –Sérologie Paul Bunnel = mononucléose infectieuse

24 IFSI de Bayonne - NL - Promotion FROTTIS SANGUIN / GOUTTE EPAISSE

25 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BIOLOGIQUES : MARQUEURS SPECIFIQUES Frottis sanguin :Frottis sanguin : –Prélèvement veineux, spécifique au paludisme –Une goutte de sang est déposée sur une lame et lue au microscope : permet de mettre rapidement en évidence la présence du parasite spécifique (plasmodium)

26 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BIOLOGIQUES : MARQUEURS SPECIFIQUES Goutte épaisse :Goutte épaisse : –Prélèvement veineux, spécifique au paludisme –Recherche du parasite par une technique de concentration puis de coloration des hématies –Résultat au bout de 24 heures –Moins spécifique que le frottis

27 IFSI de Bayonne - NL - Promotion AUTRES MARQUEURS

28 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BIOLOGIQUES : AUTRES MARQUEURS Protéines non spécifiques qui peuvent se modifier si inflammation Leur dosage peut avoir valeur dorientation diagnostique Haptoglobine, fibrinogène,complément, protéines totales

29 IFSI de Bayonne - NL - Promotion PROTEINES NON SPECIFIQUES NORMES MODIFICATION SI INFLAMMATION Haptoglobine2g/LAugmentation Fibrinogène2 à 5 g/LAugmentation (peut aller jusquà 10 – 12 g/L) Complément total (CH50) ou fractions C3 et C4 : protéines sériques intervenant dans limmunité CH 50 : 25 à 100 U/mL C3 (fraction) : 0,8 à 1,6 g/L C4 (fraction) : 0,2 à 0,5 g/L Augmentation Protéines totales60 à 80 g/LAugmentation Albumine: protéine qui représente 55% des protéines plasmatiques totales 40g/LAugmentation

30 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES

31 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES La recherche bactériologique permet de confirmer une étiologie infectieuse dorigine bactérienne Des examens spécifiques sont préconisés pour identifier les bactéries en fonction de la localisation du foyer infectieux Tout prélèvement qui nécessite une mise en culture doit être réalisé de manière aseptique afin déviter tout risque de contamination (résultats faussés)

32 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES Les examens spécifiques sont les suivants : –Hémocultures –Examen cytobactériologique des urines –Ponction liquidienne : pleurale, lombaire –Écouvillonnages –Examen cytobactériologique des secrétions endobronchiques –Coproculture

33 IFSI de Bayonne - NL - Promotion HEMOCULTURES

34 EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : HEMOCULTURES Prélèvement sanguin stérile, pour mise en culture immédiate, sur prescription médicale

35 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : HEMOCULTURES Les indications : –Hyperthermie > 38°5 –Hypothermie < 36°5 –Frissons –Sepsis ou choc septique –Fièvre prolongée inexpliquée

36 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : HEMOCULTURES Déroulement : –Se fait pendant un pic fébrile –Lavage antiseptique des mains (bétadine scrub) –Asepsie des bouchons (bétadine alcoolique) –Port de gants –Asepsie en 5 temps du point de ponction

37 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : HEMOCULTURES –Toujours prélever dabord le flacon aérobie, puis le flacon anaérobie –Homogénéisation par 2 ou 3 retournements –Retirer les gants –Étiqueter les flacons en dehors des codes barres –Noter heure du prélèvement

38 IFSI de Bayonne - NL - Promotion ECBU

39 EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : ECBU Recherche une infection située sur lensemble de larbre urinaire Recueil aseptique des urines en vue de déterminer la présence ou non de germes Présence de germes si : –Femmes : > 10 germes /mL –Hommes : > 10³ germes/mL

40 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : ECBU Une bactériurie > 10³ germes/mL signe en général une infection urinaire si un seul germe est retrouvé (sinon, contamination) Une bactériurie < 10³ germes/mL exclut généralement la possibilité dune infection.

41 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : ECBU Déroulé : –Se fait de préférence avant tout traitement anti infectieux –Prévoir lexamen pour la première miction du matin (urines plus concentrées, germes plus développés)

42 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : ECBU –Assurer une hygiène des organes génitaux externes pour éviter toute souillure –Acheminer lexamen rapidement au laboratoire –Laspect macroscopique des urines recueillies peut déjà renseigner sur la présence de germes ou pas. –LIDE peut être amené(e) à faire un ECBU par sondage vésical (prescription médicale)

43 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : ECBU Urines clairesUrines troubles Hématurie

44 IFSI de Bayonne - NL - Promotion PONCTION LOMBAIRE

45 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : PONCTION LOMBAIRE Acte médical qui consiste à prélever du liquide céphalo-rachidien, en introduisant un trocart entre les vertèbres L3 et L4 ou L4 et L5 Examen fondamental pour toutes les infections du système nerveux (méningite par exemple)

46 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : PONCTION LOMBAIRE Trocarts pour PL

47 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : PONCTION LOMBAIRE

48 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : PONCTION LOMBAIRE Le liquide céphalo-rachidien est un liquide circulant à l'intérieur même du système nerveux central dans les ventricules cérébraux et le canal médullaire qui est un fin canal traversant la moelle épinière dans toute sa longueur.

49 IFSI de Bayonne - NL - Promotion Le LCR est examiné en bactériologie pour identifier des germes par mise en culture Peut aussi faire lobjet dun examen: –Direct (microscope) –Biochimique : recherche de glucose, protides chlore dont la quantité varie en fonction de linfection –Cytologiques :recherche la présence de différentes variétés de cellules sanguines EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : PONCTION LOMBAIRE

50 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : PONCTION LOMBAIRE Geste invasif et parfois douloureux qui génère beaucoup danxiété (prescription de patch analgésique avant le geste) Déroulement : –Geste médical –IDE = aide opératoire + ressource pour la personne (bien-être, communication)

51 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : PONCTION LOMBAIRE Déroulement : –Geste médical –IDE = aide opératoire + ressource pour la personne (bien-être, communication) –Aide à linstallation de la personne :position assise, jambes pendantes, un oreiller sur labdomen,dos rond

52 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : PONCTION LOMBAIRE Complications : –Céphalées intenses survenant 12 à 24 heures après la ponction –Malaise vagal –Risque infectieux au niveau du point de ponction –Vertiges –Rachialgies

53 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : PONCTION LOMBAIRE Contre indications: –Hypertension intracrânienne –Infection au niveau du point de ponction –Affection neurologique –Trouble de lhémostase

54 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : PONCTION LOMBAIRE Rôle infirmier post ponction: –Installer le patient en décubitus latéral –Lui faire respecter un repos strict au lit pendant 24 heures –Veiller à une hydratation suffisante –Évaluer la douleur et faire respecter les prescriptions dantalgiques

55 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : PONCTION LOMBAIRE LCR : liquide clair, « eau de roche » Différents aspects du LCR : –Trouble : infection –Purulent : méningite purulente –Jaune : saignement ancien (hyperprotéinorachie, hépatite) –Hémorragique : saignement traumatique, hémorragie méningée

56 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : PONCTION LOMBAIRE Composition du LCR : –Protéinorachie :< 0,40 g/L –Glycorachie : ½ de la glycémie, 2,8 à 4?2 mmôles/L –Leucocytes : < 5/mm³ –Hématies : 0/mm³

57 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : PONCTION LOMBAIRE LCR : liquide clair « eau de roche »

58 IFSI de Bayonne - NL - Promotion ECOUVILLONNAGES

59 EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : ECOUVILLONNAGES Écouvillon : matériel stérile permettant de pratiquer des prélèvements au niveau : –Des conjonctives –Du nez –De la gorge –De la peau –De la verge –Du vagin

60 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : ECOUVILLONNAGES But : recherche dune infection locale pour identifier le germe et adapter le traitement (sur prescription)

61 IFSI de Bayonne - NL - Promotion ECBC

62 EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : SECRETIONS ENDOBRONCHIQUES Recueil aseptique de crachats : ECBC Important dobtenir une expectoration en provenance du foyer infectieux : le patient doit fournir un effort de toux pour recueillir le crachat

63 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : SECRETIONS ENDOBRONCHIQUES Si difficultés : recueil par tubage gastrique (secrétions bronchiques dégluties pendant la nuit) ou par fibroscopie bronchique (aspiration bronchique, brossage bronchique, lavage broncho-alvéolaire)

64 IFSI de Bayonne - NL - Promotion COPROCULTURES

65 EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : COPROCULTURE Recueil de selles fraîches dans pot stérile pour mise en culture et identification des germes Indication: –Diarrhées –Syndrome dysentérique

66 IFSI de Bayonne - NL - Promotion EXAMENS BACTERIOLOGIQUES : COPROCULTURE

67 IFSI de Bayonne - NL - Promotion IDR ou INTRADERMOREACTION

68 IFSI de Bayonne - NL - Promotion IDR Test cutané qui explore lhypersensibilité de type retardée induite par linjection de composants antigéniques de Mycobactérium tuberculosis. La source antigénique utilisée est la tuberculine. Evalue si une personne est atteinte de tuberculose latente.

69 IFSI de Bayonne - NL - Promotion IDR Technique pour réaliser une IDR: LIDR nécessite une technique parfaite pour être valide: –injection strictement intradermique et exsangue à la face antérieure de lavant-bras –de 0,1 ml de la solution tuberculinique –lecture à la 72ème heure par la mesure du diamètre de linduration.

70 IFSI de Bayonne - NL - Promotion IDR La réaction est jugée négative lorsque le diamètre dinduration est inférieur à 5 mm après injection intradermique de 0,1 ml de tuberculine Tubertest R 50 TU/ml au niveau de la face antérieure de lavant-bras. La lecture seffectue idéalement à la 72ème heure mais peut être différée jusquau 5ème jour chez les personnes âgées chez qui la réaction peut se développer plus lentement.

71 IFSI de Bayonne - NL - Promotion IDR Indications (telles quelles sont définies par le Conseil supérieur dhygiène publique de France.) –Vérification de labsence de tuberculose avant une primo-vaccination, sauf chez les nourrissons de moins de 3 mois; –enquête autour dun cas de tuberculose; –aide ponctuelle au diagnostic de tuberculose; –test de référence dans le cadre de la surveillance des membres des professions à caractère sanitaire ou social exposés à la tuberculose ( énumérés dans les articles R et R du code de la santé publique.)

72 IFSI de Bayonne - NL - Promotion IDR LIDR peut être faussement négative au cours dauthentiques tuberculoses –Injection trop profonde, dune quantité trop faible de tuberculine, dune tuberculine qui a perdu son activité antigénique… –Erreur de lecture: trop retardée… –Tuberculose en phase dincubation: phase préallergique de 6 à 8 semaines après un contact infectant.

73 IFSI de Bayonne - NL - Promotion IDR –Certains cas de tuberculose pulmonaire. –Tuberculose miliaire: lIDR est souvent négative car lhypersensibilité est non acquise. –Dépression de limmunité cellulaire. –Certaines infections virales: rougeole, etc

74 IFSI de Bayonne - NL - Promotion IDR Réaction croisée avec le BCG –La vaccination par le BCG positive lIDR. –2 à 3 mois après vaccination le diamètre dinduration est supérieur ou égal à 5 mm. –La positivité est parfois forte avec un diamètre dinduration supérieur ou égal à 10 mm durant les premières années qui suivent la vaccination par le BCG. –.

75 IFSI de Bayonne - NL - Promotion IDR Ainsi lIDR est considérée comme non contributive pour faire le diagnostic de tuberculose-infection latente dans les 10 ans qui suivent la vaccination

76 IFSI de Bayonne - NL - Promotion IDR

77 QUANTIFERON

78 QUANTIFERON BK Remplace de plus en plus lIDR car plus fiable Destiné à diagnostiquer les tuberculoses latentes (en aucun cas les tuberculoses actives)

79 IFSI de Bayonne - NL - Promotion QUANTIFERON Le système QuantiFERON BK fait appel à des tubes spéciaux pour le prélèvement du sang entier. L´incubation du sang s´effectue dans les tubes pendant 16 à 24 heures. Ensuite, le plasma est prélevé et analysé pour détecter la présence d´IFN- produits en réponse

80 IFSI de Bayonne - NL - Promotion REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES Modulopratique « Maladies infectieuses » - Editions Estem.Modulopratique « Maladies infectieuses » - Editions Estem. Les essentiels en IFSI « Processus inflammatoires et infectieux » - Editions Masson.Les essentiels en IFSI « Processus inflammatoires et infectieux » - Editions Masson. Nouveaux dossiers de lIDE « Processus infectieux et hygiène » - Editions Maloine.Nouveaux dossiers de lIDE « Processus infectieux et hygiène » - Editions Maloine.


Télécharger ppt "EXAMENS BIOLOGIQUES ET BACTERIOLOGIQUES DE DETECTION DUN AGENT INFECTIEUX. Compétence 4 – UE 2.5 S3 Processus inflammatoire et infectieux."

Présentations similaires


Annonces Google