La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FIÈVRE CHEZ LENFANT Caroline Bourassa, MD, CCMF (MU) UMF Anna-Laberge 15 mai 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FIÈVRE CHEZ LENFANT Caroline Bourassa, MD, CCMF (MU) UMF Anna-Laberge 15 mai 2013."— Transcription de la présentation:

1 FIÈVRE CHEZ LENFANT Caroline Bourassa, MD, CCMF (MU) UMF Anna-Laberge 15 mai 2013

2 Plan Fièvre sans foyer Infections bactériennes sévères (IBS) Cas Selon lâge Choc septique pédiatrique Techniques Ponction lombaire Ponction vésicale Intra-osseuse

3 Fièvre sans foyer Infection virale bénigne (majeure partie du temps) Infection bactérienne sévère (IBS) Infection urinaire Bactériémie Pneumonie Méningite

4 Infection bactérienne sévère (IBS) PNA 3-8% des jeunes enfants avec fièvre sans foyer Analyse peut être négative dans 20% des cas (toujours attendre la culture) Leuco + : sensibilité 67-85% Nitrites +: spécificité 95-99%

5 Infection bactérienne sévère (IBS) PNA Fréquent chez pt < 3 mois avec bronchiolite ou IVRS 5-10% des PNA ont également une bactériémie < 1 % des PNA ont également une méningite

6 Infection bactérienne sévère (IBS) Bactériémie et sepsis 13-21% des enfants dapparence toxique

7 Infection bactérienne sévère (IBS) Bactériémie et sepsis 2-3% des enfants 3 mois E. coli, Strep B, Listeria 2-3% des enfants de 3 à 36 mois non vaccinés H. Influenza, pneumoccoque 0.5 à 0.7% des enfants en BEG et vaccinés entre 3 et 36 mois

8 Infection bactérienne sévère (IBS) Pneumonie (et sinusite) Souvent Sx spécifiques associés Toujours dans le DDX des enfants avec des conditions chroniques (FKP, Néo, etc.) Sinusite très peu probable chez lenfant de moins de 3 ans (formation sinus incomplète)

9 Infection bactérienne sévère (IBS) Méningite 1% enfants fébriles < 3 mois < 3 mois: E.coli, Strep B, Listeria > 3 mois: Pneumocoque, Méningocoque, Staph aureus PL positive si > 30 GB dans LCR chez 0-30 jours et si > 10 GB chez lenfant de plus dun mois

10 Fièvre sans foyer Chez lenfant avec fièvre sans foyer, la décision sur linvestigation / le traitement se fait dabord selon lâge. Tout enfant dapparence toxique devrait avoir un bilan septique complet et devrait être admis pour avoir des antibiotiques parentéraux. (Gestalt LR >22)

11 Que faites-vous? H, 25 jours, température à 38.5 R x 12h H, 2 mois 1/2, température ad 39 x 36h, aucun foyer, BEG F, 12 mois, température ad 39 x 48h, aucun foyer, vaccins à jour, BEG F, 18 mois, température ad 39 x 48h, aucun foyer, non vaccinée, BEG

12 Fièvre sans foyer jours Peu / pas dindice sur la cause dinfection (histoire / EP souvent peu fiables) Relativement immunosupprimé Opsonisation diminuée Fonctions des macrophages-- & neutrophiles diminuées Peu dIgG en réponse aux bactéries encapsulées Haut risque de IBS (12%)

13 Fièvre sans foyer jours Histoire A-t-il fait de la fièvre? Oui. Jai pris sa température et il était a 37! Oui. Il a la peau plus rouge. Oui. Il a moins mangé. Je sais pas… Nous on utilise le thermomètre dans loreille et il nen faisait pas, mais linfirmière nous a dit que oui… Température à combien? Rectale? Depuis combien dheures / de jours?

14 Fièvre sans foyer jours Histoire HMA: Symptômes (respiratoires / GI / uro) Comportement (boires, irritabilité, activités) Contacts infectieux Inquiétude parentale ATCD: Maladie Hx de grossesse Naissance (Strep B / ITSS chez la mère, rupture prolongée des membranes) Rx (ATB récents?) / All / (Vaccins)

15 Fièvre sans foyer jours Examen physique Signes vitaux (insister!) - TA et RR importants! Reconnaître lapparence toxique Irritable / inconsolable Mauvaise perfusion Diminution du tonus / niveau dactivité / léthargie Peau / muqueuses / ombilic / membres Déshabiller lenfant complètement! Sx méningés souvent absents Seulement 27% de rigidité nucale dans les cas de méningite Fontanelle bombée = signe tardif

16 Fièvre sans foyer jours Investigation « No Brainer » = bilan septique complet FSC Hémocultures A/C urine (cathé ou pct) PL RXP si Sx respiratoires RR > 50, rales, ronchis, tirage, sibilances, grunting, stridor, rhinite, battement des ailes du nez, toux

17 Fièvre sans foyer jours Les pathogènes Strep groupe B E. coli & autres bacilles gram négatif Listeria Entérocoque HSV

18 Fièvre sans foyer jours Traitement Admission pour tous Antipyrétique: Acetaminophène: 15mg/kg/dose PO / IR q 4h (max 80mg/kg/j) Ibuprofen: 10mg/kg/dose PO q 6-8h ATB empiriques ad résultats des cultures: Ampicilline (50mg/kg q 6h) & Cefotaxime (50mg/kg q 6h) Ampicilline (50mg/kg q 6h) & Gentamicin (2.5mg/kg bid) PAS de ceftriaxone chez < 1 mois (risque dhyperbilirubinémie)

19 Fièvre sans foyer jours Traitement Ajout dacyclovir (20mg/kg/jour q8h) si: Apparence toxique Vésicules mucocutanées (faire PCR sur vésicules aussi) Hx maternelle de HSV Convulsions Augmentation des enzymes hépatiques Pléocytose du LCR (GB)

20 Fièvre sans foyer jours Protocole de Philadelphie (pt en BEG) Bilan septique complet Congé si: GB > 5000 et < et < 20% « bands » Analyse durine négative (GB < 10) RXP N (si applicable) LCR < 8 GB Traitement empirique et admission si un des critères nest pas rencontré Sensibilité 98% / VPN 99.7% Ne sapplique pas si enfant immunosupprimé

21 Fièvre sans foyer 60 jours à 6 mois Protocole de Philadelphie (conservateur pour 60 à 90 jours) vs A & C durine seulement vs A&C durine, FSC, hémocultures Nécessaire si enfant non vacciné Si GB > : Suspecter bactériémie et considérer traitment demblée avec ceftriaxone IV (peu fiable) Si GB > : Considérer PL & RXP CRP? Procalcitonine?

22 Fièvre sans foyer Marqueurs dinfection LR + (Rule-in, specificité) LR - (Rule-out, sens) GB2.11 ( ) 0.58 ( ) CRP3.10 ( ) 0.34 ( ) Procalcitonine2.69 ( ) 0.25 ( ) Ann Emerg Med Nov;60(5): Aug 22.Comparison of the test characteristics of procalcitonin to C-reactive protein and leukocytosis for the detection of serious bacterial infections in children presenting with fever without source: a systematic review and meta-analysis.Yo CH, & Al Taipei, Taiwan.Yo CH&

23 Fièvre sans foyer 6 à 36 mois Histoire / EP généralement plus fiables Sx méningisme peuvent être absent chez les moins de 2 ans Investigation: A & C durine seulement chez: Filles 6-24 mois Garçons 6-12 mois Garçons 12 à 24 mois si non circoncis (FSC, PRC, PCT?) & Hémocultures à ajouter si non vacciné

24 Fièvre sans foyer > 36 mois Généralement Hx / EP plus facile Pas dinvestigation nécessaire demblée si immunisation à jour Si fièvre prolongée: Investigation à faire

25 Fièvre sans foyer Que faites-vous? H, 25 jours, température à 38.5 R x 12h? Investigation : « No Brainer » = bilan septique complet RXP si Sx pneumo Admission Traitement: Tylenol / advil Ampi & Cefotaxime ou Ampi & Gentamicine Acyclovir si indication

26 Fièvre sans foyer Que faites-vous? H, 2 mois 1/2, température ad 39 x 36h, aucun foyer, BEG? Investigation: Protocole de Philadelphie (conservateur) vs AC urine vs AC urine, (FSC, PCR, PCT) et Hémocultures Traitement selon investigation

27 Fièvre sans foyer Que faites-vous? F, 12 mois, température ad 39 x 48h, aucun foyer, vaccins à jour, BEG? Investigation: A&C durine Si négatif: Revoir si fièvre persiste encore 48-72h pour bilan plus complet

28 Fièvre sans foyer Que faites-vous? F, 18 mois, température ad 39 x 48h, aucun foyer, non vaccinée, BEG? Investigation: A&C durine, FSC, PCR ou PCT, Hémocultures Traitement selon Revoir si persistance fièvre

29 Fièvre sans foyer Messages clés Enfant dapparence toxique: Toujours bilan septique complet et admission BEG < 30 jours : Bilan septique complet et ATB IV demblée jours: Bilan septique complet ± ATB > 60 jours: Minimalement A&C durine Si non vacciné: Penser à bactériémie

30 Choc septique pédiatrique PALS ?

31 Choc pédiatrique Définitions International pediatric sepsis consensus conference: definitions for sepsis and organ dysfunction in pediatrics.

32 Choc pédiatrique Définitions RC max 0-2 ans: 180 TAsys min 0-6 ans: 75 (70 + âgex2) PediSTAT International pediatric sepsis consensus conference: definitions for sepsis and organ dysfunction in pediatrics.

33 Choc pédiatrique Définitions International pediatric sepsis consensus conference: definitions for sepsis and organ dysfunction in pediatrics. Le choc peut être défini avec des variables cliniques, hémodynamiques ou biochimique

34

35 Choc pédiatrique Choc compensé Tachycardie Sang dirigé vers organes vitaux Diminution perfusion périphérique Oligurie Iléus Choc hypotensif Trouvaille tradive Dommage aux organes Arrêt cardiaque imminent

36 Choc pédiatrique Pathophysiologie O2 insuffisant p/r aux demandes Souvent perfusion inadéquate Débit cardiaque bas (contrairement à ladulte) Types: Hypovolémique Distributif (septique, anaphylactique, neurogénique) Cardiogénique Obstructif

37 Choc pédiatrique Pathophysiologie Débit cardiaque = volume déjection x FC Remplissage Contractilité (post-charge) SEPTIQUE: Contrairement aux autres chocs pédiatriques, souvent DC N ou élevé et résistances vasculaires diminuées.

38 Choc pédiatrique Pathophysiologie O 2 inadéquat SVO 2 bas hypoxie cellulaire Acide lactique Mort cellulaire Dysfonction des organes Mort SEPTIQUE:

39 Choc septique pédiatrique LABC A: État déveil souvent diminué B: Tachypnée (fièvre / sepsis / pneumonie / ARDS) O 2, BiPap, intubation C: Tachycardie Hypotension ou TAN Augmentation du refill capillaire Extrémités chaudes (VD) ou froides (VC) Voies / Moniteur (TA / Sat / T / Débit urinaire) Bolus 20 cc/kg NS (x 3, 4 ou plus…ad 200ml/kg) D: État de consience souvent aN E: Température / Rash, pétéchies

40 Choc septique pédiatrique Examens / tests Déterminer la source du choc EP et Bilan septique complet Évaluer latteinte des organes Cardio: pH, lactates Respiratoire: PaO 2, PCO 2 Hématologique: plaquettes, coag (CIVD) Hépatique: bili, ALT Rénal: creat Identifier les anomalies métaboliques Glycémie, K, Ca

41 Choc septique pédiatrique Prise en charge secondaire Réhydratation agressive à poursuivre Inotropes Dopamine 1er choix pédiatrique (controversé) 10mcg/kg/min Mettre 6mg/kg de dopoamine dans 100cc de D5 Chaque ml/h correspondra alors à 1ug/kg/min (10cc/h) Épinéphrine (ou norépinéphrine dans choc chaud) 0,1mcg/kg/min (ad 1mcg/kg/min) Mettre 0,6mg/kg dépi (6ml/kg dépi 1:10 000) dans 100cc de D5 Chaque ml/h correspondra alors à 0,1mcg/kg/min (1 à 10cc/h)

42 Choc septique pédiatrique Prise en charge 1ere dose ATB STAT Idéalement prélèvements faits Tx empirique: < 1 mois: Ampicilline + Gentamicine (ou cefotaxime) 1 à 3 mois: Ampi + Cefotaxime > 3 mois sans foyer ou foyer pulmonaire : Cefotaxime ou ceftriaxone + Cloxa ou Vanco > 3 mois & foyer abdo: piptazo > 3 mois & foyer uro: Ampi + Genta

43 Corriger anomalies métaboliques Attention hyper et hypothermie Hypoglycémie < 30jours: D10: ml/kg (HSJ recommande tjrs D10) 30j à 2 ans: D25: 2-4 ml/kg > 2 ans: D50 1-2ml/kg Calcémie HypoCa: CaCl 10% 0,2ml/kg (20mg/kg) Kaliémie HyperK: Gluconate de Ca 0,1ml/kg + BIC 1mEQ/kg Choc septique pédiatrique Prise en charge

44 Choc réfractaire Ne répondant pas à la réplétion volémique et aux inotropes Hydrocortisone (2mg/kg) chez le patient à risque (dosage cortisol de base pré si possible) Purpura fulminans (Waterhouse-Friderichsen) Trouble congénital adrénalien Utilisation récente de stéroïdes

45 Choc septique pédiatrique Prise en charge Choc réfractaire Penser à dautres co-morbidités: Choc cardiogénique? Canal artériel perméable? (nouveau-né) Trouble métabolique (Ca, K, acidose) Pneumothorax Épanchement péricardique HypoT4 Saignement? Source dinfection non retirée? *tissus nécrotique / tampon Vérifier léquipement (tubulures)

46 Choc septique pédiatrique Prise en charge Lorsque stabilisé: organiser transfert USIP Intubation ? Sonde/Levine Voies fiables Personnel

47 Choc septique pédiatrique Messages clés EP / bilans complets Réplétion volémique agressive Amines (dopa, epi) PRN ATB stat *selon lâge et foyer suspecté Corriger anomalies métaboliques PRN Penser organiser transfert

48 Techniques pédiatriques

49 Techniques pédiatriques Ponction lombaire Contre-indications: Cellulite au site de la ponction Lésion du CNS causant HTIC (scan si anomalie à lexamen neuro, DEC ou convulsion) Plaquettes < (absolu) ou < (relatif) Héparine dans dernier 24h Hémophilie, vWB, coagulopathie Trauma a la colonne lombaire

50 Techniques pédiatriques Ponction lombaire Préparation: Obtenir le consentement (procédure + sédation) Présence dun parent? Préparer le matériel Aiguille 22 1&1/2 pour < 2 ans 2&1/2 pour 2 à 8 ans 3&1/2 pour > 8 ans

51 Techniques pédiatriques Ponction lombaire Position Sédation (Sucrose) Kétamine 1.5mg/kg IV Versed 0.05mg/kg + Fentanyl 1mcg/kg IV

52 Techniques pédiatriques Ponction lombaire Nommer les structures?

53 Techniques pédiatriques Ponction lombaire Ponction a/n L4-L5 ou L3-L4 Trucs: Plus haut Vérifier souvent Direction de laiguille (nombril) Positionnement de lenfant Rotation de laiguille 0,5cc/tube #1: Décompte cellulaire #2: Biochimie (protéines, glucose) #3: Culture et gram #4: PCR Herpès

54 Techniques pédiatriques Ponction lombaire BactérienViral GB> 1000/mm 3 < 1000/mm 3 (N ad 30 chez NNé) Polymorpho- nucléaire (%) > 80%1-50% Glucosediminuéaugmenté Protéinesaugmentédiminué

55 Techniques pédiatriques Ponction vésicale

56 Obtenion durine stérile chez lenfant < 2ans & cathétérisme impossible Équipement: Gants stériles Désinfectant (iode / chlorexidine) Aiguille 22, 1/2 pouce longueur Seringue (10-20cc)

57 Techniques pédiatriques Ponction vésicale Technique Confirmer vessie pleine par écho (optionnel) Anesthésie locale (optionnel) Positionner lenfant Décubitus dorsal Hanches fléchies & en abduction Désinfection Localisé site pour insertion de laiguille (1-2 cm au dessus symphyse)

58 Techniques pédiatriques Ponction vésicale Technique (suite) Insérer laiguille à 80 o (céphalade) en retirant Si aucune urine retirée, tenter à 90 o Pansement Observation Complications possibles: Perforation intestinale Hématurie Infection

59 Techniques pédiatriques Intra-osseuse

60

61 Références Hoberman A, Wald ER, Reynolds EA, et al. Is urine culture necessary to rule out urinary tract infection in young febrile children? Pediatr Infect Dis J 1996; 15:304. Hoberman A, Wald ER, Reynolds EA, et al. Is urine culture necessary to rule out urinary tract infection in young febrile children? Pediatr Infect Dis J 1996; 15:304. Ishimine P. Fever without source in children 0 to 36 months of age. Pediatr Clin North Am 2006; 53:167 Ishimine P. Fever without source in children 0 to 36 months of age. Pediatr Clin North Am 2006; 53:167 Prise en charge des infections urinaires, Service de pédiatrie générale du CHU Sainte-Justine, lignes directrices révisées février 2012, Prise en charge des infections urinaires, Service de pédiatrie générale du CHU Sainte-Justine, lignes directrices révisées février 2012, INESSS, Guide en antibiothérapie - Serie 1, 2009, Spinks A, Glasziou PP, Del Mar CB. Antibiotics for sore throat. Cochrane Database of Systematic Reviews 2006, Issue 4. Art. No.: CD DOI: / CD pub3 Validity and Reliability of Clinical Signs in the Diagnosis of Dehydration in Children Marc H. Gorelick, Kathy N. Shaw and Kathleen O. MurphyPediatrics 1997;99;6- DOI: /peds.99.5.e6

62 Références Goldstein B, Giroir B, Randolph A; International Consensus Conference on Pediatric Sepsis. International pediatric sepsis consensus conference: definitions for sepsis and organ dysfunction in pediatrics. Pediatr Crit Care Med Jan;6(1):2-8. Pediatr Crit Care Med Jan;6(1):2-8.International pediatric sepsis consensus conference: definitions for sepsis and organ dysfunction in pediatrics.Goldstein B, Giroir B, Randolph A; International Consensus Conference on Pediatric Sepsis.SourceFCCM Oregon Health & Science University, Portland, OR, USA.Goldstein BGiroir BRandolph AInternational Consensus Conference on Pediatric Sepsis

63


Télécharger ppt "FIÈVRE CHEZ LENFANT Caroline Bourassa, MD, CCMF (MU) UMF Anna-Laberge 15 mai 2013."

Présentations similaires


Annonces Google