La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Enseigner les maths aux CP et CE1 Manipuler pour raisonner Leïla DAVID CPC St Martin de Crau Janvier 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Enseigner les maths aux CP et CE1 Manipuler pour raisonner Leïla DAVID CPC St Martin de Crau Janvier 2011."— Transcription de la présentation:

1 Enseigner les maths aux CP et CE1 Manipuler pour raisonner Leïla DAVID CPC St Martin de Crau Janvier 2011

2 I Ce que disent les IO pour Les CP-CE1 Lapprentissage des mathématiques développe limagination, la rigueur et la précision ainsi que le goût du raisonnement. La connaissance des nombres et le calcul constituent les objectifs prioritaires du CP et du CE1. La résolution de problèmes fait lobjet dun apprentissage progressif et contribue à construire le sens des opérations.

3 1 Nombres et calculs Ils mémorisent et utilisent les tables daddition et de multiplication (par 2, 3, 4 et 5), ils apprennent les techniques opératoires de laddition et de la soustraction, celle de la multiplication et apprennent à résoudre des problèmes faisant intervenir ces opérations. 3 Grandeurs et mesures Ils commencent à résoudre des problèmes portant sur des longueurs, des masses, des durées ou des prix. 4 Organisation et gestion des données Lélève utilise progressivement des représentations usuelles : tableaux, graphiques.

4 II Ce que proposent les documents daccompagnement en cycle 2 Les problèmes à situer dans des contextes maîtrisés par les élèves Le choix des situations: -une entrée rapide dans le problème -une explicitation des procédures par retour à lexpérience -une présentation orale ou mimée -des situations problématiques avec la nécessité dun travail intellectuel.

5 III Constat Les élèves ont beaucoup de difficultés à résoudre des problèmes à lécole élémentaire (tous cycles confondus) Voir les Évaluations Nationales (CE1 et CM2) et Européennes (PISA) Cette partie de lactivité mathématique correspond, pour la majorité des élèves, à un moment difficile, pénible, sans sens et surtout sans enjeu.

6 pas de véritables problèmes à lécole. le contrat inhérent à la résolution de problème nest pas correctement initié entre lenseignant et les élèves. le contrat nest pas toujours bien intégré et reconnu comme essentiel par beaucoup denseignants eux -mêmes. la « manipulation » est une action sur le réel, pour lélève, qui reste longtemps ambiguë. ( « Les 7 malentendus de la maternelle » de R.GOIGOUX)

7 IV Les démarches proposées (Ermel, Charnay, Brissiaud, Dias…) Le rôle de la résolution de problèmes dans la construction des connaissances Importance des interactions sociales Des connaissances anciennes aux connaissances nouvelles Le rôle de l'entraînement et la nécessité des prises de conscience, de verbalisation La disponibilité des connaissances La prise en compte de toute réponse

8 L'apprentissage, un processus qui s'inscrit dans la durée… Approche Construction Reconnaissance des savoirs Entraînement, maîtrise, systématisation Réinvestissement, transfert

9 Quelques pistes de réflexions… associer une opération à nimporte quelle situation nécessitant cette opération. connaissances, capacités et attitudes travaillées en maternelle connues, reconnues et investies par les enseignants délémentaire. confrontation à la diversité des situations additives regroupant les problèmes daddition et de soustraction.

10 Essais de catégorisation des problèmes additifs et soustractifs daprès les travaux de Vergnaud Les 3 catégories communes au cycle 2: a/ Composition de 2 états b/ Transformation dun état c/ Comparaison de 2 états

11 a/ Composition de 2 états La recherche dun tout e1 e2 ef Pierre a 3 jetons et Paul a 5 jetons. Combien ont-ils de jetons? La recherche dune partie e1 e2 ef Une classe est composée de 25 élèves dont 14 filles. Combien y-a-t-il de garçons ?

12 b/ Transformation positive dun état La recherche de létat final : ei T+ ef Pauline avait 17 billes. Elle en a gagné 5. Combien en a-t-il maintenant ? La recherche de létat initial : ei T+ ef Léo a gagné 5 images. Il en a maintenant 22. Combien en avait-il avant la partie ? La recherche de la transformation : ei T+ ef Pierre avait 17 euros avant Noël. Il en a maintenant 22. Combien en a-t-il reçu?

13 Transformation négative dun état La recherche de létat final : ei T- ef Pauline avait 17 billes. Elle en a perdu 5. Combien en a-t-elle maintenant ? La recherche de létat initial : ei T- ef Léo a perdu 5 images. Il en a maintenant 22. Combien en avait-il avant la partie ? La recherche de la transformation : ei T- ef Pierre avait 17 euros avant Noël. Il en a maintenant 10. Combien en a-t-il dépensé?

14 c/ Comparaison positive de 2 états La recherche dun état : e1 C+ e2 Basile a 25 ans. Il a 5 ans de plus que Steven. Quel âge a Steven ? La recherche de la comparaison : e1 C+ e2 Karim possède 18 voitures. Son frère Kader en possède 23. Combien de voitures Kader a-t-il en plus?

15 Comparaison négative de 2 états La recherche dun état : e1 C- e2 Basile a 25 ans. Il a 5 ans de moins que Steven. Quel âge a Steven ? La recherche de la comparaison : e1 C- e2 Karim possède 18 voitures. Son frère Kader en possède 13. Combien de voitures Kader a-t-il en moins ?

16 En conclusion sur de « simples problèmes additifs ou soustractifs »… … Il faudra pour nos élèves surmonter les obstacles suivants: -Comprendre la situation -Associer à une situation déjà rencontrée -Dissocier une nouvelle situation dautres déjà rencontrées -Elaborer une première procédure -Identifier cette nouvelle catégorie de problème -Construire lassociation avec une opération -Automatiser

17


Télécharger ppt "Enseigner les maths aux CP et CE1 Manipuler pour raisonner Leïla DAVID CPC St Martin de Crau Janvier 2011."

Présentations similaires


Annonces Google