La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. 2 3 4  concerne1 personne/400 (2.5 pour 1000) dans les pays industrialisés  10 à 40% de contexte génétique, surtout sur le pourtour méditerranéen.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. 2 3 4  concerne1 personne/400 (2.5 pour 1000) dans les pays industrialisés  10 à 40% de contexte génétique, surtout sur le pourtour méditerranéen."— Transcription de la présentation:

1 1

2 2

3 3

4 4

5  concerne1 personne/400 (2.5 pour 1000) dans les pays industrialisés  10 à 40% de contexte génétique, surtout sur le pourtour méditerranéen  Incurable mais de nombreuses stratégies thérapeutiques médicamenteuses et chirurgicale ont normalisé l’espérance de vie des patients (9 ans seulement en 1970, avant la L-dopa) 5

6 Incidence per 100,000 per year Age (années)

7 7

8 8

9 9

10 10

11  Diversité des lésions cérébrales,  d’Intensité différente  d’Evolutivité différente  Aspect clinique variable (~100 symptômes moteurs et non-moteurs !)  Sensibilité médicamenteuse variable  Fluctuations pharmaco-induites et environnementales  GRANDE COMPLEXITE  Prise en Charge INDIVIDUELLE 11

12 12

13 13

14 14

15 15

16 16

17 17

18 18

19 19

20 20

21 DUODOPA ® product and system 21

22 22

23 23

24 Les symptômes du parkinsonien, Moteurs Déficit en DOPAMINE Non moteurs Déficits hétérogènes en ACETYLCHOLINE, SEROTONINE, GABA, NORADRENALINE… 24

25 25

26 Par une EQUIPE MULTIDISCIPLINAIRE avec COORDINATION au niveau hospitalier ou à domicile

27  Compte-tenu de la complexité évolutive de la maladie et de la comorbidité liée à l’âge,  réduire la pénibilité, viser une autonomie (parfois dans la dépendance) raisonnable, la meilleure qualité de vie et l’assistance aux proches, redonner confiance,  par une prise en charge globale, analytique, pluridisciplinaire et coordonnée, compréhensive c’est à dire aigüe avec revalidation intégrée dans le même service (« acute plus rehabilitation model ») en utilisant les capacité résiduelles et le principe de résilience avec empathie et respect.

28  1. MEDECINS  2. KINESITHERAPEUTES  3. BANDAGISTES- ORTHESISTES  4. INFIRMIERES  5. ORTHOPHONISTES  6. PSYCHOLOGUES  7. DIETETICIENNES  8. ASS. SOCIAUX  9. ERGOTHERAPIE  10. Réunions de Patients/Association  11. PHARMACIENS  12. COORDINATION SOINS A DOMICILE ...

29

30

31  Attention si augmentation répétée, vaine des médications pour la mobilité, pour le lever…  Sarcopénie= diminution de masse et force musculaire  Grimby et al :Training can improve muscle strength and endurance in 78- to 84-yr old men. J Appl Physiol 1992 ; 73 :

32  1. Que faut-il pour faire bouger un patient parkinsonien ? - Commande centrale - Effecteur moteur = muscle performant et soutien ostéo-musculaire  2. Que peut changer le Mouvement par sa répétition ? La plasticité cérébrale (contacts entre les neurones) est stimulée et fixée par les afférences et la répétition du mouvement

33  Durée non : car trop long entraîne fatigue, blessure, tendinite, difficultés de récupération, dystonie centrale  Intensité oui et non : modérée : car fatigue, blessure, céphalées mais un minimum de résistance est nécessaire  Fréquence oui : car la répétition est utile au niveau central

34  Deuxième étape: station debout entre les barres parallèles

35  1. CUEING = Trucs et astuces en utilisant des repères visuels ou auditifs ou cognitifs  2. STRATEGIES COGNITIVES = décomposition des mouvements  3. EQUILIBRE  4. CAPACITE PHYSIQUE = assouplissement et tonification musculaire avec un niveau d’intensité modéré  A visée surtout fonctionnelle ( avec transferts…)  Méta-analyses de Keus et Bravata (2007), Falvo (2008)

36

37  Stade de début : prévention de l’inactivité ; tonification des extenseurs; améliorer les capacités physiques; travail de la respiration ; hydrothérapie/natation  Stade d’état : + posture, équilibre, marche, prévention des chutes ; transferts et soutien psychologique (trucs et astuces entre autres pour éviter les chutes)  Stade avancé : + prévention des escarres et contractures ; maintenir les fonctions vitales

38

39

40

41

42  Coach = éducateur physique spécifique pour une affection neuro-musculaire  Répond à un besoin de conseil pour garder « le mouvement » avant d’ en arriver à un stade plus handicapant nécessitant le Kiné !

43 Etudes animales en attendant une étude humaine dans l’Illinois (Delay the Disease)  Mabandla et al. Effect of exercise on dopamin neuron survival (lesioned by 6OH-dopamine) Metabolic Brain Disease, 2009 ; 24(4) :  Démonstration d’un effet neuroprotecteur.

44

45  La danse peut-elle améliorer la mobilité du patient parkinsonien ?  Dr G. Earhert, université de Washington,  Journal of Neurological Physical Therapy  n = % pratiquent le tango sur plusieurs séances (21h) vs 50% exercices de motricité  Tango + favorable vu rotations, équilibre dynamique, rythme + musique, dimension sociale…camaraderie, confiance, moral…

46

47

48  Le patient Parkinsonien doit être…  …PRO-ACTIF ! Il bénéficiera de l’apport pluridisciplinaire et des traitements complémentaires, surtout du maintien en mouvement de par…  - leurs effets généraux (Mens sana in Corpore sano) - leurs effets spécifiques dans la maladie de Parkinson (musculature, équilibre, coordination, rythme…)

49

50


Télécharger ppt "1. 2 3 4  concerne1 personne/400 (2.5 pour 1000) dans les pays industrialisés  10 à 40% de contexte génétique, surtout sur le pourtour méditerranéen."

Présentations similaires


Annonces Google