La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Groupe de Recherche et Production MATERNELLE - Bilan des observations à partir d'emplois du temps de plusieurs circonscriptions - Pistes de travail et.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Groupe de Recherche et Production MATERNELLE - Bilan des observations à partir d'emplois du temps de plusieurs circonscriptions - Pistes de travail et."— Transcription de la présentation:

1 Groupe de Recherche et Production MATERNELLE - Bilan des observations à partir d'emplois du temps de plusieurs circonscriptions - Pistes de travail et de réflexion Gestion du temps

2 1. Des écarts importants Comparaison du volume horaire consacré aux temps de vie entre 2 cas extrêmes (classes de GS) : 17 semaines 1/25 semaines 1/2 420 h par an132 h par an 11 h 40 par semaine3 h 40 par semaine 2 h 55 par jour55 minutes par jour BA soit Sur 36 semaines

3 Constats : 1. Cet écart est particulièrement saisissant. Ainsi, dans le cas B, certains élèves peuvent voir leurs temps d'apprentissages instrumentaux et notionnels amputés de près de 4 mois. 2. En moyenne, le rapport apprentissages / temps de vie est d'environ 2/3 pour 1/3 (1 h 50 en moyenne par jour pour les temps de vie)

4 2. Des intitulés systématiques Dans la définition des temps qui rythment la journée de l'élève : - regroupement, rassemblement …… pour assurer les transitions d'une activité à l'autre, - ateliers …… pour renvoyer parfois à des contenus d'apprentissage, beaucoup plus souvent à des modes de regroupement des élèves, Traductions possibles : -La notion d'ateliers révèle la prégnance de l'activité sur l'apprentissage. - Le découpage de la journée multiplie les temps informels au détriment des temps d'apprentissage, - Les 6 domaines d'apprentissage et les compétences de fin d'école maternelle apparaissent peu souvent.

5 Dans certains intitulés qui ne correspondent pas aux dénominations des programmes. - dans les moments de vie : goûter, passage aux toilettes, heure des mamans, rangement, nettoyage, aération, heure des dormeurs, relaxation, - dans les domaines d'apprentissage : activités d'expression et de communication orale et écrite, activités manuelles et créatives, bricolage, activités libres, graphisme libre, prélecture, éveil, instruction civique ……. Exemples Pistes de travail : - Reformuler (supprimer ?) certains intitulés ou expressions, - Redéfinir les intitulés en termes de contenus et d'apprentissages (rituels et ateliers en particulier).

6 Dans le déroulement global de la journée - des représentations persistent (activités du matin et activités de l'après-midi), - le rôle des temps de récréation paraît encore mal perçu (on voit encore des récréations en fin de matinée !), - la gestion du temps est parfois tributaire de la gestion des espaces et du personnel (restauration scolaire, ménage). Une priorité : Sortir de l'activité au profit d'une logique de projet d'apprentissage.

7 3. Les temps de vie. Constatsetréflexions

8 LA COLLATION - 1 – Historique…De 1954 à aujourdhui Contexte national : le surpoids chez lenfant… Evolution sur 20 ans Données nutritionnelles : 4 repas par jour. - 4 – Données médicales. - 5 – Positionnement institutionnel.

9 LE PASSAGE AUX TOILETTES « Les passages collectifs aux toilettes sont un archaïsme quil convient déliminer rapidement. Lintimité de lenfant doit être préservée ». Pour une scolarisation réussie des tout-petits (MEN) Comment : - Dernier rituel parental du matin. - Accès autonome quand les locaux le permettent. - Rôle de lATSEM par petits groupes demandeurs…

10 1-« le rite est l'ordre prescrit des cérémonies qui se pratiquent dans une religion »- Dict. Littré 2- « Les rituels sont des médiations sociales »- E.Prairat 3- Les rituels protègent le sujet contre l'errance de l'émotion – P. Meirieu 4- Cette efficacité silencieuse de la distribution des places et des rôles des acteurs constitue un réducteur de tension sociale – R. Amiguès LES RITUELS Définitions référencées par Anne Marie GIOUX : « Les rites sont dans le temps ce que la demeure est dans l'espace...» A. de St Exupéry

11 LES RITUELS (suite) Ils sont à la fois une source de savoirs nouveaux mais aussi un temps de médiations sociales. Laccueil : Passer de la structure familiale à la structure scolaire. Laccueil : Passer de la structure familiale à la structure scolaire. Lappel : rituel de repérage pour développer la notion dappartenance au groupe, instituer la présence…Forme et présentation peuvent évoluer. Lappel : rituel de repérage pour développer la notion dappartenance au groupe, instituer la présence…Forme et présentation peuvent évoluer. Les changements dactivités : Connaître les codes et les appliquer (rangement, coin regroupement, déplacement en rang…) Les changements dactivités : Connaître les codes et les appliquer (rangement, coin regroupement, déplacement en rang…) Les responsabilités : Pour accéder à lautonomie, instituer des droits et des devoirs. Les responsabilités : Pour accéder à lautonomie, instituer des droits et des devoirs. Le temps de lhistoire, du conte : Pour construire lappartenance culturelle. Le temps de lhistoire, du conte : Pour construire lappartenance culturelle. La clôture de la matinée, de la journée : Se remémorer le vécu partagé, se rappeler ce qui a été appris. La clôture de la matinée, de la journée : Se remémorer le vécu partagé, se rappeler ce qui a été appris.

12 LES ATSEM Personnel municipal sous la responsabilité de la directrice pendant le temps scolaire. Son rôle est d (de) : - Apporter une aide matérielle. - Gèrer lhygiène et la propreté (enfants, matérielle). - Surveiller la sieste. - Participer à la surveillance des récrés sous la responsabilité des enseignants. - Accompagner lors de sorties. - Dans les ateliers pédagogiques : elle surveille, accompagne, aide selon des consignes préalablement indiquées par lenseignant(e).

13 LES ATSEM (suite) Son rôle nest pas de : - Prendre la responsabilité pédagogique dun atelier. - Prendre des initiatives pédagogiques. - Evaluer les compétences et comportements des enfants. - Faire des remarques aux parents sur tel ou tel enfant (devoir de réserve). Nécessité dun cadre négocié et clairement identifié sur les tâches quotidiennes mais aussi les modalités dintervention lors de temps dapprentissage plus spécifiques.

14 3. Un recensement difficile des domaines et sous-domaines travaillés La lecture des emplois du temps et les dénominations employées (se rapportant essentiellement à la forme d'organisation) rend très difficile l'évaluation du temps global consacré à chaque domaine d'apprentissage (en dehors de l'éducation physique). Exemples 1. Agir et s'exprimer avec son corps : pas de difficulté de repérage, 2. Découvrir le monde : - culture scientifique peu souvent évoquée, - beaucoup de flou pour la construction du nombre, - structuration de l'espace et du temps insuffisamment évoquée.

15 3. S'approprier le langage et découvrir l'écrit : 4. Percevoir, sentir, imaginer, créer : - langue orale et écrite ne sont pas dissociées, - activités graphiques : la priorité est donnée au graphisme ; l'écriture est exceptionnellement proposée, - l'exercice du code (oral et écrit) est rarement pensé comme temps d'apprentissage structuré et régulier. 5. Devenir élève : - de gros écarts de temps annoncé (de 40 mn à 4 h 30) : d'une pratique quotidienne à une pratique hebdomadaire. - le chant est souvent présent pour terminer la demi-journée (chant choral plus rarement évoqué). - Quasiment absent des emplois du temps.

16 4. Pistes de travail Proposition dune démarche pour élaborer son emploi du temps.

17 Commencer par tracer un cadre en inscrivant les impératifs : début, sortie, récréation, EP. Commencer par tracer un cadre en inscrivant les impératifs : début, sortie, récréation, EP. Réfléchir en termes de domaines dapprentissages (6) et de temps dapprentissages (2 + 2 hors EP) Réfléchir en termes de domaines dapprentissages (6) et de temps dapprentissages (2 + 2 hors EP) Utiliser les nouveaux intitulés des programmes 2008 : domaines et « sous-domaines ». Utiliser les nouveaux intitulés des programmes 2008 : domaines et « sous-domaines ».

18 INTITULES DES PROGRAMMES LANGUE FRANCAISE

19 INTITULES DES PROGRAMMES DECOUVRIR LE MONDE 1 – Découvrir les objets : usage et fonctionnement ; fabrication. (1) 2 – Découvrir la matière : par la manipulation découverte des caractéristiques des matériaux…Lair et les changements détat. 3 – Découvrir le vivant : cycle de vie à travers élevages et plantations…Le corps humain, hygiène, santé…Lenvironnement. (3) 4 – Découvrir les formes et les grandeurs : comparer et classer. (2) 5 – Approcher les quantités et les nombres : - Quantité et positionnement...Jusqu'à Travail sur des collections qui font sens (jeu sur les variables). - Suite écrite des nombres : correspondance oral/écrit...Apprentissage. (5)

20 INTITULES DES PROGRAMMES DECOUVRIR LE MONDE (suite) 6 – Se repérer dans le temps : succession dans la journée... Evènements cycliques... Simultanéité...Mesure de durées...Présent et passé proche. (3) 7 – Se repérer dans lespace : l'école...Se situer par rapport aux objets, aux autres...Itinéraires à suivre...Plan horizontal et plan vertical...Gauche/droite (fin de la maternelle). (3)

21 Prendre ensuite en compte lorganisation pédagogique. - Classe entière ou demi-groupe. - Situations sous la responsabilité de lenseignant. - …Sous la responsabilité de lATSEM. - En autonomie. - Autre enseignant en début dapm…

22 Prendre en compte les préconisations spécifiques des programmes Certains apprentissages doivent faire lobjet dattentions particulières : Certains apprentissages doivent faire lobjet dattentions particulières : Compréhension de textes, travail sur la syntaxe, le vocabulaire, les traces écrites dans toute activité, la dictée à ladulte, la phonologie (GS). Certaines situations doivent être proposées quotidiennement : lecture de textes, graphisme. Certaines situations doivent être proposées quotidiennement : lecture de textes, graphisme.

23 CONCLUSION Lemploi du temps est un outil de travail. Lemploi du temps est un outil de travail. Certaines habitudes doivent être revues : Penser en termes dapprentissage, de compétences développées et non pas uniquement en termes d'activités et de formes dorganisation. Certaines habitudes doivent être revues : Penser en termes dapprentissage, de compétences développées et non pas uniquement en termes d'activités et de formes dorganisation. Une meilleure appropriation des domaines dapprentissage et des compétences de GS doivent être recherchées (éviter que certaines compétences en langue notamment ne fassent pas lobjet dun exercice systématique). Une meilleure appropriation des domaines dapprentissage et des compétences de GS doivent être recherchées (éviter que certaines compétences en langue notamment ne fassent pas lobjet dun exercice systématique).


Télécharger ppt "Groupe de Recherche et Production MATERNELLE - Bilan des observations à partir d'emplois du temps de plusieurs circonscriptions - Pistes de travail et."

Présentations similaires


Annonces Google