La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PLAN 1- Ecarter une céphalée primaire 2- Lurgence est dominée par une céphalée secondaire 3- Les drapeaux rouges.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PLAN 1- Ecarter une céphalée primaire 2- Lurgence est dominée par une céphalée secondaire 3- Les drapeaux rouges."— Transcription de la présentation:

1

2 PLAN 1- Ecarter une céphalée primaire 2- Lurgence est dominée par une céphalée secondaire 3- Les drapeaux rouges.

3 CEPHALEES PAROXYSTIQUES 1- CEPHALEES PAROXYSTIQUES - Migraine * - AVF - Névralgie du V - Névralgie dArnold CEPHALEES PERMANENTES 2- CEPHALEES PERMANENTES - Céphalée de tension - Céphalée Tumorale

4

5

6 CEPHALEES PAROXYSTIQUES 1- CEPHALEES PAROXYSTIQUES - Migraine * - AVF - Névralgie du V - Névralgie dArnold CEPHALEES PERMANENTES 2- CEPHALEES PERMANENTES - Céphalée de tension - Céphalée Tumorale

7

8

9 CEPHALEES PAROXYSTIQUES 1- CEPHALEES PAROXYSTIQUES - Migraine * - AVF - Névralgie du V - Névralgie dArnold CEPHALEES PERMANENTES 2- CEPHALEES PERMANENTES - Céphalée de tension - Céphalée Tumorale

10

11

12 CEPHALEES PAROXYSTIQUES 1- CEPHALEES PAROXYSTIQUES - Migraine * - AVF - Névralgie du V - Névralgie dArnold CEPHALEES PERMANENTES 2- CEPHALEES PERMANENTES - Céphalée de tension - Céphalée Tumorale

13

14

15

16 CEPHALEES PAROXYSTIQUES 1- CEPHALEES PAROXYSTIQUES - Migraine * - AVF - Névralgie du V - Névralgie dArnold CEPHALEES PERMANENTES 2- CEPHALEES PERMANENTES - Céphalée de tension - Céphalée Tumorale

17 Les TUMEURS Tumeur hémisphérique -> Hic -> signes focaux Tumeur du IIIè ventricule (kyste colloïde) -> Phénomène de Clapet -> Céphalée quand changement de position -> Hydrocéphalie aiguë (trou de Monroe) Tumeur de la fosse postérieure -> Céphalée augmentée par hyperpression -> Risque dengagement

18 PLAN 1- Ecarter une céphalée primaire 2- Lurgence est dominée par une céphalée secondaire 3- Les drapeaux rouges.

19 CAS N° 1 –Femme de 24 ans, –Antécédents de sinusite à répétition et migraine avec aura visuelle depuis lâge de 16 ans –Accouchement dun 2è enfant sans problème 7 jours auparavant –Depuis 3 jours : céphalée sévère permanente + nausées et BAV bilatérale intermittente. Examen clinique à J 3Examen clinique à J 3 : –TA 130/65, T° : 37°1 –Examen neurologique normal Que faites-vous ?Que faites-vous ? : –Examen OPH –Scanner des sinus –Scanner cérébral –Prescription dun triptan –Prescription dun anti-inflammatoire

20 Résultats :Résultats : –Examen OPH –Scanner des sinus –Scanner cérébral –Prescription dun triptan + anti- inflammatoire Nl Pas damélioration

21 Evolution cliniqueEvolution clinique : –Persistance de céphalées sévères –Vomissements répétés –Diplopie horizontale intermittente. Examen clinique à J 5Examen clinique à J 5 : –TA 140/70, T° : 37°6 –Pas de syndrome méningé –Oculo-motricité normale –Légère vivacité des ROT droits. Que faites-vous ?Que faites-vous ? : –PL –Examen ORL –IRM cérébrale –Artériographie cérébrale –Autre ?

22 Thrombophlébite cérébrale

23 Clinique : - Clinique : Céphalée récente dinstallation rapidement progressive, vomissements Parfois troubles de la vigilance Crises dépilepsie Signes focaux Fièvre -Examens complémentaires : IRM (+++) Rechercher une cause : –> Grossesse, post-op. –> Contraceptifs oraux –> Infectieuse –> Maladie systémique –Traitement : Héparine (+++)Héparine (+++) Thrombophlébite cérébrale

24 Sinus sigmoïde Confluent des sinus Sinus sigmoïde Site thrombose IRM(coupe sagittale) Thrombophlébite cérébrale

25 CAS N° 2 –Homme de 32 ans, –Migraineux connu, sous SIBELIUM –Diabétique insulino-dépendant –Père décédé à 55 ans dune hémorragie cérébrale –Lors dun bricolage à domicile : céphalées + nausées, amélioration partielle sous DAFALGAN et PRIMPERAN Examen clinique à J 1 :Examen clinique à J 1 : –TA 165/80, T° : 37°2 –Discrètement ralenti –Pas de raideur méningée –ROT vifs. Que faites-vous ? :Que faites-vous ? : –Glycémie capillaire –Bilan sanguin veineux –Scanner cérébral –Arrêt du SIBELIUM –Mise sous beta-bloquants.

26 Résultats ? :Résultats ? : –Glycémie capillaire –Bilan sanguin veineux –Scanner cérébral –Pas damélioration après arrêt du SIBELIUM et mise sous beta-bloquants. Nle GB 8600, CRP Nle Avec I.V. : Nl

27 Appel de lépouse le lendemain :Appel de lépouse le lendemain : –Céphalées + nausées persistantes –Fatigue –Douleurs dorsales, lombaires, des cuisses et mollets. Examen clinique à J 2Examen clinique à J 2 : –TA 170/85, T° : 38° 1 –Hostile à lexamen –ROT vifs –Babinski bilatéral. Que faites-vous ? :Que faites-vous ? : –Contrôle de la NFS –Hémoculture et ECBU –PL –Nouveau scanner cérébral –IRM –Autre ?

28 Hémorragie méningée

29 explosiveCéphalée explosive en coup de poignard Vomissement, photophobie, raideur nuque Rechercher un anévrisme : * Céphalée localisée: -> Augmentée par la toux -> Exercice physique -> Défécation -> Artériographie, ARM Coup de poignardRaideur nuqueSigne de Kernig

30 CAS N° 3 –Femme de 46 ans –HTA traitée –Depuis 1 an : céphalée postérieure + cervicalgies intermittentes –Depuis 1 semaine : céphalée + cervicalgies permanentes dans contexte infection ORL et bronchique virale. Examen cliniqueExamen clinique : –Pas daltération de létat général –TA 140/70, T° : 37°8 –Raideur globale du rachis cervical –ROT vifs et symétriques. Que faites-vous ?Que faites-vous ? : –Bilan sanguin (NFS, VS) –Radio rachis cervical –Scanner des sinus –Scanner cérébral.

31 RésultatsRésultats : –Bilan sanguin (NFS, VS) –Radio rachis cervical –Scanner des sinus –Scanner cérébral. Nl, Arthrose étagée, Nl, Nl.

32 Evolution cliniqueEvolution clinique : –Aggravation céphalées et cervicalgies –Troubles intermittents de la déglutition –Dérobements des MI lors defforts de toux –Examen clinique inchangé. Que faites-vous ?Que faites-vous ? : –PL –IRM cérébrale –IRM médullaire cervicale –AngioIRM des artères cervicales.

33 ARNOLD CHIARI

34 LA MALFORMATION DE CHARNIÈRE DARNOLD CHIARI. Engagement des amygdales cérébelleuses dans le trou occipital. Céphalées exclusivement. Céphalées exclusivement : - Mouvements du cou - Efforts physiques - Accès de toux, éternuements, rire - IRM (+++). Risques :. Risques : - Hydrocéphalie sus-jacente - Syringomyélie.

35 CAS N° 4 –Homme de 35 ans –Chauffeur routier international –Pas dantécédent connu –Non migraineux –Tabagisme : 25 PA. Le lendemain dune marche en montagne avec port dun sac à dos : douleur hémi-faciale droite permanente non améliorée par LAMALINE et ADVIL. Examen clinique à J 4Examen clinique à J 4 : –TA 140/70, T° : 37°2 –Ptosis droit –Pas de syndrome méningé. Que faites-vous ?Que faites-vous ? : –Examen OPH –Scanner des sinus –Scanner cérébral –IRM cérébrale.

36 RésultatsRésultats : –Examen OPH –Scanner des sinus –Scanner cérébral –IRM cérébrale. Nl Nle

37 Evolution cliniqueEvolution clinique : –Persistance hémicrânie droite rebelle avec ptosis droit inchangé. Que faites-vousQue faites-vous ? : –PL –Examen ORL –AngioIRM –Artériographie cérébrale –Autre ?

38 Dissection des vaisseaux du cou

39 -> Effort de rotation du rachis cervical - Traumatisme : - Activité sportive Céphalée inaugurale -> Céphalée inaugurale Douleurs latéro- cervicale -> Douleurs latéro- cervicale Signe de CBH -> Signe de CBH -> Parfois AVC - Cause la plus fréquente des AVC du sujet jeune Zones douloureuses Myosis Douleurs Dissection artérielle Acouphènes Ptosis Céphalée inaugurale CBH Acouphènes pulsatiles Dysphagie douloureuse Doppler intima média Dissection artérielle

40 Artériographie * Dysplasie à rechercher IRM ARM Image en croissant Dissection de la carotide

41 Dissection Dysplasie (pile dassiettes)

42 CAS N° 5 –Homme de 76 ans –HTA et hypercholestérolémie traitées –AIT sylvien gauche en 2003 –Depuis sous KARDEGIC. Chute dun escabeau 3 semaines auparavant Céphalées inhabituelles depuis 7 jours + nausées. Examen clinique à J 7Examen clinique à J 7 : –TA 140/70, T° : 37°6 –Pas de syndrome méningé –Légère vivacité des ROT droits, Babinski droit inconstant. Que faites-vous ? :Que faites-vous ? : –Scanner des sinus –Scanner cérébral –IRM cérébrale –PL.

43 RésultatsRésultats : –Scanner des sinus –Scanner cérébral –IRM cérébrale –PL. Nl Hypodensité capsulo-lenticulaire de petite taille Hypersignal T2 capsulo-lenticulaire gauche Nle

44 EvolutionEvolution : –Persistance de céphalées –Baisse dacuité visuelle gauche –Diplopie permanente horizontale. Examen clinique à J 14Examen clinique à J 14 : –TA 130/70, T° : 38° –Discrète raideur méningée –Paralysie du VI droit. Que faites-vousQue faites-vous ? –Examen OPH –Nouvelle IRM cérébrale –AngioIRM cérébrale –Autre ?

45 HORTON

46 HORTON Douleurs ceintures Céphalées AEG VS élevée Panartérite giganto-cellulaire

47 CAS N°6 –Femme de 30 ans, sous CO, surcharge pondérale –Antécédents de CCQ avec abus médicamenteux –Réapparition des CCQ par intermittence –Depuis 6 mois, caractère permanent des céphalées + vue trouble. Examen cliniqueExamen clinique : –TA 140/80, T° 37 ° –Examen neurologique normal –Consultation OPH : FO oedème papillaire bilatéral. Que faites-vous ? :Que faites-vous ? : –Scanner cérébral –IRM cérébrale –PL.

48 HYPERTENSION INTRACRANIENNE BÉNIGNE (PSEUDOTUMOR CÉRÉBRI)

49 . - Facteurs déclenchants : obstétrical - Episode obstétrical (grossesse, règles). médicaments - Prise de certains médicaments (tétracycline, Lithium, acide nalidixique, amiodarone,larrêt des corticoïdes). - Clinique : Céphalées. - Céphalées. Vertiges. - Vertiges. Baisse de lAVoedème papillaire au FO - Baisse de lAV avec oedème papillaire au FO - Diplopie par atteinte du VI. pression supérieure à 20 cm H2O. - PL : - Prise de pression supérieure à 20 cm H2O. Petits ventriculessillons corticaux - TDM : - Petits ventricules. Disparition des sillons corticaux. - Parfois image de selle turcique vide. - Traitement : Ponction lombaire évacuatrice - Ponction lombaire évacuatrice. DIAMOX Association avec 2 cp de DIAMOX 250. Perte de poids chez le sujet obèse - Perte de poids chez le sujet obèse. - Surveillance : -Acuité visuelle, champ-visuel, FO. -Oculomotricité. -3è ventricule et ventricules latéraux de petite taille - Disparition de sillons corticaux. Femme obèseRétrécissement du champ visuel Pression du LCR > 20 cm H2O Œdème papillaire HYPERTENSION INTRACRANIENNE BÉNIGNE (PSEUDOTUMOR CÉRÉBRI)

50 Les TUMEURS Tumeur hémisphérique -> Hic -> signes focaux Tumeur du IIIè ventricule (kyste colloïde) -> Phénomène de Clapet -> Céphalée quand changement de position -> Hydrocéphalie aiguë (trou de Monroe) Tumeur de la fosse postérieure -> Céphalée augmentée par hyperpression -> Risque dengagement

51 CAS N° 7 –Homme de 24 ans, cycliste –Chute sur les fesses dans lescalier, il y a 3 semaines –Céphalée posturale + vertiges + nausées + douleurs cervicales –Allongé, disparition de la céphalée. Examen neurologique :Examen neurologique : –RAS IRMIRM : Quel traitement ? :Quel traitement ? :

52 Tableau clinique et radiologique stéréotypé. - Tableau clinique et radiologique stéréotypé. -Céphalée positionnelle posturale -Céphalée positionnelle posturale, spontanée non liée à une ponction. -Symptômes associés -Symptômes associés : - Vertiges - Nausées, vomissement - Douleurs cervicales - Diplopie. LCR - LCR : - Pression du LCR < 6 cm H20. RM - IRM : - Prise de contraste pachyméningée (100 %) Traitement - Traitement : - Blood-Patch CEPHALEE PAR HYPOTENSION INTRACRÂNIENNE IDIOPATHIQUE CEPHALEE PAR HYPOTENSION INTRACRÂNIENNE IDIOPATHIQUE The syndrome of spontaneous intracranial hypotension. Ocarrol. Cephalalgia 1999 ; 19 : Prise de contraste pachyméningée

53

54 CCQ secondaires CCQ secondaires 1- Causes vasculaires : 1-1 Hémorragie, hématome, 1-2 Thrombophlébite 1-3 Dissection des vaisseaux du cou 1-4 Horton 2- Causes tumorales : 3- Causes infectieuses : 3-1 Méningites, méningo-encéphalite 3-2 Abcès 4- Causes mécaniques : 4-1 Arnold Chiari 4-2 Hyper et hypotension du LCR 5- Causes diverses : 5-1 Sinusite sphénoïdale 5-2 Glaucome

55 Glaucome Sinusite Tumeurs Hématome, HTA Dissection des vaisseaux du cou Méningite, Méningo-encéphalite, Hémorragie méningée Thrombophlébite Arnold chiari Horton

56 Interroger : 50 ans - Age > 50 ans néoplasie - Existence néoplasie sous-jacente, HTA, HIV, maladie de système rapidement progressive - Céphalée récente et dinstallation rapidement progressive brusque - Céphalée récente et dinstallation brusque inhabituelle - Céphalée inhabituelle chez un céphalalgique connu signe neurologique - Céphalée + signe neurologique signes généraux - Céphalée + signes généraux (fièvre, VS augmentée, AEG) suite accouchement - Céphalée suite accouchement, traumatisme crânien, ponction durale. Les drapeaux rouges

57 Examiner :Examiner : -> Examen neurologique : - Signe de localisation - Signe méningé -> Examen segment céphalique : - Artères temporales - Globe oculaire - Auscultation cervicale et crânienne - Sinus et Dentaire - Rachis cervical -> Examen général : - Prise de température - Prise de pression artérielle Les drapeaux rouges

58 Céphalalgique connuCéphalalgique connu : –Céphalée inhabituelle Type Intensité Durée –Signes daccompagnement –Signes généraux (fièvre, AEG). Céphalalgique non connuCéphalalgique non connu : –Début après 50 ans –Céphalée dinstallation brusque –Céphalée dinstallation rapidement progressive –Céphalée associée à la fièvre –Céphalée après TC, PL, accouchement –Contexte HIV, néoplasie, maladie de système, HTA.

59


Télécharger ppt "PLAN 1- Ecarter une céphalée primaire 2- Lurgence est dominée par une céphalée secondaire 3- Les drapeaux rouges."

Présentations similaires


Annonces Google