La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 EXAMENS CLINIQUES ET PARACLINIQUES EN HEPATOGASTROENTEROLOGIE 1. SIGNES FONCTIONNELS DYSPHAGIE PYROSIS ET DYSPEPSIE DOULEUR ABDOMINALE DIARRHEE CONSTIPATION.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 EXAMENS CLINIQUES ET PARACLINIQUES EN HEPATOGASTROENTEROLOGIE 1. SIGNES FONCTIONNELS DYSPHAGIE PYROSIS ET DYSPEPSIE DOULEUR ABDOMINALE DIARRHEE CONSTIPATION."— Transcription de la présentation:

1 1 EXAMENS CLINIQUES ET PARACLINIQUES EN HEPATOGASTROENTEROLOGIE 1. SIGNES FONCTIONNELS DYSPHAGIE PYROSIS ET DYSPEPSIE DOULEUR ABDOMINALE DIARRHEE CONSTIPATION VOMISSEMENTS ET NAUSEES 2. SIGNES PHYSIQUES ASCITE ICTERE HEMATEMESE RECTORRAGIE ET MELENA ORGANOMEGALIE TROISIER 3. EXAMENS PARACLINIQUES FOGD, FRS, COLOSCOPIE ECHOGRAPHIE ABDOMINALE, HBP TDM / SCANNER IRM TOGD, LVT BARYTE, TRANSIT DU GRELE PHMETRIE ET MANOMETRIE DR Innocenti DADAMESSI

2 2 DYSPHAGIE Gène au passage des aliments, obstruction ou troubles de la motricité ? 1. EXAMEN : Siège arrêt AEG aliments (solides ou liquides) tabac, alcool prise de toxiques (TA) 2. CAUSES : K : indolore, toux, AEG, progressif OESOPHAGITES : brûlure, RGO, odynophagie TBLES MOTEURS (fonctionnels) : achalasie, diverticule, myasthénie, amylose, AVC EXTRINSEQUES : gg, tumeurs, HH 3. DIFFERENTIEL : Anorexie angor 4. EXAMENS : FOGD RP Manométrie 5. CARACTERES : Progressive capricieuse ou paradoxal haute ou basse

3 3 DOULEUR ABDOMINALE Fréquente 70% 1. DESCRIPTION : type, siège, irradiation, intensité, durée, déclenchement (repas, position, mdcts), heure, évolution (journée, année), facteurs accompagnants 2. CAUSES : organiques ou fonctionnelles??? Cf TABLEAU 3. EXAMENS : tous !!

4 4 HEMORRAGIE DIGESTIVE HEMATEMESE Fréquente, 80% des HD Saignement de sang rouge ou noiratre provenant du tractus digestif sup (D1:D2) lors dun effort de vomissement. Svt suivi dun méléna. Hospitalisation ! 1. REVELATION : aiguë (choc) ou chronique (anémie) 2. DIFFERENTIEL : Epistaxis dorigine ORL, déglutie Hémoptysie : lors dune quinte de toux MELENA Sang digéré ; au niveau anal; selles noires, poisseuses et fétides svt après une HDH. 1. DIFFERENTIEL : fer, … RECTORRAGIES Emission de sang rouge par voie anale, traduisant une HDH ou HDB ?présence de caillots? TR!!! 1. AIGUE = choc : marbrures, pâleur, tachycardie, cyanose, HTA 2. CHRONIQUE : asthénie, dyspnée, vertiges, lipothymies 3. CAUSES : cf 4. CAT : DLG, SAMU, BPO, VAV, Pénilex, O2, scope, Dynamap, SNG? (Dg, Aspiration, eau glacée), sclérose (VO)

5 5 CONSTIPATION Nbre, volume, consistance et difficulté déxonération avec moins de 3 selles par semaine ?AEG, T°, changement du mode de vie 1. EXAMENS : TSH, NFS, iono 2. CAUSES : TFI, Hirschsprung, fécalome, sténose ENDOC : diabète, hypothyroïdie NEURO : SEP, maladie de Parkinson ABDO : ascite, tumeur pelvienne MDCT : ADT, NL, Anticholi

6 6 DIARRHEE Si sup à 300g/jour, liquidien, abondant, fréquent Chronique si sup à 3 semaines D. CHRONIQUE : ? : voyages, mdcts, chirurgie 1. CARACTERES : horaire, impériosité, nbre, aspect, sang 2. EXAMEN : DA, pâleur, malabs, peau, articulation 3. BIOLOGIE : rouge carmin, TG, colo ++++ D. AIGUE : ? : entourage (TIA), aliment, F°, DA Tolérance=hospitalisation? Ex : iono, NFS GRAVE : déshydratation (…), terrain(…), F° -Hydro E : inf°, mdcts: téo, DGX, allergie, ORL, Mngte -Sd dysentérique : cf -post TBBQ : CPM EXAMENS : copro et EPS

7 7 PYROSIS Reflux acide, douleur à type de brûlure épigastrique rétrosternale ascendante Position déclenchante decubitus, signe lacet 1. CAUSES : HH, malposition cardio-tubérositaire 2. EXAMENS : pHmétrie, FOGD, TOGD, RP, EX ORL VOMISSEMENTS ET NAUSEES Rejet actif du contenu gastrique 1. ELIMINER : Régurgitation : rejet sans effort Mérycisme : rejet volontaire Pituites : rejet le matin 2. CHIR : « irritation », PA, cholécystite, OIA, IDM… 2. NEURO : méningite, hémorragie Mng 3. GYNECO : GEU, SPA, kyste O… 4. MTB : Hca, hypoNa 5. TRAITEMENT : sonde NG, position LS Motilium, Primperan, voie IV

8 8 RADIOLOGIE TOGD Radiologie = corps étranger, air, NHA Opacification : baryte ou iode 200cc Radio F+P+C Indications : sténose, ulcère, post chir, K Cl : fistules, tbles de déglutition TRANSIT DU GRELE Produit = sulfate de barium oral ou sonde NG Radio Cl : occlusion I : diarrhées, K, malabsorption, anémie LAVEMENT BARYTE ASP en 1er Canule anorectale, 300 à 400cc de pdt opaque Cl : incontinence anale, non coopération, perforation, colectasie, diverticulite I : sténose, colo impossible, MICI, diverticulose ECHOGRAPHIE ABDOMINALE Fréquente, coût, non irradiation, pas de Cl Ondes ultra sonores traversent les tissus LIMITES : morphotype, air, expérience, non à jeun GROSSESSE ++++ INDICATIONS : ascite, foie, VB, voies biliaires, pancréas +/-, rate, GG, reins SITUATIONS : AVP, DA, AEG; hyperthermie, chir, BPH; traumatisme, masse, K, oligurie

9 9 EEH / EER : PANCREAS : avec biopsie VOIES BILIAIRES : K; obstacle, calcul TDM/SCANNER Principe de « s » Densité : Os…………Eau………….Air Perfusion : produit de contraste iodé (allergie, asthme) Tous les organes par coupes jointives Limite : cher, irradiation Avantages : précision, pancréas ++, morphotype IRM « nouveau », bili IRM Principes du champ magnétique Visualisation des voies biliaires ARTERIOGRAPHIE Ponction dune artère fémorale Cathétérisme du tronc caeliaque et artère mésentérique Cl : cardiaque, hémostase, reins, grossesse

10 10 LA FIBROSCOPIE OESOGASTRODUODENALE (FOGD) 1. But : exploratrice et thérapeutique 2. Indications : douleurs épigastriques, pyrosis, régurgitation, dysphagie, hématémèse, méléna, anémie ferriprive 3. Avant lexamen : à jeun, ne pas porter de vêtements trop serrés, vérifier labsence de lentilles, prothèses, vérifier une éventuelle intolérance aux anesthésiques locaux ou à latropine, donner la prémédication danxiolytique 4. Pendant lexamen : anesthésie locale de lœsophage avec de la xylo en gargarisme ou en spray qui insensibilise pendant une heure, patient couché sur le côté gauche, tête penchée en avant pour laisser couler la salive, protège dents toute la durée de lexamen, examen désagréable mais non douloureux 5. Après lexamen : pas de boisson ni dalimentation pendant 2heures, risque de fausse route, Surveillance de complications : dyspnée douleurs thoraciques.

11 11 LA COLOSCOPIE 1. But : diagnostique et thérapeutique, visualise le côlon en partie ou en totalité 2. Indications : rectorragies, anémie ferriprive, ATCD familial de cancer, ATCD personnel de polype, diarrhée chronique 3. Déroulement : par le canal daspiration, on peut introduire une pince à biopsie ou une anse métallique pour la section et la coagulation des pédicules des polypes ou une fibre pour le rayon laser 4. Préparation : régime sans résidus 2 ou 3 jours avant. La veille : nettoyage du côlon avec COLOPEG ou FORTRAN (environ 2-3 l en ¾ dheure 6 heures avant). A jeun, si sous AL petit déjeuner possible. Absence de prothèse, lentilles, etc… Perfuser. 5. Après : surveillance des selles, des douleurs abdo. Constantes. Si absence de complications, alimentation et hydratation possibles. Lever sur prescription.

12 12 LECHOENDOSCOPIE Permet de voir toutes les couches des organes. Appareil pouvant visualiser soir en écho soit en endo. 2 types de vision : simple avec ponction 1. Indication : Pathologies tumorales : tout bilan dextension. K oeso, pancréas, estomac, voies biliaires. Diagnostic de linites. Surveillance après traitement K de lœsophage (voir si tumeur a réduit). Pathologies non tumorales : pb voies biliaires. Avant une CPRE. Malformations biliopancréatiques. Pathologie anorectale (endrométriose, rupture de sphincters…). Malformations pancréatiques. 2. Rôle infirmier Accueillir, informer sur lexamen, demander accord. Echoendoscopie haute sous AG (car durée >1h). Echoendoscopie basse sans anesthésie sauf si douleur. Si AG = prépa bloc Prévenir anesthésiste Installation patient au bloc soit decubitus dorsal soit decubitus latéral.

13 13 PH METRIE Examen qui consiste a placé au bas de lœsophage au dessus du cardia, une petite sonde, par voie nasale. Elle permet denregistrer les remontées acides. Sonde à usage unique 1. Indication Affirmer un RGO Elle se fait quand la FOGD est normale mais que le patient indique des signes de RGO Toux nocturne Asthme Douleurs thoraciques non étiquetées Examen obligatoire avant intervention de Nissen 2. Rôle infirmier Accueil, infos Patient à jeun et non traité par IPP (modifie le pH) Arrêt IPP 15 jours avant Enregistrement pendant 24h puis analyse Règles hygiéno-diététiques pour éviter le reflux *éviter aliments épicés, café, tabac, alimentation grasse *ne pas manger trop tard *éviter ceinture trop serrée *éviter activité après manger *médicaments : IPP : INEXIUM, INIPOMP, EUPANTOL. AH2. Anti acide (GAVISCON) Chirurgie en dernier recours (intervention de Nissen).

14 14 MANOMETRIE Enregistrement de lactivité mécanique des viscères. Peut se faire oeso ou en anale. 1. Indication Troubles moteurs : cardiospasme, dysphagie, hoquet. 2. Rôle infirmier Accueillir, infos. Si mano oeso : patient à jeun Si mano rectale : pas de préparation Quand sonde en place, le patient avale quelques gorgées deau pour enregistrement. Les résultats dépendent de lâge, linjection deau mais on peu avoir lamplitude, la force 3. Médicaments : pour lœsophage : myorelaxant (PRIMPERAN, MOTILIUM, ADALATE, dérivés nitrés) rééducation de contraction anale

15 15 SYNDROME DE ZOLLINGER GRAISSES FECALES (stéatorrhée) Nle inf 6g/jour, régime lipidique 100g/j pendant 3j et poids de selles et mesure du poids des selles MALABSORPTION D-xylose 25g de sucre et mesure de sucre dans sang et urines SHILLING (facteur intrinsèque) BIOLOGIE alpha 1anti trypsine EBS (copro EPS) matériel, spatule, flacon stérile HEMOCULTURES BH : asat, alat, phos alc, bili MARQUEURS : ACE, AFP, CA19-9

16 16 BIOLOGIE SPECIFIQUE TESTS HEPATIQUES Transaminases (ASAT, ALAT) = cytolyse Ph. Alc., GGT = cholestase Bilirubine = intensité de lictère Alpha foeto proteine = cancer du foie TESTS PANCREATIQUES Amylase Lipase CA 19.9 = cancer du pancréas TESTS DU TUBE DIGESTIF ACE = cancer colorectal


Télécharger ppt "1 EXAMENS CLINIQUES ET PARACLINIQUES EN HEPATOGASTROENTEROLOGIE 1. SIGNES FONCTIONNELS DYSPHAGIE PYROSIS ET DYSPEPSIE DOULEUR ABDOMINALE DIARRHEE CONSTIPATION."

Présentations similaires


Annonces Google