La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LITTERATURE AU CYCLE 3 Animation Pédagogique Pelves 15 janvier 2005.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LITTERATURE AU CYCLE 3 Animation Pédagogique Pelves 15 janvier 2005."— Transcription de la présentation:

1 LITTERATURE AU CYCLE 3 Animation Pédagogique Pelves 15 janvier 2005

2 LIRE DIRE ECRIRE 13h/s 2h/jour LANGUE FRANCAISE EDUCATION LITTERAIRE ET HUMAINE 12h/s DOMAINES TRANSVERSAUX ETUDE DE LA LANGUE- Grammaire 2h30-3h30/s LITTERATURE 3h30-4h30/s LECTURE DE TEXTES DE LITTÉRATURE 10/an DIRE LES TEXTES ECRIRE À PARTIR DE LA LITTÉRATURE ATELIERS DE LECTURE Textes nouveaux, nouvelles modalités de lecture Automatisation Compréhension Substituts connecteurs temps verbaux ponctuation Lectures personnelles 1 livre /mois H-G - EC Sciences Maths Arts - EPS ATELIERS DE LECTURE Types de textes Résumés, compte-rendus, exposés, ….

3 « La littérature fait la courte échelle aux plus jeunes pour les introduire à lunivers infini des lectures à venir » Documents dapplication des programmes p5

4 FINALITES DU PROGRAMME DE LITTERATURE AU CYCLE 3 POURSUIVRE LENSEIGNEMENT DE LA LECTURE PAR LACQUISITION DE COMPETENCES DE « HAUT NIVEAU » DOTER CHAQUE ELEVE DUN REPERTOIRE DE REFERENCES ASSURER UNE FREQUENTATION REGULIERE DŒUVRES DE GENRES DIVERS INCITER AUX LECTURES PERSONNELLES

5 FINALITES DU PROGRAMME DE LITTERATURE AU CYCLE 3 CONSTRUIRE UNE CULTURE LITTERAIRE PREPARATOIRE A LEXPLICATION DE TEXTES DU COLLEGE FAVORISER UNE MEMORISATION DES TEXTES PROGRAMMER DES PARCOURS DE LECTURE

6 DEFINITIONS A CONTRARIO … Ce que nest pas lenseignement de la littérature Ce nest pas de la lecture suivie, linéaire, intégrale Ce nest pas le lieu dapprentissages « techniques » Le texte est abordé pour lui même et nest pas un prétexte voire un pré-texte aux questionnaires dits de « compréhension » mais plus souvent de contrôle Il diffère de la lecture personnelle mais y incite

7 LES GRANDS PRINCIPES DE LENSEIGNEMENT DE LA LITTERATURE LE TEXTE EST ABORDE POUR SON INTERET PROPRE LE « QUESTIONNEMENT » EST AU SERVICE DE LA COMPREHENSION OU DE LINTERPRETATION ON NE PROCEDE PAS A DES ANALYSES FORMELLES

8 LES GRANDS PRINCIPES DE LENSEIGNEMENT DE LA LITTERATURE CONSTITUER DES RESEAUX DE LECTURE. FAVORISER DES MISES EN RELATION PERMETTRE LA MISE EN MEMOIRE DES ŒUVRES LUES POUR CELA, DEFINIR UN PARCOURS SUFFISAMMENT « RAPIDE » DE LŒUVRE PROGRAMMER LES LECTURES LITTERAIRES SUR LE CYCLE

9 LES GRANDS PRINCIPES DE LENSEIGNEMENT DE LA LITTERATURE PRENDRE PLAISIR A DONNER LE PLAISIR DE LA LECTURE

10 COMMENT ?

11 FAVORISER LA MISE EN MEMOIRE DES ŒUVRES …PAR UN PARCOURS « RAPIDE » PAS PLUS DE 2 SEMAINES 4 INSTRUMENTS : –LA LECTURE PAR LE MAÎTRE –LA LECTURE ORALISEE DES ELEVES –LA LECTURE SILENCIEUSE DES ELEVES –LE RESUME LU PAR LE MAÎTRE OU LES ELEVES CHACUN DE CES INSTRUMENTS RELEVE DUN CHOIX JUSTIFIE LEUR ALTERNANCE EST POSSIBLE LORS DUNE SEQUENCE

12 FAVORISER LA MISE EN MEMOIRE DES ŒUVRES …EN ASSURANT LA COMPREHENSION LES ARRÊTS, LES PAUSES PROGRAMMES SONT CHOISIS COMME DES MOMENTS-CLES POUR LE TRAVAIL DE LA COMPREHENSION 2 TECHNIQUES LE RAPPEL : ce qui a été oublié, ce qui a été déformé Tout oubli ou erreur de compréhension est repris sous la forme de discussions collectives et de retour au texte LANTICIPATION : laisser les élèves explorer les possibles, susciter linvention, mais refuser les incohérences par rapport au texte, aux indices, au genre Passage à lécrit

13 FAVORISER LA MISE EN MEMOIRE DES ŒUVRES …EN ASSURANT LA COMPREHENSION LIRE ET INTERPRÉTER LES ILLUSTRATIONS PAR LE RYTHME DONNE ENTRE LECTURE ET DISCUSSIONS « Salon littéraire » PAR LA CONSTRUCTION DUNE COMPREHENSION GLOBALE DU TEXTE Prévoir des questions ouvertes (Que pensez-vous de Tuffy?), des accroches, des lanceurs (Alors …?)

14 FAVORISER LA MISE EN MEMOIRE DES ŒUVRES …EN ASSURANT LA COMPREHENSION PAR LE RETOUR AU TEXTE, PAR LINTEGRATION SEMANTIQUE PAR LA REFERENCE A DAUTRES ŒUVRES LUES ( comparaison, divergence, structure, genre, …)

15 FAVORISER LA MISE EN MEMOIRE DES ŒUVRES …EN SUSCITANT LINTERPRETATION LE PLUS SOUVENT SOUS LA FORME DUN DEBAT DEBATS SUR LES VALEURS (esthétiques, morales, philosophiques,…), DEBATS SUR LES POSSIBLES, SUR LES PROPOSITIONS INTERPRETATIVES MONTRER LA POSSIBILITE DE LECTURES PLURIELLES

16 FAVORISER LA MISE EN MEMOIRE DES ŒUVRES …EN SUSCITANT LINTERPRETATION DEBATS PORTANT SUR LES ANTICIPATIONS DEBATS PORTES PAR LES EXPERIENCES PERSONNELLES, LES CULTURES DE CHACUN, LES LECTURES ANTERIEURES METTRE EN EVIDENCE QUE TOUTE INTERPRETATION NEST PAS RECEVABLE DONNER LA POSSIBILITE DEXPRIMER SES SENTIMENTS, SES IMPRESSIONS

17 FAVORISER LA MISE EN MEMOIRE DES ŒUVRES …EN SUSCITANT LINTERPRETATION ET TOUJOURS … PAR LA MISE en RESEAU AVEC LES LECTURES ANTERIEURES

18 FAVORISER LA MISE EN MEMOIRE DES ŒUVRES …PAR LA MISE EN VOIX LECTURES ORALES INTERPRETATIVES QUI SUCCEDENT AU TRAVAIL DE COMPREHENSION MEMORISATIONS POEMES TEXTES EN PROSE MISE EN SCENE THEATRALE

19 ECRIRE EN RELATION AVEC LES ŒUVRES LUES Cest l UN des axes de lactivité de production de textes menée également dans les autres disciplines Cest lactivité décriture principale du champ « littérature » Tous les genres sy prêtent La lecture et lécriture se nourrissent mutuellement Pas de formalisme ni dabstraction Écrire « à la manière de » : pastiche imitation, détournement, expansion, réduction, projet décriture, poésie

20 LES LECTURES PERSONNELLES TENDRE VERS UNE ŒUVRE PAR MOIS LA LECTURE PERSONNELLE PEUT COMPLETER LA LECTURE EVENTUELLEMENT PARTIELLE LA LECTURE PERSONELLE PEUT SINSCRIRE DANS UN RESEAU SUSCITER AUX LECTURES PERSONNELLES : présentation collective, palmarès, salon littéraire virtuel,…

21 LA QUESTION DES TRACES EVITER LES « FICHES DE LECTURE » RELEVENT DU PRIVE LE CARNET DE LECTURE INCITATION, CHOIX Références Remarques personnelles Résumé Passage qui a attiré lattention ou qui a particulièrement plu

22 LA PREPARATION PEDAGOGIQUE DUNE SEQUENCE DE LITTERATURE LIRE PLUSIEURS FOIS LŒUVRE … PROGRAMMER LES ETAPES DU PARCOURS DE LECTURE : LE « SEQUENCAGE » de lŒUVRE PROGRAMMER LES ETAPES DU PARCOURS DE LECTURE CHOIX DES INSTRUMENTS DE LECTURE CHOIX DES ARRÊTS, DES PAUSES CHOIX DES EXPLOITATIONS PREPARER LES SITUATIONS DE COMPREHENSION, DINTERPRETATION, DE DISCUSSION POUR CHAQUE ETAPE CHOISIE

23 Les AXES DEXPLOITATION Chaque œuvre est un « cas particulier » Ils sont fonction : –Des lectures antérieures –De la mise en mémoire souhaitée Sur le thème Sur la construction textuelle Sur les valeurs Sur des points didactiques ( point de vue, chronologie, …)

24 LES PROGRAMATIONS ANNUELLES ET DE CYCLE GARANTIR UNE FREQUENTATION REGULIERE : 30 OEUVRES DANS LE CYCLE VEILLER A LA DIVERSITE DES GENRES EVITER DES REDONDANCES OU DES LACUNES DEFINIR UNE PROGRESSION DETERMINER UNE LOGIQUE : Tous les genres de manière équilibrée chaque annéemanière équilibrée chaque année Privilégier un genre différent chaque année du cycle Privilégier un réseau une année Ou encore … Ou encore

25 Une BIBLIOGRAPHIEBIBLIOGRAPHIE

26 POUR CONCLURE : BEAUCOUP DE PLAISIR A ENTRER EN LITTERATURE AVEC VOS ELEVES « AVOIR LU LE MÊME LIVRE, CEST AVOIR HABITE LA MÊME MAISON » Antoine de Saint-Exupéry.


Télécharger ppt "LITTERATURE AU CYCLE 3 Animation Pédagogique Pelves 15 janvier 2005."

Présentations similaires


Annonces Google