La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Evaluations CE1 Orthographe phonologique Orthographe dusage Créé par Véronique Jullien – CPC Saint Sébastien Vertou.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Evaluations CE1 Orthographe phonologique Orthographe dusage Créé par Véronique Jullien – CPC Saint Sébastien Vertou."— Transcription de la présentation:

1 Evaluations CE1 Orthographe phonologique Orthographe dusage Créé par Véronique Jullien – CPC Saint Sébastien Vertou

2 Rappel des enjeux de lenseignement de lorthographe On napprend pas lorthographe pour pouvoir faire des exercices ou des dictées, mais pour pouvoir rédiger : ne pas confondre les fins et les moyens. Lorthographe est une règle commune à tous. Sexprimer à lécrit de façon normée, cest avoir fait la différence entre la langue orale et la langue écrite. On nécrit pas comme on parle (négation partielle à loral, « tu »pour l indéfini…). Avoir travaillé sur les situations de communication. On écrit pour communiquer avec quelquun dabsent. (Enjeu essentiel en maternelle) Des enjeux qui doivent être clairement explicités aux élèves

3 Cause principale de difficulté L'orthographe française, contrairement à d'autres langues, n'est pas biunivoque. Biunivoque : un phonème toujours codé par une même lettre. Lélève français est confronté à des difficultés que ne rencontre pas un élève dont la langue maternelle est biunivoque. Il rencontre dailleurs la même difficulté en lecture. [k] c - k – qu un phonème correspond à divers graphèmes [u] -> ouun phonème correspond à un digramme Les lettres muettes…

4 La difficulté pour le maître 1.Amener les élèves à encoder des mots en fonction des sons. (travail concomitant à la lecture en CP) : Orthographe phonologique 2.Amener les élèves de cycle 2, à comprendre que les sons, qui sont des outils importants pour écrire, ne peuvent être suffisants ;quil va falloir passer par un apprentissage par cœur, à cause des lettres muettes, des consonnes doubles et des phonèmes auxquels correspondent plusieurs graphèmes… Orthographe dusage 3.Faire face aux demandes variées des élèves tout en proposant un apprentissage progressif. Avoir une progression de classe tout en ladaptant aux besoins élèves. – C -

5 1 - Orthographe phonologique Exercice n° 11 – items 35 et 36 « Nous allons faire une dictée de mots. Je dirai deux fois chaque mot. On commence. Numéro 1: écrivez : baratin (dire le mot deux fois en articulant bien mais sans exagération).» Procéder de la même façon en disant à chaque fois le numéro de la ligne avant de dicter le mot Codage : code 1 si Item 35 : la correspondance graphie-phonie est respectée pour les 3 premiers mots. On accepte naviguer ou navigué. Toutes les graphies du son « in » sont acceptées. Item 36 : la correspondance graphie-phonie est respectée pour les 3 derniers mots. On accepte les différentes écritures du son [ã], le n devant le b, mais on naccepte pas le ni à la place du gn. Ecris les mots que je vais te dicter. 1 /2/ 3/4/ 5/6/ baratin naviguer clignotant châton mirliton topinambour

6 Analyse décrits délèves Principaux type derreurs : Omission dune syllabe ou dun graphème Inversion de lordre dune syllabe ou des lettres dun graphème Confusion de sons proches Mauvaise césure de mots A partir de cette typologie, voici quelques pistes pédagogiques daide aux élèves en difficulté.

7 Pour écrire Combien jentends de syllabes (traçage)? Combien jentends de sons dans la syllabe n° 1 ? Quels sons ? Je les écris. ar Combien jentends de sons dans la syllabe n° 2 ? Quels sons ? Je les écris. bi Combien jentends de sons dans la syllabe n° 3 ? Quels sons ? Je les écris. tre Oubli ou inversion dune syllabe, dun graphème Anticiper laide : Préparation de la classe Prévoir des encodages de mots à plus de deux syllabes : deux syllabes ne provoquent pas de grand obstacle à lanalyse du mot. Construire un affichage méthodologique avec les élèves. ? ? ?

8 Prévoir des consignes à double niveau : 1 -les élèves en difficulté doivent tracer les syllabes au moment de la première prononciation du mot (, avant de passer à lencodage 2 -le reste de la classe écrit directement à la deuxième prononciation. Laide pendant la classe Retour à laffichage méthodologique ( cf: ci-dessus ) Retour au dictionnaire de son Tracer les syllabes avant lencodage ( cf : consigne à double niveau ) Pour les élèves qui ne réussissent pas à tracer les syllabes seuls, leur tracer dans un premier temps, afin de les décharger de la recherche du nombre de syllabes et quils se concentrent sur lencodage des sons dans la syllabe. Aide personnalisée Observation de lélève pour mieux cibler sa difficulté Jeu dencodage type « Syllabozzo » mais avec plus de deux syllabes Jeu de mots de plus de 2 syllabes dissociées et à reconstituer en face de limage mot LI PETU Jécoute, jécris (didacticiel) Th Applec (didacticiel) Des outils intéressants pour le maître DVD « Apprendre à lire »

9 Confusion de sons proches Laide pendant la classe Travail différencié sur la discrimination auditive de sons proches [p] / [b]… en proposant des activités de tri et dencodage. Le reste de la classe ayant une activité en autonomie. Attirer lattention des élèves sur les mouvements des lèvres et sur le type de son, peut- être intéressant. des sons qui soufflent : f/ph/ti/s/ss/c->i/c->e/ç ->a/ç->o/ç->u/ch/v/z/s/ge->a/ge->o/ge->u/g->e/g->i des sons qui explosent : p/t/c/k/c->a/c->o/c->u/gu->e/gu->i/b/d/g/g->a/g->o/g->u des sons produits avec le nez : m/n/gn le reste : l/r/x/ks/gz Aide personnalisée Observation de lélève pour mieux cibler les sons qui lui posent problème Jécoute, jécris (didacticiel) Th Applec (didacticiel)

10 Mauvaise césure des mots Aide personnalisée : travail sur la notion de mots Compter les mots dune phrase // compter le nombre de mots prononcés Couper par des traits verticaux les mots dune phrase calligraphiée complètement attachée Ex : leloupcourtdanslaforêt Le document daccompagnement des programmes de 2002 propose également des pistes pédagogiques intéressantes. Lire au CP fiche R2bis – R3 – E5

11 2 - Orthographe dusage Exercice n° 13 – items 40 et 41 Attention : laffichage de la classe ne doit pas comporter daide pour cet exercice. « Nous allons faire une autre dictée de mots. Je dirai deux fois chaque mot. On commence. Numéro 1, écrivez : combien (dire le mot deux fois en articulant bien mais sans exagération).» Procéder de la même façon pour les autres mots en disant à chaque fois le numéro de la ligne avant de dicter le mot. Codage : code 1 si Item 40 : les mots « combien », « pourquoi» sont correctement écrits. Item 41 : les mots « longtemps » et «toujours » sont correctement écrits. Ecris les mots que je vais te dicter. 1 /2/ 3/4/ combien longtemps pourquoi toujours

12 Préparation de la classe Connaître « L'orthographe révisée est la référence » (B.O., page 37). Prévoir une progression qui tienne compte de la fréquence dusage des mots : Base Manulex, EOLE Classe Expliciter la nécessité de mémoriser les mots : lettres muettes, sons pouvant sécrire de plusieurs manières. Les inciter à mémoriser la syllabe pour les détacher du traitement du mot, lettre à lettre. Longtemps Epeler à voix haute, dans sa tête. Effacer une partie du mot et faire retrouver les parties manquantes L …t….. Travailler sur les analogies Aide personnalisée Observation de lélève pour mieux cibler sa difficulté Retravailler les mêmes entrées en parallèle, mener un travail sur traitement de texte qui va souligner les mots erronés.

13 Des dictées pas comme les autres Les dictées sans faute (d'après JL COUPEL, ancien CPC et avec son accord) 1 – La dictée Panneaux Compétence : Mémoriser à très court terme lorthographe dun ou de plusieurs mots Phase 1 : La dictée est copiée au préalable sur des bandes de carton par le maître ou des élèves. Phase 2 : Lenseignant ou un élève lit dabord la totalité du texte (un phrase maximum au début) puis lève et montre le premier panneau en oralisant le ou les mots inscrits. Quand un élève est sûr de pouvoir copier sans erreur le texte quil a sous les yeux, il lève la main. Quand toutes les mains sont les mains sont levées, le panneau est caché et les élèves écrivent. Une fois la copie effectuée, on peut aussi faire une relecture de contrôle. Le panneau est alors remontré, toujours en oralisant le ou les mots qui apparaissent. Phase 3 : A lissue de la dictée, les élèves qui le souhaitent vont vérifier au fond de la classe quils nont laissé aucune erreur. (Voir dictée photo) Ceci afin de faire comprendre aux élèves quun texte copié ou dicté se doit dêtre sans fautes. Si lon travaille directement sur le cahier du jour, il est important de permettre aux élèves deffectuer des corrections sans que la feuille de travail ne devienne sale (on apprendra donc aux élèves à utiliser à bon escient crayon de bois, gomme et effaceur) NOTA : Cette activité relève autant de la copie que de la dictée. Lélève est ainsi contraint de mémoriser un mot entier ou un groupe de mots et non de descendre – parfois même sans lire - une à une les lettres qui composent le ou les mots dictés. La relecture de contrôle vise à ancrer cette habitude chez les élèves.

14 2 – La dictée Photo Compétence : Acquérir la mémoire photographique à moyen terme des mots (les textes proposés ne devront pas comporter de difficultés de grammaire (accords) ou de conjugaison Phase 1 : Lenseignant (ou le magnétophone) dicte, les élèves écrivent au brouillon. Phase 2 : Le texte solution est disposé en plusieurs exemplaires au fond de la classe. Les élèves peuvent aller voir ce texte autant de fois quils le souhaitent à condition de se déplacer sans leur brouillon et sans aucun outil de prise de notes. Phase 3 : Lélève qui a terminé apporte son cahier à lenseignant qui vérifie immédiatement labsence derreur et qui garde le cahier. Cet élève va alors aider un camarade qui na pas encore terminé soit en se déplaçant à sa place pour voir le mot suspect soit en lui donnant de laide en dictant et en surveillant la recopie au propre. Evaluation possible : compter (ou demander aux élèves de cocher une feuille à chaque passage) le nombre total de consultation des feuilles solutions. 3 – La dictée caviardée Compétence : prendre conscience de ses connaissances et de ses limites en orthographe. Nota : cette activité est particulièrement bien adaptée aux textes très faciles. Phase 1 : Le texte solution de la dictée est distribué à chaque élève et affiché au tableau. Les élèves sont invités à masquer au feutre noir (caviarder) les mots quils sont certains dorthographier correctement. Phase 2 : Collectivement, au tableau, le maître caviarde le texte selon les indications des élèves en demandant à chacun pourquoi il est sûr de ne pas faire derreur en écrivant tel ou tel mot. Les élèves peuvent continuer à caviarder leur texte pendant cette phase. Phase 3 : Sous la dictée de lenseignant (ou du magnétophone) chaque élève copie au propre la dictée sur son cahier habituel à partir de ce quil entend et de son texte caviardé. Phase 4 : Les élèves vont vérifier au fond de la classe quils nont laissé aucune erreur.

15 4 – La dictée Frigo Compétence : Acquérir laptitude à lautocorrection Phase 1 : Lenseignant (ou le magnétophone) dicte, les élèves écrivent au brouillon. Phase 2 : Lenseignant ramasse les feuilles de brouillons sans les regarder. Il les met « au frigo » puis affiche et distribue le texte solution. Les élèves surlignent les mots dans lesquels ils pensent avoir fait des erreurs. Phase 3 : Collectivement la classe étudie mot par mot la dictée à partir des erreurs. Il y a à chaque fois discussion et débat argumenté. Phase 4 : Le maître ramasse les textes solutions, les dispose au fond de la classe, ferme le tableau, ressort les brouillons du « frigo » et les distribue, toujours sans regarder. Chacun corrige son brouillon et quand il est absolument certain de ne plus avoir aucune erreur, il recopie au propre son texte sur son cahier. Phase 5 : Les élèves vont alors vérifier au fond de la classe quils nont laissé aucune erreur. (cf. dictée photo) Phase 6 : Lélève qui a terminé apporte son cahier à lenseignant qui vérifie immédiatement labsence derreur et garde le cahier. Cet élève va alors aider un camarade qui na pas encore terminé en lui donnant de laide en dictant et en surveillant la recopie au propre.

16 5 – La dictée de groupe Compétence : Identifier et utiliser loutil nécessaire en cas de doute quant à lorthographe dun mot. Phase 1 : Lenseignant constitue des groupes hétérogènes de 4 ou 5 élèves : un est responsable de ce qui va sécrire, un va copier, un cherche dans le dictionnaire, un autre dans un précis de conjugaison, un dernier dans un livre de grammaire. Chaque élève peut changer de rôle à chaque fin de phrase. Chaque groupe rédige une affiche. Lenseignant dicte très, très lentement, les scripteurs de chaque groupe écrivent sous contrôle de leurs camarades. Phase 2 : Les affiches sont fixées au tableau et comparées. Des corrections sont alors effectuées si nécessaire par chaque groupe après débat argumenté et appuyé par des références aux outils disponibles. (dictionnaire, livres de grammaire ou de conjugaison, en CP affichages classe type Mots outils…) Le maître nintervient que si la classe entière sapprête à valider une orthographe erronée. Phase 3 : Chaque élève recopie au propre la dictée sur son cahier habituel pendant que le maître dispose au fond de la classe le texte solution. Phase 4 : Lélève qui a terminé apporte son cahier à lenseignant qui vérifie immédiatement labsence derreur et garde le cahier. Cet élève va alors apporter de laide à un camarade qui na pas terminé en lui donnant de laide en dictant et en surveillant la recopie au propre.

17 6 – La dictée « A laide » Compétence : Etre capable de pratiquer le brouillon mental NOTA : Aucun des mots de la dictée ne doit être écrit au tableau. On essaiera aussi de ne pas faire épeler le mot douteux en entier. Il est par contre possible et souhaitable de saider des tableaux de références affichés en classe. Phase 1 : Lenseignant dicte, les élèves écrivent au brouillon. Si un élève doute de lorthographe dun mot, il appelle à laide. Dans un premier temps, cest le maître qui aide lélève à préciser sa demande. Petit à petit il est cependant souhaitable que ce soit un autre élève qui aide lélève à préciser sa demande. Phase 2 : Chaque élève recopie au propre la dictée sur son cahier habituel pendant que le maître dispose au fond de la classe le texte solution. Phase 3 : Lélève qui a terminé apporte son cahier à lenseignant qui vérifie immédiatement labsence derreur et qui garde le cahier. Cet élève va alors apporter de laide à un camarade qui na pas terminé en lui donnant de laide en dictant et en surveillant la recopie au propre. Phase 4 : Les élèves vont vérifier au fond de la classe quils nont laissé aucune erreur.

18 7 – La dictée « surveillée » Compétence : Etre capable de proposer des alternatives crédibles à un mot contenant une erreur orthographique. NOTA : Particulièrement bien adaptée aux textes très faciles et très courts et ne nécessite pas la présence continue du maître. Phase 1 : La dictée se fait par groupe de deux, un qui copie, un qui dicte et surveille. Le scripteur copie au brouillon sous la dictée du surveillant qui doit signaler au scripteur tout mot mal orthographié sans indiquer la nature ou la position de lerreur. Le scripteur doit alors proposer une orthographe alternative au mot signalé erroné jusquà lorthographe correcte. A la moitié de la dictée, on inverse les rôles. Phase 2 : Les élèves recopient au propre leur texte sur leur cahier habituel. Phase 3 : Lélève qui a terminé apporte son cahier à lenseignant qui vérifie immédiatement labsence derreur et qui garde le cahier. Cet élève va alors apporter de laide à un camarade qui na pas terminé en lui donnant de laide en dictant et en surveillant la recopie au propre.

19 8 – La minute de dictée Compétence : Etre capable de mémoriser durablement une phrase contenant une difficulté orthographique majeure. NOTA : Aucun des mots de la dictée ne doit être écrit au tableau ou épelé en entier. Il est par contre possible de saider des tableaux de référence affichés en classe et deffectuer une recherche documentaire sur la difficulté en question. Cette phrase deviendra elle-même une phrase de référence. La même phrase contenant une difficulté particulière (de grammaire ou de conjugaison) est dictée et corrigée chaque jour au brouillon jusquà ce que tout le monde soit capable de lécrire sans erreur du premier coup. Ce jour-là, elle est copiée dans le cahier du jour et affichée dans la classe et devient « phrase référence ». Un autre type de dictée intéressant : la dictée négociée La Banque de séquences didactiques de Montpellier présente une séance de dictée négociée.


Télécharger ppt "Evaluations CE1 Orthographe phonologique Orthographe dusage Créé par Véronique Jullien – CPC Saint Sébastien Vertou."

Présentations similaires


Annonces Google