La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

D Seret-Bégué Ch Gonesse Acidocétose diabétique Diagnostic et traitement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "D Seret-Bégué Ch Gonesse Acidocétose diabétique Diagnostic et traitement."— Transcription de la présentation:

1 D Seret-Bégué Ch Gonesse Acidocétose diabétique Diagnostic et traitement

2 D Seret-Bégué Ch Gonesse Facteurs déclenchants circonstances de survenue Carences insuliniques majeures –Révèle un DT1 –Arrêt du traitement insulinique –Erreurs thérapeutiques –Panne de pompe à insuline

3 D Seret-Bégué Ch Gonesse Carences insuliniques relatives Causes intercurrentes –Infectieuses –Traumatiques, opératoire –IDM, AVC –Infarctus mésentérique Médicaments –Corticothérapie –Agonistes adrénergiques Endocriniennes –Hyperthyroïdie –Hypercortisolisme –phéochromocytome Grossesse –Surtout au dernier T

4 D Seret-Bégué Ch Gonesse Il faut savoir La Reconnaître La Traiter La Prévenir

5 D Seret-Bégué Ch Gonesse PHYSIOPATHOLOGIE elle associe : Acidose Métabolique Hyperglycémie Déshydratation

6 D Seret-Bégué Ch Gonesse Lhyperglycémie La Carence Insulinique –Phénomène essentiel –Due à la diminution de la captation du glucose et augmentation de la production hépatique –Lipolyse accrue entraîne la cétogenèse Les Hormones hyperglycémiantes –Cortisol –Catécholamines –glucagon

7 D Seret-Bégué Ch Gonesse La Cétogénèse Due à laugmentation de la lipolyse au niveau hépatique et transformation des AG en corps cétoniques –Acide acétyl-acétique –Acide bêta hydroxy butyrique –acétone

8 D Seret-Bégué Ch Gonesse La déshydratation HYPERGLYCÉMIE Hyperosmolarité DIC Diurèse osmotique riche en ions Na, K, Mg, Ca.. DEC

9 D Seret-Bégué Ch Gonesse Carence insulinique de lutilisation périphérique du G de la prod hep de G lipolyse AG foie cétogenèse Acidose métabolique glycosurie hyperglycémie Acidose métabolique hypercetonémie dyspnée cétonurie

10 D Seret-Bégué Ch Gonesse SIGNES CLINIQUES Amaigrissement Asthénie Syndrome polyuro polydipsique Nausées, Vomissements Douleurs abdominales Obnubilation somnolence Odeur acétonique de lhaleine Dyspnée de Kussmaül Déshydratation globale

11 D Seret-Bégué Ch Gonesse La Clinique est très évocatrice et fait réaliser: Une glycémie capillaire Une cétonémie Une bandelette urinaire

12 D Seret-Bégué Ch Gonesse diagnostic LAcido Cétose Diabétique se définie par: Cétonurie + à +++, ou cétonémie >3mmol Hyperglycémie > 2,5gl, glycosurie franche Acidose métabolique: bicar < 20

13 D Seret-Bégué Ch Gonesse Examens Complémentaires Iono sang, permet d apprécier la RA, le K, la fonction rénale Glycémie Gaz du sang ECG, Rx thorax et en fonction du contexte seront discutés: –Hemoc –ECBU –Troponine CRP, Bilan hep…

14 D Seret-Bégué Ch Gonesse Traitement Réhydratation Insuline Recharge potassique Mais aussi: –Traitement du facteur déclenchant –surveillance

15 D Seret-Bégué Ch Gonesse Réhydratation 1 Tenir compte de la perte de poids, le volume à perfuser est denviron 4 à 7 l –À adapter avec prudence en fonction de lâge, des ATCD (HTA, Insufisance Cardiaque…) – de lévolution En cas de collapsus, exceptionnellement, les 1er solutés peuvent être Plasmion ou Elohès La Na mesurée est le plus souvent N ou basse, la Na corrigée est N ou augmentée Na corrigée = Na mesurée + (G en g/l-1) X 0,6

16 D Seret-Bégué Ch Gonesse Réhydratation 2 1ère H : sérum physio 1 L 2 ème H : sérum physio 500 cc 3ème H : sérum physio500 cc Puis 3 L sur 12H, dès que la G<2,5 g/l, on passe au G 5% + 4gNaCl/l G10%, en Y

17 D Seret-Bégué Ch Gonesse Insuline La glycémie est en moyenne entre 3 et 6 g/l On utilise linsuline ordinaire ou de lanalogue rapide On débute par un bolus de 10 UI soit environ 0,2 UI/k Puis à la SE 6UI/ h les 3 1ères Heures (soit 0,1 U/kg/H), on adapte en fonction du protocole des services, on peut utiliser un algorithme simple en réglant le débit dinsuline sur la GC en g/l(ex: GC = 3g/l débit= 3U/h)

18 D Seret-Bégué Ch Gonesse Le K Si K > 5,5 mmol/l on peut attendre 1 h avant de supplémenter contrôle iono à H1 4 < K < 5 mmol/l: 1g de KCl/H à la SE Si K < 4 mmol/l : 2 g/h de KCl à la SE Iono H3, H8, H24

19 D Seret-Bégué Ch Gonesse SURVEILLANCE GC toutes les H, puis à H6: toutes les 2 H Bandelette urinaire ou cétonémie toutes les 3H jusquà disparition de la cétose Iono sang à H1 si KCl non débuté, sinonH3, H6, H24 ECG si troubles importants de la kaliémie

20 D Seret-Bégué Ch Gonesse Indications à la Réanimation La mortalité est correlée à lacidose, linsufisance rénale, lhyperglycémie –Le pH<7 ou la RA <8 –Le K 6 –osmolarité > 350 Lage Pathologies associées

21 D Seret-Bégué Ch Gonesse Indications à la Réanimation Les pathologies associées –IDM, choc cardiogénique, TDR –Infarctus mésentérique –État de choc, septicémie –Insuffisance respiratoire aiguë Pneumopathie OAP –Trouble de la conscience


Télécharger ppt "D Seret-Bégué Ch Gonesse Acidocétose diabétique Diagnostic et traitement."

Présentations similaires


Annonces Google