La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MEMENTO DINITIATION A LA PHRASEOLOGIE La phraséologie est un élément clef de la sécurité aérienne : cest le support de transmission des clairances et informations,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MEMENTO DINITIATION A LA PHRASEOLOGIE La phraséologie est un élément clef de la sécurité aérienne : cest le support de transmission des clairances et informations,"— Transcription de la présentation:

1 MEMENTO DINITIATION A LA PHRASEOLOGIE La phraséologie est un élément clef de la sécurité aérienne : cest le support de transmission des clairances et informations, essentielles au bon déroulement un vol. Claude Dielenseger Chef pilote Colmar

2 1.-GENERALITES -Code dépellation des lettres : Alpha, Bravo, … -Règle dépellation des nombres en français : calage altimètrique, niveau de vol et altitude, cap absolu, radial, température sont épelés sauf exceptions (omission possible par organisme équipé ATIS, les multiples de cent et de mille ne sont pas épelés,… -Vocabulaire associé aux changements de Niveau : monter, descendre, maintenir. - Vocabulaire associé aux changements de Cap : tourner, continuer. -Vocabulaire spécifique aux comparaisons : - position : devant, derrière, plus haut, plus bas - heure : avant, après

3 -Le pilote sexprime à la première personne du pluriel au présent et au futur ; on tolère le « on ». On évite les articles et prépositions (surtout « de » en français, « to » and « for » en anglais). Le mot « altitude » nest pas prononcé sauf entre 2000 et 2999 pieds (exemple de confusion : descendons deux (de) mille pieds ; Lexpression correcte : descendons altitude deux mille pieds). Si on ne précise pas, il sagit toujours de QNH; sinon, on précise QFE. -La réponse à un collationnement erroné est : négatif. Voir aussi : correction, affirm… -Indicatif dappel des stations au sol : Centre de contrôle régional(CCR): contrôle(ou radar sil y a) / Centre de contrôle dApproche (APP) : approche(ou radar sil y a) / Aérodrome : Tour, Sol, Trafic/Service dinformation de vol daérodrome (AFIS) : (info)rmation /Information de vol (FIS) : info(rmation) /Auto information : auto info.

4 2.-PRINCIPES GENERAUX : POSITION, INTENTION Message pour contacter : POSITION, INTENTION COLLATIONNEMENT Après réponse du destinataire: COLLATIONNEMENT (vent pas obligatoire)

5 3.- PRINCIPES DE CONSTITUTION DUN MESSAGE Exemple si le pilote sait être attendu : -Houssen Tour, (Re)Bonjour, F-GCAQ, 3000 pieds QNH 1012 en descente travers Ribeauvillé pour un complet sur lherbe Destinataire!Warning 1 er contact!émetteur complet!message(position&intention) Destinataire abrégé!Message -QNH 1011,etc,…Rappellerons en longue finale 19 herbe, F-AQ Message!Destinataire abrégé -F-AQ, Bonjour,QNH 1011,etc.. Rappelez en longue finale 19 herbe

6 Exemple si le pilote sait ne pas être attendu : ! -Strasbourg Approche, F-AQ, Bonjour Destinataire!Emetteur abrégé!Warning 1 er contact Destinataire abrégé!Emetteur!Message -F-GCAQ, un DR400 au décollage de Houssen, 2 personnes pas de transpondeur à bord, destination Haguenau, pour un transit par Sierra et Whisky Emetteur complet!Message (position, intention) Destinataire abrégé!Message -Transit approuvé 2000 pieds QNH 1014, etc…Rappellerons au point Sierra, F-AQ Message!Emetteur abrégé -F-AQ, Strasbourg Approche, Bonjour(jécoute) -F-AQ, QNH 1014,etc.., Transit approuvé 2000 pieds, rappelez au point Sierra

7 4.-DIFFERENTS TYPES DAERODROMES 1.Aérodromes non contrôlés non Afis Aucun service(contrôle, info, alerte) nest rendu sur cet aérodrome. Fréquence à utiliser : fréquence dauto-information assignée à laérodrome, sinon (130,00 altiports et altisurfaces). Prudence : attention à la présence daéronefs sans radio Procédures : En labsence dorganisme de circulation aérienne, le commandant de bord dun aéronef équipé dune radio doit retransmettre des comptes rendus de position, indiquer ses intentions et transmettre toutes modifications ultérieures en auto-information (en lair et au sol) :

8 (Aérodromes non contrôlés non Afis) -à larrivée :-avant de sintégrer dans la circulation de laérodrome -en vent arrière -en base -en finale -lorsque la piste est dégagée -sur laire de trafic -au départ :-sur laire de trafic, avant de se déplacer -au(x) point(s) darrêt avant de pénétrer sur une piste -une fois aligné avant de décoller -lorsquil quitte la circulation daérodrome

9 2.Aérodromes non contrôlés, AFIS Définition : le service dinformation de vol daérodrome est assuré par un organisme AFIS mis en place sur un terrain non contrôlé pour assurer le service dinformation de vol(et le service dalerte). Fréquence : celle assignée à lAFIS ; en dehors des horaires de fonctionnement, les aéronefs assurent lauto-information. Procédures : Le commandant de bord dun aéronef équipé dune radio doit retransmettre des comptes rendus de position, indiquer ses intentions et transmettre toutes modifications ultérieures à lorganisme AFIS :

10 (Aérodromes non contrôlés, AFIS) -à larrivée :-avant de sintégrer dans la circulation de laérodrome -en vent arrière -en base -en finale -lorsque la piste est dégagée -sur laire de trafic -au départ :-sur laire de trafic, avant de se déplacer -au(x) point(s) darrêt avant de pénétrer sur une piste -une fois aligné avant de décoller -lorsquil quitte la circulation daérodrome

11 3.Aérodromes contrôlés Définition : aérodrome doté dorganisme chargé dy assurer le service de contrôle de la circulation aérienne durant les horaires de fonctionnement ; le contrôleur délivre les informations de trafic pour permettre au pilote déviter les collisions, et assure lespacement entre les aéronefs sur laire datterrissage. Fréquence : celle assignée au terrain ; en dehors des horaires de fonctionnement, soit le service AFIS est assuré, soit les aéronefs assurent lauto-information.

12 Procédures : » sur un aérodrome contrôlé, tout aéronef doit obtenir une clairance avant : -de pénétrer et de se déplacer sur laire de manœuvre -de pénétrer sur une piste -de décoller -de sintégrer dans la circulation aérienne -datterrir »Le pilote commandant de bord doit transmettre un compte rendu de position : -à larrivée, avant de sintégrer dans la circulation d'aérodrome -au départ, avant de quitter laire de trafic -à toute autre position caractéristique, à la demande de la tour de contrôle.

13 5.-APPLICATION A NOTRE PLATEFORME VAV : (EXEMPLES) Rappels : -tout message doit être bref et précis -position = altitude (QNH) + verticale(ou radial et distance/temps) a) Circulation véhicule au sol -Mise en piste de planeurs: 1 er contact : -Véhicule VAV, au parking hangar (ou E3) pour tracter planeur en piste *véhicule VAV, roulez E5, rappelez pour traverser la principale, -on roule E5 et on rappelle pour traverser la principale, véhicule VAV 2 ème contact : -Véhicule VAV, en E5, pour traverser la dure *véhicule VAV, traversez la dure, rappelez piste dégagée -on traverse la dure, et on rappelle piste dégagée, véhicule VAV

14 3 ème contact : -Véhicule VAV, piste dégagée pour quitter *véhicule VAV, merci, vous pouvez quitter -Retour aux hangars 1 er contact : -Véhicule VAV, en bordure de piste herbe pour rouler au hangar *véhicule VAV, roulez, rappelez E3 tout dégagé, -on roule et on rappelle E3 tout dégagée, véhicule VAV 2 ème contact : -Véhicule VAV, en E3, tout est dégagé *véhicule VAV, merci et bonne soirée - bonne soirée à vous aussi,véhicule VAV Rq: si plusieurs voitures, annoncez: Convoi x voitures VAV

15 b) Alignement du planeur -Houssen Tour, planeur HB bonjour *planeur HB, bonjour -planeur F-CFHB, un Twin-Astir, 2 personnes à bord pour saligner dans les dix mètres Ouest (de la piste herbe) *planeur HB, alignez-vous dans les dix mètres Ouest Remarques: -Toujours spécifié le type avec immatriculation complète et le nombre de personnes à bord. -Vous pouvez demander cette autorisation pour un planeur, même sil y a du trafic sur la principale - Le remorqueur demandera à son tour pour saligner devant le planeur, dès quil est prêt.

16 c) Retour dun vol local 1 er contact : -Houssen TWR, planeur F-CGEC, bonjour *planeur EC, bonjour -planeur monoplace EC à 3 mn Ouest de la Vent Arrière herbe (vous pouvez préciser le QFU, si connu) *planeur EC, QNH 1018, piste 19 en service, rappelez en VA 19 herbe main droite -on rappelle VA 19 herbe main droite, planeur EC Rq : étant en contact, à présent ne plus énoncer le destinataire

17 2 ème contact : (en VA ou autre point de report comme prévu) -planeur EC, Vent Arrière 19 herbe (main droite) *planeur EC,vent kts, pas de trafic connu, continuez pour lherbe, rappelez courte finale 19 herbe [autre cas : planeur EC, vent calme, un DR 250 en longue finale 19 principale, rappelez base 19 herbe] -planeur EC (reçu) [visuel sur le trafic en finale sur la dure, on rappelle base 19 herbe, planeur EC] 3 ème contact : -planeur EC, courte finale 19 herbe *planeur EC, poursuivez( = autorisé à latterrissage)

18 4 ème contact : -planeur EC, 19 herbe dégagée pour quitter *vous pouvez quitter la fréquence, bonne soirée -planeur EC, on quitte, merci, bonsoir à vous aussi d) Retour dun vol sur la campagne 1 er contact : -Houssen TWR, planeur F-CFHB, bonjour *planeur HB, bonjour -planeur HB, deux personnes à bord, retour dun vol campagne, 4500ft QHH 1016 en descente à 7 nautiques dans le 250 de vous installation, pour une intégration herbe *planeur HB, la 01 en service QNH 1018 rappelez en base semi- directe 01 herbe main gauche -01 en service, QNH 1018, on rappelle en base semi-directe 01 herbe main gauche, planeur HB

19 2 ème contact : -planeur HB, en base 01 herbe main gauche *planeur HB, vent 030 degrès 8 kts, pas de trafic dans le circuit, rappelez finale 01 herbe -pas de trafic dans le circuit, on rappelle en finale 01 herbe 3 ème contact : -planeur HB, finale 01 herbe *planeur HB, poursuivez( = autorisé à latterrissage) 4 ème contact : -planeur HB, 01 herbe dégagée pour quitter *planeur HB, vous pouvez quittez la fréquence, au revoir -planeur HB, on quitte, merci, au revoir

20 SUITE A CE PETIT EXPOSE, VOUS COMPRENEZ QUE COMMUNIQUEZ UNIQUEMENT AVEC LA RADIO DEMANDE DE LENTRAINEMENT -ET NE PAS BEGAYER -ET NE PAS AVALER SES MOTS (cest mon cas) -ET NE PAS PARLER TROP VITE -ET NE PAS RACONTER SA VIE en arrosant toute la France MAIS ETRE BREF ET CONCIS, PRECIS ET COMPLET CEST POSSIBLE AU CICVVA SANS PESTER CONTRE LES CONTROLEURS DE PLUS, ESSAYEZ DE PARLER CORRECTEMENT LA LANGUE QUE VOUS UTILISEZ. EXEMPLE A EVITER:

21 ARRET TON CHAR, ET FAIS-MOI UN CYGN, AVANT QUE J TE VOLE DANS LES PLUM… FIN


Télécharger ppt "MEMENTO DINITIATION A LA PHRASEOLOGIE La phraséologie est un élément clef de la sécurité aérienne : cest le support de transmission des clairances et informations,"

Présentations similaires


Annonces Google