La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Finance internationale Introduction. Nadia Isaac - 20022 Finance internationale A linternational, tout se complique : distances plus longues; distances.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Finance internationale Introduction. Nadia Isaac - 20022 Finance internationale A linternational, tout se complique : distances plus longues; distances."— Transcription de la présentation:

1 Finance internationale Introduction

2 Nadia Isaac Finance internationale A linternational, tout se complique : distances plus longues; distances plus longues; moins bonne connaissance de ses partenaires; moins bonne connaissance de ses partenaires; délais plus longs ; délais plus longs ; environnements différents ; environnements différents ; … Naissance ou accentuation de divers types de risques. Les principaux sont : Naissance ou accentuation de divers types de risques. Les principaux sont : le risque de non-paiement ; le risque de non-paiement ; le risque de non-exécution ; le risque de non-exécution ; le risque de change. le risque de change.

3 Nadia Isaac Le risque de non-paiement Définition : Risque que lacheteur ne paye pas la marchandise qui lui est livrée. Le risque commercial peut avoir différentes origines : Une défaillance de lacheteur ; Une défaillance de lacheteur ; Le risque politique. Le risque politique.

4 Nadia Isaac Le risque de non-paiement Techniques de couverture commerciale (pour défaut de paiement autres que pour raisons politiques) : Le crédit documentaire (Monsieur Gabriel); La lettre de crédit stand by ; Lassurance crédit ; Laffacturage. Le paiement à la commande ou lacompte.

5 Nadia Isaac Le risque de non-paiement La lettre de crédit stand-by La lettre de crédit stand-by La lettre de cr é dit stand-by garantit les obligations d un acheteur de payer des marchandises ou des services. Elle consiste en l engagement irr é vocable d une banque d indemniser son b é n é ficiaire lorsque le donneur d ordre s av è re d é faillant. Les lettres de cr é dit stand-by sont utilisables contre la remise de certains documents.

6 Nadia Isaac Le risque de non-paiement Contrat Banque émettrice Seconde banque Exportateur - bénéficiaire Importateur – donneur dordres

7 Nadia Isaac Le risque de non paiement Lassurance crédit Lassurance crédit L assurance cr é dit est une assurance propos é e par une compagnie d assurance qui permet au vendeur de limiter ses pertes en cas d impay é. L assureur v é rifiera par diff é rents moyens les cr é dits à accorder à l acheteur (registre de commerce, mise en r è glement judiciaire, soci é t é s sp é cialis é es, … )

8 Nadia Isaac Le risque de non-paiement Lassurance crédit (suite) – Principes Lassurance crédit (suite) – Principes Le montant assur é ne couvre jamais la totalit é de la cr é ance. Une part de celle-ci reste toujours à charge de l assur é. Le montant assur é ne couvre jamais la totalit é de la cr é ance. Une part de celle-ci reste toujours à charge de l assur é. Garantie sur lensemble des crédits de lentreprise (principe de la globalité) Garantie sur lensemble des crédits de lentreprise (principe de la globalité)

9 Nadia Isaac Le risque de non-paiement Laffacturage (factoring) Laffacturage (factoring) L affacturage est bas é sur la cession des factures d un exportateur sur ses clients à une soci é t é d affacturage (le factor). L exportateur remet au factor toutes les factures qu il d é tient sur ses clients et qui r é pondent à certains crit è res. Le factor assure le suivi des clients, encaisse les factures et adresse des sommations aux retardataires. En cas d impay é à l é ch é ance, le factor assume le risque de cr é dit. Le factor per ç oit des frais et commissions sur les factures en é change de ses services.

10 Nadia Isaac Le risque de non-paiement Contrat ExportateurImportateur Société de factoring - Factor Contrat de factoring Expédition de la marchandise avec facture mentionnant que le paiement doit se faire au factor Paiement anticipé moyennant commissions Paiement des marchandises

11 Nadia Isaac Le risque de non-paiement Avantage : le factoring peut offrir à lentreprise à la fois une couverture contre le risque de crédit, contre le risque de change et être un moyen de financement. Avantage : le factoring peut offrir à lentreprise à la fois une couverture contre le risque de crédit, contre le risque de change et être un moyen de financement. Inconvénient : lentreprise externalise la gestion de ses créances. Une gestion « au cas par cas » devient impossible. Inconvénient : lentreprise externalise la gestion de ses créances. Une gestion « au cas par cas » devient impossible.

12 Nadia Isaac Le risque de non-paiement Le paiement à la commande : Technique la plus sûre mais la plus « mauvaise » dun point de vue commercial. Souvent utilisée pour une première commande de la part dun client. Technique la plus sûre mais la plus « mauvaise » dun point de vue commercial. Souvent utilisée pour une première commande de la part dun client. Plus « soft » : lacompte. Plus « soft » : lacompte. Ces techniques présentent lavantage de ne pas grever la trésorerie de lentreprise.

13 Nadia Isaac Le risque de non-exécution Définition : Risque que le vendeur ne livre pas la marchandise qui lui est commandée/payée. Technique de protection : La garantie sur demande (Monsieur Gabriel). La garantie sur demande (Monsieur Gabriel).

14 Nadia Isaac Le risque de change Les entreprises sont confrontées au risque de change dès quelles effectuent des opérations commerciales internationales en devises. Les entreprises sont confrontées au risque de change dès quelles effectuent des opérations commerciales internationales en devises. Deux types de risque de change découlent de la volatilité des devises Deux types de risque de change découlent de la volatilité des devises 1 : le risque de transaction 1 : le risque de transaction 2 : le risque de perte de compétitivité 2 : le risque de perte de compétitivité

15 Nadia Isaac Le risque de transaction Le risque de transaction découle des délais de paiement les taux déchange entre les monnaies peuvent fluctuer entre la négociation du contrat et la date de paiement. les taux déchange entre les monnaies peuvent fluctuer entre la négociation du contrat et la date de paiement.

16 Nadia Isaac Le risque de transaction Cas de limportateur Cas de limportateur Graindor, société européenne, achète à Butterfly des graines de tournesol pour fabriquer de lhuile. La remise de prix faite par Butterfly est de 1000 $ la tonne. Le paiement est prévu 60 jours fin de mois. Cours au moment de lacceptation de loffre : 1 EUR = 1 USD. Réévaluation du USD par rapport à lEUR perte Dévaluation du USD par rapport à lEUR gain

17 Nadia Isaac Le risque de transaction Cas de lexportateur Cas de lexportateur Graindor exporte de lhuile vers les USA. Elle conclut un contrat de 5000 USD avec la société Good Morning payable 30 jours fin de mois. Cours de change : 1EUR = 1 USD. Si réévaluation du USD par rapport à lEUR : gain Si dévaluation du USD par rapport à lEUR : perte

18 Nadia Isaac Le risque de transaction Lentreprise doit instaurer une politique de change sur base des deux postulats suivants : 1. Lentrée en risque de change ne naît pas systématiquement à la conclusion du contrat mais peut naître bien avant (à lémission du catalogue par exemple). 2. Chaque entreprise a ses propres seuils de tolérance : Ne pas se couvrir contre le risque de change Ne pas se couvrir contre le risque de change Se couvrir systématiquement Se couvrir systématiquement Se couvrir de manière sélective Se couvrir de manière sélective

19 Nadia Isaac Le risque de perte de compétitivité Une variation des taux de change dune monnaie par rapport à une devise peut affecter la compétitivité des produits de lentreprise, les rendant plus ou moins chers pour les acheteurs étrangers selon que le pays dévalue ou réévalue

20 Nadia Isaac Le risque de perte de compétitivité Cas de lexportateur Cas de lexportateur Graindor, société belge, exporte de lhuile à 500 USD les mille litres. Taux de change : 1 USD = 1 EUR. Son principal concurrent présente un prix pour le même produit et service de 520 USD. Si dévaluation de lEUR par rapport au USD (1 EUR = 0,91 USD), prix de graindor = 455 USD les exportations sont devenues moins chères en USD. Si dévaluation de lEUR par rapport au USD (1 EUR = 0,91 USD), prix de graindor = 455 USD les exportations sont devenues moins chères en USD. Si réévaluation de lEUR par rapport au USD (1 EUR = 1,09 USD), prix de graindor = 550 USD les exportations sont devenues plus chères en USD. Le concurrent remportera le marché. Si réévaluation de lEUR par rapport au USD (1 EUR = 1,09 USD), prix de graindor = 550 USD les exportations sont devenues plus chères en USD. Le concurrent remportera le marché.

21 Nadia Isaac Le risque de perte de compétitivité Cas de limportateur Cas de limportateur Graindor, société belge, importe des graines de tournesol à 1000 USD la tonne. Taux de change : 1 USD = 1 EUR. Si dévaluation de lEUR par rapport au USD (1 EUR = 0,91 USD), prix dachat des graines = EUR les importations sont devenues plus chères en EUR. Si dévaluation de lEUR par rapport au USD (1 EUR = 0,91 USD), prix dachat des graines = EUR les importations sont devenues plus chères en EUR. Si réévaluation de lEUR par rapport au USD (1 EUR = 1,09 USD), prix de graindor = 910 EUR les importations sont devenues moins chères en EUR. Si réévaluation de lEUR par rapport au USD (1 EUR = 1,09 USD), prix de graindor = 910 EUR les importations sont devenues moins chères en EUR. Une dévaluation ou une réévaluation affectera le prix du produit fabriqué par lentreprise.

22 Nadia Isaac Les techniques de couverture Les techniques internes : Le choix de la monnaie de facturation Le choix de la monnaie de facturation Les clauses dindexation Les clauses dindexation La compensation La compensation

23 Nadia Isaac Les techniques de couverture Les techniques externes : Lassurance change Lassurance change La couverture sur le marché à terme La couverture sur le marché à terme Les marchés doptions Les marchés doptions

24 Nadia Isaac Les techniques de couverture Le choix de la monnaie de facturation 1. Choisir la monnaie nationale Pour éviter le risque de change : facturer en devises nationales. Mais attention, commercialement, on reporte le risque sur lautre partie !

25 Nadia Isaac Les techniques de couverture Le choix de la monnaie de facturation (suite) 2. Choisir une autre monnaie Critères à prendre en compte : La législation des changes La législation des changes La zone géographique La zone géographique Les devises en portefeuille de lentreprise Les devises en portefeuille de lentreprise Les possibilités financières quoffre la devise Les possibilités financières quoffre la devise

26 Nadia Isaac Les techniques de couverture Les clauses dindexation Elles visent à prévoir contractuellement les modalités de partage du risque de change entre lacheteur et le vendeur, dans lhypothèse où une variation du cours de change interviendrait Différents types de clauses existent : Clause dadaptation des prix proportionnelle aux fluctuations des cours de change Clause dadaptation des prix proportionnelle aux fluctuations des cours de change Clause dindexation « tunnel » Clause dindexation « tunnel » Clause du risque partagé Clause du risque partagé Clause multidevises Clause multidevises

27 Nadia Isaac Les techniques de couverture La compensation Technique qui vise à compenser les encaissements et les décaissements dans une même monnaie le règlement dune créance en devises est affecté au règlement dune dette libellée dans la même unité monétaire Cas particulier : la compensation bilatérale dans le cadre de ventes réciproques Société A - Belge Société B - Anglaise £ £ Société A - BelgeSociété B - Anglaise 200 £

28 Nadia Isaac Les techniques de couverture Lassurance change Lentreprise peut se couvrir contre le risque de change via des assurances que proposent des organismes externes. Ces assurances permettent aux entreprises détablir de manière sûre leurs prix de vente.

29 Nadia Isaac Les techniques de couverture La couverture sur le marché à terme La couverture à terme se fonde sur un échange dune devise contre une autre, sur la base dun cours comptant fixé avec livraison réciproque à une date convenue. Deux opérations sont possibles : Lachat à terme pour les importations Lachat à terme pour les importations La vente à terme pour les exportations La vente à terme pour les exportations

30 Nadia Isaac Les techniques de couverture La couverture sur le marché à terme (suite) Le change à terme permet de fixer aujourdhui un cours dachat ou de vente de devises pour une échéance future. Il sagit dun contrat ferme. Cas de lexportateur : se protège contre une dévaluation vend à terme sa créance Cas de limportateur : se protège contre une réévaluation achète à terme le montant de sa dette Permet de connaître à lavance le cours de change mais ne permet pas de bénéficier dune évolution favorable du cours de change

31 Nadia Isaac Les techniques de couverture La couverture sur le marché à terme (suite) Exemple de couverture dune exportation : Graindor, société belge, vend à un acheteur américain pour 1 million USD, payable à trois mois. Les cours sont les suivants : Cours au comptant EUR/USD : 1,1990 – 1,1997 Cours au comptant EUR/USD : 1,1990 – 1,1997 Cours à trois mois EUR/USD : 1,1973 – 1,1980 Cours à trois mois EUR/USD : 1,1973 – 1,1980 Graindor, qui veut se couvrir, vend à 3 mois le million de USD. Elle est ainsi assurée de recevoir / 1,1980 = EUR Si dans trois mois, 1 EUR = 1,21 USD, Graindor sera satisfait de sêtre protégé sur le marché des changes Si dans trois mois, 1 EUR = 1,21 USD, Graindor sera satisfait de sêtre protégé sur le marché des changes Si dans trois mois, 1 EUR = 1,17 USD, Graindor pourrait regretter de sêtre couvert sur le marché à terme Si dans trois mois, 1 EUR = 1,17 USD, Graindor pourrait regretter de sêtre couvert sur le marché à terme

32 Nadia Isaac Les techniques de couverture Les options de devises Lacheteur dune option de devises acquiert le droit – et non lobligation – dacheter un certain montant de devises à un prix fixé dès lorigine, jusquà, ou à, une certaine échéance Lacheteur dune option de devises acquiert le droit – et non lobligation – dacheter un certain montant de devises à un prix fixé dès lorigine, jusquà, ou à, une certaine échéance Le vendeur dune option de devises acquiert le droit – et non lobligation – de vendre un certain montant de devises à un prix fixé dès lorigine, jusquà, ou à, une certaine échéance Le vendeur dune option de devises acquiert le droit – et non lobligation – de vendre un certain montant de devises à un prix fixé dès lorigine, jusquà, ou à, une certaine échéance Loption de change permet donc de couvrir son risque tout en préservant la possibilité de réaliser un gain de change dans le cas de lévolution favorable du cours de la devise

33 Nadia Isaac Les techniques de couverture Les options de devises (suite) Limportateur qui veut se protéger dune réévaluation achètera une option dachat de devises. Si le cours de la devise est au-dessus de celui de loption, il exercera celle-ci. Limportateur qui veut se protéger dune réévaluation achètera une option dachat de devises. Si le cours de la devise est au-dessus de celui de loption, il exercera celle-ci. Lexportateur qui veut se protéger dune dévaluation achètera une option de vente de devises. Si le cours de la devise est en-dessous de celui de loption, il exercera celle-ci. Lexportateur qui veut se protéger dune dévaluation achètera une option de vente de devises. Si le cours de la devise est en-dessous de celui de loption, il exercera celle-ci. Loption est très bien adaptée pour les risques incertains

34 Nadia Isaac Les techniques de couverture Les options de devises (suite) Option dachat = option call Option dachat = option call Option de vente = option put Option de vente = option put Option européenne = lexercice de loption ne peut se faire quà léchéance Option européenne = lexercice de loption ne peut se faire quà léchéance Option américaine = lexercice de loption peut se faire durant toute la durée du contrat Option américaine = lexercice de loption peut se faire durant toute la durée du contrat

35 Nadia Isaac Les techniques de couverture Les options de devises (suite) Exemple : couverture dune importation Graindor, société belge,importe pour 1 million de USD. Le règlement doit se faire dans trois mois. Le cours comptant est de 1 EUR = 1,16 USD. La banque propose à Graindor loption dachat de devises suivantes : Prix dexercice : 1 EUR = 1,16 USD - Prime = 3 % En achetant loption, limportateur sassure de payer maximum / 1, = EUR. Trois cas peuvent se présenter à léchéance : Le dollar sest apprécié : 1 EUR = 1,14 USD. Lacheteur exerce son option. Le dollar sest apprécié : 1 EUR = 1,14 USD. Lacheteur exerce son option. Le dollar sest déprécié : 1 EUR = 1,19 USD. Limportateur nexerce pas loption et achète les devises au comptant. Le prix de son importation est de / 1, = EUR. Le dollar sest déprécié : 1 EUR = 1,19 USD. Limportateur nexerce pas loption et achète les devises au comptant. Le prix de son importation est de / 1, = EUR. Le cours du dollar est inchangé : il est indifférent dexercer loption ou pas. Le cours du dollar est inchangé : il est indifférent dexercer loption ou pas.


Télécharger ppt "Finance internationale Introduction. Nadia Isaac - 20022 Finance internationale A linternational, tout se complique : distances plus longues; distances."

Présentations similaires


Annonces Google