La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cas clinique de Guillaume Le schéma SORC Les flèches descendantes Lagenda comportemental Les colonnes de beck La mini relaxation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cas clinique de Guillaume Le schéma SORC Les flèches descendantes Lagenda comportemental Les colonnes de beck La mini relaxation."— Transcription de la présentation:

1 Cas clinique de Guillaume Le schéma SORC Les flèches descendantes Lagenda comportemental Les colonnes de beck La mini relaxation

2 Première consultation minutes

3 Cas clinique Un jeune homme de 20 ans, brillant professionnellement, ne consommant aucun psychotrope, consulte car « il ne peut plus manger »; Il dit souffrir dun trouble du comportement alimentaire. Il est certain dêtre obligé de séchapper du restaurant, ce quil fait régulièrement. Cela se produit chaque fois quil est invité par des amis. A laide du schéma SORC, posez lui les bonnes questions;

4 SOCR Perception Interprétation ActionsBut Le comportement problème de Guillaume Questions à poser: depuis quand, où, quand, comment, avec qui, conséquences, ce qui accroît, ce qui décroît, ce qui va bien? situationconséquenceréponseobservation

5 Le schéma SORC de Guillaume la Réponse renforce le comportement S ituation: manger devant les autres, principalement dans un restaurant O bservation: malaise général, mains moites, nausées, crampes abdominales R éponse: une crise dangoisse majeure: la fuite, le sauve qui peut… C onséquence: ne plus accepter dinvitation…avec évitement et renforcement

6 Cas clinique de Guillaume Son départ pour Londres est prévu dans 15 jours. Diagnostics ??? Lui donnez vous un traitement médicamenteux et justifier votre choix. Que proposez ?

7 Fin du premier entretien Guillaume reçoit DEROXAT 1/j pendant 8 jours et pas de BZD (a revoir à J8) Établir une échelle danxiété Les flèches descendantes Proposition dun agenda comportemental Établir les 3 colonnes de Beck Chercher des situations dexposition « training »

8 Deuxième consultation à J8 30 minutes Les exercices sont rapportés

9 Léchelle danxiété Chaque fois, que vous ressentirez du malaise, de langoisse, essayez détablir sur une échelle de 0 à 10 votre niveau dangoisse 0: aucune angoisse 10: le maxi que vous avez connu Un score de 3 à 4 peut être considéré comme normal

10 Les flèches descendantes Quelle est la conséquence de la conséquence ? Le monologue intérieur ou la pensée automatique chaque fois que le patient va rencontrer la situation problème Je vais perdre le contrôle de moi

11 Les flèches descendantes: une analyse cognitive Qu'elle est alors la pire des conséquences pour lui? faire un malaise dans le restaurant devant tout le monde Qu'elle est alors la pire conséquence? Je suis hospitalisé J'ai une maladie mentale Tout le monde le saura Je suis hospitalisé en psychiatrie On fait verbaliser le patient jusqu'au noyau phobogène: Ma chérie va me considérer comme fou d'où le postulat: je dois toujours me contrôler et éviter les situations qui risquent de déclencher une attaque de panique, sinon je risque d'être interné à vie et d'être considéré par mon entourage comme fou On va demander ensuite au patient son degré de croyance dans le postulat: il est de 50%. Ensuite, on applique une méthode de résolutions de problèmes: quels sont les arguments pour et contre la folie; après cet examen contradictoire, la validité du postulat est abaissée à 25%. On poursuit ensuite par une technique d'exposition en imagination.

12 Réfléchir sur son comportement Lagenda du relevé des « situations problèmes » sur 1 jour de la semaine et 1 jour de week-end SituationHeureComportement, ce qui se voit Intensité du malaise ou du besoin de … Pizza hut20h, mardiMalaise Avec sa copine 8 Que peut-il faire dès quil ressent le Malaise sinstaller?? RESPIRATION CONTRÔLEE

13 Les colonnes de Beck (S-E-P-C) Situations Émotions Pensées Je suis inviter pour fêter mon départ Je me sens mal à laise Je suis idiot Quelle est sa croyance en cette pensée?? LES PENSEES ALTERNATIVES

14 Apprentissage de la respiration contrôlée 10 minutes Cest un auto apprentissage qui peut se faire « incognito » (exercices réguliers), un outil à disposition pour agir au cas où… Elle vise à réguler ici et maintenant les attaques de panique: un auto contrôle l'hyperventilation chronique et aiguë est l'une des manifestations cliniques de l'agoraphobie et des attaques de panique. Les stimuli internes (pensées, images...) ou les stimuli externes (situations stressantes) provoquent une hyperventilation qui elle-même entraîne une alcalose et des phénomènes périphériques d'anxiété (tachycardie, sudation) qui sont appréhendés ou analysés par le sujet comme étant des signes d'une maladie grave (infarctus...). La conséquence de ce cognitif est la remontée immédiate de lanxiété elle-même interprétée comme une menace doù la sensation de mort imminente.

15 Apprentissage de la respiration contrôlée Le traitement à 2 buts: * le patient va ré attribuer l'origine des attaques de panique à l'hyperventilation déclenchée par les situations stressantes * éviter l'hyperventilation (par une autre anticipation), qui serait plus liée à la profondeur qu'à l'accélération ou la fréquence des mouvements respiratoires Son corps va apprendre à anticiper autrement

16 Lutilité de la relaxation Mieux gérer ses réactions émotionnelles Diminuer le niveau général de stress Se réparer rapidement Faciliter un sommeil réparateur Un auto contrôle paradoxal Un autre apprentissage « comme le corps à appris à se tendre… »

17 Pourquoi la relaxation ? Le corps ne peut être à la fois tendu et détendu ON/OFF Lanxiété sassocie à la déconcentration Se relaxer, cest apprendre à se concentrer Les techniques respiratoires sont à la source de la relaxation 2 méthodes: Schultz (hypnose) ou Jacobson (inhibition réciproque)

18 Utilité de la relaxation: un lissage du niveau de stress journée Les émotions sont innées Relaxation / récupération STRESS Les évènements stressants de la journée

19 Les prochaines consultations 20 minutes en moyenne Apprentissage de la relaxation Méthodes dexposition en imaginaire et in vivo Les exercices dexposition

20 Méthode de résolution de problèmes Pour la folie: * je me sens quelqu'un d'autre * les personnes normales contrôlent leurs actes * je suis en dehors de la situation et cela me dépasse Contre la folie: * je mène une vie normale, je suis même un brillant conférencier * j'ai un problème limité * je peux travailler quand même, aimer… * les psychiatres ne m'ont jamais hospitalisé

21 Cas clinique On lui propose dinviter des amis tous les soirs au restaurant et de se laisser inviter Quel cadre? Quelles règles?

22 Modèle de prévention de la rechute de Marlatt Situations à risque Pas de gestion efficace Gestion efficace du risque Baisse du sentiment defficacité personnelle Attente deffets positifs sur lévitement… Jannule mon invitation Effet de violation Augmentation du risque de rechute Augmentation du sentiment defficacité personnelle Réduction du risque de rechute


Télécharger ppt "Cas clinique de Guillaume Le schéma SORC Les flèches descendantes Lagenda comportemental Les colonnes de beck La mini relaxation."

Présentations similaires


Annonces Google