La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

BAUSTEINE 1 Un logiciel multimédia pour l’apprentissage de l’allemand Auteurs : Eva et Jean-Claude FILY Logiciel réalisé grâce au système auteur JOProgs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "BAUSTEINE 1 Un logiciel multimédia pour l’apprentissage de l’allemand Auteurs : Eva et Jean-Claude FILY Logiciel réalisé grâce au système auteur JOProgs."— Transcription de la présentation:

1

2 BAUSTEINE 1 Un logiciel multimédia pour l’apprentissage de l’allemand Auteurs : Eva et Jean-Claude FILY Logiciel réalisé grâce au système auteur JOProgs de Jacques OMNES Programme d’entraînement à la construction progressive de savoir-faire langagiers

3 Sommaire du diaporama I.Avant-propos II.Objectifs III.Public visé IV.Contenu V.Compétences entraînées VI.Mise en œuvre VII.La reconstitution de texte

4 I. AVANT-PROPOS

5 I. 1. Avant-propos Les exercices proposés dans „BAUSTEINE 1“ ont été en partie rodés en classe. Leur finalité est non seulement de proposer aux élèves un support pédagogique de nature à les intéresser et à les motiver, mais aussi de trouver un moyen efficace de les aider à surmonter les difficultés de mémorisation auxquelles ils se heurtent trop souvent. Les exercices proposés dans „BAUSTEINE 1“ ont été en partie rodés en classe. Leur finalité est non seulement de proposer aux élèves un support pédagogique de nature à les intéresser et à les motiver, mais aussi de trouver un moyen efficace de les aider à surmonter les difficultés de mémorisation auxquelles ils se heurtent trop souvent.

6 Le système auteur RECONST, développé par notre collègue Jacques OMNES, nous a paru tout à fait adapté à la réalisation de nos objectifs. En accord avec lui et avec l’éditeur, nous avons voulu proposer un produit accessible à tous. Le système auteur RECONST, développé par notre collègue Jacques OMNES, nous a paru tout à fait adapté à la réalisation de nos objectifs. En accord avec lui et avec l’éditeur, nous avons voulu proposer un produit accessible à tous. La suite logicielle JOProgs permet à l’enseignant de créer ses propres séquences multimédias. Comme „BAUSTEINE 1“, elle est commercialisée par PRESSENDA MULTIMEDIA : La suite logicielle JOProgs permet à l’enseignant de créer ses propres séquences multimédias. Comme „BAUSTEINE 1“, elle est commercialisée par PRESSENDA MULTIMEDIA : I. 2. Avant-propos (suite)

7 I. 3. Avant-propos (suite) „BAUSTEINE 1“ propose toute une gamme d’exercices contextualisés (200 au total) que chacun peut effectuer à son rythme, pierre par pierre, de manière à acquérir progressivement la maîtrise de savoir-faire langagiers. Ces activités graduées et quelquefois volontairement récurrentes sont destinées à favoriser la mémorisation et l’appropriation des structures de la langue. „BAUSTEINE 1“ propose toute une gamme d’exercices contextualisés (200 au total) que chacun peut effectuer à son rythme, pierre par pierre, de manière à acquérir progressivement la maîtrise de savoir-faire langagiers. Ces activités graduées et quelquefois volontairement récurrentes sont destinées à favoriser la mémorisation et l’appropriation des structures de la langue.

8 I. 4. Avant-propos (suite) Afin d’assurer un prolongement en cours traditionnel du travail effectué sur micro- ordinateur, nous y avons associé dans la „Baustufe H“ des activités essentiellement orales et ludiques, qui permettent le réemploi des structures langagières étudiées en salle multimédia. Afin d’assurer un prolongement en cours traditionnel du travail effectué sur micro- ordinateur, nous y avons associé dans la „Baustufe H“ des activités essentiellement orales et ludiques, qui permettent le réemploi des structures langagières étudiées en salle multimédia. L’enseignant trouvera dans les fichiers WORD du didacticiel tous les textes des exercices ainsi que des fiches de travail avec les solutions. L’enseignant trouvera dans les fichiers WORD du didacticiel tous les textes des exercices ainsi que des fiches de travail avec les solutions.

9 I. 5. Avant-propos (fin) L’intérêt indéniable rencontré chez nos élèves, leur envie toujours renouvelée de poursuivre l’apprentissage de l’allemand avec „BAUSTEINE 1“ et le profit qu’ils en tirent en cours traditionnel sont pour nous autant d’encouragements à continuer dans cette voie. Un second volume à dominante civilisationnelle et culturelle, „BAUSTEINE 2“, viendra à terme compléter la collection. L’intérêt indéniable rencontré chez nos élèves, leur envie toujours renouvelée de poursuivre l’apprentissage de l’allemand avec „BAUSTEINE 1“ et le profit qu’ils en tirent en cours traditionnel sont pour nous autant d’encouragements à continuer dans cette voie. Un second volume à dominante civilisationnelle et culturelle, „BAUSTEINE 2“, viendra à terme compléter la collection.

10 II. OBJECTIFS

11 II. 1. Objectifs Accroître la motivation Accroître la motivation Impliquer tous les apprenants dans les apprentissages Impliquer tous les apprenants dans les apprentissages Favoriser le travail en autonomie et l'individualisation des apprentissages Favoriser le travail en autonomie et l'individualisation des apprentissages Apprendre dans un environnement authentique Apprendre dans un environnement authentique

12 II. 2. Objectifs (suite) S’entraîner à communiquer S’entraîner à communiquer Acquérir des savoir-faire langagiers Acquérir des savoir-faire langagiers Mémoriser le lexique et les structures Mémoriser le lexique et les structures Maîtriser l’orthographe lexicale et grammaticale Maîtriser l’orthographe lexicale et grammaticale Maîtriser la syntaxe de la phrase allemande Maîtriser la syntaxe de la phrase allemande

13 III. PUBLIC VISE

14 III.1. Public visé „BAUSTEINE 1“, s’adresse à un public dit « intermédiaire », c’est-à-dire à des élèves de collège à partir de la troisième année d’apprentissage (quatrième-troisième LV1). Certaines scènes peuvent faire l'objet d'un travail dès la troisième LV2. Au lycée, élèves et professeurs y trouveront également de nombreuses activités d’entraînement, de remédiation et/ou d’approfondissement. „BAUSTEINE 1“, s’adresse à un public dit « intermédiaire », c’est-à-dire à des élèves de collège à partir de la troisième année d’apprentissage (quatrième-troisième LV1). Certaines scènes peuvent faire l'objet d'un travail dès la troisième LV2. Au lycée, élèves et professeurs y trouveront également de nombreuses activités d’entraînement, de remédiation et/ou d’approfondissement.

15 IV. CONTENU

16 IV. 1. Contenu Environnement civilisationnel et culturel germanique Environnement civilisationnel et culturel germanique Situations de communication authentiques : scènes de la vie quotidienne dont les acteurs sont des adolescents qui participent à un échange franco-allemand ayant pour cadre Berlin Situations de communication authentiques : scènes de la vie quotidienne dont les acteurs sont des adolescents qui participent à un échange franco-allemand ayant pour cadre Berlin

17 IV. 2. Contenu (suite) Pour chacune des 20 scènes, le parcours pédagogique se compose de 10 exercices gradués sur les fonctions langagières, à réaliser avec l’un des 3 modules du logiciel : TEXTBAU (Baustufen A, B, C, D, E, G), SATZBAU (Baustufen i et J) ou WORTBAU (Baustufe F). Les activités proposées dans la Baustufe H sont prévues pour le cours traditionnel. Pour chacune des 20 scènes, le parcours pédagogique se compose de 10 exercices gradués sur les fonctions langagières, à réaliser avec l’un des 3 modules du logiciel : TEXTBAU (Baustufen A, B, C, D, E, G), SATZBAU (Baustufen i et J) ou WORTBAU (Baustufe F). Les activités proposées dans la Baustufe H sont prévues pour le cours traditionnel.

18 IV. 3. Contenu : les 10 étapes de chaque parcours 1. Baustufe A : NACHBAUEN (Szene_a) > Transcrire le dialogue à l’aide de la bande son > TEXTBAU 1. Baustufe A : NACHBAUEN (Szene_a) > Transcrire le dialogue à l’aide de la bande son > TEXTBAU 2. Baustufe B : ERBAUEN 1 (Szene_b) > Reconstituer le contenu de la première bulle du dialogue sans le son > TEXTBAU 2. Baustufe B : ERBAUEN 1 (Szene_b) > Reconstituer le contenu de la première bulle du dialogue sans le son > TEXTBAU 3. Baustufe C : ERBAUEN 2 (Szene_c) > Reconstituer le contenu de la seconde bulle du dialogue sans le son > TEXTBAU 3. Baustufe C : ERBAUEN 2 (Szene_c) > Reconstituer le contenu de la seconde bulle du dialogue sans le son > TEXTBAU 4. Baustufe D : ERBAUEN 3 (Szene_d) > Reconstituer le dialogue intégral sans le son > TEXTBAU 4. Baustufe D : ERBAUEN 3 (Szene_d) > Reconstituer le dialogue intégral sans le son > TEXTBAU

19 IV. 4. Contenu : les 10 étapes de chaque parcours (suite) 5. Baustufe E : UMBAUEN (Szene_e) Reformuler > TEXTBAU 5. Baustufe E : UMBAUEN (Szene_e) Reformuler > TEXTBAU 6. Baustufe F : ANBAUEN (Szene_f) Réactiver des termes rencontrés dans les dialogues > WORTBAU 6. Baustufe F : ANBAUEN (Szene_f) Réactiver des termes rencontrés dans les dialogues > WORTBAU 7. Baustufe G : AUSBAUEN (Szene_g) Reconstituer le texte narratif correspondant à la scène sous forme de courriel ( ) ou de journal intime (Tagebuch), à l’aide de la bande son du dialogue > TEXTBAU 7. Baustufe G : AUSBAUEN (Szene_g) Reconstituer le texte narratif correspondant à la scène sous forme de courriel ( ) ou de journal intime (Tagebuch), à l’aide de la bande son du dialogue > TEXTBAU

20 IV. 5. Contenu : les 10 étapes de chaque parcours (suite) 8. Baustufe H : AUFBAUEN > Activités essentiellement orales autour des fonctions langagières étudiées dans chaque dialogue, à partir de différents supports : 8. Baustufe H : AUFBAUEN > Activités essentiellement orales autour des fonctions langagières étudiées dans chaque dialogue, à partir de différents supports : > CARTES A JOUER : reformuler les phrases proposées ; répondre aux questions posées ; exprimer l’intention de communication ; exprimer le contraire ; poser la question (ou trouver l’expression) qui convient > FICHES DE TRAVAIL : identifier les intentions de communication ; exprimer le contraire ; poser la question (ou trouver l’expression) qui convient ; identifier les mots masqués (texte lacunaire de la scène) > TRANSPARENTS (non fournis en raison de la pléthore de dessins sur le cédérom, il suffira à l’utilisateur d’imprimer les illustrations de son choix)

21 IV. 6. Contenu : les 10 étapes de chaque parcours (fin) 9. Baustufe i : EINBAUEN (Szene_i_a + Szene_i_b) 9. Baustufe i : EINBAUEN (Szene_i_a + Szene_i_b) > Construire des phrases à la première personne avec les mots proposés en les intégrant dans un contexte différent > SATZBAU 10. Baustufe J : WEITERBAUEN (Szene_j) 10. Baustufe J : WEITERBAUEN (Szene_j) > Réinvestir dans un nouveau dialogue les fonctions langagières étudiées (transfert) > SATZBAU

22 IV. 7. Contenu : les 20 scènes de „BAUSTEINE 1“ "BAUSTEINE 1" se compose de 20 scènes à reconstituer progressivement à l'aide de 2 supports principaux, une bande son et une bande dessinée. Une assistance lexicale abondante ainsi que des initiales et des jokers sont également disponibles. "BAUSTEINE 1" se compose de 20 scènes à reconstituer progressivement à l'aide de 2 supports principaux, une bande son et une bande dessinée. Une assistance lexicale abondante ainsi que des initiales et des jokers sont également disponibles. La progression n’est pas nécessairement linéaire. La chronologie n’est pas un obstacle au choix de l’une ou l’autre scène, sauf en ce qui concerne la scène 1 qui sert d’introduction et constitue par conséquent un passage obligé. Pour le reste, l’enseignant pourra choisir la scène correspondant à ses objectifs du moment. La progression n’est pas nécessairement linéaire. La chronologie n’est pas un obstacle au choix de l’une ou l’autre scène, sauf en ce qui concerne la scène 1 qui sert d’introduction et constitue par conséquent un passage obligé. Pour le reste, l’enseignant pourra choisir la scène correspondant à ses objectifs du moment.

23 IV. 8. Contenu : les 20 scènes de „BAUSTEINE 1“ : Scène 1 > Szene 1 : Erste Begegnung > Szene 2 : Hobbys > Szene 3 : Unter Freunden > Szene 4 : In der Pause > Szene 5 : Vor der Fete > Szene 6 : Geburtstag > Szene 7 : Nach der Fete > Szene 8 : Vater und Sohn > Szene 9 : Bei Tisch > Szene 10 : Rechts oder links ?

24 IV. 9. Contenu : les 20 scènes de „BAUSTEINE 1“ : Scène 1 > Szene 11 : Pläne für den Nachmittag > Szene 12 : Beim Arzt > Szene 13 : Am Telefon > Szene 14 : Ausflug nach Potsdam > Szene 15 : In Potsdam > Szene 16 : Das Tennisspiel > Szene 17 : Im Kaufhaus > Szene 18 : Zoff > Szene 19 : Vor der Abfahrt > Szene 20 : Abschied

25 V. COMPETENCES ENTRAINEES

26 V. 1. Compétences entraînées Compréhension de l’oral Compréhension de l’oral > Discrimination auditive > Compréhension auditive Compréhension de l’écrit : Compréhension de l’écrit : > Reconstituer le contenu d’une bulle de la BD à l’aide du contenu de l’autre bulle > Construire des phrases en fonction du contexte > Construire des phrases en fonction du contexte > Reformuler les fonctions langagières étudiées

27 V. 2. Compétences entraînées (suite) Expression orale : „Rollenspiele“ Expression orale : „Rollenspiele“ > Dramatiser la scène après reconstitution > S’approprier les fonctions langagières en fin de parcours d’entraînement : verbalisation avec le support de cartes à jouer et/ou de transparents

28 V. 3. Compétences entraînées (fin) Expression écrite : Expression écrite : > Apprentissage de la cohérence textuelle : cohérence des temps, raisonnement logique et chronologique, trouver le mot juste dans son contexte > Production de phrases correspondant à une situation donnée > Production de phrases de différents types : déclaratives, interrogatives, négatives, injonctives > Respect des accords (groupe verbal, groupe nominal) > Respect des contraintes de la langue (majuscules, syntaxe)

29 VI. MISE EN OEUVRE

30 VI. 1. Mise en oeuvre Support visuel (BD) Support visuel (BD) Support auditif (dialogues enregistrés) Support auditif (dialogues enregistrés) Méthodologie : construction progressive de savoir-faire langagiers grâce à des exercices gradués de niveau 1 à 10 (a à j) : Nachbauen, Erbauen – 1, 2, 3 –, Anbauen, Umbauen, Ausbauen, Aufbauen, Einbauen, Weiterbauen (cf. plus haut (diapo 16 : « Les 10 étapes de chaque parcours ») Méthodologie : construction progressive de savoir-faire langagiers grâce à des exercices gradués de niveau 1 à 10 (a à j) : Nachbauen, Erbauen – 1, 2, 3 –, Anbauen, Umbauen, Ausbauen, Aufbauen, Einbauen, Weiterbauen (cf. plus haut (diapo 16 : « Les 10 étapes de chaque parcours »)

31 VI. 2. Mise en œuvre (suite) Exercices lacunaires : identifier, construire, réinvestir (SATZBAU) Exercices lacunaires : identifier, construire, réinvestir (SATZBAU) Exercices de reconstitution de texte : transcrire, reconstruire, reformuler (TEXTBAU) Exercices de reconstitution de texte : transcrire, reconstruire, reformuler (TEXTBAU) Grilles de mots croisés : réactiver (WORTBAU) Grilles de mots croisés : réactiver (WORTBAU) Aides : assistance lexicale et grammaticale, recours possible aux initiales d’un mot sur deux et à des jokers Aides : assistance lexicale et grammaticale, recours possible aux initiales d’un mot sur deux et à des jokers Autres ressources en fin de parcours pédagogique : cartes à jouer, fiches de travail et transparents pour activités essentiellement orales axées sur les fonctions langagières Autres ressources en fin de parcours pédagogique : cartes à jouer, fiches de travail et transparents pour activités essentiellement orales axées sur les fonctions langagières

32 VI. 3. Fenêtre „TEXTBAU“

33 VI. 4. Fenêtre d’aide

34 VII. LA RECONSTITUTION DE TEXTE

35 VII. 1. La reconstitution de texte LE PRINCIPE LE PRINCIPE Le principe en est simple : l'élève voit apparaître à l'écran un texte où tous les caractères, à l'exception des signes de ponctuation, sont remplacés par des tirets ; il doit alors proposer des mots susceptibles de se trouver dans le texte. Si le mot est effectivement présent dans le document, toutes ses occurrences apparaissent à l'écran. L'objectif est de reconstituer, si possible, la totalité du texte.

36 VII. 2. La reconstitution de texte (suite) LE PRINCIPE (suite) LE PRINCIPE (suite) > Le contenu du texte est suggéré à l’apprenant par une consigne précise et/ou une image fixe, un diaporama, un support sonore. La recherche s'effectue sous la pression d'une situation suggérée ou simulée, d'un scénario en bandes dessinées. > D'autre part, l‘apprenant peut proposer un mot ou une suite de mots : lorsqu’il a en tête tout un groupe fonctionnel, il n'est pas obligé de le découper mot par mot.

37 VII. 3. La reconstitution de texte (suite) L’INTERET PEDAGOGIQUE L’INTERET PEDAGOGIQUE > Réactivation lexicale : l'élève essaie de se remémorer les mots et expressions relevant du ou des champs sémantiques pertinents en fonction de la consigne donnée. > Réactivation des collocations : au fur et à mesure que l'écran se remplit, certains mots en appellent d'autres (expressions fréquentes ou toutes faites), le contexte, de plus en plus clair, induit également le choix de certains mots ou expressions

38 VII. 4. La reconstitution de texte (fin) L’INTERET PEDAGOGIQUE (suite et fin) L’INTERET PEDAGOGIQUE (suite et fin) > Réactivation et réflexion grammaticales : certaines prépositions ou certaines fonctions grammaticales appellent certaines marques morphologiques ; il est fréquent que les élèves essaient systématiquement les petits mots-outils grammaticaux, les fixant ainsi dans leur mémoire. > Entraînement à la rigueur grammaticale et orthographique : le logiciel n'admet pas les à-peu-près, chaque mot proposé doit être convenablement orthographié, conjugué ou décliné pour être accepté. > Entraînement à l’expression écrite et, dans un second temps, à l’expression orale.

39 Ce diaporama a été réalisé par Jean-Claude FILY, professeur d’allemand au Collège Gérard de Nerval de VITRE, auteur du logiciel „BAUSTEINE 1“ avec son épouse Eva FILY, professeur d’allemand au Lycée Bertrand d’Argentré de VITRE (35) - Site Web : Ce diaporama a été réalisé par Jean-Claude FILY, professeur d’allemand au Collège Gérard de Nerval de VITRE, auteur du logiciel „BAUSTEINE 1“ avec son épouse Eva FILY, professeur d’allemand au Lycée Bertrand d’Argentré de VITRE (35) - Site Web : Les modules TEXTBAU, SATZBAU, WORTBAU et RESTIT sont des programmes auteurs développés par Jacques OMNES, professeur d’allemand au Lycée Ambroise Paré de LAVAL (53) - Site Web : Les modules TEXTBAU, SATZBAU, WORTBAU et RESTIT sont des programmes auteurs développés par Jacques OMNES, professeur d’allemand au Lycée Ambroise Paré de LAVAL (53) - Site Web : Informations auprès de PRESSENDA MULTIMEDIA > Courriel : > Site Web : Informations auprès de PRESSENDA MULTIMEDIA > Courriel : > Site Web :

40 FIN DU DIAPORAMA


Télécharger ppt "BAUSTEINE 1 Un logiciel multimédia pour l’apprentissage de l’allemand Auteurs : Eva et Jean-Claude FILY Logiciel réalisé grâce au système auteur JOProgs."

Présentations similaires


Annonces Google