La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ARRET CARDIO- CIRCULATOIRE. CAS CLINIQUE Patient de 60 ans hospitalisé suite à une récupération de mort subite par re-sténose serrée avec thrombus dans.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ARRET CARDIO- CIRCULATOIRE. CAS CLINIQUE Patient de 60 ans hospitalisé suite à une récupération de mort subite par re-sténose serrée avec thrombus dans."— Transcription de la présentation:

1 ARRET CARDIO- CIRCULATOIRE

2 CAS CLINIQUE Patient de 60 ans hospitalisé suite à une récupération de mort subite par re-sténose serrée avec thrombus dans le stent de lIVA. Patient de 60 ans hospitalisé suite à une récupération de mort subite par re-sténose serrée avec thrombus dans le stent de lIVA.

3 ANTECEDENTS 1994: ulcère gastrique 1994: ulcère gastrique 30 juin 2003: angor instable 30 juin 2003: angor instable coronarographie (sténose serrée de lIVA) coronarographie (sténose serrée de lIVA) angioplastie élective angioplastie élective

4 HDLM: Prise en charge de larrêt cardio-circulatoire par le SAMU 20h: appel SAMU pour douleur thoracique 20h: appel SAMU pour douleur thoracique 20h45: prise en charge par le SAMU 20h45: prise en charge par le SAMU signes cliniques: douleur thoracique constrictive signes cliniques: douleur thoracique constrictive non calmée par la trinitrine non calmée par la trinitrine hypotension (10/6), tachycardie hypotension (10/6), tachycardie

5 21h: arrêt cardio-circulatoire par FV 21h: arrêt cardio-circulatoire par FV MCE + CEE + adrénaline MCE + CEE + adrénaline reprise de conscience reprise de conscience 22h: récidive de FV 22h: récidive de FV CEE CEE récupération dune activité électrique récupération dune activité électrique satisfaisante satisfaisante 23h: transfert au bloc de coronarographie 23h: transfert au bloc de coronarographie pose dun stent au niveau du segment proximal de pose dun stent au niveau du segment proximal de lIVA lIVA 1h :Transfert dans le service de réanimation 1h :Transfert dans le service de réanimation

6 Mesures thérapeutiques mises en œuvre en Réanimation Sédation Sédation Curarisation Curarisation Refroidissement Refroidissement Anticoagulation Anticoagulation Atropine Atropine

7 LARRET CARDIO- CIRCULATOIRE =inefficacité cardiocirculatoire spontanément irréversible en labsence de réanimation, secondaire à larrêt dune contractilité myocardique efficace durant au moins 60s.

8 EPIDEMIOLOGIE décès/an en France décès/an en France Mortalité: 80 à 85% Mortalité: 80 à 85% 50% de séquelles neurologiques chez les survivants 50% de séquelles neurologiques chez les survivants 75 à 80% de cause cardiaque 75 à 80% de cause cardiaque

9 ETIOLOGIES Causes cardiaques Causes cardiaques FV; TV FV; TV insuffisance coronaire aigüe insuffisance coronaire aigüe trouble de la conduction trouble de la conduction désamorçage de la pompe myocardique désamorçage de la pompe myocardique désordres ioniques désordres ioniques Causes circulatoires Causes circulatoires Causes respiratoires Causes respiratoires asphyxie asphyxie perturbation des centres respiratoires

10 DIAGNOSTIC Disparition des battements artériels fémoraux ou carotidiens. Disparition des battements artériels fémoraux ou carotidiens. Suspension brutale de la conscience avec chute et perte de connaissance Suspension brutale de la conscience avec chute et perte de connaissance Hypotonie généralisée Hypotonie généralisée Absence de ventilation spontanée Absence de ventilation spontanée

11 Prise en charge de lACC: une prise en charge PLURIDISCIPLINAIRE SAMU SAMU Mesures de réanimation Mesures de réanimation thrombolyse? thrombolyse? Bloc de coronarographie Bloc de coronarographie angioplastie? angioplastie? Transfert en réanimation Transfert en réanimation prévention des complications post-ACP prévention des complications post-ACP

12 Premières mesures de Réanimation Méthode Airway Breathing Breathing Circulation Circulation SAMU: poursuite de ABC + intubation et ventilation artificielle + voie veineuse + scope (ECG) artificielle + voie veineuse + scope (ECG)

13 Traitement spécifique Asystolie dissociation FV, TV BAV électromécanique électromécanique Atropine Atropine Isuprel Isuprel sonde dentrainement sonde dentrainement ADRENALINE ADRENALINE (IV 1mg) (IV 1mg) CEE CEE ( CEE + adrénaline) ( CEE + adrénaline)

14 Transfert au bloc de coronarographie Systématiquement envisagé dès que suspicion de mort subite dorigine cardiaque Systématiquement envisagé dès que suspicion de mort subite dorigine cardiaque langioplastie percutanée transluminale: langioplastie percutanée transluminale: - ballonisation suivi ou non de la pose dun stent - ballonisation suivi ou non de la pose dun stent - risques: - risques: - au cours de langioplastie: IDM - au cours de langioplastie: IDM dissection dissection - re-sténose - re-sténose - préférée à la thrombolyse si choc cardiogénique - préférée à la thrombolyse si choc cardiogénique

15

16 THROMBOLYSE et ANGIOPLASTIE

17 Coronarographie

18 Angioplastie par ballonisation

19 Angioplastie par pose de stent

20 Prise en charge en Réanimation Prise en charge en Réanimation Les conséquences de lACC: Les conséquences de lACC: - immédiates: - immédiates: - arrêt respiratoire - arrêt respiratoire - acidose tissulaire - acidose tissulaire - à moyen terme: - à moyen terme: - syndrome post-ressuscitation - syndrome post-ressuscitation - encéphalopathie post-anoxique - encéphalopathie post-anoxique

21 SYNDROME DE POST- RESSUSCITATION = défaillance multiviscérale suite à un relargage de substances endogènes toxiques Syndrome post- ressuscitation État de choc Syndrome de sidération myocardique Syndrome inflammatoire généralisé

22 Syndrome de sidération myocardique =dysfonctionnement systolique sévère et réversible survenant au décours dun arrêt cardiaque Conséquence de: - ischémie-reperfusion - ischémie-reperfusion - syndrome inflammatoire - syndrome inflammatoire - RCP - RCP - ACR sur le métabolisme cellulaire - ACR sur le métabolisme cellulaire Peut être partiellement réversé par ladministration précoce dinotrope (dobutamine)

23 Encéphalopathie post-anoxique Elle fait le pronostic à long terme Elle fait le pronostic à long terme Mécanismes hypothétiques: Mécanismes hypothétiques: - accumulation de Ca 2+ intracytoplasmique - accumulation de Ca 2+ intracytoplasmique nécrose neuronale ischémique nécrose neuronale ischémique - libération dAA neuroexcitateurs - libération dAA neuroexcitateurs - radicaux libres - radicaux libres

24 Traitement post-ressuscitation en réanimation Traitement post-ressuscitation en réanimation - traitement de létat de choc (expansion - traitement de létat de choc (expansion volémique, traitement vasopresseur et inotrope volémique, traitement vasopresseur et inotrope positif, correction de lhypoxie) positif, correction de lhypoxie) - induction dune hypothermie modérée - induction dune hypothermie modérée - lutte contre les phénomènes inflammatoires - lutte contre les phénomènes inflammatoires par hémofiltration par hémofiltration

25 Pronostic Eléments favorables: Eléments favorables: - jeune - jeune - mort subite présumée dorigine cardiaque - mort subite présumée dorigine cardiaque - FV initiale - FV initiale - prise en charge rapide - prise en charge rapide Eléments défavorables: Eléments défavorables: - prise en charge tardive - prise en charge tardive - asystolie - asystolie

26 Evaluation du pronostic Examen neurologique à ladmission non fiable Examen neurologique à ladmission non fiable entre le 3 ème et 7 ème jour: signes neurologiques prédictifs des séquelles neurologiques entre le 3 ème et 7 ème jour: signes neurologiques prédictifs des séquelles neurologiques 3 ème jour: Glasgow <6 pronostic défavorable 3 ème jour: Glasgow <6 pronostic défavorable

27 CONCLUSION Prise en charge pluridisciplinaire Prise en charge pluridisciplinaire Pronostic extrêmement sévère fortement dépendant de la rapidité de la prise en charge Pronostic extrêmement sévère fortement dépendant de la rapidité de la prise en charge MAIS la prise en charge hospitalière de lACR réanimé a bien évolué depuis quelques années; dune attitude de spectateur, le réanimateur est devenu acteur du traitement.


Télécharger ppt "ARRET CARDIO- CIRCULATOIRE. CAS CLINIQUE Patient de 60 ans hospitalisé suite à une récupération de mort subite par re-sténose serrée avec thrombus dans."

Présentations similaires


Annonces Google