La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Interface faune sauvage – animaux de rente : exemple de la Brucellose à Brucella suis biovar 2 chez les suidés GREGOIRE Fabien Service de bactériologie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Interface faune sauvage – animaux de rente : exemple de la Brucellose à Brucella suis biovar 2 chez les suidés GREGOIRE Fabien Service de bactériologie."— Transcription de la présentation:

1 Interface faune sauvage – animaux de rente : exemple de la Brucellose à Brucella suis biovar 2 chez les suidés GREGOIRE Fabien Service de bactériologie Réseau de Suivi sanitaire de la faune sauvage

2 INTRODUCTION Pourquoi s’intéresser aux maladies de la faune sauvage ? SANTE HUMAINE (Zoonoses) « SANTE » DE L’ENVIRONNEMENT SANTE DES ANIMAUX DOMESTIQUES FAUNE = PATRIMOINE ET VALEUR ECONOMIQUE

3 DIRECTIVE EUROPEENNE DIRECTIVE EUROPEENNE COMMISSION FAUNE SAUVAGE - OIE COMMISSION FAUNE SAUVAGE - OIE FRANCE : RESEAU SAGIR FRANCE : RESEAU SAGIR Wildlife diseases association Wildlife diseases association Belgian Wildlife Diseases Society Belgian Wildlife Diseases Society CONTEXTE EUROPEEN

4 Mycobacterium bovis Espagne (Sud-Ouest) LYNX IBERIQUE ONGULES SAUVAGES

5 Brucella spp.. Quelques brefs rappels. coccobacciles Gram – plusieurs « espèces » – biovars – hôtes préférentiels

6 Brucella spp.. Nouvelle nomenclature. Avant : Brucella Plusieurs espèces (Plusieurs biovars) Ex: Brucella abortus biovar 1, B. suis biovar 2, B. melitensis biovar 1, B. canis… Dorénavant : Brucella 1 espèce : melitensis Plusieurs biovars Ex : B. melitensis biovar abortus 1, B. melitensis biovar melitensis 1, …

7 BiovarsHôte préférentielDistribution Géographique Pathogénici té pour l’homme melitensis 1, 2, 3Ovins, caprins, ongulés sauvages Méditerranée, Moyen- Orient Forte abortus 1, 2, 3, 4, 5, 6, 9 Bovins, ongulés sauvages Europe, Asie, Amériques, Afrique modérée suis Suidés Suidés, Lièvres Suidés Rennes Rongeurs Amérique Latine, Asie, Océanie Europe Etats-Unis, Chine Canada, Russie Russie Forte Faible? Forte Modérée Forte ovis Ovins (mâles)Méditerranéenulle canisChiens Amériques, Europe centrale faible neotomaeNéotomes Etats-Unis (Utah) ???

8 Brucella suis biovar 2. Pathogénie. 1. Transmission: via produits d’avortements excrétions génitales 75% des verrats infectés excrètent via éjaculat ! lait urine  Voies de pénétration = orale – vénérienne – transplacentaire 2. Traversée des muqueuses et multiplication dans les nœuds lymphatiques

9 3. Bactériémie importante et persistante (2 à 3 mois) –  manipulation des carcasses des animaux infectés ! 4. localisations génitales ET extragénitales 5. « Self limiting disease » Brucella suis biovar 2. Pathogénie.

10 Brucella suis biovar 2. Symptômes. Chez le porc domestique: –Lésions génitales ♂ –Souvent infection inapparente (orchite et/ou épididymites) ♀ –Avortements –Infertilité –Nombre de porcelets / portée  –Métrites (granulo-kystiques dans 30% des cas) –Mammites: exceptionnelles –Rétentions placentaires: exceptionnelles

11 Chez le porc domestique: –Lésions extragénitales Fréquentes Abcès sous-cutanés, musculaires, rénaux,… Lymphadénites Arthrites suppuratives et déformantes, synovites Spondylite  paraplégie postérieure Brucella suis biovar 2. Symptômes.

12 Foyers de brucellose porcine : En Belgique : pas de cas recensés depuis les années 70 En France : 36 foyers détectés entre 1993 et 2002 sur 21 départements (32 confirmés par isolement de B. suis 2) Brucella suis biovar 2. Epidémiologie.

13 Elevages en plein air Elevages en plein air Pas de lien commercial (échange animaux ou semence) entre les foyers  foyers PRIMAIRES Pas de lien commercial (échange animaux ou semence) entre les foyers  foyers PRIMAIRES

14 LE COUPABLE … Sanglier (Sus scrofa) Brucella suis biovar 2. Epidémiologie.

15 Brucella suis biovar 2 Intrusions des sangliers mâles dans les élevages (truies en chaleur!) Voie de transmission principale = vénérienne

16 EFFECTIFS DES SANGLIERS EN REGION WALLONNE Augmentation de plus de 300% !

17 Brucella suis biovar 2 Symptômes chez le sanglier : –Expression clinique rare (1 cas d’orchite aiguë en 1993 – Haut-Rhin) –Impact sur la fertilité? Peu probable…

18 Lièvre sensible à B. suis 2  cachexie, lésions génitales, hépatomégalie, foyers nécrotiques au niveau des viscères 35 souches B. suis 2 isolées chez le lièvre (France) Prévalence ??? Rôle épidémiologique exact ??? Mis en cause dans de nombreux pays (Suisse, Ukraine, Croatie, Danemark) –Cadavre de lièvre retrouvé dans la nourriture destinée aux PC –Elevages de PC infectés dans régions où sangliers absents Mais les souches lièvres et suidés semblent être génétiquement différentes …. Brucella suis biovar 2. Epidémiologie : rôle du lièvre ?.

19 Suivi sanitaire de la faune sauvage – Projet RW Suivi des sangliers (brucellose) : Collecte de 1. Sang  sérologie 2. Rate  culture et isolement Brucella suis biovar 2. Etude de la prévalence en Wallonie.

20 a. Mise en culture des échantillons de rate –Broyat de rate ensemencé sur milieu sélectif (Farell) –4 jours à 37°C (atm enrichie en CO 2 ) –Isolement des colonies caractéristiques ou suspectes –Contrôle (coloration de Köster) –Biotypages des souches OXY, CAT, et URE +  identifier le biovar Brucella suis biovar 2. I. Diagnostic direct.

21 b. Analyse génétique (PCR IS6501)  Culture et PCR = méthodes de référence (« golden standard ») : spécificité et sensibilté proches de 100% Brucella suis biovar 2. I. Diagnostic direct.

22 Brucella abortus B. melitensis B. suis Yersinia enterocolitica O:9. II. Diagnostic sérologique. Caractéristiques antigéniques communes (LPS) Réactions croisées

23 Diagnostic sérologique. 2 TYPES D’ANTICORPS SERIQUES: En réaction immédiate : IgM (7 – 10 j P.I., présents env. 3 mois) Plus tardivement : IgG (28-30 j P.I., présents 3-10 mois)

24 a. ELISA –Détection IgG anti-Brucella (infection « chronique ») –Bonnes spécificité (99,7%) et sensibilité (92,5 %) –Test de référence pour Brucella suis biovar 2. Diagnostic sérologique.

25 b. AGGLUTINATION LENTE –Résultats peu satisfaisants (sensibilité très mauvaise  bcp de faux – : prévalence sous-estimée) –IgM principalement ciblés  « infection aiguë » –Peu utilisé Brucella suis biovar 2. Diagnostic sérologique.

26 c. AGGLUTINATION RAPIDE SUR LAME (ou test Rose Bengale) Brucella suis biovar 2. Diagnostic sérologique. Ag colorés au Rose Bengale + Ac = précipitation des complexes immuns  Sensibilité et spécificité : environ 80%  Détecte principalement IgG 1

27 d. FIXATION DU COMPLEMENT –Très spécifique –Détecte IgG 1 Brucella suis biovar 2. Diagnostic sérologique. Sérum à tester + antigène Brucella suis 2 + complément + GR de mouton sensibilisés (indicateur)

28 Attention à l’interprétation des résultats sérologiques … –« Self limiting disease » : un résultat séro+ ne signifie pas nécessairement que l’infection soit toujours présente. –Les animaux porteurs peuvent perdre leur titre en Ac anti-Brucella  infections latentes sans séroconversion ! Séroprévalence ≠ prévalence de l’infection ! Brucella suis biovar 2. Diagnostic sérologique.

29 Attention aux éventuelles réactions croisées !!! Diagnostic de Yersinia enterocolitica Sérologie : ELISA YOP (Yersinia Outer Proteins) Culture à.p. des matières fécales

30 COMBINAISON DES 5 TESTS = efficacité maximale Aucun test sérologique ne peut différencier réactions envers Brucella et Y. enterocolitica Sangliers et 2003 (CERVA) : n = 345 –ELISA : séroprévalence de 58,3 % –Seul 25% environ des animaux séro+ étaient porteurs de la bactérie (culture+) Prélèvements sur lièvres également (rate, sérum). –Cultures sur rate négatives jusqu’à présent Brucella suis biovar 2. Etude de la prévalence en Wallonie.

31 Maladie à déclaration obligatoire (liste OIE) Seuls les verrats pour l’IA ou monte publique font l’objet d’un contrôle sérologique obligatoire (à l’entrée dans le centre, puis chaque année) Brucella suis biovar 2. Réglementation sanitaire.

32 En cas de confirmation de brucellose dans un élevage porcin: Séquestration des animaux du foyer Accès interdit à tout PC étranger (sauf castrat); Unique sortie pour tous les PC => abattoir Contact interdit avec autres animaux de l’exploitation Désinfection des installations –Persistance de la bactérie dans la terre humide et MF = 5 mois Mesures applicables pendant minimum 6 semaines après constatation officielle du dernier cas Brucella suis biovar 2. Réglementation sanitaire.

33 1. L’éleveur décide de n’éliminer qu’une partie des animaux : Les porcs (âge > 4 mois) du foyer sont testés sérologiquement (2 prises de sang à 30 jours d’intervalle minimum)  Si tous les animaux sont séro- et ne présentent pas de signes cliniques de brucellose = levée des mesures Brucella suis biovar 2. Réglementation sanitaire.

34 2. VIDE SANITAIRE (la meilleure solution !!! Mais pas toujours réalisable …) Les mesures sont levées 10 jours après la destruction du cheptel et la désinfection totale du foyer Brucella suis biovar 2. Réglementation sanitaire.

35 Brucellose humaine principalement due à B. melitensis (Fièvre de Malte) et B. abortus –Contact avec produits de sécrétion contaminés –Ingestion de produits laitiers crus ou non pasteurisés –Via particules/aérosol Brucella suis biovar 2. Risques pour l’homme ?.

36 B. suis 2 : pathogénicité pour l’homme supposée faible néanmoins quelques cas (sérologiques et/ou cliniques) recensés en France  Port des gants lors de la manipulation de cadavres d’animaux sauvages !!!  Risque de contamination via ingestion de viande considérée nulle

37 Protection des élevages porcins: –Mesures sanitaires classiques –Contrôle des reproducteurs –Surveillance sérologique des troupeaux à risque (plein air !!!) –Séparation nette avec les élevages bovins, ovins, et caprins (risque de contamination avec B. abortus ou B. melitensis) Brucella suis biovar 2. Prophylaxie sanitaire.

38 Protection contre les animaux sauvages (sangliers et lièvres) –Eradication de la maladie chez les espèces réservoirs ? IMPOSSIBLE –Vaccination porcs ? : IMPOSSIBLE (pour le moment ?) –Clôtures contre sangliers 1 clôture de 1,6 m avec un système anti- fouissement (rabat extérieur horizontal) Double clôture : 1 clôture de 1,30 m + 1 clôture extérieure électrique (2 fils superposés) Brucella suis biovar 2. Prophylaxie sanitaire.

39 EN CONCLUSION … La brucellose porcine court toujours… Sous-diagnostiquée en Belgique chez les porcs d’élevage ??? Ne pas l’écarter de son diagnostic différentiel lors de troubles de la reproduction (et autres !) dans les élevages porcins (surtout en France !) Importance des réservoirs sauvages dans la prophylaxie des maladies infectieuses  le VT d’exploitation se doit d’être au courant …

40 Plus d’infos? Site de l’OIE : –Pour s’informer du statut des M.D.O. Site de l’AFSCA : –Pour connaître les mesures sanitaires en rigueur en Belgique Site sur la brucellose animale (Maison-Alfort): Brucellose enzootique à B. suis 2 chez le sanglier en Belgique, Godfroid F., Annales Médecine Vétérinaire, 1994, 138, Suivi Sanitaire de la Faune Sauvage (Dr Linden A. – Service de bactériologie)


Télécharger ppt "Interface faune sauvage – animaux de rente : exemple de la Brucellose à Brucella suis biovar 2 chez les suidés GREGOIRE Fabien Service de bactériologie."

Présentations similaires


Annonces Google