La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cas clinique Généralités sur l’ERCF La souffrance fœtale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cas clinique Généralités sur l’ERCF La souffrance fœtale."— Transcription de la présentation:

1 Cas clinique Généralités sur l’ERCF La souffrance fœtale

2 Cas clinique

3 Mme BF âgée de 38 ans G 4 P 3 A 1 de GS A+ transférée de la maternité de Msaken pour RCF pathologique sur un terme de 39 SA + 6 jours. (Service GO FH Date d’hospitalisation: 23/09/2011 )

4 Pas d’ATCD médicaux ou chirurgicaux ATCD gynéco/obstétricaux: G 4 P 3 A 1  1 ère grossesse: en 2005 Grossesse arrêtée à 2 mois curetée  2 ème grossesse: en 2007 Grossesse gémellaire à terme Accouchement par voie basse de 2 nnés de sexe féminin: 1 ère jumelle: PN = 2300 g 2 ème jumelle: PN = 1100 g ATCD :  3 ème grossesse: en 2009 Grossesse à terme Accouchement par voie basse d’un nné de sexe masculin et de PN = 2920 g

5  4 ème grossesse: grossesse actuelle DDR = 20/12/2010 TAG = 39 SA + 6 j Grossesse suivie par un spécialiste à raison de 4 CPN Dépistage du diabète: fait et revenu négatif Le compte rendu des sérologies est non disponible Échographies:précoce: conforme au terme Morphologique: normale Du 3 ème trimestre: PFE à 2700 g

6 L’examen général est sans particularités CU présentes Bruits du cœur fœtaux perçus Présentation céphalique appliquée Col long postérieur dilaté à un doigt

7 CTG à l’admission: à 9 h

8 CTG à 13 h 45

9 Interpréter les CTG Rappel

10 Rythme de base = 140 bpm RCF normo-oscillé, normo réactif Il présente des décélérations répétitives Dip II (décalées par rapport aux CU), non profondes, non étalées dans le temps (récupération rapide )

11 Que reflète cette anomalie ?

12 Une souffrance fœtale Détails

13 Quelle est la CAT devant ce type d’anomalie ?

14 Décélérations Dip IIAccouchement en URG Col long postérieur dilaté à 1 doigt Voie d’accouchement ? Extraction fœtale par voie haute

15 - O 2 nasal - DLG - Arrêt des ocytociques - Equilibration d’une éventuelle anomalie maternelle primaires Mesures Tracé normal surveillance accouchement Tracé pathologique Césarienne Dilatation complète Accouchement VB ou forceps Dilatation incomplète fin

16 Elle est en travail, le rythme cardiaque fœtal décélère après chaque contraction utérine: interprétation et CAT

17 Généralités sur l’ERCF

18 RCF normal: Du rythme de base Des oscillations De la réactivité Pour interpréter un RCF il faut tenir compte : Retour De la présence ou non d’anomalies telle qu’une décélération

19 Le rythme de base Est la valeur autour de laquelle varie le rythme cardiaque fœtal Schématiquement, il s’agit de la moyenne des fluctuations Un rythme de base normal est situé entre 120 et 160 bpm Retour

20 Les oscillations Sont des variations du rythme de base  Aspect en dent de scie Amplitude normale située entre 5 et 25 bpm Fréquence normale entre 2 et 6 oscillations /min Retour

21 La réactivité: Accélération du rythme cardiaque de base d’au moins 15 bpm et durant au moins 15 secondes RCF normo-réactif5 à 25 accélérations pendant 30 minutes Retour

22 RCF normal

23 RCF pathologique Bradycardie fœtale Tachycardie fœtale Diminution des oscillations: RCF < 120 bpm pendant plus de 10 min RCF >160 bpm pendant plus de 10 min RCF mini-oscillé: amplitude < 5 bpm RCF à plat: perte totale des oscillations Diminution de la réactivité: Diminution voire absence des périodes d’accélération Retour

24 La décélération: 3 types Dip I les décélérations sont contemporaines des CU. La décélération débute avec le début de la C et finit quand elle cesse Le nadir de la décélération correspond à l’acmé de la CU

25 Décélération Dip I

26 La décélération: 3 types Dip II les décélérations commencent après le début de la CU (nadir de la décélération est décalé par rapport au sommet de la CU). Elles sont de mauvais pc et annoncent une souffrance fœtale grave

27 Décélération Dip II

28

29 La décélération: 3 types Variables Débutent à n’importe quel moment de la CU

30 Décélération variables Retour

31 La souffrance fœtale

32 Perturbation grave de l'homéostasie fœtale par trouble de l'oxygénation Elle survient au cours du travail Constitue une urgence obstétricale qui impose l’extraction fœtale

33 Mécanismes: Diminution du débit utéro-placentaire Diminution du débit ombilical par anomalie du cordon Iatrogène (usage mal contrôlé des ocytociques )

34 Étiologies maternelles Fœtales Annexielles aigues chroniques placentaires funiculaires

35 Causes d’origine maternelle: Les causes chroniques: - Les syndromes vasculo-rénaux - Le diabète - L'hypoxie maternelle par insuffisance cardiaque ou respiratoire - Les grossesses prolongées Les causes aigues: - L'hypotension de décubitus - Les états de choc hémorragiques ou infectieux - Les convulsions

36 - L'hypotrophie fœtale - La prématurité - La post maturité - La macrosomie - L'infection fœtale Causes d’origine fœtale:

37 Placentaires - L'hématome rétro placentaire - Le placenta prævia - Le chorioangiome placentaire Funiculaire - La procidence du cordon - La circulaire serrée du cordon, bretelle ou nœud - Compression ou étirement des cordons courts Causes d’origine annexielles: Retour

38

39

40


Télécharger ppt "Cas clinique Généralités sur l’ERCF La souffrance fœtale."

Présentations similaires


Annonces Google