La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

UN MODÈLE DE COMPRÉHENSION EN LECTURE Lire LIMAGE DU VISAGE 1. FONDEMENTS THÉORIQUES PÉDAGOGIQUES a. La « Gestion mentale » - étayée sur le concept-clé.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "UN MODÈLE DE COMPRÉHENSION EN LECTURE Lire LIMAGE DU VISAGE 1. FONDEMENTS THÉORIQUES PÉDAGOGIQUES a. La « Gestion mentale » - étayée sur le concept-clé."— Transcription de la présentation:

1 UN MODÈLE DE COMPRÉHENSION EN LECTURE Lire LIMAGE DU VISAGE 1. FONDEMENTS THÉORIQUES PÉDAGOGIQUES a. La « Gestion mentale » - étayée sur le concept-clé dévocation et sur des gestes mentaux essentiels comme: faire attention mémoriser comprendre réfléchir imaginer Remarque: latout majeur de cette pédagogie: RENDRE LAPPRENANT CONSCIENT DE SES APITUDES MENTALES (les lui expliciter pour quil soit capable ensuite dagir sur elles) Signes & Sens Dan Dobre Université de Bucarest

2 b. Le modèle de Giasson sur la compréhension en lecture: Les composantes: le lecteur, le texte, le contexte CONTEXTE LECTEUR TEXTE Structures Processus Intention de lauteur Forme contenu Psychologique Social physique c. La sémiotique = le processus de sémiosis selon lequel tout objet peut fonctionner comme signe Trois paliers danalyse: sémantique syntaxique pragmatique 2. PUBLIC: élèves de 14 à 18 ans

3 Variable LECTEUR Le LECTEUR Structures Processus Structures cognitives Structures affectives Connaissances sur la langue Connaissances sur le monde Capacité à prendre des risques Confiance en soi Intention de lecture Représentation de la lecture Etc. Microprocessus Processus dintégration Macro processus Processus métacognitifs Processus délaboration Ce quil est! Ce quil fait!

4 Variable TEXTE Typologie usuelle des textes (critères combinés) (Marshal, 1984) Fonctions Forme Séquence temporelleThème Agir sur les émotionsTexte narratifTexte poétique Agir sur les comportementsTexte directifTexte incitatif Agir sur les connaissancesTexte informatif (avec séquence) Texte informatif (avec thème) Variable CONTEXTE 1.Le contexte psychologique (conditions contextuelles propres au lecteur lui-même): lintention de lecture. Interprétation différente selon le statut social des lecteurs (étudiant, client, domestique, etc.) la motivation à lire lintérêt pour le texte présenté 2. Le contexte social (toutes les formes dinteraction: apprenant – (pairs) – enseignant 3. Le contexte physique (conditions matérielles dans lesquelles se déroule la lecture)

5 3. STRUCTURE DE LIMAGE DU VISAGE Activités prépédagogiques THÉORIE A. Théorie de la forme (Gestalt théorie) dimension psychologique de la perception perception globale de la forme distinction forme / fond (le cas échéant) B. Appel à lévocation (le schéma abstrait contextualisé rappelle à lélève limage dun visage) C. Appel à la compréhension, réflexion et imagination (on joint à ce premier schéma, le schéma dun poisson, on les invite à la réflexion, comparaison, compréhension et finalement à imaginer des indices (yeux, oreille, nez, ailes) à même de rendre les images moins abstraites et donc plus compréhensibles

6 Stratégies pédagogiques (SP): dialogue - Quest-ce que ce premier schéma pourrait-il représenter dans la réalité? - Vous rappelle-t-il quelque chose? Mais le second? Constats possibles: 1. Pour le premier schéma: identification difficile, forte polysémie donnée, tant par son niveau dabstraction que par labsence des autres indices 2. Pour le second schéma: identification plus facile, polysémie relativement réduite Schémas abstraits

7 Introduction dun contexte toujours abstrait SP: dialogue B. - Cette figure, vous rappelle-t-elle quelque chose de la vie réelle? - Cest un homme ou bien une femme? - Énumérez les parties du corps humain C. - Quest-ce quil manque au visage de cet homme? Constat Les élèves identifient avec précision la tête du personnage et ajoutent verbalement des indices appartenant à son VISAGE

8 SP: dialogue, analyse, comparaison, dénominateur commun (structure iconique principale) B.- Quelle est limage à laquelle le schéma précédent répond le mieux? C. - Quelles sont les parties du corps qui manquent dans les autres images? - Quelle est la partie du corps toujours présente dans les quatre images? Note: opération inverse à linduction: de la généra- lité des faits aux faits concrets.

9 COMPOSANTES DU VISAGE MICROPOCESSUS ET INTÉGRATION (items, syntagmes et propositions) C. - De quoi les trois visages sont- ils composés? Décrivez chaque partie à part - En quoi diffèrent-ils le plus? - Pourquoi le dessinateur a-t-il fait un nez si grand à lhomme? - Pourquoi loeil de la femme est-il tellement agrandi? B.- À quoi nous fait penser ce nez énorme? -Quest-ce quil peut signifier? SP: dialogue, analyse, inférences

10 COMPOSANTES DU VISAGE MACROPOCESSUS et PROCESSUS d INTÉGRATION THÉORIE: Texte informatif – descriptif. Structures cognitives inférentielles logiques Stratégies didactiques: - sensibilisation à la structure par des opérations de description, énumération, comparaison, cause - effet, problème - solution, rhétorique - appel constant aux connaissances du lecteur - questionnement permanent pour identifier la cause, les effets, les éléments composés, le pourquoi rhétorique, le jeu sur la synonymie et lhomonymie, la métaphore et la métonymie

11 COMPOSANTES DU VISAGE SP : dialogue, description, analyse B. Regardez avec attention, énumérez et décrivez les parties qui composent les deux visages - De quoi ces visages-là sont-ils faits? - De quoi est fait lÉté? - De quoi est fait lAutomne? - Par quoi leau et le feu sont-ils représentés? (leurs synonymes) - De quoi feriez vous les joues, le nez et les cheveux de ces deux personnages pour quils représentent toujours les deux saisons?

12 COMPOSANTES DU VISAGE MACROPROCESSUS (point de vue et expressivité) THÉORIE Le point de vue, cest la place occupée par le créateur dimage – une instance de vision en tant que regard dun être réel ou imaginaire Le point de vue détermine le texte iconique en lui donnant de la signification et de lexpressivité Le lecteur peut occuper divers positions: dominé, dominateur, etc. Dautres facteurs interviennent: structure formelle de limage le support des couleurs et des lumières, organisation des objets, des personnages, etc. Le point de vue est une énonciation (une subjectivité) qui produit un énoncé dans un texte

13 COMPOSANTES DU VISAGE MACROPROCESSUS (point de vue et expressivité) SP: dialogue, analyse C. - Dans les images suivantes analysez le regard des personnages: quel est lobjet de leur vision? - Où se place le lecteur par rapport au(x) personnage(s) de limage? Commentez lexpression de ces visages

14 COMPOSANTES DU VISAGE MACROPROCESSUS (point de vue, processus dintégration: inférences logiques, pragmatiques et créatives) SP: dialogue, analyse B. Connaissez vous cette peinture. Si oui, quel en est le sujet et les personnages (linfante, le peintre, les gouvernantes, les nains, la religieuse, le chien C. Analysez la répartition des personnages dans la profondeur de la pièce. - Que font-ils? - Quel est le dispositif spatial auquel renvoie cette peinture? - Le cadre éclairé du fond, cest un reflet dans un miroir? Ou bien cest une porte ouverte avec un autre personnage dans le cadre? - Où se trouve le modèle de lœuvre que Vélasquez est en train dexécuter dans le tableau?

15 Reconnaissez-vous ces dires? Qui en est lauteur? Si lhomme était parfait, il serait Dieu Cest nêtre bon à rien de nêtre bon quà soi Jai jugé justement un injuste adversaire Lautre jour, au fond dun vallon, Un serpent piqua Jean Fréron. Que pensez-vous quil arriva? Ce fut le serpent qui creva

16 Est-ce lui? Alors, qui est ce personnage?

17

18 SP: dialogue, analyse, hypothèse, synthèse AC. Étudiez les formes et repérez les éléments qui composent cette image Décrivez les personnages Regardez leur mimique, leurs gestes: que font-ils, que veulent-ils dire? Regroupes-les selon des critères à votre choix - Ont-ils le même objet de préoccupation? Précisez la place que les personnages occupent dans lespace de limage - Comment ces figures déchelles différentes se substituent-elles, les unes aux autres? - Ont-elles les mêmes attitudes les unes envers les autres? BC. Est-ce le buste de Voltaire quon peut voir dans limage? Justifiez vos hypothèses - Ces personnages viennent-ils des tableaux de Vélasquez? C. - Quel est le message, qui, selon vous, Dali a voulu nous communiquer?

19 RAPPEL THÉORIQUE: 1. MICROPROCESSUS items iconiques, syntagmes et phrases iconiques Opérateurs sémantiques: presque, même, assez, moins, plus, plutôt 2. PROCESSUS DINTÉGRATION inférences logiques inférences pragmatiques et créatives élaboration dhypothèses 3. MACROPROCESSUS (cohérence globale du texte) type de texte liens logiques (connecteurs discursifs) liens déictiques (personnels, temporels, spatiaux) 4. GESTION MENTALE (MÉMORISATION,ÉVOCATION, ANALYSE, HYPOTHÈSE, SYNTHÈSE, COMPRÉHENSION)

20 RECHERCHE DU SENS LIRE UNE IMAGE PUBLICITAIRE Élaboration de la compréhension du texte Retour aux acquis: -linguistiques -culturels et civilisationnels - aux stéréotypes et aux mythes portant sur la structure du texte verbal et non verbal RÉCEPTEUR (lecteur avec sa culture des textes, sa personnalité, ses connaissances, son attente, son intention) Mise en liens des composantes -le relais image/texte -rapports logiques, temporels et spatiaux Élaboration dhypothèses Parcours de lecture Inférences logiques, pragmatiques et créatives Prélèvement des indices Perception des signes - Composantes Types de messages: informatif, à illustration, à légende, symbolique, intermédiaire Élimination ou modification dhypothèses Validation dune hypothèse Poursuite de la lecture Le shockvetising Ancrage du sens: -slogan, légende - pavé rédactionnel,etc Lacte dacheter le produit

21 COMPRENDRE LE SENS THÉORIE: Étapes de lenseignement: A. Dialogue prépédagogique sur le stéréotype culturel et civilisationnel B. Expliquer aux élèves la stratégie adoptée et le pourquoi de cette stratégie C. MICROPROCESSUS: Identification et reconnaissance des unités iconiques à laide dune série dindices spécifiques à limage: point de vue, plans de lumière, contenu, couleurs, lignes de composition, texte vs. contexte iconique, etc. décomposition proprement dite: items, syntagmes, propositions (verbalisation) Microsélection: mise en relief de lunité saillante à partir des connotations et des dénotations repérées. Outils: champ, hors champ, référent social, économique, humain, fonctions du rapport texte vs. contexte effets sémantiques, etc. D. PROCESSUS DINTÉGRATION inférences logiques (auteur) inférences pragmatiques et créatives (lecteur) E. MACROPROCESSUS parcours de lecture repérage du message textuel global

22 STRUCTURE DE LIMAGE PUBLICITAIRE(1) SP: évocation, dialogue, analyse AB. Dialogue sur les stéréotypes, qualité du produit, perception générale, explication, etc. CD.- Regardez ces images: quels sont les éléments qui les composent? - Aimeriez-vous avoir un produit pareil à la maison? - En avez-vous un/une...? - Y a-t-il un lien entre le produit à vendre et le visage de nos personnages? - Par quoi votre regard est-il attiré tout dabord? - Éliminons le texte écrit: pourriez-vous en fabriquer un autre en accord avec lexpression de chacun de ces visages? - Quel rôle joue, selon vous, le texte écrit par rapport à limage? Voyons ensemble le chemin que notre regard, collé dabord à un certain point de limage, parcourt après - Le message de ces textes est-il: informatif à légende à illustration avec pack shot, logo intermédiaires (types combinés) ? Cochez la case

23 STRUCTURE DE LIMAGE PUBLICITAIRE(2) Même analyse pour ces deux autres images

24 TEXTE VS CONTEXTE ICONIQUE DISJOINT(1) SP: dialogue, analyse, inférences pragmatiques et créatives C.- Quel sentiment vous inspire lexpression de ces vissages? - Que veulent dire ces personnages? - Comment le contexte (lenvironnement) participe-t-il à la construction dune certaine expression/sentiment du visage/inspiré par le visage?

25 Le visage est-il un texte, un contexte ou les deux à la fois?

26 TEXTE/ CONTEXTE ICONIQUE DISJOINT MOUVEMENT (2) SP: dialogue, analyse, inférences pragmatiques et créatives C. Analysez lexpression de ces visages en fonction du contexte (couleur, mouvement, symbolique, etc.) - Lexpression du visage est-elle construite, entre autres, par la destruction dun stéréotype, dun mythe? Lequel?

27 TEXTE ICONIQUE VS. CONTEXTE ICONIQUE CONJOINT(1) SP: dialogue, évocation A. - Quest-ce cest? - Lavez-vous rencontrée dans différentes images: photos, peintures, lithographies, etc.? - Connaissez-vous des mythes, des légendes où lon puisse retrouver limage de la pomme?

28 TEXTE ICONIQUE VS. CONTEXTE ICONIQUE CONJOINT (2) SP: dialogue, évocation A. - Regardez cette lithographie: que représente-t-elle? - Quelle est la signification de la pomme?

29 TEXTE ICONIQUE VS. CONTEXTE ICONIQUE CONJOINT (3) SP: dialogue, analyse, comparaison, synthèse AC. - Regardez cette femme: ses cheveux sont faits de pommes vertes: est-ce une allusion biblique? - Sinon, justifiez votre position en faisant attention à tous les autres éléments de limage E. - Votre regard sur quoi tombe-t-il dabord? Et ensuite? - Quel est le message global de cette image? - Cest un message informatif, symbolique, quen pensez-vous?

30 LE VISAGE AUTREMENT Textes fortement symboliques Fort quantum rhétorique Utilisation des inférences créatives Rappel mémoriel, interprétation introspection et analyse AVERTISSEMENT THÉORIQUE

31 TEXTE ICONIQUE MÉTONYMIQUE SP: dialogue, créativité D. - Regardez cette image: où est le visage? - En quoi consiste la métonymie? Commentez le rapport produit vs dents Pensez à un autre produit qui pourrait jouer le même rôle E. Commentez le message de cette image

32 MÉTONYMIE ET IRRÉALITÉ SP: dialogue, analyse, synthèse, inférences créatives CE. - Quest-ce quil reste de ce visage (leffet métonymique)? - Étudiez leffet de contraste et la saillance du produit

33 TEXTE ICONIQUE IRRÉEL C. - Repérez laccroche - regard: quel est leffet spécial que vous ressentez? Faites dautres observations morphologiques - Cest un visage dune beauté: sexuée asexuée lisse terrifiante réelle ou irréelle ? Cochez la case E. - Ce visage; a-t-il un message à communiquer ?

34 TEXTE ICONIQUES MÉTAPHORIQUES MÉTAMORPHOSES (1) SP: dialogue, création dhypothèses, inférences pragmatiques et créatives CD. - Décrivez ce personnage: cest un homme ou un animal? Justifiez votre option - Quel est laccroche de cette image? CE. - Quels sentiments vous inspire lexpression de son visage? - Quel serait son message ? Le pavé rédactionnel vous aide-t-il à le comprendre?

35 TEXTES ICONIQUES MÉTAPHORIQUES MÉTAMORPHOSES (2) Ce visage de canard, est-ce le visage dun canard? SP: dialogue, analyse interprétation, synthèse C. - Décomposez limage en séquences, établissez les liens qui les unissent et répondez aux questions suivantes: AD. - Le canard peut-il rouler en voiture et lire les cotations boursières au centre ville près de la Tour Eiffel? - Quels personnages peuvent occuper la place arrière dune riche voiture? - Alors, est-ce le visage dun canard? Sinon, quel rapport y a-t-il entre le canard et le client? E. - À quelle classe dhommes daffaires sadresse cette publicité et avec quel message?

36 Proposition de grille dévaluation de la compréhension en lecture de limage publicitaire. Dépistage des difficultés en lecture. Niveaux de performance Descripteurs MinimalApproximatifMaximal Habiletés linguistiques Faire des découpages iconiques. Verbalisation des unités iconiques (Identification et Reconnaissance) Faire une conversation informelle à partir des expériences du sujet Background culturel et civilisationnel Faire des associations culturelles civilisationnelles qualité de linformation Connaissances exactes Connaissances approximatives Connaissances erronées Capacité intellectuelle Capacité de faire des inférences Logiques Pragmatiques Créatives Capacité de construire des hypothèses De les justifier De les rejeter Identification de la bonne réponse (QCM) Perception du message global Perception dun autre message possible

37 Fin du diaporama


Télécharger ppt "UN MODÈLE DE COMPRÉHENSION EN LECTURE Lire LIMAGE DU VISAGE 1. FONDEMENTS THÉORIQUES PÉDAGOGIQUES a. La « Gestion mentale » - étayée sur le concept-clé."

Présentations similaires


Annonces Google