La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LAPPRENTISSAGE © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LAPPRENTISSAGE © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER."— Transcription de la présentation:

1 LAPPRENTISSAGE © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER

2 CHAPITRE 5 LAPPRENTISSAGE 5.1DEUX FORMES ÉLÉMENTAIRES DAPPRENTISSAGE 5.2LES APPRENTISSAGES DE TYPE ASSOCIATIF 5.3LES APPRENTISSAGES DE TYPE COGNITIF

3 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER apprentissage Lapprentissage Modification... durable relativement durable comportement processus mentaux du comportement et des processus mentaux résultant dexpériences répétées ou Processus dentraînement Processus dentraînement conduisant lui-même à une telle modification

4 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER 5.1DEUX FORMES ÉLÉMENTAIRES DAPPRENTISSAGE 5.1.1Lhabituation ne plus réagir stimulus constant Lorsque le système perceptif en vient à ne plus réagir à un stimulus constant Ex. : bruit du projecteur multimédia dans la classe 5.1.2La sensibilisation réagir de + en +stimulus constant Lorsque le système perceptif en vient à réagir de + en + à un stimulus constant Ex. : bruit fait dans lappartement dun voisin quon déteste

5 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER Le conditionnement Procédure qui amène un organisme à... adopter un comportement adopter un comportement dans une situation où il ne le faisait pas auparavant ou, à linverse, à... ne plus émettre un comportement ne plus émettre un comportement dans une situation où il le faisait précédemment

6 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER 5.2LES APPRENTISSAGES DE TYPE ASSOCIATIF 5.2.1Le conditionnement classique 5.2.2Le conditionnement opérant

7 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER 5.2.1Le conditionnement classique Pavlov étudie le réflexe de salivation chez le chien stimulus neutre entraîner une réponse pairage Il découvre quun stimulus neutre peut acquérir la propriété dentraîner une réponse à la suite du pairage avec un stimulus qui a cette propriété

8 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER 5.2.1Le conditionnement classique (suite) Lacquisition dune réponse Lextinction et le recouvrement spontané La généralisation et la discrimination Le conditionnement dordre supérieur

9 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER Lacquisition dune réponse

10 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER La plupart de nos réactions émotionnelles, goûts et dégoûts résulteraient dun conditionnement classique Lacquisition dune réponse (suite)

11 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER Lextinction et le recouvrement spontané

12 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER spontanée Tendance spontanée dune réponse conditionnelle à se manifester en réaction à des stimuli qui ressemblent au stimulus conditionnel initial La généralisation et la discrimination

13 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER La généralisation et la discrimination (suite) apprentissage Forme dapprentissage consistant à ne répondre quà un stimulus conditionnel déterminé, et non à un autre qui lui ressemble Ex. : discriminer un champignon comestible dun autre qui lui ressemble, mais qui est toxique

14 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER Le conditionnement dordre supérieur

15 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER 5.2.2Le conditionnement opérant loi de leffet Thorndike et la loi de leffet : tendance dun comportement à se reproduire ou à disparaître selon quil est récompensé ou puni récompense-punition Skinner a étudié + systématiquement le type de conditionnement qui obéit au principe de récompense-punition

16 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER 5.2.2Le conditionnement opérant (suite) Le renforcement et la punition Lextinction et le recouvrement spontané La généralisation et la discrimination Le conditionnement dordre supérieur Les programmes de renforcement

17 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER daugmenter Toute procédure ayant pour effet daugmenter la fréquence dapparition dune réponse positif négatif Deux types : positif ou négatif Le renforcement et la punition Agent de renforcement positif Agent de renforcement positif façonnement Le façonnement peut être utilisé pour faciliter lapprentissage, c.-à-d. renforcer des approximations successives du comportement désiré Agent de renforcement négatif Agent de renforcement négatif

18 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER diminuer Toute procédure ayant pour effet de diminuer la fréquence dapparition dune réponse positifnégatif Deux types : positif ou négatif Agent de punition positive Agent de punition positive Agent de punition négative Agent de punition négative Le renforcement et la punition (suite)

19 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER Lextinction et le recouvrement spontané extinction Lextinction : procédure consistant à cesser de renforcer lémission dun comportement précédemment appris Ex. : cesser doctroyer le renforçateur « boulette de nourriture » lorsquun rat pèse sur un levier recouvrement spontané Le recouvrement spontané : réapparition dun comportement appris à la suite de son extinction et après une période de repos Ex. : placé dans le même type denvironnement quelques jours après quon a éteint sa réponse de presser un levier, le rat recommence spontanément à le presser

20 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER La généralisation et la discrimination généralisationspontanée La généralisation : apparition spontanée dun comportement dans une situation ressemblant à la situation où il a été appris Ex. : conduire un tout nouveau modèle dautomobile discrimination La discrimination : amener un organisme à ne répondre quà un stimulus discriminatif donné Ex. : apprendre à distinguer les différents signaux routiers

21 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER Conditionnement où lagent de renforcement ou de punition (de type secondaire ou primaire) a été acquis lors dune procédure de conditionnement antérieure Deux types de renforçateurs primaire non apprise primaire : propriété renforçante non apprise Ex. : de leau pour un rat assoiffé secondaire apprise secondaire : propriété renforçante apprise Ex. : argent, trophée, diplôme Deux types dagents de punition primaire non apprise primaire : propriété punitive non apprise Ex. : sensation de brûlure après avoir touché à un poêle secondaire apprise secondaire : propriété punitive apprise Ex. : présence dun poêle allumé Le conditionnement dordre supérieur

22 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER Les programmes de renforcement continu à chaque fois Renforcement continu : renforcer un organisme à chaque fois quil émet la réponse attendue intermittent seulement lors de certaines émissions Renforcement intermittent : renforcer un organisme seulement lors de certaines émissions de la réponse À proportion nombre À proportion : attendre lémission dun nombre donné de réponses avant de renforcer la réponse ; peut être : fixe fixe (ex. : toutes les 5 réponses) variable variable (ex. : en moyenne toutes les 5 réponses) À intervalleintervalle À intervalle : attendre un certain intervalle de temps avant de renforcer la réponse ; peut être : fixe fixe (ex. : après 30 secondes) variable variable (ex. : en moyenne après 30 secondes)

23 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER Renforcement continu Acquisition rapide Extinction rapide également Renforcement intermittent Acquisition lente Consolidation dune réponse déjà apprise Extinction difficile (ex. : machines à sous) Linfluence du type de renforcement sur lacquisition et lextinction

24 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER 5.3LES APPRENTISSAGES DE TYPE COGNITIF 5.3.1Lapprentissage latent 5.3.2Lapprentissage par intuition 5.3.3Lapprentissage par observation 5.3.4Lapprentissage des concepts et du langage

25 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER Lapprentissage cognitif organisation des connaissances liées à une situation Apprentissage faisant appel à une organisation des connaissances liées à une situation

26 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER en labsence de renforcement Apprentissage survenant en labsence de renforcement 5.3.1Lapprentissage latent Expérience de Tolman et Honzik (1930) ; trois groupes de rats privés de nourriture dans lapprentissage dun labyrinthe : 1) récompensé 2) non récompensé 3) non récompensé- récompensé

27 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER 5.3.2Lapprentissage par intuition réorganisation cognitive Soudaine réorganisation cognitive permettant darriver à une solution (insight => intuition) Expérience de Köhler (1925) avec les singes

28 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER 5.3.3Lapprentissage par observation en observant Apprentissage dun comportement en observant un modèle Expérience classique de Bandura, Ross, & Ross (1961) avec 72 enfants dâge préscolaire

29 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER 5.3.4Lapprentissage des concepts et du langage La notion de concept Les concepts et le développement du langage

30 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER La notion de concept Représentation abstraite caractérisant Représentation abstraite dune propriété ou dun ensemble de propriétés caractérisant plusieurs objets, situations, relations, événements, etc.

31 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER Les concepts et le développement du langage Quelques étapes : 6 moisbabillage : Vers 6 mois => babillage : émission répétitive de syllabes composées dune consonne et dune voyelle mois moyen de communication Vers mois => langage devient moyen de communication 13 mois formation de concepts discrimination Vers 13 mois => formation de concepts (ex. : chien vs chat) et discrimination des éléments correspondants Va de pair avec la maturation du cerveau et le développement des processus cognitifs et de lintelligence

32 © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER


Télécharger ppt "LAPPRENTISSAGE © 2009 Chenelière Éducation Inc. - Conception et réalisation : Guy PARENT et Pierre CLOUTIER."

Présentations similaires


Annonces Google