La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Outils de la gestion des risques Rencontre ARLIN/ARS/Ecoles Jeudi 13 juin 2013 1 Sabine Lamy, Responsable Qualité Clinique Saint Clotilde.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Outils de la gestion des risques Rencontre ARLIN/ARS/Ecoles Jeudi 13 juin 2013 1 Sabine Lamy, Responsable Qualité Clinique Saint Clotilde."— Transcription de la présentation:

1 Outils de la gestion des risques Rencontre ARLIN/ARS/Ecoles Jeudi 13 juin Sabine Lamy, Responsable Qualité Clinique Saint Clotilde

2 2 Les préalables à une gestion des risques efficiente Un dispositif Qualité et gestion des risques organisé au niveau institutionnel suppose un engagement de la direction et des ressources dédiées Une culture gestion des risques à instaurer : Démarche encore assimilée à la sanction, ou à la délation par les professionnels Mécanique parfois difficile a appréhender, démarche qui leur parait éloignée des réalités terrain Importance dune communication soutenue sur le sujet Lintégration des professionnels de terrain au sein de la démarche est primordiale pour sorienter vers une gestion globalisée

3 2 approches complémentaires Lapproche préventive démarche visant à identifier les risques a priori: Identifier les situations dangereuses et les vulnérabilités et à évaluer les mesures déjà en place mise en place dactions de prévention et suivi de leur efficacité Lapproche réactive Analyse a posteriori des EI survenus ou avérés Objectifs : limiter le nombre dEI ou réduire les conséquences dommageables de ceux-ci par la mise en place dactions correctives Complémentarité des 2 démarches 3

4 Outils a priori La cartographie des risques Objectifs : identifier les défaillances potentielles, les hiérarchiser mettre en œuvre des actions ciblées pour les risques jugés « prioritaires » 4

5 Outils a priori Cartographie des risques Méthodes employées : Lanalyse de processus et lAMDEC (Analyse des Modes de défaillances, de leurs effets et de leurs criticité) Réaliser la cartographie des processus Repérer les processus potentiellement à risques Lister les risques Les hiérarchiser selon léchelle définie par létablissement. Notion de criticité C = Gravité * Fréquence. En fonction de la criticité (Echelles 3 voire 4 « barreaux) Déterminer des actions adaptées visant à supprimer les causes ou la gravité 5

6 Outils a priori Implication des professionnels de santé dans cette étape : Méthodologie qui doit être maitrisée par le gestionnaire de risques ou responsable Qualité guide les professionnels Inventaires des risques et cotation (gravité et fréquence) a réaliser avec les professionnels en fonction des réalités de terrain Démarche à bien expliquer aux professionnels afin dobtenir une adhésion 6

7 Outils a posteriori Les bases à poser Se base sur lanalyse des événements indésirables Préalable : avoir mis en place un outil de déclaration des événements indésirables Outil : la fiche de déclaration des événements indésirables (qui peut revêtir différents formats) Clefs du succès: Organisation de lanalyse qui doit être bien définie Retour aux professionnels primordial Mise en œuvre de la FEI qui doit être accompagnée: sensibilisation pour donner du sens 7

8 Outils et méthodes de gestion des risques a posteriori Que devient la FEI ? Les événements indésirables vont être analysés selon une méthode adaptée en y associant dans professionnels reliés à lévénement. 2 approches: Analyse des EI dont la fréquence est élevée Analyse des EI dont la gravité est élevée Pour ces 2 approches différentes méthodes existent, leur choix se fera en fonction: De lévénement à traiter, de la formation des personnes impliquées dans lanalyse et De la maturité de lorganisation gestion des risques 8

9 Outils et méthodes de gestion des risques a posteriori Méthodes danalyse pour un EI dont la fréquence est élevée Exemple : chutes QQOQCP : Qui, Quoi, où, quand, Comment, combien et Pourquoi ? Simple à mettre en œuvre, comprise par tous mais peu adaptée aux recherches des causes profondes Diagramme cause à effet/ Ischikawa / 5M. Le but de cette méthode est de classer les causes de lévénement indésirable selon 5 axes (voire 6 selon les variantes) : Malade Milieu Materiel Méthodes Main dœuvre 9

10 Outils et méthodes de gestion des risques a posteriori Il sagit dune analyse plus approfondie quil convient donc e préparer minutieusement : recueillir les faits, définir le moment propice de lanalyse et impliquer les personnes concernées Méthodes danalyse pour un EI dont la gravité est importante 1. La méthode ALARM Cette méthode permet de définir les causes immédiates de lévénement, les causes profondes ainsi que les barrières nayant pas fonctionné. 10

11 Outils et méthodes de gestion des risques a posteriori 1. La méthode ALARM Analyse autour de 7 grands types de facteurs: Contexte institutionnel Facteurs liés au management et à lorganisation Facteurs liés aux conditions de travail Facteurs liés à léquipe de travail Facteurs individuels liés au personnel Facteurs liés aux tâches à effectuer Facteurs liés aux patients 11

12 Outils et méthodes de gestion des risques a posteriori 12 2.Larbre des causes Technique qui consiste à rechercher de manière systématique les relations de causes à effets. Les résultats sont présentés sous la forme dune arborescence effectuée à partir de lévénement indésirable pour prendre en compte toutes les causes, et permettre didentifier les barrières de sécurité manquantes ou défaillantes. 2 méthodes utilisées dans le cadre des RMM, CREX et REMED

13 Les outils complémentaires Les outils précédents peuvent être complétés par : Des audits Des visites de risques Le suivi dindicateurs: notamment les indicateurs sentinelles.


Télécharger ppt "Outils de la gestion des risques Rencontre ARLIN/ARS/Ecoles Jeudi 13 juin 2013 1 Sabine Lamy, Responsable Qualité Clinique Saint Clotilde."

Présentations similaires


Annonces Google