La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prise en charge psychologique des pathologies neurologiques Psychothérapie cognitivo- comportementale - TCC MASTER 2 PRO SOMA – Psychopathologie des maladies.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prise en charge psychologique des pathologies neurologiques Psychothérapie cognitivo- comportementale - TCC MASTER 2 PRO SOMA – Psychopathologie des maladies."— Transcription de la présentation:

1 Prise en charge psychologique des pathologies neurologiques Psychothérapie cognitivo- comportementale - TCC MASTER 2 PRO SOMA – Psychopathologie des maladies somatiques Université Paris Descartes Thierry Hergueta, psychologue clinicien Centre de référence Démence rares (DFT, PSP, DCB, APP) Fédération des maladies du système nerveux – Centre des pathologies cognitives et comportementales (B. Dubois) Département de neurologie GH Pitié Salpêtrière "Psychopathologie et processus de santé" Laboratoire de psychopathologie et neuropsychologie cliniques - EA 4057 Université Paris Descartes

2 Maladie dAlzheimer Maladie de Parkinson Sclérose en plaques Sclérose latérale amyotrophique -SLA Maladie de Huntington Ataxie cérébelleuse Maladie à corps de Lewi Démence fronto-temporale Atrophie multi-sytématisée Dégénérescence cortico-basale Traumatismes SNC Tumeurs Démences vasculaires Neurologie évolutive Neurologie « accidentelle »

3 Sloman et al, 1982 A B

4 Impact psychologique de la lésion neurologique Le sujet Entourage

5 Le handicap comme évènement de vie Évènements de vieTroubles somatiques Handicap

6 Les proches La maladie du patient a un impact sur la qualité de vie des proches inquiétude et stress sacrifices et temps passé culpabilité et besoin de décompression troubles psychiatriques problèmes somatiques

7 Les proches Les proches jouent un rôle de premier plan diagnostic, information soutien psychologique et motivation observance amélioration de la qualité de vie du patient.

8

9 TCC – pourquoi ? Adaptation au milieu de soin Structurées Durée définie Applicable par tous professionnels de santé Evaluation possible Efficacité établie sur des recherches

10 TCC - objectifs de base Traitement et prévention des troubles psychiatriques associés Troubles de lhumeur et troubles anxieux Facilitation des stratégies adaptatives Psychoéducation Prévention des troubles psychiatriques chez les personnes de lentourage Amélioration de la qualité de vie

11 Soins psychologiques Conseils (MG, infirmière) Psychopédagogie / information Suivi psychologique (programme) Psychothérapie Chimiothérapie (Neurologue, MG, psychiatre) Chimiothérapie + psychothérapie (co- thérapie)

12 Psychothérapie adaptée Thérapie individuelle Thérapie de groupe Thérapie de couple

13 Psychothérapie adaptée Thérapie individuelle Malade (sauf si troubles cognitifs +++ comme dans MA évoluée, démence sévère et TC sévère) Entourage (conjoint, enfants…)

14 Psychothérapie adaptée Thérapie de groupe Malade (sauf si tb cog +++ comme dans MA évoluée, démence sévère et TC sévère) Entourage (conjoints, enfants,…) Groupes différenciés ou groupe mixte

15 Psychothérapie adaptée Thérapie de couple Parkinson en particulier mais adaptée aux autres formes de maladie neurologique, particulièrement autour de lannonce En général, nécessité de thérapie individuelle

16 Les TCC – principes de bases 1. Analyse fonctionnelle Facteurs spécifiques à prendre en compte 2. Définition des objectifs du traitements – contrat 3. Mise en place du programme thérapeutique Emotions Comportements Représentations Cognitions 4. Evaluation des résultats

17 Facteurs à prendre en compte Une bonne connaissance de la pathologie est indispensable Laffection en elle-même 1. lAnalyse fonctionnelle

18 Facteurs à prendre en compte Cognitif Émotionnel Moteur Sensoriel Social Handicap 1. lAnalyse fonctionnelle

19 Facteurs à prendre en compte Temporel Péri natalité Enfance Adolescence Milieu de vie Sénescence 1. lAnalyse fonctionnelle

20 Facteurs à prendre en compte Évolution Maladies évolutives et/ou dégénératives Maladies « stables » traumatiques et/ou « accidentelles » Maladies rémittentes 1. lAnalyse fonctionnelle

21 Facteurs à prendre en compte Gravité Légère Modérée Sévère 1. lAnalyse fonctionnelle

22 Facteurs à prendre en compte Issue Aucun effet sur lespérance de vie Diminution de lespérance de vie ou risque de mort subite Fatale 1. lAnalyse fonctionnelle

23 Facteurs à prendre en compte Transmissibilité Génétique (personnalité à risque, pacte du silence, culpabilité, le test présymptomatique) Non génétique 1. lAnalyse fonctionnelle

24 Facteurs à prendre en compte Connaissance de létiologie Étiologie connue Étiologie non élucidée 1. lAnalyse fonctionnelle

25 Facteurs à prendre en compte Traitement curatif Traitement Absence de traitement 1. lAnalyse fonctionnelle

26 Facteurs à prendre en compte Comorbidité psychiatrique Présence de troubles psychiatriques (avant, pendant, en conséquence de la lésion) Absence de comorbidité 1. lAnalyse fonctionnelle

27 Facteurs à prendre en compte Étapes Annonce du diagnostic La perte progressive de la locomotion La perte progressive des capacités cognitives De lautonomie Les troubles de la fonction sexuelle 1. lAnalyse fonctionnelle

28 Facteurs à prendre en compte Crise ChroniqueTerminale Phases DiagnosticMort Prédiagnostique avec symptômes Période dadaptation initiale PréterminaleDeuil & résolution de la perte Roland, J.S., lAnalyse fonctionnelle Phase de la maladie

29 Définition de objectifs du traitements Thérapie avec un contrat En général double, parfois 2 successifs Vécu actuel (annonce, handicap, travail, affectif… + Suivi psychologique (« référent psychologique », programme au long cours) 2. Définition de objectifs du traitements

30 Un exemple… Programme pour les proches de patients venant dapprendre quils étaient atteints de la maladie dAlzheimer « Psychothérapie de groupe post-annonce » EduSanté, Programme thérapeutique

31 Type de programme (1) Affection neurologique Maladie dAlzheimer PhasePost-annonce HandicapCognitif (mémoire) PopulationProches (conjoint, enfants) ThérapeutesProfessionnels de la santé formés au programme

32 BILAN Mémoire Consultation et annonce du diagnostic Psychothérapie de groupe « aidants » (3 séances ) Entretien individuel 1 Entretien individuel 2 Une semaine à un mois plus tard < à 2 mois Schéma du programme Début de lintervention Une semaine plus tard Médecin et psychologue du service rencontrent : laidant seul le patient seul puis, le patient et laidant ensemble Médecin et psychologue du service rencontrent : laidant seul le patient seul puis, le patient et laidant ensemble

33 Planification du programme Séance Collective 1 Inter session Séance Collective 2 Inter session Séance Collective 3 Durée : 1h00 Menée par un médecin et un psychologue du service Durée de chacune des 3 séances : 2h00 Intervalle entre chaque séance : 8 à 10 jours Menée par deux soignants (psychologue, médecin, infirmière, assistante sociale…..) Durée : 1h00 Menée par un médecin et un psychologue du service Séance Individuelle 1 Séance Individuelle 2

34 1 ère séance individuelle Objectifs : Permettre à laidant dexprimer ses émotions Répondre à ses premières interrogations Repérer ses attentes Présenter le programme déducation et de soutien

35 Les séances de groupe Séance 1 - Exprimer ses émotions, ses pensées et ses réactions suite à lannonce du diagnostic - Mieux comprendre la maladie - Identifier les possibilités de traitement Séance 2 - Envisager les changements prévisibles à lavenir - Préserver lautonomie de la personne malade Séance 3 - Communiquer avec lentourage - Mettre en place un réseau de soutien Fil rouge du programme : « Réfléchir à un projet que vous désirez mettre en place avec votre parent malade »

36 2 ème séance individuelle Objectifs : Reprendre sur les plans émotionnels et cognitifs les thèmes développés au cours des 3 séances de groupe Suivre le projet personnel de laidant

37 Séance 1 (1 ère partie) Présentation Vous venez dapprendre que votre parent est atteint de la maladie dAlzheimer, 1. Pouvez-vous dire ce que vous avez ressenti lorsque lon vous a annoncé le diagnostic 2. … et ce que vous ressentez aujourdhui ? Support : Un jeu de 12 cartes émotions 2. Quelles pensées vous viennent à lesprit ? Support : Un jeu de 8 cartes pensées et stratégies dadaptation Objectif : Exprimer ses émotions, ses pensées et ses réactions suite à lannonce du diagnostic

38 La réflexion entre les séances Définir un projet simple que laidant souhaite partager avec son parent malade Encourager laidant à mettre en place ce projet et le soutenir

39 Séance 1 (2 ème partie) Présentation Chacun dentre vous a certainement une idée sur cette maladie. Comment la percevez-vous ? Support : Un jeu de 10 cartes correspondant aux représentations habituelles de la maladie, son évolution et son traitement Objectif : Mieux comprendre la maladie et identifier les possibilités de traitement

40 Séance 2 (1 ère partie) Présentation Vous vous interrogez certainement sur ce que la maladie risque de changer pour vous et votre parent dans un avenir plus ou moins proche. 1. Dites ce que vous craignez de voir changer dans votre vie à deux Support : Un jeu de 6 cartes + cartes vierges 2. Proposez des solutions possibles que vous pourriez envisager pour réagir face à cette situation Support : Paper-board Objectif : Envisager les changements prévisibles à lavenir

41 Séance 2 (2 ème partie) Présentation A partir de situations qui mettent en scène des femmes et des hommes atteints de la maladie dAlzheimer à des degrés divers et dans des contextes de vie différentes, ensemble 1. Identifiez les signes liés à la maladie Support : Série de 6 scènes de la vie quotidienne 2. Proposez des solutions possibles que vous pourriez envisager pour réagir face à cette situation Support : Paper-board Objectif : Préserver lautonomie de la personne malade en valorisant ses potentialités et en respectant ses intérêts et ses choix

42 Séance 3 Présentation A partir de plusieurs situations, nous allons discuter de lintérêt de parler de la maladie dAlzheimer avec son entourage et de recourir à des personnes ressources qui pourraient vous aider au fil du temps à mieux vivre avec la maladie. A votre avis, - Faut-il annoncer la maladie ? - A qui va-t-on en parler ? - Comment va-t-on en parler ? - Quels sont les avantages et les inconvénients den parler Support : Série de 6 scènes de la vie quotidienne Objectif : communiquer avec son entourage et mettre en place un réseau de soutien, de ressource

43 Evaluation des résultats Utilisation doutils dévaluation ou non En cours du programme thérapeutique A la fin, quand le contrat est limité 4. Evaluation des résultats

44 Prise en charge psychologique des pathologies neurologiques Psychothérapie cognitivo- comportementale - TCC MASTER 2 PRO SOMA – Psychopathologie des maladies somatiques Université Paris Descartes Thierry Hergueta, psychologue clinicien Centre de référence Démence rares (DFT, PSP, DCB, APP) Fédération des maladies du système nerveux – Centre des pathologies cognitives et comportementales (B. Dubois) Département de neurologie GH Pitié Salpêtrière "Psychopathologie et processus de santé" Laboratoire de psychopathologie et neuropsychologie cliniques - EA 4057 Université Paris Descartes


Télécharger ppt "Prise en charge psychologique des pathologies neurologiques Psychothérapie cognitivo- comportementale - TCC MASTER 2 PRO SOMA – Psychopathologie des maladies."

Présentations similaires


Annonces Google