La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les valvuloplasties. La valve mitrale : Rapports anatomiques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les valvuloplasties. La valve mitrale : Rapports anatomiques."— Transcription de la présentation:

1 Les valvuloplasties

2 La valve mitrale : Rapports anatomiques

3 La Chirurgie reconstructrice mitrale Répondre à 3 questions Quelle est la maladie causale ?Quelle est la maladie causale ? Quelles lésions résultent de cette maladie ?Quelles lésions résultent de cette maladie ? Quelles dysfonctions valvulaires résultent de ces lésions ?Quelles dysfonctions valvulaires résultent de ces lésions ?

4 Etiologies des valvulopathies acquises Valvulopathies primitivesValvulopathies primitives Rhumatisme articulaire aigu Pathologie dégénérativeMaladie de Marfan Maladie de Barlow Dégénérescence fibro-élastique Endocardite bactérienne Maladie calcifiante Traumatisme Valvulopathies secondairesValvulopathies secondaires Cardiopathie ischémique Cardiomyopathies dilatées CMO et CMNO Fibrose endomyocardique Endocardites végétantes et ulcéro-végétantes

5 Classification fonctionnelle de Carpentier des insuffisances mitrales

6 Mécanismes de l'insuffisance mitrale Type I - Mouvements valvulaires normauxType I - Mouvements valvulaires normaux Dilatation - Déformation de lanneau Calcification de lanneau Déchirure ou perforation valvulaire Type II - Prolapsus valvulaireType II - Prolapsus valvulaire Rupture ou élongation de cordage Rupture ou élongation de pilier Type III - Mouvements valvulairesdiminuésType III - Mouvements valvulairesdiminués a - En diastole (lésions valvulaires isolées) Fusion commissurale Epaississement valvulaire b - En systole (lésions sous-valvulaires associées) Fusion et/ou épaississement de cordages

7 Techniques de chirurgie reconstructrice Annuloplastie prothétiqueAnnuloplastie prothétique Prolapsus de la petite valveProlapsus de la petite valve Résection quadrangulaire Plastie de glissement Prolapsus de la grande valveProlapsus de la grande valve Rupture de cordageTransposition de cordage Marginalisation de cordage secondaire Elongation de cordageRaccourcissement de cordage Glissement ou raccourcissement de pilier Elongation de pilierRaccourcissement de pilier Restriction des mouvements valvulairesRestriction des mouvements valvulairesCommissurotomie Patch de péricarde Résection et fenestration de cordages

8 Prolapsus valvulaire Plan anneau mitral Plan anneau mitral

9 Annuloplastie prothétique: Remodelage

10 La valve tricuspide : rapports anatomiques

11 Annuloplastie de DE VEGA

12 Annuloplastie reconstructrice de CARPENTIER

13 Commissurotomie

14 Prolapsus de la petite valve:Résection quadrangulaire

15 Plastie de glissement de pilier 1 2 3

16 Raccourcissement de cordage 12

17 Raccourcissement de pilier 12

18 Prolapsus du feuillet antérieur Transfert de cordage

19 Endocardite aigue.Perforation valvulaire

20 Agrandissement de la petite valve par un patch de péricarde par un patch de péricarde

21 "The Edge-to-Edge technique " d Alfieri

22 L'insuffisance mitrale ischémique Maladie myocardique compliquée par une dysfonction valvulaire Physiopathologie complexe et discutée. 2 grand types d'IM (IIIb) fuite latérale ou centrale Restriction asymétrique Anneau asymétrique Remodelage annulaire Restriction symétrique Annuloplastie + section de cordages + Procédures ventriculaires + Procédures ventriculaires

23 Mortalité Opératoire RVM > PLASTIE PlastieRVM Deloche(1990)1,3 %Horskotte (1993) 4,3% Lessana(1990)4 %Enriquez (1995) 10,3% (p=0,002) Cohn(1994)2,3 %Baudet (1995) 5,3% Enriquez(1995) 2,6 %Aagard (1997) 10,2% Rennes(2000)3,1 % Rennes (2003) 10,8%* Plastie Meilleure préservation de fonction VG (p= 0,001) Mortalité liée essentiellement atteinte myocardique Comparaisons difficilesAge – RM – IM – Gestes associés… * Taux élevé IM ischémiques et myocardiopathies très évoluées.

24 Avantages à long terme des plasties/RVM Absence danticoagulation au long coursAbsence danticoagulation au long cours Faible taux daccidents thromboemboliquesFaible taux daccidents thromboemboliques Cohn(1994)94 % 3 % indemnes à 5 ans Cohn(1994)94 % 3 % indemnes à 5 ans (1/3 pts ACFA) Deloche(1990)94 % indemnes à 15 ans Deloche(1990)94 % indemnes à 15 ans Faible taux daccidents hémorragiquesFaible taux daccidents hémorragiques Cohn98 % 1 % Deloche 96 % Cohn98 % 1 % Deloche 96 % Faible risque dendocarditeFaible risque dendocardite Cohn97 % 2 % indemnes à 5 ans Cohn97 % 2 % indemnes à 5 ans Deloche97 % indemnes à 15 ans Deloche97 % indemnes à 15 ans

25 Les plasties sont-elles fiables ? Réinterventions précoces Réinterventions précoces Deloche4 % Cohn3,6 % (8/219 pts) (< 1 semaine) ETO per-op - expérience - SAM Durabilité des plasties ?Durabilité des plasties ? Cohn 83 % 4 indemnes de réintervention à 5 ans (Absence danneau 67 % 12 p < 0,003) Deloche93 % à 15 ans0,7 % AP Spencer88 % à 10 ans Enriquez 90 % 2,5 à 5 ans et 75 % 10 (NS vs RVM) Lessana0,4 % 0,4 AP

26 Peut-on toujours conserver la valve mitrale ? Indication = Majorité des IM dégénérativvesIndication = Majorité des IM dégénérativves > 90 % IM Galloway (Circulation 1988) Deloche (JTCS 1990) Lessana (JTCS 1990) Cohn (JTCS 1994) Limites = Calcifications - Extension de la fibroseLimites = Calcifications - Extension de la fibrose Lésions complexes plurifocales Carpentier (JTCS 1996)Carpentier (JTCS 1996) Coulées calcaires ventriculaires = CI Calcifications extensives de lanneau ± CI

27 Annuloplastie tricuspide : Technique de KAY

28 Tricuspide. Rétraction valvulaire et agrandissement

29 Tricuspide – Remplacement partiel

30 Tricuspide – Homogreffe

31 Tricuspide – Commissurotomie


Télécharger ppt "Les valvuloplasties. La valve mitrale : Rapports anatomiques."

Présentations similaires


Annonces Google