La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Incontinences urinaires de la personne âgée Prises en charge thérapeutique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Incontinences urinaires de la personne âgée Prises en charge thérapeutique."— Transcription de la présentation:

1 Incontinences urinaires de la personne âgée Prises en charge thérapeutique

2 Pourquoi une prise en charge? Socialement : IU restreint les activités et provoque des troubles de lhumeur Socialement : IU restreint les activités et provoque des troubles de lhumeur Complications médicales : escarres, infections Complications médicales : escarres, infections Institutionnalisation - IU est la seconde cause de placement Institutionnalisation - IU est la seconde cause de placement 80 % peuvent être pris en charge avec succès 80 % peuvent être pris en charge avec succès

3 Incontinences / Moyens Thérapeutiques

4 Différents moyens thérapeutiques Règles hygiéno-diététiques et comportementales Règles hygiéno-diététiques et comportementales Traitements médicamenteux Traitements médicamenteux Rééducation périnéale Rééducation périnéale Chirurgie Chirurgie Traitements palliatifs Traitements palliatifs

5 Règles hygiéno-diététiques et comportementales Gestion des boissons Gestion des boissons Calendrier mictionnel sur 24 h Calendrier mictionnel sur 24 h Intervalle entre 2 mictions Intervalle entre 2 mictions Sensation du besoin Sensation du besoin Survenue de fuites urinaires Survenue de fuites urinaires Permet dadapter le traitement Permet dadapter le traitement Sondages itératifs Sondages itératifs Parfois si rétention vésicale récidivante sans notion de besoin Parfois si rétention vésicale récidivante sans notion de besoin

6 Calendrier mictionnel Calendrier mictionnel

7 Traitements médicamenteux Anticholinergiques Anticholinergiques Inhibent les contractions vésicales Inhibent les contractions vésicales Cholinergiques Cholinergiques Renforce la contraction du détrusor Renforce la contraction du détrusor Alpha bloquants Alpha bloquants Inhibent le tonus sphinctérien alpha Inhibent le tonus sphinctérien alpha Alpha mimétiques Alpha mimétiques Augmentent la tonus du sphincter Augmentent la tonus du sphincter oestrogènes oestrogènes

8 Anticholinergiques Action: Action: Relaxation du détrusor et diminution de ses contractions Relaxation du détrusor et diminution de ses contractions Vessie hyperactive Vessie hyperactive Contre-indications: Contre-indications: Glaucome, myasthénie, uropathies et colopathies obstructives ou paralytiques Glaucome, myasthénie, uropathies et colopathies obstructives ou paralytiques Troubles psychiatriques, affections hépatiques et rénales Troubles psychiatriques, affections hépatiques et rénales Effets secondaires Effets secondaires Effets atropiniques: sécheresse de bouche, peau, rétention urinaire Effets atropiniques: sécheresse de bouche, peau, rétention urinaire Trouble de laccommodation, somnolence, constipation Trouble de laccommodation, somnolence, constipation Peut induire dre Pb psychiatriques chez le vieillard Peut induire dre Pb psychiatriques chez le vieillard Noms: Noms: Oxybutynine Ditropan, Driptane Oxybutynine Ditropan, Driptane Tolterodine Detrusitol Tolterodine Detrusitol Flavoxate Urispas Flavoxate Urispas trospium : Ceris trospium : Ceris

9 Alpha adrénergiques Action : Action : Contraction des muscles lisses contenant des récepteurs alpha Contraction des muscles lisses contenant des récepteurs alpha Fermeture col vésical et urèthre postérieur Fermeture col vésical et urèthre postérieur Contre-indications : Contre-indications : HTA, insuffisance cardiaque HTA, insuffisance cardiaque Effets secondaires Effets secondaires Frissons, horripilations Frissons, horripilations Noms : Noms : Midodrine Gutron Midodrine Gutron

10 Alpha bloquants Action : Action : Inhibition des contractions des m lisses sensibles aux catécholamines Inhibition des contractions des m lisses sensibles aux catécholamines Action sur les récepteurs alpha Action sur les récepteurs alpha Relaxation du col vésical, augmentation du débit Relaxation du col vésical, augmentation du débit Contre-indications Contre-indications Effets secondaires : Effets secondaires : Hypotension, lipothymies, céphalées, tr digestifs, éjaculation rétrograde Hypotension, lipothymies, céphalées, tr digestifs, éjaculation rétrograde Noms : Noms : Alfluzosine Xatral Alfluzosine Xatral Tamsulosine Josir, Omix Tamsulosine Josir, Omix Autres: zoxan Autres: zoxan

11 Parasympathomimétiques Action : Action : Contractions rapides des m lisses à récepteurs muscariniques - stimule le SNC Contractions rapides des m lisses à récepteurs muscariniques - stimule le SNC Augmentation de lactivité et du tonus du détrusor, contractionde lurèthre postérieur Augmentation de lactivité et du tonus du détrusor, contractionde lurèthre postérieur Contre-indications : Contre-indications : Tr du rythme, hypotension, insuffisance coronarienne, épilepsie, parkinson, diabète, bronchospasme Tr du rythme, hypotension, insuffisance coronarienne, épilepsie, parkinson, diabète, bronchospasme Effets indésirables : Effets indésirables : Bradycardie, hypotension, anorexie, nausées, vomissements, douleurs abdominales, diarrhée, bronchospasme… Bradycardie, hypotension, anorexie, nausées, vomissements, douleurs abdominales, diarrhée, bronchospasme… Noms : Noms : Bethanecol Urecholine Bethanecol Urecholine Ambenomium Mytelase Ambenomium Mytelase Ptridostigmine Mestinon Ptridostigmine Mestinon

12 Oestrogènes Action : Action : Effets trophiques sur les m à récepteurs spécifiquement sensibles Effets trophiques sur les m à récepteurs spécifiquement sensibles Effets trophiques et action sur la pression intra-uréthrale Effets trophiques et action sur la pression intra-uréthrale Contre-indications Contre-indications Effets secondaires : Effets secondaires : Kc ? Kc ?

13 Rééducation périnéale Kegel (1950) propose un renforcement musculaire à ses patientes incontinentes Kegel (1950) propose un renforcement musculaire à ses patientes incontinentes M pubo-coccygiens M pubo-coccygiens Biofeedback et électrostimulation Biofeedback et électrostimulation Principe: Principe: Contractions répétitives des muscles du plancher pelviens Contractions répétitives des muscles du plancher pelviens Stop pipi afin de percevoir les m. utilisés Stop pipi afin de percevoir les m. utilisés Augmentation progressive du temps de contraction Augmentation progressive du temps de contraction Utilisation ensuite plusieurs fois par jour et ans les situations à risques Utilisation ensuite plusieurs fois par jour et ans les situations à risques Biofeedback et électrostimulation Biofeedback et électrostimulation

14 Rééducation périnéale Restauration de la fonction périnéale: Restauration de la fonction périnéale: Périnée antérieur (Prolapsus, incontinence, dysfonctions sexuelles) Périnée antérieur (Prolapsus, incontinence, dysfonctions sexuelles) Périnée postérieur (pathologie digestive terminale) Périnée postérieur (pathologie digestive terminale) 4 phases: 4 phases: Information et explication du fonctionnement de la sphère pelvienne – bas appareil urinaire, périnée Information et explication du fonctionnement de la sphère pelvienne – bas appareil urinaire, périnée Aider à la prise de conscience périnéale Aider à la prise de conscience périnéale Phase déducation du contrôle musculaire Phase déducation du contrôle musculaire Actif volontaireActif volontaire Apprentissage du réflexe périnéal à leffortApprentissage du réflexe périnéal à leffort Verrouillage périnéal deffort Verrouillage périnéal deffort Indication réservée à des patients motivés Indication réservée à des patients motivés 2 à 3 séances par semaine 2 à 3 séances par semaine

15 Traitement chirurgical Sténose uréthrale Sténose uréthrale Chirurgie prostatique Chirurgie prostatique Cervico-cystopexie Cervico-cystopexie Burch Burch Marschall-marchetti Marschall-marchetti TVT TVT Si CI pessaire Si CI pessaire

16 Traitements palliatifs Sondages vésicaux (vessie rétentionniste) Sondages vésicaux (vessie rétentionniste) Couches de protection Couches de protection Hommes sans rétention : étui pénien… Hommes sans rétention : étui pénien…

17 Sonde à demeure Infection urinaire systématique au 3° jour Infection urinaire systématique au 3° jour Indications réservées à des patients dont les autres solutions ne peuvent leur être proposées Indications réservées à des patients dont les autres solutions ne peuvent leur être proposées Sondage urinaire clos Sondage urinaire clos

18 Sondage clos Principes : Principes : Sonde et sac sont posés et enlevés ensemble Sonde et sac sont posés et enlevés ensemble Sonde et sac restent solidaires pendant toute la durée du sondage Sonde et sac restent solidaires pendant toute la durée du sondage La vidange du sac seffectue de manière aseptique par un robinet inférieur La vidange du sac seffectue de manière aseptique par un robinet inférieur Fixé la sonde une fois posée Fixé la sonde une fois posée Cuisse femme et homme non alités Cuisse femme et homme non alités Abdomen homme alité Abdomen homme alité Sonde en silicone Sonde en silicone Changement de sonde toutes les 4 semaines Changement de sonde toutes les 4 semaines

19 Complications des SAD Infections Infections Ulcérations de lurèthre postérieur Ulcérations de lurèthre postérieur Lithiases vésicales Lithiases vésicales Abcès périrénaux Abcès périrénaux Cancer de vessie Cancer de vessie hypospadias hypospadias

20 Prises en charge et mode de vie En ambulatoire En ambulatoire Patients ayant une certaine mobilité Patients ayant une certaine mobilité Motivés Motivés Kegel … Kegel … Services de soins aigus Services de soins aigus SAD souvent privilégiée mais cette solution doit être de courte durée sinon…pérennisation SAD souvent privilégiée mais cette solution doit être de courte durée sinon…pérennisation En institution En institution Dépendance physique,mentale Dépendance physique,mentale Comorbidité Comorbidité Prise en charge dépend beaucoup des soignants Prise en charge dépend beaucoup des soignants

21 Conditions du traitement en milieu institutionnel Nécessité de prendre en compte différentes pathologies ou handicaps, de fixer des critères objectifs defficacité Nécessité de prendre en compte différentes pathologies ou handicaps, de fixer des critères objectifs defficacité Composante fonctionnelle repose sur ladaptation du patient Composante fonctionnelle repose sur ladaptation du patient Environnement Environnement Connaissance et repérage des lieux Connaissance et repérage des lieux Moyens de communication accessible Moyens de communication accessible Vêtements commodes Vêtements commodes Disponibilité et motivation du personnel et de lentourage Disponibilité et motivation du personnel et de lentourage

22 En institution Approche thérapeutique Approche thérapeutique Multidisciplinaire Multidisciplinaire Motivation de lensemble de léquipe soignante Motivation de lensemble de léquipe soignante Attitude positive… Attitude positive… Toute infection urinaire symptomatique sera traitée Toute infection urinaire symptomatique sera traitée Toute incontinence urinaire dorigine organique sera prise en charge en fonction de létiologie Toute incontinence urinaire dorigine organique sera prise en charge en fonction de létiologie

23 Différentes situations dincontinence Incontinence par impériosités Incontinence par impériosités Incontinence deffort Incontinence deffort Incontinence par regorgement Incontinence par regorgement Incontinence fonctionnelle Incontinence fonctionnelle

24 Incontinence par impériosités

25 IU la plus fréquente >75 ans IU la plus fréquente >75 ans Envie subite duriner sans pouvoir linhiber Envie subite duriner sans pouvoir linhiber Souvent idiopathique Souvent idiopathique Causes: infection, tumeurs, calculs, atrophie, vaginite ou urethrite, AVC, Parkinson, démence, hydrocéphalie Causes: infection, tumeurs, calculs, atrophie, vaginite ou urethrite, AVC, Parkinson, démence, hydrocéphalie Autres Noms: hyperactivité détrusorienne, instabilité détrusorienne, vessie instable, vessie spastique

26 Approches Comportementales Réduire la caféine, les liquides Réduire la caféine, les liquides Mictions programmées – aller régulièrement aux WC pour éviter les accidents Mictions programmées – aller régulièrement aux WC pour éviter les accidents Entrainement vésical – allonger le temps de miction en contrôlant graduellement le jet urinaire Entrainement vésical – allonger le temps de miction en contrôlant graduellement le jet urinaire Encouragement à la propreté – les aidants positivent et renforcent le comportement de propreté, alors quun comportement neutre est réalisé en cas de souillures Encouragement à la propreté – les aidants positivent et renforcent le comportement de propreté, alors quun comportement neutre est réalisé en cas de souillures

27 Traitements Traitement comportemental : Traitement comportemental : Mictions programmées, Entrainement vésical, Encouragement à la propreté Mictions programmées, Entrainement vésical, Encouragement à la propreté Biofeedback & électro-stimulation Biofeedback & électro-stimulation Anticholinergiques Anticholinergiques

28 TT comportemental vs. TT médicamenteux pour lhyperactivité vésicale RCT de 197 femmes (55-97ans) RCT de 197 femmes (55-97ans) avec IUI ou incontinence mixte mais limpériosité est prédominante 8 semaines de TT comportemental avec biofeedback, 8 semaines de TT comportemental avec biofeedback, TT antiCh (oxybutinin 2.5 mg QD - 5 mg TID) TT antiCh (oxybutinin 2.5 mg QD - 5 mg TID) ou placebo 8 semaines ou placebo 8 semaines Burgio JAMA 1998

29 Résultats

30 Moyenne # dAccidents/semaine

31 Incontinence urinaire deffort

32 Incontinence deffort Plus fréquent chez la femme < 75 ans Plus fréquent chez la femme < 75 ans Survient lors des efforts de pression abdominale; toux, mouchage, etc. Survient lors des efforts de pression abdominale; toux, mouchage, etc. (1) Soit liée à une hypermobilité du col et/ou urèthrale; associée avec lâge, les changements hormonaux, les traumatismes des accouchements ou la chirurgie pelvienne (85% des cas) (1) Soit liée à une hypermobilité du col et/ou urèthrale; associée avec lâge, les changements hormonaux, les traumatismes des accouchements ou la chirurgie pelvienne (85% des cas) (2) Ou bien liée à une insuffisance sphinctérienne; suite à une chirurgie pelvienne/incontinence post-chirurgicale, radiothérapie, traumatisme, causes neurologiques (15% des cas) (2) Ou bien liée à une insuffisance sphinctérienne; suite à une chirurgie pelvienne/incontinence post-chirurgicale, radiothérapie, traumatisme, causes neurologiques (15% des cas)

33 Traitements possibles IUE Réduire les apports, caféine, etc. Réduire les apports, caféine, etc. Mictions programmées Mictions programmées Exercices de Kegel, biofeedback et cônes vaginaux Exercices de Kegel, biofeedback et cônes vaginaux Alpha agonistes Alpha agonistes oestrogènes oestrogènes Pessaires Pessaires Chirurgie Chirurgie Injections de collagènes Injections de collagènes

34 Oestrogénes et IUE Méta-analyse de 6 études RCTs: les oestrogènes oraux améliorent IU, Fantl 1994 Méta-analyse de 6 études RCTs: les oestrogènes oraux améliorent IU, Fantl 1994 RCT récente ne trouve pas amélioration Fantl 1996 RCT récente ne trouve pas amélioration Fantl 1996 Les oestrogénes topiques sont plus efficaces Les oestrogénes topiques sont plus efficaces Lignes directrices: Lemploi doestrogènes topiques en présence datrophie est encore soumise à question Lignes directrices: Lemploi doestrogènes topiques en présence datrophie est encore soumise à question

35 Alpha agonistes Pseudo-éphédrine 15-30mg Pseudo-éphédrine 15-30mg Contre indications: obstruction, glaucome, insuff coronarienne,HTA, Raynaud Contre indications: obstruction, glaucome, insuff coronarienne,HTA, Raynaud Effets secondaires: hypertension, Trouble du rythme, anxieté, insomnie, AVC, agitation, difficultés respiratoires, sudation Effets secondaires: hypertension, Trouble du rythme, anxieté, insomnie, AVC, agitation, difficultés respiratoires, sudation

36 Exercices du plancher Pelvien dans IUE Bo et al. BMJ 1999 RCT en simple aveugle chez 107 femmes avec une IUE prouvée en BUD 6 mois dintervention 1.Exercices plancher pelvien (N =25) 8-12 contra 3x/j 2.Stimulation Electrique (N= 25) 30 minutes/jour 3.Cônes Vaginaux (N=27) utilisés 20 minutes/jour 4.Groupe Contrôle (N=30)

37 Résultats à 6 mois Bo, BMJ 1999

38 Interventions chirurgicales Cervico-cystoptose Cervico-cystoptose Marshall-Marchetti- Kantz Marshall-Marchetti- Kantz TVT TVT Insuffisance sphinctérienne Insuffisance sphinctérienne Sphincter artificiel Sphincter artificiel La chirurgie pense guérir 4/5 des patients, mais ces résultats après 10 ans sont < 1/2.

39 Pessaires

40 Incontinence par regorgement

41 Fuites par débordement Fuites par débordement (1) Véssie rétentioniste; sténose, adénome prostatique, cystocèle, fécalome (1) Véssie rétentioniste; sténose, adénome prostatique, cystocèle, fécalome (2) Vessie acontractile (détrusor hypoactif ou vessie atone); diabète, queue de cheval, medicaments, vessie claquée (2) Vessie acontractile (détrusor hypoactif ou vessie atone); diabète, queue de cheval, medicaments, vessie claquée Peuvent nécessiter une prise en charge rapide pour protéger le haut appareil urinaire Peuvent nécessiter une prise en charge rapide pour protéger le haut appareil urinaire

42 HBP 2 types de pathologies rencontrées 2 types de pathologies rencontrées Pollakiurie, impériosités Pollakiurie, impériosités Vessie rétentionniste Vessie rétentionniste Diagnostic Diagnostic Clinique, TR Clinique, TR Score IPSS ou AUA Score IPSS ou AUA

43 Distribution du Score AUA Barry, Fowler, OLeary 1992

44 Traitements Patients avec BPH légère (score AUA < 8) peut être simplement suivi Patients avec BPH légère (score AUA < 8) peut être simplement suivi Patients avec score AUA >8 doivent être suivis avec prescription de médications et être informé des possibilités chirurgicales Patients avec score AUA >8 doivent être suivis avec prescription de médications et être informé des possibilités chirurgicales Chirurgie indiquée si : Chirurgie indiquée si : Rétention réfractaire Rétention réfractaire Infections U récidivantes, hématurie, calculs vésicaux, ou répercussion rénale de la BPH Infections U récidivantes, hématurie, calculs vésicaux, ou répercussion rénale de la BPH AHCPR 1994

45 Médicaments pour BPH Alpha antagonistes Alpha antagonistes alfuzocine XATRAL° 10 mg LP, 5 mg LP ou 2,5 mg non LP terazocin DYSALFA°1 ou 5 mg tamsulosine OMIX° & JOSIR° LP 0,4mg doxazocine ZOXAN LP 4 ou 8 mg Finastéride CHIBRO-PROSCAR ° Finastéride CHIBRO-PROSCAR ° prescription 6-12 mois pour un effet maximal prescription 6-12 mois pour un effet maximal résultats RCTs Lepor NEJM 1996, McConnell NEJM 1998 résultats RCTs Lepor NEJM 1996, McConnell NEJM 1998 Coeur de palmier – mieux que le placebo et similaire à lefficacité du finastéride Wilt JAMA 1998 Coeur de palmier – mieux que le placebo et similaire à lefficacité du finastéride Wilt JAMA 1998

46 RTU, Prostatectomie, et IU IUE chez 1-2% des hommes post RTU AHCPR BPH Clinical Practice Guidelines, 1994 IUE chez 1-2% des hommes post RTU AHCPR BPH Clinical Practice Guidelines, 1994 IUI parmi 1% des hommes post-RTU AHCPR BPH Clinical Practice Guidelines, 1994 IUI parmi 1% des hommes post-RTU AHCPR BPH Clinical Practice Guidelines, 1994 Post-prostatectomie radicale, prés de 20-25% des hommes ont des incontinences, mais seuls 8% gardent une IU gênante à 2 ans Post-prostatectomie radicale, prés de 20-25% des hommes ont des incontinences, mais seuls 8% gardent une IU gênante à 2 ans Sanford JAMA 2000

47 Incontinence Post Prostatectomie Baseline 6-12 mois 24 mois Incontinence moderée à trouble sévère 2.7%25%8% Age < 60 ans > 2 X/jour 1.7%13%10% Age >75 ans >2 X/jour 4.1%35%41% Sanford J: JAMA 2000; 283:

48 La bonne nouvelle ! 102 patients randomisés avec une incontinence post prostatectomie radicale 102 patients randomisés avec une incontinence post prostatectomie radicale des exercices pelviens pendant un an des exercices pelviens pendant un an groupe contrôle groupe contrôle Intervention: contractions des muscles du plancher pelvien 90 X/jour (entrainement avec biofeedback) Intervention: contractions des muscles du plancher pelvien 90 X/jour (entrainement avec biofeedback) Suivi: 1 an Suivi: 1 an Résultats: Incontinence ou non Résultats: Incontinence ou non Van Kempen Lancet January 8, 2000

49 Résultats Pourcentage de Patients encore Incontinent TraitementContrôle 1 mois 50%81% 12 mois 5%19% Van Kampen The Lancet January 8, 2000

50 Autres causes dobstruction Sténose uréthrale Sténose uréthrale Calibrage uréthral Calibrage uréthral Débitmétrie, RPM Débitmétrie, RPM Sclérose du col Sclérose du col Obstructions sans obstacle Obstructions sans obstacle Effet pelotte dun prolapsus Effet pelotte dun prolapsus Clapet urèthral Clapet urèthral Autres causes uro-gynécologiques Autres causes uro-gynécologiques Infections, épines irritaives Infections, épines irritaives Tumeurs, mais aussi fécalome Tumeurs, mais aussi fécalome Traitement étiologique

51 Incontinence fonctionnelle

52 Incontinence Fonctionnelle Pathologie en dehors du bas appareil urinaire Pathologie en dehors du bas appareil urinaire Transitoire: Transitoire: Immobilisation pour TVP Immobilisation pour TVP Fracture du bassin Fracture du bassin AVC AVC Absence ou non reconnaissance des lieux (WC) Absence ou non reconnaissance des lieux (WC) Liée à des pathologies altérant la mobilité et/ou le contrôle neurologique Liée à des pathologies altérant la mobilité et/ou le contrôle neurologique Parkinson Parkinson Séquelles dhémiplégie Séquelles dhémiplégie Démence, hydrocéphalie Démence, hydrocéphalie

53 Options thérapeutiques Traitement comportemental : Traitement comportemental : Réduire et contrôler la prise de boisson Réduire et contrôler la prise de boisson Eviter les stimulants (cafeine) Eviter les stimulants (cafeine) Règles hygiéno-diététiques Règles hygiéno-diététiques User judicieusement des diurétiques (pas avant le coucher) User judicieusement des diurétiques (pas avant le coucher) Adaptation de lenvironnement Adaptation de lenvironnement Chaise percée, sonnettes à portée de mains Chaise percée, sonnettes à portée de mains Encadrement avec réponse rapide du personnel soignant Encadrement avec réponse rapide du personnel soignant 1

54 Indications Vessie instable Vessie instable Règles hygiéno-diététiques, calendrier mictionnel, anticholinergiques si absence de CI, biofeedback Règles hygiéno-diététiques, calendrier mictionnel, anticholinergiques si absence de CI, biofeedback Vessie atone et dyssynergie vésico- sphinctérienne Vessie atone et dyssynergie vésico- sphinctérienne Cholinergiques,alpha bloquants et en complément si DVS sondages itératifs Cholinergiques,alpha bloquants et en complément si DVS sondages itératifs Obstacle Obstacle Alpha bloquants, adénomectomie ou RE, dilatation uréthrale Alpha bloquants, adénomectomie ou RE, dilatation uréthrale

55 Prévention de lincontinence urinaire Rééducation périnéale systématique dans le post partum Rééducation périnéale systématique dans le post partum Traitement hormonal substitutif Traitement hormonal substitutif autre moyen: éviter tout médicament iatrogène autre moyen: éviter tout médicament iatrogène Traitement dune constipation Traitement dune constipation

56 Options thérapeutiques Rééducation vésicale Rééducation vésicale Education du patient Education du patient Calendrier mictionnel et mictions programmées Calendrier mictionnel et mictions programmées Renforcement positif Renforcement positif Exercices pelviens (Exercises de Kegel) Exercices pelviens (Exercises de Kegel) Biofeedback & électrostimulation Biofeedback & électrostimulation Interventions des aidants Interventions des aidants Programmation des mictions Programmation des mictions Habituation Habituation Encouragements Encouragements 2

57 Détrusor Hypoactif Détrusor Hyperactif Insuffisance sphinctérienne Obstruction Choisir un Diagnostique

58 Examen clinique MMSE MMSE Mobilité Mobilité Jet urinaire Jet urinaire Examen abdominal Examen abdominal Examen neurologique Examen neurologique Pelvien Pelvien Rectal Rectal

59 Tests Diagnostiques Test deffort (diagnostic de incontinence deffort; spécificité >90%) Test deffort (diagnostic de incontinence deffort; spécificité >90%) Résidu post-mictionnel Résidu post-mictionnel Biologie (calcium, glucose, creat) Biologie (calcium, glucose, creat) ECBU ECBU Cystomanomètrie (BUD) Cystomanomètrie (BUD)

60 Relation pression/volume BUD

61 Interprétation du résidu post- mictionnel RPM < 50cc- Vidange normale de la véssie RPM > 150cc- Eviter les anticholinergiques RPM > 200cc- Avis urologique RPM > 400cc- Regorgement/Urgence

62 Interventions Pharmacologiques Incontinence par impériosité Incontinence par impériosité Oxybutynine (Ditropan) Oxybutynine (Ditropan) Imipramine (Tofranil) Imipramine (Tofranil) Incontinence deffort Incontinence deffort Gutron Gutron Pseudo-Ephedrine (Sudafed) Pseudo-Ephedrine (Sudafed) Oestrogènes (orale, transdermique ou transvaginale) Oestrogènes (orale, transdermique ou transvaginale)

63 Autres Interventions Pessaires Pessaires Injection périurethrale de collagene, de graisse ou de silicone Injection périurethrale de collagene, de graisse ou de silicone Garnitures, changes complets Garnitures, changes complets Catheterisation chronique Catheterisation chronique urethrale ou suprapubienne urethrale ou suprapubienne Sonde à demeure ou sondage intermittent Sonde à demeure ou sondage intermittent

64 Sonde à Demeure

65 Evaluation de IU Etape #1: Eliminer les causes transitoires Etape #1: Eliminer les causes transitoires Etape #2: Faire un calendrier mictionel Etape #2: Faire un calendrier mictionel Etape #3: HDM et examen physique Etape #3: HDM et examen physique Etape #4: Etablir le diagnostique basé sur HDM, examen physique, et vos connaissances Etape #4: Etablir le diagnostique basé sur HDM, examen physique, et vos connaissances

66 Etape #1: Eliminer les causes transitoires D élire/ Confusion D élire/ Confusion I nfection I nfection A trophie A trophie P harmacologie P harmacologie P sychologique P sychologique E ndocrine ou polyurie E ndocrine ou polyurie R estriction de mobilité R estriction de mobilité S elles/ Fécalome S elles/ Fécalome

67 Traitements Pas doptions médicamenteuses Pas doptions médicamenteuses Manoeuvre de Crédé Manoeuvre de Crédé Cathétérisation ou cathéter suprapubien Cathétérisation ou cathéter suprapubien Chirurgie Chirurgie

68 Etape #3: HDM & EX Physique HDM: la nuit (mieux ou pire?), volume, effort, impériosité, calendrier mictionnel HDM: la nuit (mieux ou pire?), volume, effort, impériosité, calendrier mictionnel EX Physique et biologie : EX Physique et biologie : Neuro, statut mental, mobilité Neuro, statut mental, mobilité Chez lhomme: Prostate, AUA Chez lhomme: Prostate, AUA Chez la femme: Pad Test, Kegel test Chez la femme: Pad Test, Kegel test Chez lhomme et la femme: RPM, BU Chez lhomme et la femme: RPM, BU Biologie: glycémie, calcium, électrolytes Biologie: glycémie, calcium, électrolytes

69 Détrusor Hypoactif Détrusor Hyperactif Insuffisance sphinctérienne Obstruction Choisir un Diagnostique


Télécharger ppt "Incontinences urinaires de la personne âgée Prises en charge thérapeutique."

Présentations similaires


Annonces Google