La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les arts visuels en maternelle et au cycle 2 Franck Ardouin, IEN.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les arts visuels en maternelle et au cycle 2 Franck Ardouin, IEN."— Transcription de la présentation:

1 Les arts visuels en maternelle et au cycle 2 Franck Ardouin, IEN

2 Références et objet Franck Ardouin – IEN Strasbourg 7

3 Des arts plastiques aux arts visuels

4 MATERNELLE

5 CP et CE1

6 Histoire des arts

7 LENSEIGNEMENT DE LHISTOIRE DES ARTS A POUR OBJECTIFS : - doffrir à tous les élèves, de tous âges, des situations de rencontres, sensibles et réfléchies, avec des œuvres relevant de différents domaines artistiques, de différentes époques et civilisations ; - de les amener à se construire une culture personnelle à valeur universelle fondée sur des œuvres de référence ; - de leur permettre daccéder progressivement au rang d « amateurs éclairés », maniant de façon pertinente un premier vocabulaire sensible et technique, maîtrisant des repères essentiels dans le temps et lespace et appréciant le plaisir que procure la rencontre avec lart ; - de les aider à franchir spontanément les portes dun musée, dune galerie, dune salle de concert, dun cinéma dart et dessais, dun théâtre, dun opéra, et de tout autre lieu de conservation, de création et de diffusion du patrimoine artistique ; - de donner des éléments dinformation sur les métiers liés aux domaines des arts et de la culture.

8 LHISTOIRE DES ARTS ET LES DISCIPLINES SCOLAIRES Aux trois niveaux du cursus scolaire, école primaire, collège, lycée, lhistoire des arts instaure des situations pédagogiques nouvelles, favorisant les liens entre la connaissance et la sensibilité ainsi que le dialogue entre les disciplines. (…) lhistoire des arts entre en dialogue avec dautres champs de savoir tels que la culture scientifique et technique, lhistoire des idées, des sociétés, des cultures ou le fait religieux. La polyvalence des enseignants du 1 er degré est en jeu. Elle doit être assumée.

9 ORGANISATION Lenseignement de lhistoire des arts est fondé sur létude des oeuvres. Cette étude peut être effectuée à partir dune oeuvre unique ou dun ensemble doeuvres défini par des critères communs (lieu, genre, auteur, mouvement…). Les oeuvres sont analysées à partir de quatre critères au moins : formes, techniques, significations, usages. Ces critères peuvent être abordés selon plusieurs plans danalyse notamment: formes : catégories, types, genres, styles artistiques ; constituants, structure, composition, etc. techniques : matériaux, matériels, outils, supports, instruments ; méthodes et techniques corporelles, gestuelles, instrumentales, etc. significations : message (émis, reçu, interprété) ; sens (usuel, général, particulier ; variations dans le temps et lespace) ; code, signe (signifiant/ signifié) ; réception, interprétation, décodage, décryptage, etc. usages : fonction, emploi ; catégories de destinataires et dutilisateurs ; destination, utilisation, transformation, rejets, détournements, etc.

10 Lenseignement de lhistoire des arts implique, avec laide des partenaires concernés, la fréquentation des lieux de création, de conservation et de diffusion de lart et de la culture, relevant notamment du patrimoine de proximité.

11 Lécole primaire

12 OBJECTIFS Progressif, cohérent et toujours connecté aux autres disciplines, lenseignement de lhistoire des arts vise à : susciter la curiosité de lélève, développer son désir dapprendre, stimuler sa créativité, notamment en lien avec une pratique sensible ; développer chez lui laptitude à voir et regarder, à entendre et écouter, observer, décrire et comprendre; enrichir sa mémoire de quelques exemples diversifiés et précis doeuvres constituant autant de repères historiques ; mettre en évidence limportance des arts dans lhistoire de la France et de lEurope.

13 ORGANISATION Maternelle et cycle 2 : lenseignement de lhistoire des arts se saisit de toutes les occasions daborder des œuvres dart autour de quelques repères historiques. Les œuvres sont choisies de manière «buissonnière» par les enseignants, ce qui permet éventuellement douvrir, de prolonger ou déclairer les enseignements fondamentaux. Fondé sur une découverte sensible, cet enseignement construit une première ouverture à lart.

14 Pratiquer pour voir Voir pour pratiquer Apprendre à (s)exprimer Senrichir Collectionner Voir quoi ? Comment ? Quoi faire ? Quelles collections ? Franck Ardouin – IEN Strasbourg 7

15 A la maternelle et au cycle 2 Quelles entrées ? Quelles approches ? Franck Ardouin – IEN Strasbourg 7

16 Lentrée par les constituants plastiques : la couleur (fréquent), la composition (moins fréquent), la lumière (rare), lespace (très rare). Constats Franck Ardouin – IEN Strasbourg 7

17 Lentrée par le genre : le portrait (fréquent), le paysage (moins fréquent), la nature morte (rare). Constats Franck Ardouin – IEN Strasbourg 7

18 L entrée par : la forme (très fréquent), la technique (trop fréquent), le sens (trop rare), lusage (très fréquent). Du point de vue de lhistoire des arts Constats Franck Ardouin – IEN Strasbourg 7

19 Lart, cest comme le chinois, ça sapprend. Picasso Franck Ardouin – IEN Strasbourg 7

20 La collection comme mise en réseau Franck Ardouin – IEN Strasbourg 7

21 La collection comme mise en réseau Franck Ardouin – IEN Strasbourg 7

22 La collection comme mise en réseau Franck Ardouin – IEN Strasbourg 7

23 La collection comme mise en réseau Franck Ardouin – IEN Strasbourg 7

24 Un exemple de collections Franck Ardouin – IEN Strasbourg 7

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37 PS Franck Ardouin – IEN Strasbourg 7

38 Sappuyer sur les pratiques… … pour aller plus loin Franck Ardouin – IEN Strasbourg 7


Télécharger ppt "Les arts visuels en maternelle et au cycle 2 Franck Ardouin, IEN."

Présentations similaires


Annonces Google