La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Commission Fédérale de Natation Handisport LA FAMILIARISATION L’APPROCHE PEDAGOGIQUE FEDERATION FRANCAISE HANDISPORT.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Commission Fédérale de Natation Handisport LA FAMILIARISATION L’APPROCHE PEDAGOGIQUE FEDERATION FRANCAISE HANDISPORT."— Transcription de la présentation:

1 Commission Fédérale de Natation Handisport LA FAMILIARISATION L’APPROCHE PEDAGOGIQUE FEDERATION FRANCAISE HANDISPORT

2 Pour une approche structurée Souvent plus complexe et variée, la Natation pour les personnes handicapées se doit d’être, sur le plan psycho pédagogique, approché et animé de la même façon qu’en milieu ordinaire, avec, cependant, une capacité d’analyse et d’adaptation pertinente et toujours d’actualité face à ces nouvelles données (handicap, technique, vécu... ).

3 Analyse et connaissance du milieu Par une recherche active d’informations,… solliciter, dialoguer - Quel est le public ? - Connaissance des différentes formes de handicaps Caractéristiques liées au handicap... Notion de sur handicap... Handicap de naissance ou acquis ( vécu …) - Relation et analyse du handicap par rapport à l’activité visée ( difficulté contre- indications... ). - Motivation, besoins ( comparaison avant l’accident, aux autres... ) - Autonomie, dépendance, entourage... •Besoin d’aide (extérieure, bénévoles... ) •Attitude de sur protection ! - Lieu de la pratique : Interaction avec le milieu et handicap ( les besoins, les freins... ) - Intégration et relation avec les pratiquants valides... - Accessibilité des sites et structures utilisées ( WC, sanitaires, vestiaires,... )

4 Connaissance de l’activité proposée - Aspects techniques de base - Adaptations techniques liées au handicap. - Matériel spécifique. - Sécurité.

5 Détermination des objectifs Observer, évaluer et discuter au préalable - Qu’est ce que je peux proposer ? - Quels éducatifs, pour quels objectifs (mesurables, cohérents et précis...) - Pourquoi ? - Pertinence face à la motivation, au niveau de pratique, aux potentialités réelles du demandeur...

6 Moyens a mettre en oeuvre Quel moyens ? - choix des objectifs (aspiration, aptitudes... ) - matériel et technique adaptés ( choisir, essayer, adapter... ) - aides extérieures pour manutention, transfert, sécurité... - budget (aide, matériel... ) Comment ? - gestion du temps : horaire, durée (mise en oeuvre... ) - apprentissages (organiser les éducatifs ) - organisation du groupe (hétérogène... ) - communication (verbale, visuel, écrite... ) reformuler, info pertinentes...

7 Evaluations Tester et observer ( discuter )... pour :. Avant : - connaître le public (spécificités liées à la pratique et au handicap, vécu, aptitudes... ). Pendant : - adapter la pratique ( éducatifs... ). Après : - vérifier si l’objectif à été atteint et correspond :. au public ( individu ou groupe ). à l’organisateur ( l’educateur... ) - permettre d’évoluer et ouvrir sur une suite à donner.

8 Pourquoi savoir nager ?. SE SAUVER…. SE FAIRE PLAISIR…. SE LIBERER…. SE DEPASSER…. ET PARFOIS UN BESOIN…

9 L’EAU, un élément particulier. LE « RETOUR AUX SOURCES ». L’APESANTEUR, LA LIBERTE. LE DEVELOPPEMENT PSYCHO MOTEUR. UNE PRATIQUE SPORTIVE… MAIS. ELEMENT INSTABLE. CHANGEMENT DES REPERES TERRESTRES. PROBLEME DE RESPIRATION (Survie?). DES LOIS MECANIQUES (Actions réactions, Inertie,…). DES RESISTANCES (frontales, formes, écoulement,…)

10 Du terrestre à l’Aquatique

11 Adaptation des systèmes reflexes

12 Les 3 constantes de la Natation EQUILIBRE RESPIRATIONPROPULSION

13 L’Equilibre

14 Les bases de l’Equilibre. L’APESANTEUR. LA POUSSEE D’ARCHIMEDE. SUPPRESSION D’APPUIS PLANTAIRES. NOUVELLES SENSATIONS VISUELLES. SENSATIONS PROPRIOCEPTIVES AU NIVEAU VESTIBULAIRE ET KINESTHESIQUE DIFFERENTES. PROPULSION PAR LES MEMBRES INFERIEURS ET EQUILIBRATION PAR LES MEMBRES SUPERIEURS JUSQU’A 24 MOIS. A PARTIR DE 5-6 ANS INVERSION DE CE PHENOMENE. EQUILIBRE DE NAGE PROCHE DE L’HORIZONTALE

15 La tête, gouvernail du corps

16

17

18 Respiration

19 Les bases de la Respiration. MODE RESPIRATOIRE INVERSE:. EXPIRATION ACTIVE / INSPIRATION PASSIVE REFLEXE. EXPIRATION PROGRESSIVE PAR LA BOUCHE ET LE NEZ. INSPIRATION BREVE PAR LA BOUCHE. SYNCHRONISATION AVEC LES CYCLES DE BRAS

20 Propulsion

21 Les bases de la Propulsion. MEMBRES SUPERIEURS PRINCIPALEMENT LES APPUIS. LES SURFACES D’APPUI. L’ORIENTATION DES SURFACES. LES TRAJECTOIRES LA VITESSE. ACCELERATION PENDANT LA PHASE MOTRICE. TRAJET AQUATIQUE: TEMPS D’APPUI COURT / TRACTION / POUSSEE LA SYNCHRONISATION, COORDINATION DES CYCLES. CONTINUITE DANS LES ACTIONS PROPULSIVES. RETOUR AERIEN EN DECONTRACTION MAXIMUM. INSPIRATION EN FIN DE TRAJET MOTEUR

22 Les bases de la Propulsion. MEMBRES INFERIEURS  ROLE D’EQUILIBRATION PREDOMINANT  PROPULSION SECONDAIRE SAUF EN BRASSE LES APPUIS. LES SURFACES D’APPUI ET LEUR ORIENTATION. LES TRAJECTOIRES (AMPLITUDE) LA VITESSE, LE RYTHME. SYNCHRONISATION AVEC LES CYCLES DES MEMBRES SUPERIEURS. CONTINUITE DANS LES ACTIONS PROPULSIVES

23 Les bases de l’apprentissage

24 Transformations

25 Cinq étapes 1. Mise en confiance 2. Découverte des équilibres 3. Maîtrise des équilibres 4. Début de propulsion avec amélioration des appuis et de la respiration 5. Maîtrise de la propulsion, perfectionnement des nages codifiées

26 1. La Mise en confiance 1) LORS DE LA DECOUVERTE DES POSITIONS DORSALES ET VENTRALES. LE REGARD. LE CONTACT PHYSIQUE SECURISANT. LE CONTROLE DU CORPS 2) LORS DE L’EXPLORATION DU MILIEU SUBAQUATIQUE. S’ASSEOIR SOUS L’EAU EN CONTROLANT LA POSITION DE LA TETE. FAVORISER L’EXPIRATION PAR LA BOUCHE ET LE NEZ. APPROCHE DE LA TECHNIQUE DE REDRESSEMENT PAR LES MOUVEMENTS DE LA TETE 3) APPRENTISSAGE DES DIFFERENTES POSITIONS VENTRALES ET DORSALES. AVEC L’EDUCATEUR, EFFECTUER UNE GLISSEE VENTRALE ET UN REDRESSEMENT. IDEM AVEC UNE GLISSEE DORSALE

27 La Mise en confiance

28 2. Découverte des équilibres 1) DECOUVERTE DE NOUVEAUX APPUIS. DEPLACEMENT EN POSITION DORSALE, MAINS LE LONG DU CORPS. DEPLACEMENT EN POSITION VENTRALE AVEC RECHERCHE DE GODILLE DES MAINS, EXPIRATION PAR LA BOUCHE TETE EN IMMERSION. DEPLACEMENT EN POSITION VENTRALE AVEC APPUIS MEMBRES SUPERIEURS SUCCESSIVEMENT 2) MAITRISE DE LA RESPIRATION ET REPERAGE DANS LE MILIEU. PASSAGE DE L’EQUILIBRE VENTRAL A DORSAL PAR UNE DEMI-VRILLE (SOLUTION AU PROBLEME DE LA RESPIRATION). PASSAGE DE L’EQUILIBRE DORSAL A VENTRAL EN SENS CONTRAIRE. MEME DEMARCHE EN GRANDE PROFONDEUR AVEC ET SANS LA PRESENCE DE L’EDUCATEUR DANS L’EAU

29 Educatifs des Equilibres

30 3. Maîtrise des Equilibres 1) POSSIBILITES DE CONTROLER LES CHANGEMENTS DE POSITIONS. MAITRISE DU PASSAGE DE LA POSITION VENTRALE A DORSALE ET INVERSEMENT. POSSIBILITE DE SE REPERER DANS TOUTES SITUATIONS AQUATIQUES 2) MAITRISE DE LA PROFONDEUR

31 Maîtrise des Equilibres

32 4. Début de propulsion 1) AMELIORATION DES APPUIS, PROPULSION PAR LES BRAS. MAITRISE DU DOS CRAWLE ET DU CRAWL (Nages alternatives), DES VIRAGES ET DU PLONGEON 2) MAITRISE DE LA RESPIRATION

33 Début de Propulsion

34 5. Maîtrise de la propulsion 1) PERFECTIONNEMENT DES NAGES CODIFIEES. MAITRISE DU PAPILLON ET DE LA BRASSE (Nages simultanées), DES VIRAGES ET DU PLONGEON 2) RECHERCHE ET TRANSPORT DU MANNEQUIN

35 Remarques sur les Educatifs

36 Adaptation selon le handicap

37 Les techniques de nage 1)LES DEPLACEMENTS ALTERNES OU SIMULTANES, VENTRAUX OU DORSAUX 2)LES NAGES HYBRIDES 3)LES NAGES VENTRALES ET DORSALES 4)LES NAGES CONVENTIONNELLES 1)Le Dos 2)Le Crawl 3)La Brasse 4)Le Papillon 5)LES NAGES CODIFIEES REGLEMENTAIRES


Télécharger ppt "Commission Fédérale de Natation Handisport LA FAMILIARISATION L’APPROCHE PEDAGOGIQUE FEDERATION FRANCAISE HANDISPORT."

Présentations similaires


Annonces Google